MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

** 3919 ** violences conjuguales ....

46 ans entre Tlse et Mtbn 58
bsoir sujet peut etre tabous pour certains ...

a savoir:

*qu'une femme sur 10 sont concernées
*qu'une femme meurt tous les 3 jours

ca deviens plus que  
inadmissible ....

es ce que cela vous est deja arrivée ???


comment peut t'on en arriver la ??
comment peut t'on se permettre de telles choses


voila c'etais un peu mon coup de gueule ... :evil:





[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Politique/Actualité ]
36 ans marseille 2582
il ne faut pas oublier les hommes qui sont dans ce cas la non plus :(
34 ans 4879
Oui, mon père est alcoolique, et adepte de la violence psychologique et du harcèlement moral. Vivre jusqu'à 19 ans dans un environnement comme ca je ne le souhaite à personne... :cry:

J'ai la chance d'avoir pu partir habiter avec mon petit ami loiiiiiiiin mais ma mère est toujours la bas...et réduite à l'état d'esclave domestique et sans aucune confiance en elle.

L'horreur dans ce genre de situations c'est que si la personne sais bien s'y prendre on ne peut plus partir tant notre estime de nous même a été anhilée.
J'ai bien essayé de pousser ma mêre à partir mais "on ne tire pas un trait sur 30 ans de vie conjugale comme ça"...bref une situation très difficile d'autant plus que ma mère a 58ans, pas d'emploi, mon père l'a obligée à arréter de travailler lorsqu'elle m'a mise au monde, à l'époque il n'était pas comme ça elle ne s'est pas méfiée, et après 10ans de tentatives infructuses pour m'avoir je crois qu'elle était heureuse de pouvoir enfin pouponner (vui je suis un des 100 premiers "bébé éprouvette" en france).

Bref entre un père alcoolique et méchant et une mère triste et aigrie par un mari aussi méchant ça n'a pas toujours été facile mais maintenent c'est surtout elle que je plains...moi je suis loin.

Alors surtout les filles dites vous une chose, ce n'est pas parce qu'il ne vous bat pas qu'il n'est pas nocif pour vous...bien au contraire c'est parfois pire,car la violence psychologique est insidieuse et vous tue à petit feu.

Voila désolée de vous avoir ainsi dévoilé mes états d'ame mais ça m'a fait du bien!
45 ans charleroi, belgique 161
ouii moi j'ai connu ca avec le pére de mes filles.

sur 9 ans j'ai connu tout les phrases , alcool , depression , alcool et depression , pc divan lit , copain et sortie , jalousie eccessive et hoppp sur ma geule.

il ma frapper telement fort que j'avais la marque de ses abl sur ma poitrine , corps couvert de bleu , etc....
le medecin m'avais dit qu'heureusement que j'etais forte ausinon j'etais morte.
j'etais contente d'etre obeses ce jour la.

a l'epoque j'avais peur de ses crises alcool et jalousie , et puis j'ai plus eu peur et laaaa j'ai ouvert les yeux.

maitemant je suis enfin heureuse enfin presque avec mon homme d'amour qui ne me frappe qu'avec des caresses et des fleurs ;) ;)
41 ans là 5969
moi j'ai du mal comprendre pourquoi, comment ça se fait, qu'en france en 2007, des femmes se font encore frapper à en mourir... :evil:
c'est simple pourtant: il lève la main sur toi= t'attends pas qu'il la baisse, tu te casses et si t'as des gosses tu prends tes gosses sous le bras et adios!!!

merde alors :evil: :evil: :evil:
et les hommes pareil comment ici et maintenant y a encore des primates primaires et sous développés qui se permettent de faire ça (ça marche aussi dans le cas où c'est la femme qui frappe son homme et oui ça aussi ça arrive et bien plus souvent qu'on ne l'imagine :? )

bref moi je trouve éffarant qu'à notre époque dans notre pays on ait toujours besoin de ce genre de numéro, de ce genre de choses...
mais bon... :evil: :evil:

la violence conjugale, j'ai vraiment du mal...
c'est 2 mots totalement opposés, qui n'ont rien à faire ensemble et qui malheureusement le sont encore, et là moi je bugg, je comprends pas qu'on en soit encore là :(
46 ans Campagne Avesnoise 8546
Il existe un post-it à ce propos. :idea:
41 ans Centre 141
Amnesis a écrit:
moi j'ai du mal comprendre pourquoi, comment ça se fait, qu'en france en 2007, des femmes se font encore frapper à en mourir... :evil:
c'est simple pourtant: il lève la main sur toi= t'attends pas qu'il la baisse, tu te casses et si t'as des gosses tu prends tes gosses sous le bras et adios!!!

