MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je passe toujours pour une c****...

33 ans 77 80
Je vous préviens que j'écris sous le coup de l'émotion... Je chiale et je n'arrive même plus à voir les touches, c'est pathétique...
Partout où je vais, je suis la fille  
stupide. Je suis celle qui raconte de la m****, celle qui n'est pas intéressante, celle qu'on oublie... Celle qui forcément raconte des foutaises... Je suis celle qui n'ouvre jamais la bouche, qui passe son temps à afficher un sourire niais pour donner l'impression qu'elle participe...
Celle qui est moche extérieurement et intérieurement...
J'en arrive à ne plus vouloir sortir de chez moi, je n'ai plus d'amis et je n'ai pas envie d'en avoir... Je ne vois aucun avenir, aucune lueur d'espoir...
Même ici, je me prends des remarques, alors que je ne fais qu'arriver... Pourquoi est-ce qu'on me saute dessus dès que j'ouvre la bouche ? Suis-je véritablement si inintéressante, si stupide, si pathétique ? J'essaie depuis plusieurs années de me convaincre que non, mais à chaque fois ça me rattrape... Partout on me fait bien remarquer que je ne sers à rien, je suis la fille inutile par excellence...
Mais pourquoi moi...
38 ans abbeville 251
coucou,

est tu sur de ça ?

peut etre, est ce parce que tu a pas confiance en toi et tu pense que personne ne t'aime ?

de plus, je ne pense pas que tu sois stupide ou inintéressante.

mais tu sais il y a toujours des personnes qui ont besoin d'écraser les autres, peut etre me fréquente tu pas les bonnes personnes ?

courage

bizzz :kiss:
34 ans 92 / 69 5897
Le problème c'est quand on croit que TOUT Le monde en veut à quelqu'un, et surtout soi, il faut se remettre en question..

Peu têtre tu as tellement peu confiance en toi que tu prends tou tpour de l'agression, tu ne sais pas le gérer..

Et surtout tu le rends à l'agressive, aussi, je trouve...

Don c: respire, prends du recul, relativise, la terre ne s'arrête pa de tourner...

Sinon : exprimes ce ue tu veux mais calemement, sans agresser non plus l'autre...
33 ans 77 80
Merci pour ta réponse... En effet, j'ai déjà pensé à un manque de confiance en moi, mais visiblement, c'en est + la conséquence que la cause. Dès que j'ouvre la bouche, je me prends des remarques, alors forcément, ça n'aide pas à se mettre en avant. Soit on ne fais pas attention à ce que je dis, soit on le critique.
J'ai aussi pensé au fait que ça venait des autres, mais visiblement, ça signifierait que 98% de la population francilienne est comme ça, alors heu...
Je ne peut rien faire, ni rien dire sans qu'on me reprenne... Et forcément, si j'essaie de me défendre, c'est pire... Je ne sais plus quoi faire...
33 ans 77 80
Zenobie, merci pour ta réponse, mais je ne crois pas que le monde entier m'en veuille ! Encore heureux !
De +, on ne me considère certainement pas comme agressive, au contraire, je suis plutôt "un peu trop zen"... Mais bon, ton message me fait comprendre que c'est effectivement moi qui ai un problème.
39 ans 3006
Euh, tu sais.. C'est un tout petit peu normal que les personnes répondent quand tu leur parles et c'est pas forcément des remarques. Il faut savoir accepter que les personnes en face ne sont pas forcément d'accord, et s'expliquer. Ce n'est pas parcequ'elles sont méchantes qu'elles ne sont pas d'accord, hein.. Si tu disais que tu as des amis qui t'en envoient plein la tronche, je te dirais : "rencontre d'autres personnes". Mais là, désolée, mais ça ressemble pas mal à de la sensibilité exacerbée. (et pour le coup de la culotte, tu avoueras que malheureusement c'est très difficile à croire, hein... ).
... Juste en passant j'avais la même sensation quand je me suis fait une jolie déprime...
33 ans 77 80
J'accepte le fait que les autres ne soient pas d'accord, justement, sinon je ne serais pas venue poster ici. ;) Je me suis aussi déjà fait une jolie déprime il y a quelques annnées, mais je sens que je n'en suis pas au même stade... Je me force à accepter les sorties, de peur qu'on ne m'en propose plus du tout.
C'est simplement que je me demande comment changer l'image que je renvoie aux gens, puisque je pense qu'elle ne reflète pas celle que je voudrais donner. :(

Pour ce qui est de la BAV, j'ai certainement été trop naïve de penser à être honnête, puisque j'ai précisé que c'était un peu effacé, juste les couleurs vives quoi... Mais c'est une autre histoire...
34 ans 92 / 69 5897
Espérons juste que tes mps un tant soit peu agressif de ton coté... t'auront fait rélféchir..

On peut toujours changer..

Le principal c'est déjà que tu prennes consicence u'il y a un problème...

