MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

suivi psy qui me déprime !

48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
J'ai commencé un suivi avec une psychiatre fin avril 2006.
Le choix du psychiatre a été financier : je n'ai pas les moyens d'aller voir un autre thérapeute. Ca a  
été posé dès le départ avec la psy.
Je la vois tous les 15 jours depuis fin août (avant c'était plus épisodique). Je n'accroche pas trop avec elle et j'ai beaucoup réfléchi avant de m'engager pour un suivi qu'elle me décrit long. Je l'ai fait parce que je ne me sentais pas l'énergie de recommencer avec quelqu'un d'autre. Et aussi parce que c'est la plus proche de chez moi et qu'avec 4 enfants, j'ai à jongler avec les horaires et que je ne veux pas me compliquer la vie !
Mais je réalise qu'en fait, depuis que je la vois, je suis beaucoup plus dans le négatif que dans le positif.
Je donne un exemple concret. J'ai 4 enfants d'âges rapprochés et qui sont encore petits. Je ne dirai à personne que ce n'est pas fatigant mais je l'ai choisi d'avoir des enfants en âges rapprochés et je vis aussi fort les moments magiques que les moments fatigants !
Son discours à elle n'est que négatif. Et j'ai mis du temps à le réaliser ! Elle me dit que je suis à bout de fatigue, que c'est épuisant d'avoir 4 enfants en bas âges. Elle me pousse à faire garder mes enfants alors que j'ai fait le choix de ne pas travailler pour être à la maison avec eux et que je le vis très sereinement ce choix !
C'est un exemple parmi tant d'autres... Mais j'ai le sentiment très fort que depuis que je la vois, je ne cherche que les côtés négatifs de ma vie, de mon histoire. Mais en même temps, elle ne m'aide aucunement à les surmonter, à trouver le noeud qui me permette de sortir de l'hyperphagie...
En fait, le déclic m'est venu en discutant avec mon homéopathe que je n'avais pas vue depuis 7 mois pour cause de congé mater. J'ai repris un truc que m'avait dit la psy et qui m'a réellement déprimée et fait sombrer dans l'hyperphagie à outrance. L'homéopathe m'a posé une ou deux questions et elle m'a dit une phrase qui a dénoué un super noeud en moi !
Depuis, plus de crise, je me suis sentie super bien, jusqu'à ce que je revois la psy vendredi qui a réussi à saper mon moral retrouvé... Et pourtant je suis persuadée que l'homéopathe a raison : je n'ai pas imaginé le soulagement qui m'a habité !

Bon c'est très long mais en gros, je me pose la question de savoir si je dois arrêter là avec la psy ou si je dois continuer malgré cette impression de sombrer dans le négatif...
51 ans meuse 3950
ben moi à ta place j'arrèterai net
soit pour aller voir un autre soit rien mé certainement plus une personne censée t'aider mais qui en fait sape ton moral !
bon courage quand même
42 ans ici et ailleurs 4571
les psys ne sont pas forcement les meilleurs, mais si tu sens que tu regresses, sauve toi!!! je vais au cmp perso, c'est gratuit... et il y a beacuoup de psy, il est possible d'en changer...à toi de voir comment tu te sens!!!
48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
Oui, c'est ce que je sens au fond de moi !
En fait, je me sens prête à arrêter, quitte à prendre rdv avec mon homéopathe quand je sens que j'ai besoin de parler !
42 ans ici et ailleurs 4571
ecoute ce que je peux te conseiller, c'est d'arreter de voir ta psy... mais eventuellement essaie de voir si tu ne peux pas en consulter une autre... l'omeopathe n'a pas les memes fonctions... surtout ne reste pas dans le vague trop longtemps mais courage
48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
Grrrrr, après une semaine sans crise, je sens revenir l'envie irrepressible de manger :(
Et tout ça parce que je me suis pris la tête avec mon homme.
On a débuté tous les 2 un atelier de communication non violente (mais pas ensemble pour faciliter la garde des enfants). On en est au même niveau (même nombre d'atelier, même travail fait au sein de nos 2 groupes).
La discussion part en vrille. Je pleure, il fuit (comme toujours :P ).
Je me calme, prend une feuille et écrit mes attentes, ce que ça me fait quand il me répond comme il l'a fait. Je lui dis ce que j'aimerais qu'on fasse ensemble pour améliorer la situation. (c'est une démarche possible en CNV)
Je lui donne le papier, je pars étendre le linge dehors pour lui laisser le temps de lire et de digérer.
Je rentre, il est à l'étage en train de jouer avec les enfants :(

Et je me sens seule, abandonnée, et vide, vide, vide... Et le seul moyen que je connaisse de le remplir ce vide, c'est manger manger manger :( :( :(

C'est ça que je chercher à dénouer... L'homéopathe m'a donné une piste sérieuse... D'ailleurs, au lieu de me dire qu'il faut que j'attende le WE de Paques pour m'y attaquer, je pourrais peut-être commencer de suite à préparer les choses !

