MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Si on vous confiait un ministère...

56 ans 91 25732
Intérieur ? Culture ? Environnement ? Santé ?

Imaginez que le Président est élu (on se fiche de savoir lequel c'est celui qui vous convient) et qu'il vous appelle pour vous  
confier un ministère (on considère bien sûr que vous avez toutes les connaissances pour être ministre).

Lequel préféreriez-vous et pourquoi ?
5030
Je prendrais la culture sans hésiter!
Parce que j'aime l'art, l'écriture, la peinture, la musique.

J'aurais surtout envie de faire de la culture en France quelque chose de moins élitiste! Permettre à tout le monde d'y avoir accès, donner l'envie aux gens de se bouger pour découvrir les artistes.
Je ferais rentrer la culture dans tout les foyers.
Les musées et expos seraient gratuites pour tous.

Bref, je voudrais une culture plus populaire!!!
A
36 ans Nice 21965
ministre délégué à la Promotion de l’Egalité des chances tout simplement parce que quand je vois certaines choses ca me revolte
P
39 ans Saone et Loire 27
Ministre des Finances !!!!!!!!!!!!!!

Quand on voit comment sont gérés certains budgets, on se dit qu'on peut pas faire pire !

Et puis je passe les dépenses superflues et inutiles ..... :roll:
P
67 ans charente maritime 860
La culture.
Je ferai que tous les musées soient gratuits tout le temps et pour tous. Je multiplierai les conscerts multiculturels gratuits également, je ferai en sorte d'attirer les jeunes vers la musique classique, je ferai entrer les arts plastiques dans les écoles par des expos itinérantes et tant d'autres choses encores :P
P
67 ans charente maritime 860
Au fait Patty, tu as posé la question et tu n'as pas répondu. Qu'est-ce que tu chosirais toi ?
40 ans 2506
salut :)

déjà, pour ceux qui, comme moi, n'ont pas en tête tous mes ministères existants, voici une tite liste :

* Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie
* Ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire
* Ministère de la Justice
* Ministère des Affaires étrangères
* Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
* Ministère de la Santé et des Solidarités
* Ministère de la Défense, Liste des ministres français de la Défense
* Ministère des Transports, de l'Équipement, du Tourisme et de la Mer
* Ministère de l'Agriculture et de la Pêche
* Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative
* Ministère de l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement
* Ministère de la Culture et de la Communication
* Ministère de l'Écologie et du Développement durable
* Ministère délégué aux Relations avec le Parlement
* Ministère délégué à la Promotion de l'égalité des chances
* Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la famille,
* Ministère de la Fonction publique
* Ministère de l'Outre-Mer
* Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et des Professions libérales



Alors pour répondre, j'hésite entre celui de la culture parce que je ne trouve tout ce qui est lié, pas assez accessible... mais je pense que j'opterais plus pour celui de la sécurité sociale et de la famille, pour tenter de faire bouger les choses, que toute personne ne soit pas réduite à un numéro :?

Sinon je veux bien celui de l'outre mer, pour le soleil :lol: :arrow:
40 ans 2506
scusez moi, un lapsus...

Citation:
déjà, pour ceux qui, comme moi, n'ont pas en tête tous les ministères existants, voici une tite liste :
:oops:
_
39 ans Paris, France 309
Ministère des Affaires Étrangères! sans aucune hésitation ^-^

Pour voyager, défendre certaines idées au niveau international, refaire de la France un grand pays diplomatiquement parlant ...

walla :P
56 ans 91 25732
pheli a écrit:
Au fait Patty, tu as posé la question et tu n'as pas répondu. Qu'est-ce que tu chosirais toi ?


;)

J'hésiterais entre deux :

La Santé d'abord (mais en le dissociant des Solidarités, ce sont deux domaines trop vastes et trop différents pour un seul ministère à mon goût).

