MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Qu'est-ce qui vous a fait franchir le pas ?

C
55 ans 37
Tout est dans le titre ... alors sans doute y-a-t-il déjà eu des discus sur le sujet et chaque cas est-il différent mais j'aimerais comprendre à quel moment on se  
dit "là j'y vais je ne peux plus reculer " en toute connaissance des différentes méthodes et malgré la crainte de l'opération ... qu'est-ce qui fait pencher la balance d'un côté plutôt que de l'autre ( mauvais jeu de mot, je sais :evil: :oops: ) Je ne parle pas des raisons profondes et mûrement réfléchies , encore que , mais de l'instant précis où on se dit "allez j'y vais" , le moment de LA décision ...
Je m'interroge pour moi ... :? :cry:
38 ans Orléans 852
ce qui m a fait franchir le pas ,c est la jour ou j y ai vu plus d avantages que d inconvénients ...

et vlr m a apporté les réponses aux dernieres questions que je me posais ! ;)
40 ans Ici et là-bas 3402
Euh............. Ca fait des années que j'y pensais... C'est peut-être d'avoir vu écrit 130 sur ma balance, toutes les emissions, tous les forums sur Internet... Franchement j'en sais rien...
Mais qu'est-ce que je regrette............. :(
43 ans haute loire 73
c'est le jour ou je me suis rendu compte que je pouvais plus bosser, trop mal aux genoux trop mal au dos (je suis debout toute la journée et je pietinne beaucoup) et que j'ai du faire une demande de reconnaissance de travailleur handicapé temporaire pour avoir un poste aménagé
41 ans lorraine 159
Moi c'est le jour ou j'ai vu plusieur copines a moi qu'il l'ont fait et que quand je les vois maintenant, elles sont méconaissable :roll:
De plus je me suis dit il faut que j'y aille, pour ma santé mais aussi pour mon physique :roll:
Disons que je ne me supporter plus , ni mes kilos
J
44 ans val de marne 15
pour ma part, ce qui m'a décidé ce sont mes douleurs au genoux, au dos et surtout ce regard que j'avais envers moi meme.

ce reflet dans le miroir apres chaque déshabillage cette maudite balance qui n'es pas ma copine et cet sensation de ne pas etre moi ne pas etre en osmose avec moi meme.

aujourd'hui je ne regrette pas du tout meme si au début cete dure et que je n'ai pas dit tout le temps la meme chose mais les kilos envolée sans frustration sont la pour me récompenser.et quelle belle récompense.
C
55 ans 37
merci pour vos réponses; il est vrai que la raison "santé" fait voir les choses autrement que la seule raison apparence physique ...
Bon courage à vous toutes
Cessile, tes regrets me donnent envie d'en savoir plus; en as-tu parlé quelque part ici ? Je vais chercher ... ;)
42 ans Le havre 414
Salut,
Comme tu l'as dit Cyanne, pour beaucoup d'entre nous c'est les problèmes de santé qui conduise à envisager la chirurgie, c'est mon cas également. Les reins qui commencent à se détraquer, et qui on mis ma vie et celle de mon fils en anger pendant ma grossesse, les maux de dos qui commencent ) devenir de plus ne plus réguliers, les maux aux genoux qui ont commençé il y a 15 ans et que je traine toujours...Voilà piour moi c'est santé à 80 % et esthétique à 20 % dans ma décision. Bah oui je rêve quand même de rentrer dans un 48 un jour :lol: (voir moins pourquoi pas ;) )
J
43 ans arras 50
salut

