MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

les congés pathologiques ...

46 ans à la campagne dans le Cher 692
alors voilà j'ai plein de questions qui me viennent en ce moment à propos des "fameux" congés pathologiques....
et je ne trouve que peu de réponses.... :?

:arrow: tout d'abord  
qui les prescrit, est-ce que c'est forcément le gynéco ou cela peut-il être aussi un simple médecin traitant ??

:arrow: est-ce que c'est un dû ? en effet presque tout le monde depuis plusieurs jours me demande si je vais prendre mes congés pathologiques ??.... euhhh c'est moi qui décide de ça ??? :shock: bizarre....

:arrow: mon congé maternité doit débuter le 24 avril, mais travaillant dans l'éducation nationale je suis en vacances le 13 avril au soir .... je gagne donc 10 jours.... mais est-ce que si je prend ce congé , il doit être "coller" à mon congé maternité ??? ça ne sert à rien d'être à la fois en vacances et en congé pathologique... !

voilà je crois que c'est tout !!! mais vos réponses vont peut-être m'amener à me poser d'autres questions !!! :lol:

bizzzzz
39 ans Sud Ouest 3873
Citation:

Le congé pathologique
Toute femme enceinte a droit à un congé maternité lorsqu’elle est enceinte. Mais en cas de complications, elle peut demander une extension de ce congé, prénatal ou postnatal.


Lorsque vous êtes enceinte, vous avez droit à un congé de maternité qui comprend un congé prénatal (avant l’accouchement) et postnatal (après l’accouchement). Sa durée varie selon le nombre d’enfants que vous attendez et selon le nombre d’enfants déjà à votre charge. La durée minimale du congé maternité est de 16 semaines, en général 6 semaines avant et 10 semaines après l’accouchement. Mais ce congé peut être précédé ou suivi d’un arrêt de plusieurs jours en cas d’état pathologique.

Deux cas possibles

La prescription d’un congé pathologique doit obligatoirement être effectuée par un gynécologue ou un médecin généraliste.
Deux cas se présentent à vous : si l’état pathologique est dû à la grossesse, une période supplémentaire de congé peut être accordée au cours de la période prénatale. Elle n’excède pas 14 jours. Notez que le congé pathologique peut être prescrit à partir de la déclaration de grossesse mais ne peut pas être reporté au cours de la période postnatale.
En second lieu, en cas d’état pathologique lors du congé postnatal, celui-ci est alors prolongé de 4 semaines. Il doit également être attesté par un certificat médical comme résultant des suites de couches. Attention, le congé pathologique n’est pas un congé maternité « supplémentaire » mais bien un congé maladie.
46 ans à la campagne dans le Cher 692
merci ;)
41 ans ile de la réunion 405
Ah ben voilà, un post qui m'intéresse. ;)

En fait j'ai eu un congé patho prénatal, mais j'étais déjà en congé maladie depuis 1 mois et demie avec ce congé.

La en fait je voudrais avoir un congé patho posanatal, j'en ai parlé a mon médecin traitant, qui n'en a jamais prescrit, mais qui va se renseigner pour moi!

Mon gynéco ayant déménagé, eh oui il est rentré en métropole après plusieurs années de boulot sur l'île. Je peux vous dire que je perds un bon gygy, jamais une réflexion sur mon poids et pourtant lui est très mince.

Bref, je voudrais avoir ce congé supplémentaire car je vais péter les plombs de reprendre le boulot, surtout avec un proviseur comme celui de mon lycée. Mon contrat va peut être être renouvellé en août, mais j'ai pas vraiment envie, trop de pression psychologique!

Donc, comme mon moral est un peu bas en ce moment, je préfère rester chez moi m'occupper de ma puce! :P

Mon congé maternité se termine le 10 avril, bientôt quoi!
41 ans là 5969
il me semble que le "congé patho" n'existe qu'avant l'accouchement
ce n'est pas un congé, mais un arret et en plus préventif (afin d'éviter un accouchement préma ou des complications...)
apres l'accouchement on ne parle plus d'arret patho, mais si tu parles de congé apres naissance, je pense que c'est les congés parentaux...
43 ans Lille 7000
Amnesis a écrit:
il me semble que le "congé patho" n'existe qu'avant l'accouchement
ce n'est pas un congé, mais un arret et en plus préventif (afin d'éviter un accouchement préma ou des complications...)
apres l'accouchement on ne parle plus d'arret patho, mais si tu parles de congé apres naissance, je pense que c'est les congés parentaux...


si si les couches pathologiques existent et tu peux avoir jusqu'à un mois en plus!!! c'est le rectorat de Lille, à l'époque mon employeur, qui m'en avait parlé, par contre, je ne connais pas les modalités!!!
41 ans ile de la réunion 405
Je ne sais pas si ça existe ou pas mais je vais prendre encore au moins 15 jours, je suis trop déprimée!
41 ans là 5969
je savais pas que ça existait...

mais si tu es déprimée, si tu ne te sens pas la force de reprendre de suite, oui parles-en à ton médecin...
mais fais attention à ta déprime... si elle s'instale ça peut être important...
courrage man'zel...
39 ans Sud Ouest 3873
petitefraisedesbois a écrit:
Citation:

Le congé pathologique
Toute femme enceinte a droit à un congé maternité lorsqu’elle est enceinte. Mais en cas de complications, elle peut demander une extension de ce congé, prénatal ou postnatal.


