MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La goutte d'eau...

40 ans 811
Hier soir j'ai eu une grosse discussion avec mon copain sur notre relation depuis notre installation ensemble. Le soir c'est télé chacun de son côté, puis je vais dormir et  
lui vient 1 ou 2 heures plus tard et hop il veut un calin alors qu'il m'a à peine parlé... Le problème c'est que je ne travaille pas et que je commence à déprimer d'être toute la journée toute seule, je ne ressens plus rien à part de la morosité et de l'ennui. Je n'ai plus aucune libido alors qu'avant...
Ma vie est un désastre, j'ai râté mes études, je n'ai jamais eu de vrai travail et je n'ai aucun revenu, aucun ami. Ce matin la CAF m'a appris que je n'avais plus le droit au RMI car je vis "maritalement"... mon égo était déjà pas bien haut mais là il est en dessous de tout, j'ai pas envie d'être un boulet, de devoir demander de l'argent de poche et de quemander des sous à ma mère! Bien sur je pourrais prendre le premier job venu sauf que j'ai essayé de bosser dans la restauration rapide et avec mes problemes de poids je ne peux pas rester debout 7h d'affiler, j'ai pensé à caissière... Moi qui me voyais réussir ma vie j'ai l'impression d'être une moins que rien, comme quoi être bonne à l'école ne sert à rien dans la vie! J'aurai mieux fait de profiter de ma jeunesse au lieu d'étudier!
Je sais que mes problèlmes de poids sont liés au fait que je veuille mourir depuis longtemps, n'ayant pas le courage de passer à l'action, je me tue à petit feu... J'ai appelé SOS dépression ce matin, le truc que je pensais ne jamais faire... je suis au fond du gouffre, j'ai qu'une envie c'est de stopper toute cette mascarade...
C
39 ans isère 4146
j'ai l'impression que c'est moi qui parle en te lisant

en effet je me reconnais dans ce que tu dis
pas de boulot, la morosité, l'ennui et rien a faire de ma vie

j'ai moi aussi raté lamentablement mes études donc sans étude comment trouvé du boulot

et je comprend tout a fait le fait que tu n'arrives pas a trouver du boulot c'est pas évident

mais ne pourrais tu pas trouver une solution plutot que de tout stopper
si tu veux mon adresse msn pour qu'on parle dit le moi
33 ans Charleville-Mézières 1453
Je me reconnais aussi dans ce que tu dis...

J'aurais beaucoup de mal à en parler comme tu l'as fait alors bravo.


Ce message ne sert à rien d'autre qu'à te dire que je t'ai lu, que je comprends, que je te souhaite bon courage.
:kiss:
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
si ça peut te remonter le moral au supermarché ou je vais il y a quelques caissieres bien rondes que je vois travailler depuis plusieurs mois sans pb

alors lance toi peut etre

quelques heures par semaine ça peut suffire pour te donner un declic
40 ans 811
Ca me rassure beaucoup... j'ai toujours rêvé d'être caissière... Je sais qu'on vit dans un système qui dit que si on veut des sous il faut prendre le premier job qui fait gagner des sous, sauf que vous croyez réellement qu'un fille qui a bac +2/+4/+5 s'attendait vraiment à n'avoir pas d'autre choix dans la vie que d'être caissière...
Je sais très bien que je vais être obligé de le faire, mais le soir dans mon lit je pleurerai d'avoir une vie pourrie à ce point!

Je hais mes instits, mes profs qui m'ont fait croire qu'en travaillant bien à l'école, j'aurai un travail qui me plairais.

Je sais que c'est nulle d'écrire ça! Je me prend pour qui de penser que je suis trop bien pour être caissière? Pourtant je le pense et je crois ne pas être la seule à le penser... Seulement, je dois payer mon loyer, l'EDF, ma mutuelle, les courses...

J'écris tout ça sur le coup de la colère, je vais surement regretté, désolée pour les fautes, j'ai des larmes plein les yeux et j'écris à toutes vitesse....
59 ans Québec, Canada 1664
Et bien ici aussi il y a des caissières rondes.

L'important c'est de porter de bonne chaussure et des bas soutiens pour ne pas avoir les jambes lourdes au bout de 3 heures.

Mais surtout surtout ce que les employeurs apprécient c'est le sourire, la bonne humeur, la patience, être ponctuelle et aimer travailler en équipe.

Si tu as toutes ces qualités fonce ! :D
45 ans Paris 405
Je voudrais te répondre parce que je comprends bien ce que tu ressens. Mais aussi pour te dire qu'il ne faut pas se laisser abbatre. Il faut continuer à chercher et s'accrocher.
Le fait que tu as, comme tu dis raté tes études ne fait rien. Je ne sais pas ou tu t'es arreté dans tes études, mais si tu veux reussir, si tu veux avoir le travail que te plait cela vaut le coup de faire des efforts. La vie n'est pas facile et personne ne peut te promettre ni garantir que en faisant certaines choses tout sera plus facile.


