MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

comment le dire à ses parents?

T
28 ans 6
Bonjour!

J'ai 15 ans, et je ne suis plus vierge... Je ne sais pas si vous pensez que je suis trop jeune pour l'avoir fait, mais j'aime vraiment le garçon avec  
qui je l'ai fait!

Je voulais vous demander votre aide, et savoir comment vous vous en êtes sortis! Comment l'avez vous dit à vos parents?

Aidez moi! :lol:
1443
Quel est l'interêt de le dire à tes parents ? Ca te regarde ce genre de chose.
33 ans A l'envers du Miroir 2133
Même reflexion que Jazz.

Devenir adulte c'est ça aussi, preserver sa vie privée sans se sentir obligé par je ne sais quelle force, d'aller raconter notre vie sentimentales ou sexuelle à nos parents ..
36 ans marseille 2582
moi je la comprend tout a fait, je suis trés complice avec ma maman et pour moi c'était une obligation morale delui avouer ça, ça signe un nouveau départ dans sa vie de femme, ca signifie (enfin pour moi) qu'on a mis une rupture dans le lien affectif avec sa mère, qu'on se consacre peu à peu à quelqu'un d'autre qu'à elle etc...

:arrow: pour moi, je n'ai pas eu à m'expliquer avec ma mère, tout simplement parce que j'était beaucoup plus agée lorsque c'est arrivé, et je lui ai dit de but en blanc un jour, "maman je ne suis plus vierge".

Elle a halluciné mais ne l'a pas mal pris, elle m'a simplement demandé si j'étais amoureuse de l'homme avec qui je l'avais fait et s'il ne m'avait pas forcée... mais dans l'ensemble tout s'est bien passé ;)
45 ans 17521
pour moi aussi, quand c'est arrivé à presque 17 ans, c'était super important pour moi que ma mère le sache... c'était la chose la plus importante du monde :lol: qui venait de m'arriver, donc il fallait que le dise à la personne qui était la plus importante pour moi... elle l'a plutôt bien pris pour ce qui est de l'acte, mais plutôt mal parce que l'homme en question avait... 36 ans :shock: , que j'étais raide dingue de lui et que j'avais monté un plan pas possible pour pouvoir passer une nuit avec... bon, une fois assurée qu'on avait fait les choses bien (c'est à dire avec protection et sans brutalité), elle a été rassurée et c'est passé comme une lettre à la poste...

si un jour j'ai une fille, et que j'apprends par hasard qu'elle a eu sa première expérience sexuelle, mais qu'elle ne me l'a pas dit, j'en serais très blessée, car cela voudrait dire qu'il n'y a pas de confiance, pas de complicité entre nous...
38 ans au milieu des poissons 7816
Dans un sens, Jazz et Pavot ont raison, devenir femme n'implique pas du tout le fait de tout dévoiler à ses parents, avoir un jardin secret n'est pas exclu.

Dans l'autre, Fannydusud, Karen ont raison aussi. Moi je suis du même avis que ces dernières. Si tu as une relation très complice avec ta mère c'est normal de te confier à elle et je pense que cela serait mal perçu par une mère, très complice avec sa fille, que d'apprendre par hasard la première relation sexuelle de sa fille sans que cette dernière ne lui en ait pas parlé.

C'est à toi de voir donc, si tu as une super relation avec ta mère, cela se fera sans difficulté. ;)
1443
Ok les filles, vous avez pas tort.
En fait je me basais bêtement sur mon point de vue et à l'époque ou j'ai perdu ma virginité officiellement j'étais tellement en conflit avec ma mère que l'idée ne m'a même pas effleuré...c'était ma vie, ça ne la concernait pas...

Bref pour re-répondre à Twenty, le mieux c'est de faire ça à un moment de complicité, vous buvez un café ou un thé que toutes les deux, vous parlez de choses personnelles, tu amène le sujet sur ta relation avec ton chéri et tu lui annonce.
Puis pour la rassurer tu lui dis bien comme à nous que tu aime ce garçon, qu'il ne t'as forcé en rien et que tu t'es bien protégé (j'espère que tu l'as fait).