Ce que je voudrais (entre autres) :
- un accès aux soins de qualité pour tout le monde
- la limitation de la médecine à 2 (3, 4, 5, 6...) vitesses par la limitation des dépassements d'honoraires notamment et l'égalité de traitement entre la clientèle publique et la clientèle privée
- une réorganisation du système hospitalier avec une revalorisation des salaires des infirmières et aide-soignantes notamment, afin de redonner un petit coup de fouet à la profession (et aussi un alignement des salaires pour les médecins d'origine étrangère qui ont la même formation et les mêmes responsabilités que les autres mais pour la moitié du salaire...)
- des moyens suffisants pour les soins de proximité (petits établissements hospitaliers)
- des appareils médicaux pouvant accueillir n'importe quel malade, quel que soit son poids ou sa taille (si tous les appareils sont suffisamment grands et solides, tout le monde rentrera dedans)
- des aides pour les médecins de campagne et les infirmières et aide-soignantes à domicile en milieur rural également. C'est vraiment difficile de se soigner dans la plupart des régions
- favoriser encore plus le maintien à domicile des personnes âgées

Et sinon j'aimerais bien aussi le Ministère de la Fonction Publique :
- revalorisation des salaires pour certaines catégories de fonctionnaires (infirmières, professeurs, instituteurs et sûrement d'autres auxquels je ne pense pas)
- faire en sorte que le service public soit concurrentiel au même titre qu'une entreprise (avec une meilleure gestion des effectifs et des dépenses on aurait un service public meilleur et moins de dépenses inutiles)
- nettoyage de tous les "observatoires" (enfin ceux qui ne servent à rien). Ca c'est la maladie du siècle. Quand on se pose une question, l'Etat crée un "observatoire". Ca coûte bonbon, la plupart du temps ça ne sert à rien du tout et ça disparait sans laisser de traces...
- remplacer les fonctionnaires qui sont là "pour faire plaisir à quelqu'un " ou pour faire joli (si, si il y en a ! :lol: ) par des postes utiles à la collectivité
- alignement des grilles de rémunération et des primes pour les fonctionnaires d'Etat et territoriaux pour plus de transparence (non les fonctionnaires des services de l'Etat ne sont pas supérieurs aux territoriaux, pas de raison qu'ils gagnent parfois près de 50% de plus à travail égal !)

Ce ne sont que quelques idées et peut-être que pas mal sont utopiques... Mais j'aimerais bien essayer pour voir ! ;)
38 ans au milieu des poissons 7816
Moi, je choisirais le ministère de la santé et des solidarités. Je suis d'accord avec toi Patty lorsque tu dis que ces domaines sont trop vastes, mais pour ma part, je trouve qu'il existe quand même un lien entre les deux.

L'idéal serait de :
- Assurer des soins accessibles pour tous.
- Assurer le maintien à domicile des personnes en fin de vie avec le matériel adéquat.
- Développer davantage les relations inter-disciplinaires (médecin, infirmière, kinésithérapeute, psychologue, psychiatre, assistante sociale et j'en passe...) pour une prise en charge globale du malade et une continuité des soins. Cela concerne aussi les relations entre établissements comme les hôpitaux et les structures de convalescence.

Patty a écrit:
l'égalité de traitement entre la clientèle publique et la clientèle privée


Je ne vois pas ce que tu veux dire par là, peux-tu m'éclairer sur ce point ? Merci d'avance ! ;)
38 ans 3935
L'écologie, sans hésiter, parce que c'est un sujet qui me tient à coeur. J'ai plein d'idées, mais pas forcément des idées qu'un ministre a suffisamment de pouvoir pour faire passer...
56 ans 91 25732
Ocean a écrit:
Patty a écrit:
l'égalité de traitement entre la clientèle publique et la clientèle privée


Je ne vois pas ce que tu veux dire par là, peux-tu m'éclairer sur ce point ? Merci d'avance ! ;)


Certains praticiens des hôpitaux publics ont également une clientèle privée.

La différence ?

Quand on veut un RV avec ces médecins, il n'est pas rare d'entendre la secrétaire dire "ah non, je n'ai pas de RV à vous proposer avant 6 mois"... Puis elle dit "mais si vous acceptez de passer sur sa clientèle privée (sous entendu : "et de raquer le dépassement d'honoraires conséquent qui va avec") je peux vous donner un rendez-vous dans une semaine...." :roll: :?