Lorsque vous êtes enceinte, vous avez droit à un congé de maternité qui comprend un congé prénatal (avant l’accouchement) et postnatal (après l’accouchement). Sa durée varie selon le nombre d’enfants que vous attendez et selon le nombre d’enfants déjà à votre charge. La durée minimale du congé maternité est de 16 semaines, en général 6 semaines avant et 10 semaines après l’accouchement. Mais ce congé peut être précédé ou suivi d’un arrêt de plusieurs jours en cas d’état pathologique.

Deux cas possibles

La prescription d’un congé pathologique doit obligatoirement être effectuée par un gynécologue ou un médecin généraliste.
Deux cas se présentent à vous : si l’état pathologique est dû à la grossesse, une période supplémentaire de congé peut être accordée au cours de la période prénatale. Elle n’excède pas 14 jours. Notez que le congé pathologique peut être prescrit à partir de la déclaration de grossesse mais ne peut pas être reporté au cours de la période postnatale.
En second lieu, en cas d’état pathologique lors du congé postnatal, celui-ci est alors prolongé de 4 semaines. Il doit également être attesté par un certificat médical comme résultant des suites de couches. Attention, le congé pathologique n’est pas un congé maternité « supplémentaire » mais bien un congé maladie.
43 ans Lille 7000
merci petitefraise d'avoir trouvé le texte!!! ;)
39 ans Sud Ouest 3873
De rien, apparemment, vous ne l'aviez pas vu, je l'avais mis tout en haut pour répondre à MUM ;).
43 ans Lille 7000
petitefraisedesbois a écrit:
De rien, apparemment, vous ne l'aviez pas vu, je l'avais mis tout en haut pour répondre à MUM ;).

honte à moi, je l'avais pas lu jusqu'au bout puisque tu avais répondu à la question de Mum!!! :oops: ;)
41 ans ile de la réunion 405
Donc si je comprends bien, le congé de suites de couches patho est compté comme un congé maladie normal!

Oui parce que j'ai droit à 2 mois de salaire à plein traitement en tant qu'assistante d'éducation (dans l'éducation nationale donc). J'ai déjà eu 1mois et demi de congé maladie avant mon congé mat. Donc si j'ai encore 1 mois j'aurais pas mon salaire plein???? :roll: Enfin je ne comprends rien à ce congé!!!! :? Si quelqu'un pouvait m'éclairer.

Par contre ma déprime n'a rien à voir avec le bébé, mais avec mon couple qui va à la dérive! :(
39 ans Sud Ouest 3873
Pocahontas a écrit:
Donc si je comprends bien, le congé de suites de couches patho est compté comme un congé maladie normal!

Oui parce que j'ai droit à 2 mois de salaire à plein traitement en tant qu'assistante d'éducation (dans l'éducation nationale donc). J'ai déjà eu 1mois et demi de congé maladie avant mon congé mat. Donc si j'ai encore 1 mois j'aurais pas mon salaire plein???? :roll: Enfin je ne comprends rien à ce congé!!!! :? Si quelqu'un pouvait m'éclairer.

Par contre ma déprime n'a rien à voir avec le bébé, mais avec mon couple qui va à la dérive! :(


Ben si tu veux un congé pathologique post-natal alors que ça n'a rien à voir avec ta maternité, à moins d'avoir un médecin complaisant, faut pas compter dessus.
Comme son nom l'indique, c'est destiné à des suites de couches plus ou moins difficiles...
Le texte explique que le congé pathologique est un congé en cas de pathologie (=de maladie donc) et pas un congé maternité (=pour s'occuper de bébé) en rab. C'est-à-dire que ce n'est pas automatique, ça n'est justifié que si tu as une pathologie suite à l'accouchement.
Pour la manière dont c'est compté je pense pas que ce soit compté ou décompté comme congé maladie.
Faudrait que tu appelles la sécu pour savoir.

Après si tu as vraiment besoin d'être arrêtée, arrêtes-toi même si tu perds des sous... Ou bien y a ptet d'autres possibilités ?
41 ans ile de la réunion 405
Ben mon médecin traitant est tout à fait ok pour me faire ce congé, mais c'est sûr que perdre des sous c'est pas marrant non plus, mais bon je suis trop hors service pour reprendre! Même la puéricultrice de la pmi m'a dit que je pouvais prendre quelques jours de congés en plus!

Une copine a eu ce congé par son gynéco, par contre la sécu a tél au médecin pour plus de précison sur l'arrêt et il a dit que c'était pour fatigue et dépression! Et c'est passé comme ça!

Moi comme je vais pas trop bien et que la pression psychologique est une grande réalité au boulot, je préfère aller mieux avant de reprendre, sinon c'est pétage de plombs assuré!! :2gunfire:

Je pense que je vais bien me renseigner mais bon, l'argent dans l'état où je suis n'a guère d'importance!
B I U


Discussions liées