Mais bon j'espère que ta maman est très ouverte sur le sujet parce qu'en effet, 15 ans c'est très jeune et ça risque de lui faire un choc.
43 ans paris 416
Personnellement, si je dois faire une réponse de psy, je pense que dire ce genre de choses à sa mère relève de quelque chose d'incestueux (ne le prenez pas mal les filles) car la sexualité est quelque chose de très intime et certaines choses ne concernent pas les parents.
Donc une mère qui parle de ses relations sexuelles avec son enfant (j'entends dans le mot "enfant" fille ou fils") ou un enfant qui parle de ses relations sexuelles avec sa mère (ou son père) n'est pas un geste anodin et ne rentre pas, à mon avis, dans le cadre d'une relation mère/fille "normale".
Je pense que cela n'a rien à voir avec une éventuelle absence de complicité mais ce sujet est un jardin secret.

Pour moi, un parent doit pouvoir parler de certaines choses à son enfant sans aller jusqu’à l’intrusion dans son intimité.
Le parent a un rôle d'éducation en parlant à son enfant de la puberté, des différents modes de contraception, des MST mais cela ne doit pas, à mon sens, aller plus loin.

Après chacun fait comme il le sent ! :lol:
45 ans 17521
juliepsyy a écrit:
Personnellement, si je dois faire une réponse de psy, je pense que dire ce genre de choses à sa mère relève de quelque chose d'incestueux (ne le prenez pas mal les filles) car la sexualité est quelque chose de très intime et certaines choses ne concernent pas les parents.
Donc une mère qui parle de ses relations sexuelles avec son enfant (j'entends dans le mot "enfant" fille ou fils") ou un enfant qui parle de ses relations sexuelles avec sa mère (ou son père) n'est pas un geste anodin et ne rentre pas, à mon avis, dans le cadre d'une relation mère/fille "normale".
Je pense que cela n'a rien à voir avec une éventuelle absence de complicité mais ce sujet est un jardin secret.

Pour moi, un parent doit pouvoir parler de certaines choses à son enfant sans aller jusqu’à l’intrusion dans son intimité.
Le parent a un rôle d'éducation en parlant à son enfant de la puberté, des différents modes de contraception, des MST mais cela ne doit pas, à mon sens, aller plus loin.

Après chacun fait comme il le sent ! :lol:
*

alors personnellement, si je dois faire une réponse sur ce que tu viens de dire (ne le prends pas mal, ce n'est pas une attaque personnelle ;) ) c'est typiquement un baratin destiné à rassurer les gens qui ont choisissent la facilité de mettre de la distance histoire de ne pas être "emmerdés" par leur progéniture... l'histoire du jardin secret, tout ça... chacun y met ce qu'il veut... je ne vois pas trop en quoi il s'agirait d'une "intrusion" dans la mesure où l'une des parties est a besoin d'en parler, et que l'autre partie est prête à l'entendre... le problême surgit, à mon avis, si il y a déséquilibre... après, si les deux son d'accord pour ne parler de rien, chacun sa vie, et rien ne regarde qui que ce soit, je n'y vois pas d'inconvénient, mais cela me semble plus un problême d'incommunicabilité (ce qui est plutôt grâve entre parents et enfants) que la "trop-communication"... :lol:
1917
Bah moi elle n'en a rien su directement. Mais quand elle m'attendait à 7h dans le couloir un dimanche matin, je pense qu'elle s'est douté que je n'étais pas restée faire mes exos de maths quoi :oops: :lol:

Mais ma sexualité ne la regarde pas, comme je ne veux surtout pas entendre parler de la sienne :shock: ;)
V
47 ans 337
karen a écrit:
juliepsyy a écrit:
Personnellement, si je dois faire une réponse de psy, je pense que dire ce genre de choses à sa mère relève de quelque chose d'incestueux (ne le prenez pas mal les filles) car la sexualité est quelque chose de très intime et certaines choses ne concernent pas les parents.
Donc une mère qui parle de ses relations sexuelles avec son enfant (j'entends dans le mot "enfant" fille ou fils") ou un enfant qui parle de ses relations sexuelles avec sa mère (ou son père) n'est pas un geste anodin et ne rentre pas, à mon avis, dans le cadre d'une relation mère/fille "normale".
Je pense que cela n'a rien à voir avec une éventuelle absence de complicité mais ce sujet est un jardin secret.

Pour moi, un parent doit pouvoir parler de certaines choses à son enfant sans aller jusqu’à l’intrusion dans son intimité.
Le parent a un rôle d'éducation en parlant à son enfant de la puberté, des différents modes de contraception, des MST mais cela ne doit pas, à mon sens, aller plus loin.

