MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

j'arrive presque jamais à réellement m'intégrer

S
34 ans france 2687
Bin voilà tout est dans le titre.

A l'époque du collège j'avais du mal à m'intégrer j'avais 1 amie, 2-3 pseudo copines et encore , quand " l'amie" en question  
était absente, je me retrouvait toute seule en récré, j'avais pas confiance en moi donc j'allais pas réellement vers les autres, j'étais la grosse de service, le boulet en quelque sorte qu'il fallait éviter.

Avec le lycée ca change, on est une bande de 4/5 copines/amies, mais en dehors d'elles , je discute peu avec les autres, impossible de m'integrer vraiment.

Ensuite j'ai maigris , changer radicalement de look ( adieu jogging et large t shirt), pris confiance en moi, chopé du caractère, bref je me suis dit ca va allait mieux.

1ere anné de fac que je lache, ensuite j'intégre l'anné derniere une école de prépa, à la fin de l'année résultat toute les filles s'étaient crée des amitiée forte ( elles se voient souvent etc...), moi ben j'ai pu que des contact msn tout les 36 du mois.

Depuis septembre j'ai commencé ma formation dans une école du social, presque 40 personnes dans la promo ( entre 18 et 40 ans), ben voilà 2 bonnes copines, les autres j'ai vraiment du mal par moment.
Exemple : en cour on est divisé en groupe ( genre 10 personnes) , on a un théme on doit débattre dessus, je commence à parler pour donner mon opinion, ben les autres continuent de parler et je suis presque obligé de faire signe 'youhou je parleeuuhh !!', on me prend pour une timide alors que c'est pu vraiment le cas, quand on doit travailler en équipe j'ai vraiment du mal.

En dehors de l'école j'ai une meilleure amie, 2 autres que je voit moins souvent ( elle étudie loin d'ici) ,et voilà.

Autre exemple, sur VLR, plein de personnes se sont lié d'amité, en 2 ans que je suis ici ca ne met jamais arrivé, soit je suis complétement débile et c*** ou j'ai un sérieux problème ...pour finir dans mon futur métier faut travailler en équipe, c'est mal parti ( je me suis trompé de voie ??)...
L
33 ans haguenau 28
ne t'inquiéte pas tu es pas la seule dans ce cas, j'ai le même probléme. mais j'essai d'&lelr vers les gens quand même, de forcer un peu, moi j'ai deux-trois copine que je vois pas trop mais bon elle préfére etre stoché à leur mec 24h/24 c'est dommage mais bon c'est la vie puis au cours de notre vie on fait quand même plein de rencontre.
certain se lie plus vite que d'autre en amitié

aller t'inquiéte pas

bisosu
5030
Que je te comprends !! ;)




Je te mp
937
ben tu sais j'ai plus d'amies (enfin y en a une au portugal que je vois une fois tous les deux trois ans!) pourtant on avait une belle bande de copains au lycée mais on c'est tous perdu de vue :?

au collége c'était zero, pas d'amies ni copines pourtant je pense être une fille sociable, un peu réservé au départ mais une fois que je connais y a plus de probléme!

Si j'ai maintenant une amie, ma futur belle-soeur qui sans le vouloir fait partie de vlr aussi! Geekette!
Elle est géniale, pleine de joie de vivre, on est presque pareille, c'est drole!

Mais je préfére être seule que mal accompagnée! :P
B
40 ans 274
Perso, j'ai toujours été assez solitaire :
- en primaire, je demandais à aller seule sur un banc (alors que c"était synonime de punition ^^)
- en secondaire : pas d'amies, juste une ou deux 'copine de classe' ... souvent seule à la récré ou avec des copains, on allait faire un billard :p (attention, je suis loin d'être un garçon manqué!)
- en supérieur : aucun contact, juste des connaissance de classe, aucune sortie (je suis très jeu video, dessin, lecture, et anti boite et fête d'étudiants)

J'ai toujours un peu souffert d'un certain "décalage" avec les gens qui m'entouraient, d'une part du à mon physique (toujours en surpoid, s'accentuant au fur et à mesure des années) et d'autre part à mon mental. A coté, j'ai eu des parents trop ... heu ... chiants allé :D et je n'avais aucune activités parascolaires.