Je n'ai peut-être pas besoin d'envoyer ce message puisque j'ai trouvé ma solution seule... Cela dit, je l'envoie parce que je suis sûre que si je n'avais pas su trouver une écoute ici, j'aurais fait une crise d'hyperphagie...
Alors merci à VLR d'exister tout simplement ! :kiss:
42 ans ici et ailleurs 4571
sido4 a écrit:
Grrrrr, après une semaine sans crise, je sens revenir l'envie irrepressible de manger :(
Et tout ça parce que je me suis pris la tête avec mon homme.
On a débuté tous les 2 un atelier de communication non violente (mais pas ensemble pour faciliter la garde des enfants). On en est au même niveau (même nombre d'atelier, même travail fait au sein de nos 2 groupes).
La discussion part en vrille. Je pleure, il fuit (comme toujours :P ).
Je me calme, prend une feuille et écrit mes attentes, ce que ça me fait quand il me répond comme il l'a fait. Je lui dis ce que j'aimerais qu'on fasse ensemble pour améliorer la situation. (c'est une démarche possible en CNV)
Je lui donne le papier, je pars étendre le linge dehors pour lui laisser le temps de lire et de digérer.
Je rentre, il est à l'étage en train de jouer avec les enfants :(

Et je me sens seule, abandonnée, et vide, vide, vide... Et le seul moyen que je connaisse de le remplir ce vide, c'est manger manger manger :( :( :(

C'est ça que je chercher à dénouer... L'homéopathe m'a donné une piste sérieuse... D'ailleurs, au lieu de me dire qu'il faut que j'attende le WE de Paques pour m'y attaquer, je pourrais peut-être commencer de suite à préparer les choses !

Je n'ai peut-être pas besoin d'envoyer ce message puisque j'ai trouvé ma solution seule... Cela dit, je l'envoie parce que je suis sûre que si je n'avais pas su trouver une écoute ici, j'aurais fait une crise d'hyperphagie...
Alors merci à VLR d'exister tout simplement ! :kiss:


tu sais je ne suis pas psy, et perso j'ai ma premiere consultation jeudi avec une specialiste en TCA. cela fait 2 mois 1/2 que je l'attends ce rendez vous..

mais , honnetement il faut reconnaitre que je connais l'origine de mes troubles, seulement je n'arrive pas les resoudre seule.
je suis une perpetuelle anxieuse, stressee etc, du coup il m'est quasi impossible d'entreprendre un régime car j'ai aussi la nourriture comme paliatif.
je ne bois pas d'alcool, j'ai arrété de fumer, je n'ai meme plus de rapports avec mon conjoint (merci les crises de larmes et la maladie) depuis 8 jours j'ai arreté de me ronger les ongles (jusqu'au sang) j'ai decidé de me repnendre en main, bien que je sache que le parcours risque d'etre tres long. mais je ne desespere plus. j'ai trouvé une ecoute, autre .....
apres accroche toi. et comme je te dis, si tu craques, renseigne toi auprés d'un cmp meme si tu ne vois un psy specialisés en tca 1 ou 2 fois parceque tu sens que tu as besoin d'en parler...
des fois rien que faire la demarche ca soulage
allez accroche toi!
54 ans 28 et 07 1257
Ciao,

Le problème est que peut-être cette psy ne te convient pas. Tu l'as choisi parce-que c'était la + "pratique" pour toi, mais ça ne suffit pas ! Qqfois ce n'est pas la 1ere personne que tu vois qui est celle qui te faut... faut ré-essayer...tous les psy n'ont pas la même façon de travailler, la même approche... Donc si elle ne te convient pas, va en voir une autre (même si c'est pas facile par rapport à tes petits). D'autre part, c'est pas "miraculeux" une thérapie, c'est long, et tu passes par des moments de grands doutes, à te demander si tu as fait le bon choix, si tu as eu raison d'entamer un truc pareil, si tu dois continuer etc...Je connais... :P . C'est long, mais tiens le coup, ça en vaut la peine, pour toi et ta famille ;)
37 ans La Madeleine 4511
islandaise a écrit:
Ciao,