Sans rancune ;)
33 ans 77 80
Ils n'étaient pas agressifs, je suis désolée que tu l'ais pris comme ça.
Et ce topic n'est pas exclusivement lié à cet épisode... :roll:

Personnellement, je suis un peu asociable dans le sens où je ne vais pas aller de moi-même parler avec des gens que je n'apprécie pas. Mais après, je ne pense pas avoir un comportement "à ièch" (:lol:), mais j'ai du mal à aller vers les autres quand je ne connais pas, et j'ai du coup l'impression que je passe pour la fille "nunuche". :? Si on refuse de critiquer les gens, et qu'on préfère se taire que de participer à une conversation qui ne nous plaît pas, est-ce que ça donne une impression de "rien à dire donc rien dans la tête" ? Les gens paraissent toujours éberlués quand ils apprennent que j'ai eu mon bac avec mention, c'est donc que ça paraît tellement improbable ?
Je relativise beaucoup, je suis très "zen", peut-être que ça me donne un côté "indifférent" aux autres... :?:
39 ans 3006
T'as aussi le droit d'être réservée, tu as aussi le droit de ne pas avoir envie de parler, hein. Ce n'est pas parcequ'on ne parle pas qu'on n'a rien dans le cerveau... Qu'est ce qui te fait croire que tu passes toujours pour l'abrutie ? J'arrive pas trop à comprendre.. ?
C
50 ans 1965
Qui est ce que tu sur-estime? Les autres quand tu te sous estime ou toi quand tu leur dit que t'a eu ton bac et que les autres ont l'air étonné?
Qui est ce que sous-estime? Toi quand tu souffres ou les autres quand tu ne veux pas leur parler?
33 ans 77 80
Ben disons que quand, généralement, on ne parle pas, c'est qu'on n'a rien à dire. Et quand on n'a rien à dire, c'est qu'on n'est pas intéressant. :?
Je passe pour une "nunuche" dans le sens où s'il y a une vanne à balancer, quelqu'un à baratiner ou quelqu'un à qui faire des reproches, il y a de fortes chances que ça tombe sur moi. Pourquoi ? Parce que les gens sont persuadés que je ne répondrais rien et encaisserais tranquillement (du moins je pense)...

cornflakegirl a écrit:
Qui est ce que tu sur-estime? Les autres quand tu te sous estime ou toi quand tu leur dit que t'a eu ton bac et que les autres ont l'air étonné?
Qui est ce que sous-estime? Toi quand tu souffres ou les autres quand tu ne veux pas leur parler?

J'aime beaucoup ton intervention... ;) Ce sont de bonnes questions... Ce n'est pas que je ne veux pas parler aux gens, c'est simplement que je n'ai rien à leur dire... (Et je précise que je ne parle pas du bac, car je pense que ça ne regarde que moi, sauf si on me le demande) Donc dans ce sens, je me sous-estime plutôt. Mais si je fais un effort, alors j'ai peur de renverser la tendance et de justement me sur-estimer et à faire ma snob... Ce que je ne veux en aucun cas... :roll:
Je vais réfléchir... ;)
C
50 ans 1965
A leurs yeux tu manques sans doute de personnalité, de charisme et de sympathie... Le silence est un dire qui a de multiples sens... Selon le milieu et le contexte il est mal vu... Soit tu apprends les règle du jeu social, soit tu acceptes ton sort, soit tu vas voir un spécialiste...

Aussi pénible cette situation peut être pour toi, dit toi que s'il en est ainsi, c'est que ça ne doit pas être une partie de plaisir d'être au coté d'une personne qui pense "Je n'ai rien à leur dire".

Courage! ;)
36 ans 288
Bonsoir!

Je crois que j'ai eu une période un peu comme ça, où j'étais persuadée de n'avoir rien à dire et donc de passer pour une fille nulle, inintéressante, sans conversation. Jusqu'au jour où j'ai dit quelque chose, n'importe quoi et puis les autres ont répondu et moi aussi, j'ai écouté ce qu'ils disaient et j'ai réfléchi et répondu en fonction de moi. Bon ben voilà... Peut-être qu'en étant moins sur la défensive, mais davantage dans une perspective d'échange... Ou alors ce n'est pas une période où tu as envie de faire l'effort d'essayer ça, alors fais autre chose si tu te sens plus à l'aise ailleurs... Mais sinon, lancer simplement une pensée qui nous semble propre et appropriée à la situation, ça peut lancer la machine, le moulin à paroles, si tu connais plein de choses... bon courage!
37 ans La Madeleine 4511
BlueRebel a écrit:
Je vous préviens que j'écris sous le coup de l'émotion... Je chiale et je n'arrive même plus à voir les touches, c'est pathétique...
Partout où je vais, je suis la fille stupide. Je suis celle qui raconte de la m****, celle qui n'est pas intéressante, celle qu'on oublie... Celle qui forcément raconte des foutaises... Je suis celle qui n'ouvre jamais la bouche, qui passe son temps à afficher un sourire niais pour donner l'impression qu'elle participe...
Celle qui est moche extérieurement et intérieurement...
J'en arrive à ne plus vouloir sortir de chez moi, je n'ai plus d'amis et je n'ai pas envie d'en avoir... Je ne vois aucun avenir, aucune lueur d'espoir...
Même ici, je me prends des remarques, alors que je ne fais qu'arriver... Pourquoi est-ce qu'on me saute dessus dès que j'ouvre la bouche ? Suis-je véritablement si inintéressante, si stupide, si pathétique ? J'essaie depuis plusieurs années de me convaincre que non, mais à chaque fois ça me rattrape... Partout on me fait bien remarquer que je ne sers à rien, je suis la fille inutile par excellence...
Mais pourquoi moi...


Et si tu te mettais à croire en toi ? à t'aimer ?
B I U


Discussions liées