Après chacun fait comme il le sent ! :lol:
*

alors personnellement, si je dois faire une réponse sur ce que tu viens de dire (ne le prends pas mal, ce n'est pas une attaque personnelle ;) ) c'est typiquement un baratin destiné à rassurer les gens qui ont choisissent la facilité de mettre de la distance histoire de ne pas être "emmerdés" par leur progéniture... l'histoire du jardin secret, tout ça... chacun y met ce qu'il veut... je ne vois pas trop en quoi il s'agirait d'une "intrusion" dans la mesure où l'une des parties est a besoin d'en parler, et que l'autre partie est prête à l'entendre... le problême surgit, à mon avis, si il y a déséquilibre... après, si les deux son d'accord pour ne parler de rien, chacun sa vie, et rien ne regarde qui que ce soit, je n'y vois pas d'inconvénient, mais cela me semble plus un problême d'incommunicabilité (ce qui est plutôt grâve entre parents et enfants) que la "trop-communication"... :lol:


Sans vouloir en rajouter une couche mais je ne peux me taire, je suis ok avec Karen.
Pour en revenir au rapport sexuel, je suis très très proche de ma mère mais je ne lui ai rien dit, sans doute par pudeur...plus d'ailleurs pour ma mère qui est réservé à ce sujet que pour moi. J'en ai pas souffert pour autant, nous avons cependant abordé ensemble le modes de contraception et l'importance du préservatif.

Pour répondre à Twenty-seven, je crois que tu dois faire comme tu le sens. Apparemment, tu souhaites le dire à ta mère puisque tu nous demandes comment t'y prendre. Je pense cependant que la manière douce, pendant un moment de complicité (autour d'un thé, d'un café, d'une discution....), est préférable. Ne te fais pas tout un monde de cette annonce, ce n'est pas facile mais on n'a souvent plus peur qu'on ne le devrait. De toute façon, ta mère t'aime très fort et peu importe sa réaction à "chaud", vous vous sortirez sans problème de se passage toutes les deux !
Allez, :kiss: à toi (et vous toutes d'ailleurs !) et bon courage...
43 ans paris 416
J'entends ce que tu dis mais pour moi il y a un juste milieu entre trop de communication et pas assez !
je me souviens d'une émission sur ce sujet où une mère et sa fille étaient fière de raconter que c'était la mère qui avait expliqué à sa fille comment se masturber (là je ne suis pas sûre tellement c'est gros mais je crois même que la mère avait été présente...) et que la mère racontait à sa fille ses positions préférées ect...
ça franchement ça me choque, je pense que c'est trop
de même que j'ai déjà croisé des mères avec leurs gamines (genre onze douze ans) qui achetaient des strings à leurs filles parce que "les hommes aiment ça" ou de dire "tiens mon mari/amant/copain du moment ça va l'exciter ça ou ça" (dixit la mère)
je crois sincèrement que ça relève de l'intrusion incestueuse...

Après il y a un monde entre dire à sa mère qu'on est plus vierge et rentrer dans des détails hyper intimes ou des questions déplacées.

Mais comme il y a mille façon d'aborder la sexualité, chacun est libre !
45 ans 10768
frou-frou a écrit:
...ma sexualité ne la regarde pas, comme je ne veux surtout pas entendre parler de la sienne :shock: ;)

+1

Je crois que ça dépend de la relation qu'on a au départ, fusionnelle ou pudique sur ces points-là... Je fais partie d'une famille pudique, qui ne parle que très rarement de choses intimes (ce qui ne nous empêche pas d'être proches hein ;))... et puis je pense que c'était ma vie et ça ne concernait personne ;)
A
31 ans Ouest 910
Je pense aussi que la sexualité est ne chose intime, personnellement je n'en parle pas à ma mere, comme je ne veux pas savoir ce qu'ele fait avec mon pere, chacun son jardin secret ...
Je crois aussi que ça dépend de la relation que l'on a avec sa maman, je pense qu'une mere doit respecter si sa fille ne lui parle pas de sa vie sexuelle et ne pas prendre çela comme un manque de confiance.
Enfin, ce n'est que mon avis !
D
61 ans 540
Sa ne regarde ni ma maman ni personne lol je me vois mal parler de sa avec ma mere

deja que il y a quelque jour elle me regarde et me dis "TU VA AVOIR 23 ANS " ma fille commence a grandir et à devenir une jeune femme MDRRR

;) :P je prefere garder un rapport mere fille sans rentré dans les detail de ma vie intime
B I U


Discussions liées