MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Relecture du journal intime

36 ans 108
Cet après-midi j'ai relu 2 de mes journeaux intimes.....en gros ça donne ça:

Primaire= J'ai honte de moi
Collège/lycée= Je suis grosse, je suis moche et je suis conne

Je me rends compte  
que depuis mon enfance je me déteste, depuis mes 13 ans j'ai envie de me suicider, depuis toujours je me sens mal à l'aise dans ce monde.
Parfois j'ai l'impression d'être trop sensible.
De mon enfance jusqu'à mes 17-18 ans j'ai été la pire des soeurs ( oui j'ai une grande soeur de 25ans) j'ai toujours était jalouse d'elle et c'est parfois encore le cas, elle elle est belle, blonde aux yeux bleu, mince, elle a des fossette ( on a pas le même pere) je lui en veus encore pour des histoires où je me suis sentie abandonnée par elle, j'ai honte de le dire mais elle avait peur de moi, je l'a menacé avec une ceinture...c'est horrible d'être comme ça!!! Moi on me voit on voit mon père, desfois j'ai la N contre lui aussi par ce que j'ai hérité de toutes c tares, ma mère aussi m'énerve, elle est belle mince elle s'habille jeunes, elle porte des trucs que je pourrai jamais porter et ça me fait mal.
En cm2 je suis allée voir une psy parce que quand j'avais 9 ans et demi mon ami d'enfance est mort, mais je ne comprenais pas pourquoi MOI je devais voir un psy et pas les autres, d'ailleurs j'en ai revu et ça m'a toujours enervé car j'avais l'impression que c'étaot moi qui n'était pas normale, maintenant mon père en voit un mais lui c obligé puisqu'il est bi polaire, ma mère y va aussi uen fois par moi...je pensais que ça me ferai plaisir mais non...le mien j'ai arrêté de le voir ...je sais qu'il faudrai que j'y retourne mais je n'ai pas la force ni le courage.
Ma vie est un enfer par ce que j'ai tout fait et je fais tout pour qu'il en soit ainsi, je m'empêche d'être heureuse, non, je m'empêche de vivre.
Mon psy me disait " il y a Isabelle et adolf et c'est adolf qui prend le dessu" ben oui je ne fais rien de mes journées, je ne fais rien de ma vie, je tourne en rond et j'attends patiemment la fin.
Quand on me complimente ça rentre dans une oreille et ça sort par l'autre, ça me fait plaisir mais je ne percute pas je reste ancrée dans l'idée de moi même que je me suis forgée depuis mon enfance, grosse, moche et conne. C'est simple tout le monde fait des erreurs, tout le monde passe une fois dans sa vie pour un con(nne) et bien moi je ne peux pas le supporter, je suis intransigeante avec moi même, je trouve ridicule ce que je suis, ce que je dit, ce que je pense, j'ai l'impression que ce que je peux dire ou penser n'est pas important.
J'ai l'impression de ne pas être importante et que mon avis importe peu.
Quand mon père me complimente je l'envoi bouler...le pauvre je sais qu'il m'aime plus que tout et je suis excecrable avec lui et pourtant je l'aime tellement mais je ne peux pas m'en empêcher, avec lui aussi je suis intransigeante.
Je me suis enfermée dans un cercle vicieux et la simple idée de m'en sortir me fait peur, ma soeur m'a proposé du travail en interim là où elle bosse, une mission de 9 jours, j'ai refusé j'en avait la nausée rien que d"y penser j'ai eu une bouffée d'angoisse...comme quand j'allais au lycée..d'ailleurs j'ai arrêter en 1ere d'une par ce que je ne supportai plus de passer mes journées à m'ennuyer et de 2 par ce que j'angoissais ......d'ailleurs j'ai commencé très tôt l'absenteisme déjà en primaire je faisais semblant d'être malade.
Les gens pesnent que je vais bien, j'ai le sourire artificiel mêm quand je n'ai pas envie de sourire je le fais et les gens sont heureux, je donne l'impression d'être sûre de moi et que tout va bien mais en fait c pire que tout.

Et en ce qui concerne l'amour et bien j'ai 22 ans et je ne suis jamais tombée amoureuse, oh j'ai eu des "experience" mais je me rends bien compte que c'était + pour mon Q que pour ma tête, ma foi je ne le regrette pas vraiment, j'ai joué le jeu et je l'ai voulu.
Jene sais pas draguer, je ne sais pas seduire et combien même je le saurai je n'oserai jamais !!!
Quand un mec me plait ben je fais tout pour pas qu'il le remarque, quant a savoir si je plais à un mec je m'arrange pour pas le remarquer aussi....sinon je ne mefais pas dragué par ce que je me donne des airs, je me sens tellement mal dans ma peu qu'au lieu de regarder par terre, je regarde tt droit la tête haute et je fais surtout bien attention de ne pas regarder les gens...je fais la meuf inaccessible......pathétique !!

En bref ma vie est un calvaire, je voudrais en finir mais je ne trouve pas le courage, je n'ai ni le courage de vivre ni le courage de mourir et ça fait plusieurs années que ça dure et je ne sais pas comment j'arrive à tenir.


Voilà un bout de ma vie et de ma tristesse


merci de m'avoir lu

Bisous
38 ans Vendée 1923
Et si tu entamais un nouveau journal intime ?