Je trouve ça totalement inadmissible. Si on a les moyens, on peut être soigné rapidement, sinon, on attend...

Je sais bien que par ce moyen, les médecins augmentent leurs revenus et les établissements hospitaliers bénéficient de la réputation de médecins qui n'accepteraient pas de travailler à plein temps dans le public, à cause des salaires trop bas. Cela permet aussi à des malades de consulter un médecin ayant une bonne réputation sans avoir à débourser de dépassement d'honoraires (ou limité) s'ils arrivent à passer en consultation publique.

Mais dans le domaine des soins, je trouve que l'urgence devrait se limiter à l'état de santé des patients et pas au contenu de leur portefeuille.
38 ans au milieu des poissons 7816
Patty a écrit:
Ocean a écrit:
Patty a écrit:
l'égalité de traitement entre la clientèle publique et la clientèle privée


Je ne vois pas ce que tu veux dire par là, peux-tu m'éclairer sur ce point ? Merci d'avance ! ;)


Certains praticiens des hôpitaux publics ont également une clientèle privée.

La différence ?

Quand on veut un RV avec ces médecins, il n'est pas rare d'entendre la secrétaire dire "ah non, je n'ai pas de RV à vous proposer avant 6 mois"... Puis elle dit "mais si vous acceptez de passer sur sa clientèle privée (sous entendu : "et de raquer le dépassement d'honoraires conséquent qui va avec") je peux vous donner un rendez-vous dans une semaine...." :roll: :?

Je trouve ça totalement inadmissible. Si on a les moyens, on peut être soigné rapidement, sinon, on attend...

Je sais bien que par ce moyen, les médecins augmentent leurs revenus et les établissements hospitaliers bénéficient de la réputation de médecins qui n'accepteraient pas de travailler à plein temps dans le public, à cause des salaires trop bas. Cela permet aussi à des malades de consulter un médecin ayant une bonne réputation sans avoir à débourser de dépassement d'honoraires (ou limité) s'ils arrivent à passer en consultation publique.

Mais dans le domaine des soins, je trouve que l'urgence devrait se limiter à l'état de santé des patients et pas au contenu de leur portefeuille.


Merci de m'avoir répondu Patty ! Je comprend mieux ce que tu veux dire par là maintenant.
Je suis d'accord avec toi sur ce point, la priorité dans ce domaine c'est l'état de santé des personnes et non, comme tu le dis,le portefeuille.

Je t'avoue qu'en lisant cette phrase :Patty a écrit:
l'égalité de traitement entre la clientèle publique et la clientèle privée

j'ai cru que tu trouvais une inégalité dans la prestation des soins entre le milieu public et le milieu privé, donc j'ai préféré de plus amples explications.
56 ans 91 25732
Ocean a écrit:
[j'ai cru que tu trouvais une inégalité dans la prestation des soins entre le milieu public et le milieu privé, donc j'ai préféré de plus amples explications.


Eh bien en fait il y en a aussi... J'ai travaillé dans les deux et j'ai vu des choses qui ne me plaisaient pas, autant dans le privé que dans le public.

Par exemple : dans le privé, des grossesses à risque gardées jusqu'au dernier moment (et parfois trop tard) alors qu'on aurait du transférer sur un service spécialisé, tout ça pour ne pas perdre un prix de journée... Des équipes totalement insuffisantes et pas assez formées pendant la nuit... du matériel acheté à bas prix, voire pas de matériel fiable (en 1984, dans une clinique je ne travaillais qu'avec des seringues en verre qu'on stérilisait nous-mêmes parce que les seringues jetables coûtaient trop cher !).

Dans le public : un manque de moyens sur des choses du quotidien (par exemple on avait des quotas de papier Q pour les patients totalement insuffisants et à partir du 10 du moins on n'en avait plus...). Des services avec 2 infirmières pour 60 malades en chirurgie... Des services qui ne tournaient vraiment que grâce à la présence des élèves infirmières à qui on confiait bien trop de responsabilités, des consultations avec des RV tous à la même heure et les gens attendaient, attendaient...

Il y aurait du boulot aussi dans ce domaine là.
B I U


Discussions liées