Tu sais moi même j'ai fait des études en histoire de l'art, mais après avoir galérée pour trouver un job, et en plus minable, je me suis dis comme toi que j'ai envie de reussir. Et j'ai repris les études à 26 ans, le DEUG etc. Tout depuis le début. En plus, en France je suis étrangère et je n'ai pas de famille ici, donc j'ai du bosser quand même. J'ai fait plein des choses, mais rien de spécialement valorisant : garde d'enfants, les menages. Mais je savais ce que je voulais et j'étais décidé d'y arriver. Même maintenant - j'ai fini au niveaux bac +5 et j'ai du bien attendre pour trouver un job. Crois moi que cela n'est pas facile quand tu laves les chiottes des gens qui ont deux fois moins de diplomes que toi.

Mais, maintenant je commence dans 2 moi un super boulot, bien payé etc. et en plus avec des gens que j'aime bien (j'ai fait un stage de fin d'étues chez eux).
Pour cela, je voudrais te dire :P qu'il faut s'accrocher, y croire. Tu peux toujours prendre n'importe quoi comme job et après bien réfléchir ce que tu veux faire de ta vie.
C'est plus facile quand même quand on a un peu d'argent. Même un job de caissière peut de donner plus d'assurance que tu en as maintenant : tu vas avoir de l'argent à toi, participer dans les dépenses de la maison et puis c'est un boulot ou tu peux aranger des horaires de travail ce qui laisse plus de temps pour faire ce qui t'intéresse plus.

Courage alors. Si tu as envie de discuter tu peux m'envoyer un mp.
40 ans 811
Merci

J'ai pleuré dans mon lit, lu Maxim Chattam et là ça va mieux... Pleurer ne sert à rien et puis c'est pas en étant négative que je vais convaincre un employeur de me prendre!
53 ans 14650
Et pourquoi pas essayer les instituts de sondage ?

Ils sont toujours à la recherche des gens. C'est payé souvent au Smic mais tu as 14% en plus comme dans l'interim.

Il y a des etudes en journée, en soirée, le weeke end - C'est toi qui leur dit quand tu es dispo - si tu matrise un langue etrangere c'est souvent payé plus.

En plus ils sont fou de ta physique, une bonne elocution est ce qui compte. ;)
937
tu sais j'ai fait des études (bts compta/gestion) que j'ai loupé...j'ai fini par des boulots de serveuses et/ou cuisiniére dans des bars, hôtel, restaurant, cantines scolaires et cantines d'entreprises...pour au final passer 8 mois de formation pour être hôtesse de caisse (et non pas caissiére! ;) )

En plus hôtesse de caisse j'étais super bien pyé, sans compter toutes les primes à coté, ça cumul vite!
Malheureusement une fois ma formation terminée, dehors, on reprend d'autres jeunes des -25ans pour les faire travailler moins cher!

Maintenant au chômage, je ne sais plus quoi rechercher mais on tente de tout et on vera!

Bon courage, nous sommes plusieurs dans la même galére!
Garde le sourire pour les entretiens c'est le principal! :P
40 ans Ici et là-bas 3402
Salut appleandcinnamon,

ben ton post me fait penser à moi... En juin prochain j'aurai bac+3 mais pas de job à la clé... Il faudrait que je continue deux ans encore mais j'en ai aucune envie. Donc en juin prochain je serai comme toi, à chercher un truc qui me plaiera pas...
Bon, ça me déprime un peu mais je me dis que même si mon job ne me plaît pas du tout, je bosserai mes 35h par semaine et le reste du temps je ferai ce qui me plaît, et je pourrai enfin me payer des fringues Torrid

Bon allez, je te souhaite bon courage et ne reste pas comme çà, je suis perdsuadée que la vie vaut le coup d'être vécue.
T
62 ans lille 8
bonjour,
je te comprend tu sais malgres la difference d age entre nous mais j ai un fils de 22 ans qui a fait un bts informatique