Tu pourrais le remplir d'espoir et y fixer de minis objectifs que toi seule connaitrais, ainsi tu n'aurais de compte à rendre à personne et tu apprendras à être fière de toi. ;)

Commence par des trucs tout simple, de petits défis ..

Qu'en penses-tu ? Courage en tout cas ...





Les gens qui te complimentent ne le font pas sous la contrainte, alors essaie de les croire ! Et je finirai en disant " on avance pas vers l'avenir, en se retournant vers le passé ".
42 ans 4830
ça me parait une bonne idée ça, un nouveau journal... histoire de "tourner la page" litteralement! ton journal est ce que tu en fais... et je sais pas si tu es comme moi, mais moi j'écrivais uniquement quand ça n'allait pas, quand j'avais le cafard.. forcément du coup en les relisant j'avais un peu l'impression que c'était permanent.. alors que pas du tout!

J'ai eu un peu la même impression que toi en relisant les miens (que je tiens depuis des années)... ça fait partie de l'adolescence que de se trouver moche, conne, incomprise et malheureuse... mais ça passe (enfin pour la plupart des gens)... un jour on se lève, et tout va mieux! on tombe sur un chic type, on a des projets ensemble, si les amis n'ont pas trop de temps à te consacrer t'en fais plus une montagne parce que tu as compris que chacun a sa vie et ses soucis, tu trouves un job, t'as des enfants... bref tu relativises.. ou alors t'es blasé.. j'sais pas. en tous cas, tu changes...

Avant de te retourner sur le passé, veille à te rendre compte du chemin que tu as parcouru depuis, et aux choses qui t'ont fait évoluer et grandir... alors seulement tu pourras relire ces moments et même en sourire parfois...
I
46 ans Reims 505
Tout à fait d'accord sur l'idée de reprendre l'écriture d'un journal, c'est ce qui m'a sauvée il y a quelques années...

Et même si c'est HS, je tenais à te dire que tu es vraiment très jolie... ;)
A
36 ans Nice 21965
idem un nouveau journal comme dans Bridget Jones :lol:
L
43 ans pariscity or in another world 334
Tu n'es pas la seule à avoir (ou à avoir eu envie d'en finir), à ne pas trouver sa voie dans ce monde dur surtout quand on est sensible.

Mais relire ses souffrances, ce qu'on a subi, est-ce une si bonne chose?

Il y a des choses qui valent le coup d'être vécues dans notre monde, je l'espère.

Pour l'instant, tu voudrais profiter de la vie, vivre autrement, ne plus souffrir, peut-être avoir un but, n'est-ce pas?

Il faut que tu construises tout ça. Il faut que tu deviennes l'actrice de ta propre vie et ne plus la subir.

Je sais qu'il est difficile de sortir, de cotoyer les gens. Une peur inextricable s'empare de vous. Mais essaye, cependant, d'affronter les problemes, ça ne sera surement pas facile mais tu peux y arriver. Et crois moi, tu n'as rien à perdre, au contraire.

Tu ne vois pour l'instant que les côtés sombres mais il y a forcement du positif et du beau chez toi. Ne te punis pas! Essaye simplement de vivre.
36 ans oise 277
coucou!
Tout dabord j'aimerais te dire que tu n'est pas seule dans ce cas! Moi aussi j'ai fait des journaux intimes, et comme gurgle jécrivais quand j'avais le cafard, histoire de dire tout ce qui n'allait pas et mes sentiment de haine de degout envers moi, même ou les autre qui réussisser toujours mieu que moi, et qui n'avais a priori pas de probléme!
Je ne prefer pas relire encor une fois ces journaux car je sais que je vais encor m'effondrer en larme, malgret tout, je me demande également si cela ne devient pas plus grave de jour en jour je m'enferme peu a peu et je me dit que je n'arriverais pas a affronter toute les difficulté de ce monde (le regard des gens, encore et toujours celibataire, pas de travail et également en raport avec le regard des gens, je me dit que l'on va pas me trouver du gout des clients ou alor que pour les tenu y'aurra pas ma taille bref ). Je sais en quelque sorte que je me base trop sur le jugement des autre, mais je ne sait pas pourquoi je ne peut pas en faire abstraction! et c'est ce qui est dur a supporter ...
Je fais au fur et a mesure des petit efforts, même si pour certain cela parait insignifiable, pour moi ce sont des petit pas! alors pourquoi pas en faire autan et un autre journal pourrait peutétre t'aider a voir tes qualités et le chemin parcouru, ou alor te confier ! si tu veu en parler je suis a ta disposition, car je comprend se que tu ressent ! Moi j'essai par un petit dictons a moi me dir qu'il faut que je tienne que sa ne va pas toujours continuer comme sa, même si je tavoue que je ne suis pas toujours avec le sourire loin de la mais bon !!! peutétre trouverai-je grace a vous des ptite astuces pour continuer ...
En tout cas, sachent que tu n'est pas la seule et que je pense que nous ne sommes pas les seule a étre passer par la!!!
Et je suis sur que tu te rabaisse rééllement en te disant que tu est grosse moche et conne !!!
S
97 ans 4480
Je suis retombée moi aussi il ny' a pas longtemps sur mon joural intime :cry:

Et pareil je n'y ia lu que la détresse d'une gamine trop grosse victime des moqueries des autres gamins :?
B I U