MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Regrets, qui en a pas?

45 ans Paris 405
Je découvert ce forum il y a quelques jours à peine, ainsi que la méthode RA. :P Et il y a des moments ou cela m'enrage. Même si maintenant  
je m'en suis sortie (presque) de mes TCA, mais je l'ai fait TOUTE SEULE. :P (j'ai fait RA, sans savoir que cela existait. Juste à un moment de ma vie je me suis dis que je réfuse de faire un régime de plus et que si je dois être grosse alors tant pis. Et miracle, non slmt j'ai arrété de grossir, mais en plus j'ai bien maigrit).
Franchement, il y a des moments ou je envie de tuer quelqu'un. :evil: J'ai 31 ans et au moins 15 ans des régimes derrière moi (je'ai tout arreté définitivement il y a 5 ans). Je pense que j'ai tout vu comme médecins : endocrino, psychologue, psychiatre, nutritionniste et tout cela pendant des années. On m'a donné des antidépresseurs, anxiolitiques, des machins pour maigrir (me souviens plus le nom, mais ça m'a bousillé les reins). Et tout ça pour avec comme départ un petit 5 kg en "trop" qui sont devenu au fur et à mesure 40 kg en "trop".
Comme je dis, maintenant je vais bien, mais je n'arrive pas à accepter que pendant toutes ces années j'ai tellement souffert. J'ai l'impression que on m'avait privé de quelque chose d'essentiel - ma jeunesse. Je sais qu'il ne faut pas regarder le passé, mais je n'y arrive pas. Pourquoi, pourquoi, personne ne m'avait aidé :?:

Vous avez des regrets? Si oui, vous gérez ça comment?

[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Psy, Dépression et antidépresseurs ]
37 ans Bruxelles 7458
althea_vestrit a écrit:
Pourquoi, pourquoi, personne ne m'avait aidé :?:

Parce que tout le monde s'imagine qu'aider c'est justement nous faire souffrir avec des conneries de régimes? ;)

Des regrets... beh... je ne regrette pas parce que je ne savais pas!
Avec le recul, je me dis que j'aurais aimé entendre un discours censé mais est-ce que j'aurais écouté? Est-ce que j'y aurais cru? Probablement pas!
Je ne regrette donc rien.
Je tente de me construire au mieux et c'est tout!
33 ans là bas, au loin 1705
si j'avais à avoir des regret ce serait surement d'avoir écouté ces personnes qui disaient de moi que 'jétais grosse (alors que je ne l'étais pas du tout!! j'étais juste un peu potelée mais c'est dans mes gênes) mais je n'oublies pas que ce n'est pas un choix que j'ai fais, en plus, que je le veuilles ou non, ce que j'ai vécu, chaque petite seconde, chaque larme versée, chaque joie ressentit, cela a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. avant que je ne commence ma période de résignation, j'avais espéré être mince, mais finalement, le fait d'être ronde m'a aidé à savoir qui sont mes amis, enfin mes vrais amis, parce qu'il y a un paquet de personnes qui m'ont laissé tombé juste parce que je ne suis pas "désirable", juste parce que tout le monde a décidé qu'être rond ce n'est pas être beau (alors que non!). tout le monde est baigné dans cette idée que je penses que beaucoup de gens n'osent pas aimer le "politiquement incorrect" juste pour se fondre dans la masse, juste pour être et penser comme tout le monde. :roll: certes ce n'est pas vrai pour tout le monde mais j'aimes croire que ce ne sont pas tous des méchants. j'en ai énormément souffert,oui c'est la réalité, mais aujourd'hui, là, maintenant je suis heureuse d'être ce que je suis...

tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort..

alors des regrets, non je n'en ai pas ....
S
97 ans 4480
J'ai des regrets de m'etre trouvée trop grosse il y a qq années....

Quand je regarde les photos de cette période, je vois une jeune fille ronde, épanouie, souriante, belle...

Mais je me trouvais grosse et les régimes j'en ai fait... Résultat je suis tombée dans les TCA et maintenant je suis en obésité morbide....

Alors oui j'ai d'énormes regrets et je me dis que j'ai fait la pire connerie de ma vie ! :cry:
38 ans Montréal 180
Petitemiss a écrit:
J'ai des regrets de m'etre trouvée trop grosse il y a qq années....

Quand je regarde les photos de cette période, je vois une jeune fille ronde, épanouie, souriante, belle...

Mais je me trouvais grosse et les régimes j'en ai fait... Résultat je suis tombée dans les TCA et maintenant je suis en obésité morbide....