merde alors :evil: :evil: :evil:
et les hommes pareil comment ici et maintenant y a encore des primates primaires et sous développés qui se permettent de faire ça (ça marche aussi dans le cas où c'est la femme qui frappe son homme et oui ça aussi ça arrive et bien plus souvent qu'on ne l'imagine :? )

bref moi je trouve éffarant qu'à notre époque dans notre pays on ait toujours besoin de ce genre de numéro, de ce genre de choses...
mais bon... :evil: :evil:

la violence conjugale, j'ai vraiment du mal...
c'est 2 mots totalement opposés, qui n'ont rien à faire ensemble et qui malheureusement le sont encore, et là moi je bugg, je comprends pas qu'on en soit encore là :(



Je suis outrée !!! Ca se voit que tu ne l'as pas vécu.
Mais je pensais un peu comme toi, sauf que je réfléchissais plus avant de parler.

Quand ton mec te frappe, avant il t'a "préparée psychologiquement", t'es conditionnée, lavage de cerveau.
Il est pas tout gentil et du jour au lendemain une torgnole, non, avant il te rabaisse sans que tu ne le vois, pusi tu perds toute confiance et tu encaisses, et surtout tu as peur.

Tu ne peux pas savoir à quel point ce que tu as écrire peu me faire mal et me rabaisser encore plus. J'en ai la gerbe.

Je ne pouvais pas partir, il avait tout pouvoir sur moi. :(
41 ans Centre 141
Amnesis a écrit:
moi j'ai du mal comprendre pourquoi, comment ça se fait, qu'en france en 2007, des femmes se font encore frapper à en mourir... :evil:
c'est simple pourtant: il lève la main sur toi= t'attends pas qu'il la baisse, tu te casses et si t'as des gosses tu prends tes gosses sous le bras et adios!!!
(


J'arrive pas à croire qu'en France en 2007 on pense encore cela...
31 ans 78 1411
Je ne sais pas, mais quand j'ai écouté la chanson de Diam's sur ce sujet j'avais mal, mal pour toute ces femmes et je me dis que cela pourrais m'arrivée, c'est la plus grande peur de mon père. Et je tiens à dire aux femmes qui l'ont vécue et s'en sont sortie que je les admire de s'en être sortie,car ce n'est pas facile.

Voilà, respect.
49 ans haguenau 233
Amnesis a écrit:
moi j'ai du mal comprendre pourquoi, comment ça se fait, qu'en france en 2007, des femmes se font encore frapper à en mourir... :evil:
c'est simple pourtant: il lève la main sur toi= t'attends pas qu'il la baisse, tu te casses et si t'as des gosses tu prends tes gosses sous le bras et adios!!!

merde alors :evil: :evil: :evil:
et les hommes pareil comment ici et maintenant y a encore des primates primaires et sous développés qui se permettent de faire ça (ça marche aussi dans le cas où c'est la femme qui frappe son homme et oui ça aussi ça arrive et bien plus souvent qu'on ne l'imagine :? )

bref moi je trouve éffarant qu'à notre époque dans notre pays on ait toujours besoin de ce genre de numéro, de ce genre de choses...
mais bon... :evil: :evil:

la violence conjugale, j'ai vraiment du mal...
c'est 2 mots totalement opposés, qui n'ont rien à faire ensemble et qui malheureusement le sont encore, et là moi je bugg, je comprends pas qu'on en soit encore là :(


C'est plus facile à dire qu'à faire. Quand tu es dans la situation, tu ne réagis pas du tout pareil. Surtout que pour beaucoup de personnes le sujet est encore tabou. Ils entendent des choses quand ca arrive dans le voisinage mais ne réagissent pas. Je trouve ca inadmissible, mais que voulez-vous on ne peut pas refaire le monde !!!!!
C
50 ans 1965
J'ai une amie qui se fait laver le cerveau par son mec. Elle ne peut pas recevoir un texto d'une amie sans qu'il tire la tronche, elle ne peut pas aller faire des courses avec moi sans lui envoyer un texto toutes les demi heures au moins sans qu'il boude pendant des heures.
Par contre, lui il peut partir sans rien dire sur un coup de tête, revenir et enseuite râler sur elle parce qu'elle lui demande pourquoi il est parti comme ça sur un coup de tête.