lui a eu la chance de trouver dans sa branche en cdd , mais il n arrete pas de passer des concours , il essaye tout , les impots, la mairie, l education national , et bientot la police , je presise qu il a comme moi un probleme de poid mais comme il est tres grand 1M96 , il les porte bien ses kg sauf bien sur sont ventre qu il n aime pas , enfin tout ca pour te dire que moi aussi j ai etait caissiere dans le temp et j etait deja en surpoid je n avais pas fait d etudes mais j ai passe des concours a mon niveaux et j ai reussi , si tu veux le lien pour les concours n esite pas a me le demander mon fils se fera un plaisir de me le donner pour toi et celle que ca interesse
bon courage et si tu veux parrler je suis la aussi
36 ans 288
Oui alors moi aussi je pense souvent les mêmes choses que toi et je ne me suis pas résolue à retourner dans le magasin où je travaillais auparavant comme caissière, par orgueil, manque de courage, puisque je me sentais faiblarde et très très nulle et que j'avais peur qu'en y allant, j'y reste toute ma vie.
Mais finalement, j'ai continué à m'enfoncer toute seule, et je me dis tout de même que c'est très dommage. Je ne sais pas précisément ce qui nous a fait arriver là où nous sommes, mais ce n'est pas une raison pour ne pas essayer de changer et surtout, on peut se dire qu'on tirera sûrement un enseignement de cette mauvaise passe. Je ne sais pas encore lequel, mais ce sera sûrement bénéfique plus tard. Pour le moment c'est dur, certes, je suis la première à en pâtir et à me décourager au moindre effort (et en effet, j'avais l'habitude de ne pas trop en faire pour réussir alors forcément, d'un coup on se dit mince mais que se passe-t-il, je croyais que c'était facile! enfin moi je crois que je me dis un peu ça, sans oublier les regrets que j'ai de ne pas avoir fait mieux avant). Mais tout cela se passe à un niveau émotionnel et on a beau se raisonner, ce n'est pas facile. Se raisonner oui, se dénigrer, non. Se poser trop de questions, non plus. Avancer, remonter un peu, jusqu'à ce qu'on soit en mesure de comprendre ce que l'on fait. C'est l'idée que je me fais de la "guérison", de l'"hors de l'eau"...
Ne pas se décourager, tu le sais déjà, mais ça fait toujours du bien de se le répéter.
Très bon courage donc, bises, ça va s'arranger. :)
35 ans toulouse 1436
Tu sais je pensais la meme chose que toi jusqu'à l'année dernière. Jusqu'à ce que je fasse une tentative de suicide et que je vois la tete de ma mere et de zhom lorsque je me suis réveillée à l'hopital.

Ce jour là j'ai compris que ce n'était pas à moi de décider quand ma vie finirait. Que c'était pour eux que je devais vivre et non mourir pour ma poire. Et tu sais quoi ? Bin je me suis recadrée. Ca faisait des mois que je foutais rien à la fac, que je passais mes journées sous ma couette à pleurer comme une pauvre gourde. On m'a forcé à voir un psy ... pendant des mois. Ca m'a remis plein de choses en place. Et puis j'ai tout laché et j'ai pris le 1er boulot qui venait, puis un second, puis un troisième ... Là aujourd'hui j'ai trouvé un boulot qui me plait et où j'ai peut être de l'avenir. C'est incertain mais c'est pas grave je fonce tete baissée.

C'est ça qui me fait vivre aujourd'hui, la haine, la rage de réussir ma vie. Et aussi la fierté à la fin du mois d'avoir quelques euros qui me restent sur mon compte. La fierté de n'avoir besoin de personne pour vivre. La fierté d'avoir gagné le respect de zhom et de mes parents. La fierté d'être reconnue dans mon travail.

Je n'ai pas fait d'études (enfin pas validées du moins) et je travaille chez Macdo. Au lycée on m'aurait dit que je finirais là dedans j'aurais bien rigolé. Aujourd'hui j'en suis fiere.

Ta vie n'est pas finie. Tu peux faire une formation professionnelle avec l'Afpa par exemple. Ou alors te lancer dans le monde du travail jusqu'à trouver ta voie.

Quand à tes problemes de poids ... ça passe avec le temps. Le travail physique c'est de l'endurance. Les premieres semaines étaient atroces quand j'ai commencé dans la restauration. Aujourd'hui je fais des journées de 10h des fois, bon ok je suis crevée mais pas anéantie comme auparavant.

Tu n'as meme pas besoin d'avoir du courage. Tu y vas, tu fonces. Et ça arrive naturellement si tu te laisse du temps ...
39 ans 3006
J'ai un bac +4. J'ai été caissière pendant 6 mois, et après j'ai trouvé un autre travail. J'en cherche un troisième. Etre caissière, je dois te le dire, je l'ai mal vécu au début, mais après avoir touché ma première paye, je me suis dit qu'au moins je ne le faisais pas trop pour rien. J'étais devenue plus indépendante et je participais aux besoins du ménage. Je ne me sentais pas BOULET, est-ce que tu vois ce que je veux dire ? Ca m'a fait super mal à l'ego, et ce n'était en fait pas plus mal. J'ai appris que les diplômes ne font pas tout, ils ouvrent certes des possibilités mais la plupart du temps on ne commence pas directement au poste qu'on voudrait avoir, et le diplôme, je peux te l'assurer, sans stage ni rien ça ne t'apprend pas DU TOUT à travailler !! Ca je l'ai appris dans le boulot de caissière pour la relation inter-collègues, et dans mon second boulot (coordinatrice de formation) j'ai appris à ... téléphoner, répondre au téléphone, traiter des dossiers, être dure quand je devais l'être, ne pas se faire prendre pour une idiote, et autres. Etre caissière a été un déblocage dans ma vie, ça m'a fait comprendre qu'on n'avait pas quelque chose sans se battre, je me suis battue pour avoir mes diplômes, je me suis battue pour avoir mon premier boulot potable. Pas plus compliqué. Et je dois me battre pour avoir un second boulot, que je veux potable aussi. On en passe tous par là.
B I U