Le problème est que peut-être cette psy ne te convient pas. Tu l'as choisi parce-que c'était la + "pratique" pour toi, mais ça ne suffit pas ! Qqfois ce n'est pas la 1ere personne que tu vois qui est celle qui te faut... faut ré-essayer...tous les psy n'ont pas la même façon de travailler, la même approche... Donc si elle ne te convient pas, va en voir une autre (même si c'est pas facile par rapport à tes petits). D'autre part, c'est pas "miraculeux" une thérapie, c'est long, et tu passes par des moments de grands doutes, à te demander si tu as fait le bon choix, si tu as eu raison d'entamer un truc pareil, si tu dois continuer etc...Je connais... :P . C'est long, mais tiens le coup, ça en vaut la peine, pour toi et ta famille ;)


+1 avec islandaise
48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
Bree a écrit:
islandaise a écrit:
Ciao,

Le problème est que peut-être cette psy ne te convient pas. Tu l'as choisi parce-que c'était la + "pratique" pour toi, mais ça ne suffit pas ! Qqfois ce n'est pas la 1ere personne que tu vois qui est celle qui te faut... faut ré-essayer...tous les psy n'ont pas la même façon de travailler, la même approche... Donc si elle ne te convient pas, va en voir une autre (même si c'est pas facile par rapport à tes petits). D'autre part, c'est pas "miraculeux" une thérapie, c'est long, et tu passes par des moments de grands doutes, à te demander si tu as fait le bon choix, si tu as eu raison d'entamer un truc pareil, si tu dois continuer etc...Je connais... :P . C'est long, mais tiens le coup, ça en vaut la peine, pour toi et ta famille ;)


+1 avec islandaise


Oui, je comprends bien ce que vous me dites, et c'est bien pour ça que je suis très partagée !
J'ai rdv vendredi prochain... Je ne sais pas encore ce que je ferai...
42 ans ici et ailleurs 4571
ecoute j'ai eu mon premier rdv psy hier, ma psy m'a expliqué que nous allons faire 4 rdv pour nous contact. si ca ne va pas j'en changerai...
à toi d'en faire autant!
48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
J'ai eu ces rendez-vous-là. Et j'ai choisi de continuer avec cette personne même si sa façon de faire ne me convenait pas complètement parce que j'ai privilégié le côté pratique...
Je n'avais pas du tout mis à jour le côté négatif de sa façon de voir les choses. Ce qui ne me convient pas, c'est le fait qu'il y ait peu d'échanges : elle parle quasiment pas (et le peu qu'elle dit, c'est négatif).
Un truc bête, mais j'ai beaucoup de mal à supporter sa voix (pointue, aiguë)...
Voilà, il faut que je réfléchisse encore...

Et toi, la_succube, ça a donné quoi le premier contact ?
42 ans ici et ailleurs 4571
perso le contact a été bon. elle est souriante, sympa, dynamique, cernes vite les choses... on verra pour la suite , mais pour l'instant je le sens bien...
Réponse à SIDO 4

Je suis chez une psy depuis 3 mois et je vais te dire que je me suis battue pour obtenir un rdv plus de 6 mois d'attente. Après courrier, appels téléphoniques, j'ai ebnfin réussi. Résukltats = idem que toi, qq'un de négatif et qui reçoit des appels téléphoniques pendant la consultation et qui me garde 20mm puisque les 10 dernières sont consacrées au paiement et reprise de rdv.
J'avais un thérapeute copprtementaliste non remboursée et j'ai bcp plus avancé qu'avec cette psychiatre = je réfléchis encore à cause des remboursements ms je crois que je vais retourner vers un thérapeute non remboursé mais efficace et qui se consacre qu'à moi, opas d'appel pendant la consultation et presue 1 h d'entretien.
J'avais changé parce que debut de dépression suite à trois décés consécutifs et ma thérapeute à pris sa retraite. Mais si ça n'apporte rien il faut partir sinon ce sera encore pire à bientôt.
48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
Merci de ta réponse.
Pour ma part, ma décision est prise : j'arrête d'aller la voir et je verrai bien s'il faut que j'aille voir quelqu'un d'autre après...
B I U