Et maintenant?
J'ai rencontré mon homme il y a 5 ans via internet, mais par hasard, pas du tout par un site de rencontre je précise. C'était un groupe d'amis, avec qui j'ai encore des contacts mais tous les 36 du mois sur msn.

Et alors?
Et bien alors rien ! Ce n'est pas grave, ce n'est pas une maladie de ne pas forcément être ... 'grégaire ' :) Perso, je suis pas très copines-copines, même si parfois ça me manque d'avoir une bonne amie pour discuter de trucs de filles.... (un zome c'est bien mais bon : hooo regarde ce top , il est trop cool ! - heuuu oué? ) mais faut pas croire que c'est être cool d'avoir 10.000 'amis' le portable qui sonne tt le temps etc etc ;)

Donc voila :)
42 ans 4830
J'étais un peu comme toi au collège... j'avais un eu l'impression de quémander l'amitié de deux trois filles, et je leur collais aux basques.. et puis j'ai redoublé ma 5e, et par la même occasion je suis devenue pour ma nouvelle classe la vieille, l'expérimentée... et pof me suis fait pleins de copines et de copains... jusqu'à être le centre d'une bonne petite bande... que j'ai pratiquement perdue de vue depuis! au fil des années, j'ai recentré mes amitiés..

Pour moi, on ne peut avoir que très peu d'amis véritables, ils se comptent sur les doigts d'une main.. tous les autres sont connaissances plus ou moins proches...et c'est très bien comme ça.. les aléas de la vie font qu'on a de moins en moins de temps à consacrer aux uns et aux autres.. autant se concentrer sur les gens qui nous sont vraiment proches.

Ne regrette pas de ne pas être trop entourée.. à trop être avec des gens tu finis par ne plus savoir qui tu es toi! Maintenant, si tu en souffres... je te conseillerais de prendre un peu sur toi et de te lancer... les gens sympas attirent les gens sympas... bouge, lance toi dans des assoc', rencntre des gens du net j'sais pas..
E
51 ans marseille 7
Je suis d'accord avec Gurgle, faut te lancer rester naturelle et surtout partager des centres d'interets pour que ce soit vraiment des potes puis des amis. Mais en tout cas, dans la plus part des cas le poids n'a rien a voir avec ça. Mon obesite depuis l'enfance et les annees college, fac et autre... ne m'a pas empecher d'avoir des amis que je conserve toujours. Mais je m'éloigne de ceux pour qui le physique a de l'importance et en fait ce sont loin d'etre les plus nombreux !!!
2812
Je connais bien cette situation. Je ne suis pas timide mais assez solitaire. Je n'ai pas de "grands" amis, plus des connaissances que je vois de temps à autre.

Je fais des activités en dehors du travail et pourtant, j'ai toujours autant l'impression d'être à côté des autres, sans jamais être avec les autres. C'est comme ça depuis le collège.

En ce qui concerne le travail en équipe, il ne faut pas t'inquiéter. Il faut aussi savoir séparer travail et amitié et si tu n'es pas timide, tu n'auras pas plus de problème que n'importe quelle autre personne.
42 ans Bordeaux 311
Moi aussi j'ai très peu d'amis. En fait j'en ai 2 mais que je ne vois vraiment pas souvent et avec qui j'ai peu de contacts mais c'est notre mode de fonctionnement, ça ne nous pose pas de problème.

J'ai longtemps culpabiliser de ne pas avoir plus d'amis, de ne pas savoir entretenir mes relations malgré la distance, de ne pas me lier plus que superficiellement avec mes collègues ou autres, de ne pas avoir d'amis d'enfance (comme mon frère)...

Mais en fait je me suis rendu compte que j'étais très bien toute seule, que j'aimais ma compagnie. Maintenant je suis avec mon chéri, la donne a un peu changée mais il est encore plus Ours que moi et nous ne sommes que tous les 2, tout le temps. ça ne nous dérange pas du tout. Au début, je culpabilisais, je lui demandais si lui ça le génait et en fait pas du tout! Et c'est vrai moi je me sens très bien comme ça.

En fait tant que tu ne t'ennuies pas avec toi même, ça va sinon en allant vers les autres on arrive à se faire des connaissances. De là à ce que ce soit des amis, c'est selon le caractère de chacun.

