MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"Avouer" à son copain qu'on a avorté ?

41 ans 04 5576
Bonjour les filles,

Après discussion avec des collègues hommes, pour lesquels les réactions ont été mitigées, je me demandais ce que vous pense d'une fille qui a avorté et qui  
quelques années plus tard rencontre l'homme de sa vie.

pense vous qu'elle doive lui dire, ou pas ? Cela vous est il arrivé ? que s'est il passé ?

Et vous messieurs, pensez vous que vous aimeriez savoir ?
33 ans A l'envers du Miroir 2133
Ca m'est arrivée et j'en ai parlé à mon copain actuel, pour mettre les choses au clair : en cas d'accident (Je prend la pilule, mais la première fois aussi, donc bon ..) je refuse d'avorter à nouveau. Je ne veux pas d'enfants, mais je préfère donner la vie et confier le petit à la DASS plutôt que d'avorter. Je l'ai très mal vecus donc il m'a semblait important d'en parler. Nous n'avons pas tout à fait le même avis à ce sujet, mais il comprend mon point de vue.

Je crois qu'il est important d'en parler, ça peut lui permettre de comprendre certaines réactions parfois. Mais je crois qu'une grande confiance mutuelle est nécéssaire. Enfin surtout, se sentir prête à en parler, ce qui n'est pas forcement facile, j'avoue ..

Je ne suis pas sûre "d'aider" vraiment, mais je l'ai vecus comme ça, alors voici ma maigre contribution ..
C
35 ans Bretagne 811
je ne suis pas un monsieur mais je répond tout de meme.

je pense que oui il faut en parler à son nouvel amoureux. j'ai vécu cette situation il y a très peu de temps, mon nouveau chéri est au courant et jamais je n'aurais pu le lui cacher, tout simplement parce que je l'aime et j'aurais l'impression de lui mentir en lui cachant.

et puis c'est tout de meme une période douloureuse a traverser et se taire, enfouir ses maux ne me semblent pas etre un bon moyen. dans ce cas précis, comme dans la vie de tous les jours
1443
Je ne pense pas que je le dirai si j'avais un autre copain.
C'est une histoire trop intime, trop personnelle, qui ne regarde finalement que le père et moi et je pense que dans une relation on doit laisser les anciens bagages à la porte.
Mon passé ne correspond pas au passé de mon copain, avec lui j'ai un présent et un futur et il ne voit du passé que ce que je suis devenue, je trouve ça plus sain dans une relation.
36 ans ile de france 1107
Si j'étais dans ton cas, et qu'il s'agirait donc de l'homme de ma vie, alors oui je lui dirait, sans hésiter même. Car selon moi, l'homme de ta vie c'est celui qui peut et doit tout savoir sur toi. Et je pense que le passé , il doit le connaitre peut etre pour mieux comprendre parfois certaines choses que tu peux faire dans le present ou dans le futur.

Jazz, tu dis que c'est personnel et intime, je suis tout a fait d'accord, mais l'homme de ta vie, n'est il pas le mieux placer pour faire partie de ton intimité et de ta vie personnelle ?

Si c'était un copain de 2 mois, oui la ok ne pas lui dire d'accord, mais l'homme de sa vie, moi je trouve tout a fait normal qu'il sache tout !

Mais bon apres chacun sa conception de la vie a deux ...
N
42 ans gironde 143
je suis dans le cas j ai avorté et j en ai parlé car c est un sujet trés sensible et tres dur a surmonter .Je voulais qu il le sache que je ne le referai pas . Pas de secret pour l homme de ma vie ça fais partie de moi et de mon intimité ;)
41 ans là 5969
si j'avais avorté, je l'aurais dit à namour... une grossesse même non menée à terme, change ton métabolisme, notament tes anticorps et en cas d'accident et transfusion... ça craindrait trop... :?
et puis de toutes façons lors d'une grossesse on te pose au moins 15 fois la question...
imagine la tête du type qui découvre que sa chérie, qui porte son bébé lui à caché une chose pareille...
il se sent trahi (pas à cause de l'avortement, mais du manque de confiance)
enfin je pense....
1443
Filleronde je comprend ton point de vue mais justement je pense que même avec mon chéri je n'ai pas à TOUT partager...
Ca fait deux ans que nous sommes ensemble et je compte bien rester à ses côtés autant que possible mais il y a des choses qu'il ne sait pas de moi et qu'il ne saura jamais.
Finalement ça rejoint un peu la vision qu'on a d'un couple, certaines femmes vont le dire parce qu'elles pensent que dans un couple on doit tout se dire, et certaines, comme moi, pensent que ce n'est pas indispensable.
48 ans Ici-là 1730
Beautiful_xxl a écrit:

et puis c'est tout de meme une période douloureuse a traverser et se taire, enfouir ses maux ne me semblent pas etre un bon moyen. dans ce cas précis, comme dans la vie de tous les jours

Je n'ai pas vécu cela en direct, mais je l'ai vécu à travers une amie.
Bien sûr, ne pas le dire tout de go, cela semble une évidence, mais le cacher, ce n'est pas une solution. Le moment adéquat arrive toujours, on trouve les mots, d'autant plus qu'on connaît mieux son chéwi avec le temps.
44 ans 785
Ca me gène un peu qu'on parle d'aveu...l'IVG n'est plus un crime depuis un certain temps!

En ce qui me concerne, je pourrais en parler si l'occasion se présentait mais je ne considère pas qu'il s'agisse d'une chose à partager absolument, ni que je doive m'acquitter d'une faute en révélant une IVG
59 ans Québec, Canada 1664
Personnellement je ne sais pas si je le dirais.

Ce n'est pas parce que je veux cacher des choses à mon amoureux mais simplement parce que pour moi le passé est le passé.

Je ne parle pas de mes ex ... ni des choses difficiles que j'ai passé ... parce que c'est loin derrière ...

Mais j'avoue que j'hésite à répondre un NON formel.
41 ans là 5969
oarystis a écrit:
Bien sûr, ne pas le dire tout de go, cela semble une évidence, mais le cacher, ce n'est pas une solution. Le moment adéquat arrive toujours, on trouve les mots, d'autant plus qu'on connaît mieux son chéwi avec le temps.

je suis aussi de cet avis...
et puis ce n'est pas un aveu genre on avoue un crime, mais plutôt raconter son passé son parcours à l'autre...
le dire...
bien sûr dans un couple on n'a pas à tout se dire, mais certaines choses ont besoin de sortir...
surtout si c'est une souffrance...
enfin c'est ce que j'en pense
I
39 ans Seine-Maritime 121
bon moi je vais vous donner un point de vue masculin :
je crois que je ne préfererai pas le savoir ! ça appellerai beaucoup trop de question ! Mais en cas de révelation je n'aimerai pas l'apprendre ni par hazard ni de but en blanc ! (mais ça n'engage que moi...)
L
39 ans 3913
Pour ma part la situation est différente puisque j'ai avorter de l'homme que ej vais épousé... Nous étions ensemble depuis seulement un mois et demi quand je m'en suis aperçue et même si nous savions que notre relation allait durée un bout de chemin c'est beaucoup trop tot pour construire autre chose que le couple...

Par contre, j'ai été très claire avec lui je ne le referai pas. si j'étais retombé enceinte par la suite accidentellement je n'aurai pas pu avorter de cet enfant alors que la relation était bien avancée et les projets de mariage annoncés...

Mais pour répondre à la question, sans rentrer dans les détails et tout ca, je pense qu'il faut le dire a son nouvel amoureux car en cas d'accident ou autre il aura peut-être a repondre a cette question selon la situation... ;)
37 ans Entre ici et là bas 2237
Jazz a écrit:
Mon passé ne correspond pas au passé de mon copain, avec lui j'ai un présent et un futur et il ne voit du passé que ce que je suis devenue, je trouve ça plus sain dans une relation.


je réagis sans avoir pris le temps de lire les autres posts,

HS: le passé c'est quand même ce qui nous façonne , qui nous forge, qui peut expliquer telles ou telles réactions; nier son passé c'est faire l'autruche et prendre le risque qu'il nous rattrappe;
je crois qu'io faut l'accepter;

et dans ce genre de cas, je suppose l'expérience tellement douloureuse et traumatisant qu'on ne peut le garder pour soi comme si de rien n'était; un jour ou l'autre la question revient, puisqu'elle fait parti de nous...
B I U


Discussions liées