Alors oui j'ai d'énormes regrets et je me dis que j'ai fait la pire connerie de ma vie ! :cry:


C'est pareil pour moi, sauf pour le fait que au début de mon adolescence quand j'ai commencé à faire des régimes stupides je n'étais même pas grosse, j'avais quelques petites livres en trop, mais je me comparais à mes amies qui elles étaient toutes maigres ou pas mal minces, et comme je suis de forte charpente (j'ai de gros os), ben je me suis dis que j'étais grosse.... finalement, MAINTENANT oui je suis vraiment grosse cette fois, et ce, depuis plusieurs années. J'ai des regrets comme la plupart des obèses (ceux qui le sont DEVENUS), mais j'ai quand même un peu maigri, et j'ai commencé à changer mes habitudes alimentaires. Un pas à la fois...
45 ans Paris 405
simplement_lulu a écrit:
ce que j'ai vécu, chaque petite seconde, chaque larme versée, chaque joie ressentit, cela a fait de moi ce que je suis aujourd'hui.


Oui - tu as totalement raison. :P Je ne devrais pas oublier ça. Fondamental.
Merci
35 ans Belgique 867
Oui j'ai des regrets. Je regrette de m'être jetée si jeune dans la spirale des régimes parce que tout le monde m'y encourageait et je n'avais aucune personne pour me dire à quel point la course aux kilos en moins est quelque chose de vain parce que même pour la confiance en soi... ça n'apporte rien. Que de la frustration.
Et quand je me revois avant ma rage régimeuse, je me dis que si je n'avais pas écouté toutes ces voix qui convergaient vers moi, je serais sans doute beaucoup moins ronde qu'actuellement. Et surtout, je n'aurais pas autant bousillé ma santé physique et psycho.
S
97 ans 4480
Je regrette surtout el temps ou j'étaisz toujours heureuse....

Depuis que j'ai tellement grossi, je n'ai jamais autant connu de périodes de déprimes ! :cry:
41 ans 2883
Comme Lulu: je peux pas réellement regretter mon adolescence, mon enfance etc, ou d'avoir écouté des gens, d'avoir cru que j'étais moche et sans interêt parce que plus grosse que les autres: si je n'avais pas vu le monde sous cet angle là, aujourd'hui je serais peut être malheureuse, complétement différente, etc. Dans tous les cas, aujourd'hui, je me sens bien comme je suis globalement.

Parfois, je regarde ceux que j'enviais quand j'étais petite: eux ont été heureux pendant les années où j'étais malheureuse, mais au final, aujourd'hui, je ne voudrais pas la plupart du temps être à leur place, je ne les envie plus, donc je ne regrette rien.

En règle générale, je préfère tenter de réparer et assumer, aller de l'avant que regretter, ça ne m'apporte rien de regretter, ça fait juste souffrir.
41 ans 04 5576
Petitemiss a écrit:
J'ai des regrets de m'etre trouvée trop grosse il y a qq années....

Quand je regarde les photos de cette période, je vois une jeune fille ronde, épanouie, souriante, belle...

Mais je me trouvais grosse et les régimes j'en ai fait... Résultat je suis tombée dans les TCA et maintenant je suis en obésité morbide....

Alors oui j'ai d'énormes regrets et je me dis que j'ai fait la pire connerie de ma vie ! :cry:


Tout pareil.

Mais en même temps, ce surpoids m'a donné quelque chose que beaucoup de femmes n'ont pas et n'auront jamais : maintenant, je ne me focalise plus sur un défaut. Je m'accepte en entier et si des fois je peste parce que je suis essoufflée ou que je ne rentre pas dans un jean parce que la collection ne taille pas assez grand, je m'accepte.

J'aurais aimé découvrir cela il y a cinq ans, quand j'avais quarante kilos de moins, pour ne pas avoir tous les problèmes de santé qui m'attendent au tournant. Mais à part cela....
33 ans là bas, au loin 1705
thetoad a écrit:


Mais en même temps, ce surpoids m'a donné quelque chose que beaucoup de femmes n'ont pas et n'auront jamais : maintenant, je ne me focalise plus sur un défaut. Je m'accepte en entier et si des fois je peste parce que je suis essoufflée ou que je ne rentre pas dans un jean parce que la collection ne taille pas assez grand, je m'accepte.