Par contre, ce comportement d'"associal" en amitié n'est pas un frein au boulot et au travail d'équipe, aux discussions entre collègues... Ce sont 2 choses différentes...Même ce n'est pas toujours très sain de faire des collègues, des amis...
S
34 ans france 2687
J'ai fais du bénévolat dans une association, ca n'a rien changé, comme par hasard quand des repas été organisé, j'étais la seule pas au courant :oops:

Maintenant c'est vrai que j'ai des vrais amies ( 3) , mais en dehors d'elles, à chaque fois je me sent un peu "hors sujet" , on me trouve en décalage etc ...
B
32 ans 95
Alors je n'ai pas tout lu mais personnellement je ne pense pas que le poids joue un rôle au niveau de la mauvaise intégration ...

Personnellement, ça fait depuis la primaire que je suis grosse, et je n'ai jamais eu de mal à me faire des amis ( en "amis", ça reste à voir par la suite ... :roll: )
Que ça soit en primaire, au collège, au lycée ou à la fac ... Je pense que c'est aussi une question de caractère, et bien que certaines personnes se penseront supérieures à vous, et la meilleure solution est de les ignorer ( ahah, ça marche vraiment !!!)

Bref, osez, ne vous posez pas des tas de questions ... Si les gens ne vous acceptent pas, c'est eux qui ont un problème ;)
C
39 ans IDF 371
je pense que ce n'est pas une question de poids...
j'ai quelques amis très proches (3), pas mal de connaissances issus de milieux divers et variés mais pas ce dont j'ai toujours rêvé : une bande de potes...

mais en plus je n'ai même pas de famille autre que mes parents... :cry:

Heureusement il me reste mon chéri et c'est déjà pas mal... :roll:
45 ans ze youniverse 1623
Ce post m'a bien fait cogiter sur mon propre cas... :roll:

Je n'arrive pas à me lier trés facilement, moi non plus et cela a tjrs été comme ça. Et paradoxalement, qd je rencontre de nouvelles personnes, qd j'ai des retours, on me dit que les gens me trouvent sympa et veulent me contacter. Ms c'est là que ça se complique : qd cela arrive et qu'on cherche à me voir, je fuis. Cela ne se voit pas ms je suis trés anxieuse et stressée qd je suis avec de nouvelles personnes. Du coup, cette peur me paralyse et je ne donne pas suite. Et à l'arrivée, je finis par me dire: je connais personne moi!

C'est à devenir dingue...C'est certainement une forme de manque de confiance en moi ( et mm peut être envers les autres?) ms je n'arrive pas à dépasser cette peur sociale...

et vous, vous ressentez cela?
40 ans 9-3 28
moi je n'ai plus d'amie et j'ai du mal à m'en faire.J'ai perdut mes amies quand j'étais en couple.
elles ne venaient plus me voire.
Je ne me sentais pas à l'aise d' aller chez ses parents avec ma fille qui étais en bas age.
Maintenant, je discute avec des mères de copines à ma fille mais elles n'ont pas le même age que moi.
42 ans Bordeaux 311
selkys a écrit:
Ce post m'a bien fait cogiter sur mon propre cas... :roll:

Je n'arrive pas à me lier trés facilement, moi non plus et cela a tjrs été comme ça. Et paradoxalement, qd je rencontre de nouvelles personnes, qd j'ai des retours, on me dit que les gens me trouvent sympa et veulent me contacter. Ms c'est là que ça se complique : qd cela arrive et qu'on cherche à me voir, je fuis. Cela ne se voit pas ms je suis trés anxieuse et stressée qd je suis avec de nouvelles personnes. Du coup, cette peur me paralyse et je ne donne pas suite. Et à l'arrivée, je finis par me dire: je connais personne moi!

C'est à devenir dingue...C'est certainement une forme de manque de confiance en moi ( et mm peut être envers les autres?) ms je n'arrive pas à dépasser cette peur sociale...

et vous, vous ressentez cela?


Oui. Quand j'en ai envie, je peux être très sociable et très agréable mais souvent la peur de je ne sais quoi reprend le dessus et je me renferme sur moi même. J'esquive les contacts et je trouve plein d'excuses pour décliner les invitations....
B I U


Discussions liées