pour ma part les "178" kilos afficher au compteur on pesser lourd lors de ma decisions.
me laver devenais dificile et fatiguant, voir meme dangereux car comme beaucoup je ne prener plus que des douches et resté deboût dans une baignoire c'est scabreux. Le plus dur c'est lorsque je devais aller au WC prendre soins de soi et compliquer quand assis vos epaules touchent les murs... :oops: ...
je ne me reconnaisser même plus dans le miroir, car dans ma tête je n'étais pas cette personne lourde, j'etais tous le contraire plien de vie, vif et alerte, ma personalité ne ce reffleter pas dans mon physique... meme si je n'avais eu tous c'est probleme de santée (que je vous epargne tous ce qui m'on dejas lu savent de quoi je parle) j'aurai sauté le pas, je ne regrette rien.
Depuis mon operation en mai 2006 j'ai repris le footing (1heure/8 kilometre) je fait du cardio en salle 1h aussi (velo/30kilometre) ou (steppers ) je me sens revire. je garde pour moi le poid perdu car je veut juste repondre au post "Qu'est-ce qui vous a fait franchir le pas ?"
K
54 ans bagnolet 15
ce qui m'a décidé à me faire opérer, c'est que l'année dernière, j'ai été opéré du genou, le chirurgien m'a dit que si je ne perdais pas il faudrait recommencer l'opération et que l'autre genou non plus ne tiendrait pas longtemps. je ne l'ai pas écouté, et j'ai même repris 10 kilos, résultat, douleurs aux 2 genoux. difficultés au travail. je travaille au 2ème étage, dans une école maternelle et je ne vous dis pas les aller et retour dans la journée, les courses après les enfants qui me laissaient épuisé le soir. aujourd'hui, plus de douleur, je grimpe les escaliers sans m'en rendre compte, et j'ai même la force de faire du sport, pas de jogging mais de la natation.
A
59 ans 33 5
Bonjour à toutes et tous,
J'ai rendez-vous le 3 avril avec le chirurgien pour l'éventuelle pose d'un anneau gastrique.
J'ai lu beaucoup de témoignage et je dois l'avouer j'engoisse un peu.
D'abord pour les douleurs, les gaz qui sont dur à évacuer. Combien de temps se sent-on bien après l'opération, s'habitue-t-ton vite à ne plus manger, et le cateter ç a ne gêne pas, plein de questions pas de réponse.
Merci de m'aider.
Salut
42 ans Le havre 414
Salut,
déjà le plus important : toutes ces questons pose les à ton chir!!!
Sinon je peux te faire partager mon expérience:Pour les gaz de la coelio, j'ai eu reponse de ma diet ce matin: les douleurs peuvent durer de 3 jours à trois semaines ça dépend des personnes (j'ai toujours mal au bout d'une semaine :( )
Sinon ça va, j'ai encore du mal à me pencher, je suis toujours obligée de dormir sur le dos mais je me sens globalement bien.
Pour la nourriture pas de pbme: ça fait bizzare de voir les quantités mais on s'y habitue :lol:
Le cathéter? pour la perf ? on me l'a enlevé le lendemain et s'il est bien placé (merci les infirmières!!) pas de douleur particulière

Voilà pour mon cas

Salut
56 ans 91 25732
Titclaire, est-ce qu'à l'hôpital on t'a surélevé légèrement jambes et bassin, pour que les gaz de coelio s'évacuent plus facilement et par les voies disons... naturelles ? ;)

C'est un petit truc que je faisais toujours avec les personnes opérées sous coelio dès leur retour de bloc (à l'époque où je bossais en clinique, ça commençait seulement), ça soulageait pas mal.

D'ailleurs si tu as encore mal, il est encore temps d'essayer de le faire. Il faut se mettre allongée en "déclive", c'est à dire la tête et le tronc plus bas que le bassin et les jambes et les gaz vont "remonter" vers le bas de ton corps et cesser cette pression particulièrement douloureuse au niveau des épaules.

Ca ne coûte rien d'essayer même si ça ne marche pas ! ;)
42 ans Le havre 414
Merci beaucoup Patty de ces conseil!! NOn à l'hopital j'étais instalée les "fesses en bas": jambes surélevées et dos incliné. Mais là ça va mieux: les douleurs sont enfin parties :lol: Merci encore
37 ans La Madeleine 4511
L'impression d'être hors-norme
L'impression que tout le monde me regardait et se moquait de moi
Les entretiens d'embauche où je me faisais recaler
La galère pour trouver des fringues sympa
L'hyperphagie
Le mal être

C'est surtout à cause des autres.

Aujourd'hui j'ai qu'une hâte : me faire enlever ce put*in d'anneau.
J'ai appris à m'aimer comme je suis, j'ai un chéri qui m'aime, je trouve des fringues sympa à ma taille, je vais mieux psychologiquement. J'ai toujours l'hyperphagie mais quand j'ai débuté ma première RA bah plus d'hyperphagie ;)

Et comme d'ici un mois je vais reprendre une activité professionnelle, ça m'empêchera de grignoter et de gérer ma RA.

Voila
B I U