oui, les rondeurs ont été pour moi une vraie leçon de vie, je suis heureuse d'avoir été et d'être ce que je suis. accepter la différence, "trier" les vrais amis, redonner la place à chaque chose sans la surestimer: je m'explique, je ne me focalise plus sur des choses futiles, on voit ce qui est simportant et ce qui en l'est pas. rentrer dans un jean ou choisir la couleur de son vernis à ongle ne devrait pas venir en première position, aujourd'hui, je fais la part des choses, je sais qu'il y a des choses beaucoup plus importantes que les apparences. j'ai appris à connaitre et à reconnaitre chaque personne qui se cache derrière un corps, aller au delà des apparences... rien que pour ça je n'ai absolument pas de regrets
45 ans Paris 405
Pour vous répondre et m'expliquer un peu mieux.
Je ne regrette pas d'être ronde ( ;) je n'aurais jamais cru qu'un jour je puisse dire cela).
Mais plutôt le fait que j'ai reussi à tout accepter aussi tard.
Ben, je ne me sens pas viellie, mais parfois je regrette tout ce que je me suis réfusé à 20 ans tout simplement parce que je me sentais mal dans ma peau.
Peut-être c'est à cause de mes problèmes psychologiques, mais maintenant quand je regarde le passé, je ne vois qu'un "trou noir" comme si je n'avais pas vécu.
C'est vrai, je suis resté cloitré chez moi pendant bien longtemps, j'ai perdu bcp d'amis. C'est comme si moi-même je ne me permettais pas de vivre. J'ai rejeté des gens parce que j'avais peur que ce soient eux qui le fassent. Et en effet c'est bien ça que je regrette maintenant. Le fait que je me suis reveillé tard. Pas trop tard, mais maintenant je vois les femmes de mon âge, qui ont des enfants, une vie de famille. Mais moi, je ne me sens pas prete, même si je pense que j'ai renconrté l'homme de ma vie. J'ai encore envie de profiter de la vie, faire des choses et je l'impression que je suis en retard partout.
Je ne sais pas si cela est plus compréhensible. En tout cas, moi, cela m'aide de le dire de façon précise.
C'est pour cela j'adore ce forum :P
41 ans 04 5576
althea_vestrit a écrit:
Pour vous répondre et m'expliquer un peu mieux.
Je ne regrette pas d'être ronde ( ;) je n'aurais jamais cru qu'un jour je puisse dire cela).
Mais plutôt le fait que j'ai reussi à tout accepter aussi tard.
Ben, je ne me sens pas viellie, mais parfois je regrette tout ce que je me suis réfusé à 20 ans tout simplement parce que je me sentais mal dans ma peau.
Peut-être c'est à cause de mes problèmes psychologiques, mais maintenant quand je regarde le passé, je ne vois qu'un "trou noir" comme si je n'avais pas vécu.
C'est vrai, je suis resté cloitré chez moi pendant bien longtemps, j'ai perdu bcp d'amis. C'est comme si moi-même je ne me permettais pas de vivre. J'ai rejeté des gens parce que j'avais peur que ce soient eux qui le fassent. Et en effet c'est bien ça que je regrette maintenant. Le fait que je me suis reveillé tard. Pas trop tard, mais maintenant je vois les femmes de mon âge, qui ont des enfants, une vie de famille. Mais moi, je ne me sens pas prete, même si je pense que j'ai renconrté l'homme de ma vie. J'ai encore envie de profiter de la vie, faire des choses et je l'impression que je suis en retard partout.
Je ne sais pas si cela est plus compréhensible. En tout cas, moi, cela m'aide de le dire de façon précise.
C'est pour cela j'adore ce forum :P


Ben tu sais c'est exactement ce que je ressens. Et c'est en cela que j'ai moi ausi des regrets. Si j'avais su plus tôt m'accepter, je pense que j'aurais carrément eu une autre vie.
45 ans Paris 405
thetoad a écrit:
Ben tu sais c'est exactement ce que je ressens. Et c'est en cela que j'ai moi ausi des regrets. Si j'avais su plus tôt m'accepter, je pense que j'aurais carrément eu une autre vie.


Voilà :roll:
Mais, je pense que c'est une phase à passer. Disont une convalescence ;) . J'étais malade, mais c'est fini. Il reste encore une chose à accepter, mon passé...
S
49 ans suisse 993
J'ai aussi parfois cette sensation d'être en retard partout. Mais fianlement 30 nas, ou 40 ou 50...l'important c'est d'avoir pu arrêter cette spirale infernale des régimes, de s'en sortir vivante, heureuse et d'assumer.
Je crois que ce qui me flippe le plus c'est tout ce temps à lire des bouquins de régime, se peser, chercher la solution mircale, tout ce temos où je n'ai aps fait autre chose, trouver un meilleur job, me cultiver, rencontrer de nouvelles personnes.

Mais ce c'est pas un regret car tout cela je epux le faire chauqe jour dès aujourd'hui.
B I U