Elle est triste mais elle l'aime. Elle ne veut pas vivre sans lui... Moi je trouve ça malsain et surtout incompréhensible en fait pcq son mec c'est vraiment une personne que j'apprécie beaucoup, il est gentil et tout et tout mais sa façon d'emprisonner sa copine me débecte.

Pour finir, elle réagit comme un robot. Elle est soit scotchée par obligation à son GSM (ben vi, si il appele et qu'elle répond pas, va y avoir dispute), soit scotché à son mec... :roll:
49 ans Strasbourg 584
Amnesis a écrit:
moi j'ai du mal comprendre pourquoi, comment ça se fait, qu'en france en 2007, des femmes se font encore frapper à en mourir... :evil:
c'est simple pourtant: il lève la main sur toi= t'attends pas qu'il la baisse, tu te casses et si t'as des gosses tu prends tes gosses sous le bras et adios!!!
(




Amnesis, avant d'être confrontée à la violence j'etais comme toi, je me disais mais pkoi elles restent, pkoi elles subissent...... je suis restée, j'ai subit pendant 4 ans.

Il m'a fallut 4 ans pour avoir la force, le courage et passer outre la honte et la culpabilité. J'ai fuis cette vie en prenant ma gamine, laissant tout derrière moi, le seul moyen de sauver ma peau.

Il est vrai que la violence conjuguale est revolante, mais hélas c'est le quotidien de milliers de femmes, qui seules souffrent dans le silence et la honte.
J'ai vecu 4 ans s'en en parler à personne, à tort certes, mais c'est tellement dur d'en parler....
aujourd'hui je parle, c'est ma facon a moi d'excorciser mes demons, et a mon tort j'aide les autres dans une assoc.

Aujourd'hui j'ai refais ma vie et j'ai le bonheur de vivre avec un homme, doux et aimant


:kiss:
48 ans 1512
Non, je n'ai jamais connu la violence conjugale, ni personnellement, ni dans mon entourage proche. Comme Amnésisi, j'ai eu tendance à dire que je ne comprenais pas pourquoi une femme restait auprès d'homme brutal, dans ses gestes ou ses paroles. Mais maintenant, après avoir pas mal lu sur le sujet, je pense que ce n'est pas si simple que ça. Déjà, il y a des femmes dépendantes de leur compagnon, que ce soit financièrement, ou moralement par exemple, si elles n'ont aucun proches susceptibles des les aider. Quand il y a des enfants, la décision de partir doit être très difficile à prendre: partir avec ses enfants, et les entraîner vers l'inconnu, sans argent ?! ou laisser les enfants ?!
Et puis, souvent les hommes violents ne ne sont pas tout le temps, il y a des périodes où ceux-ci tentent de se faire pardonner, j'imagine que les femmes ne perdent alors pas l'espoir que tout finisse par s'arranger.
Enfin, cela ne semble pas évident "d'avouer" que l'on est brutalisée.
Bref, la violence au sein du couple est à mes yeux un sujet plutôt complexe.
En fait, la question que je serais surtout amener à me poser, c'est comment aider, accompagner efficacement ces femmes victimes, qu'il s'agisse des services sociaux ou judiciaires. Et aussi comment réagir quand on connaît une femme brutalisée ? Doit-on,souvent contre le gré de la victime, "dénoncer" le conjoint violent ? ou se contenter d'essayer par la discussion de la convaincre de porter plainte ?
Vous feriez quoi vous ?
48 ans 1512
Citation:
Amnésisi


oops, je voulais écrire "amnesis" bien sûr ! pardon ma belle ;)
50 ans Belgique 3287
C'est la période préélectorale les filles, profitez-en ! Amenez le sujet sur le tapis ! Poussez les présidentiables à s'engager (nan pas à faire des promesses électorales mais s'engager je dis bien) à assurer le financement de la vie de ses femmes* qui doivent prendre la fuite devant des maris ou compagnons violents. Pour que plus personne jamais ne reste dans un tel enfer par dépendance financière. Ca sera déjà un premier pas.

Il y a l'engagement personnel aussi : laquelle d'entre-nous est prête à offrir le gîte et le couvert à l'amie qui viendrait frapper en pleine nuit avec ses mômes ? Réfléchissez et préparez-vous !



*Je mets femmes parce qu'elles sont quand même majoritairement dans le cas dans notre société patriarcale hétéronormée fortement machiste malgré son soi-disant développement...
B I U