MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Questions sur vos parcours professionnels!!

43 ans france 684
:D salut a tous et à toutes !! :D
voila je voudrais connaitre vos parcours et peripeties dans le domaine du travail.

:arrow: Pourquoi me  
direz vous?
Simplement pour redonner de l'espoir à ce qui cherchent un emploi, pour donner des idées d'emploi à ce qui ceux cherchent,donner une idee du travail à fournir pour les etudiants,et enfin de ce rendre compte de la diversité du monde professionnel !

;) Bref s'aider avec nos propres experiences de la vie!! ;)

Je voudrais que chacun et chacune puissent raconter lses histoires tumultueuses ou non et dire si vous avez reussi ou non!

voila c'est mon premier topic et j'espere que vous repondrez!!lol
7404
:lol: :lol: :lol: hé bé en voilà une question laaaarge :lol:

pour faire court j'ai fait une formation de prof mais j'ai travaillé dans la téléphonie, comme guide touristique dans des grottes, comme animatrice pour enfants, comme prof (enseignement classique puis professionnel et enfin par choix dans l'enseignement spécial), hôtesse de téléphone rose; voix pour des enregistrements divers, attachée de presse et encore prof

tout ça en une dizaine d'années :shock: pour ensuite...arrêter et me consacrer à mes enfants....mais je me demande si je ne m'inventerais pas un nouveau rôle quand ma ptite dernière sera à l'école ;)
40 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
Moi j'ai peut être une info pour les étudiants qui se demandent quoi faire avec leurs diplomes d'université.
Après un bac bio, j'ai fait la fac, filière Biochimie et Biologie Cellulaire (BBC à Bordeaux), Je me suis spécialisée dans la génétique moléculaire et cellulaire et j'ai obtenue une maîtrise dans ce domaine. La fac me proposait soit un DESS, professionalisant, mais avec pas beaucoup de débouchés derrière, soit un DEA, ce qui oblige naturellement à faire une thèse, puis un post-doc, et bac +11 à la fin, pour être un ponte, et trimer à la fac, enfermée dans un labo. Bref j'avais pas trop envie. Mais comme avec une maîtrise on ne fait rien parce que ce n'est pas professionnalisant, il a bien fallu que je trouve autre chose. J'ai donc fait un troisième cycle d'Achat, dans une prestigieuse école de commerce de Bordeaux. Quel rappport me direz vous ?? Ces troisièmes cycles sont tres souvent ouvert à tous ceux qui ont bac + 4 ou un équivalent en terme d'expérience professionnelle (ex : bac+2 et 4 ans d'expérience), quel que soit le cursus antérieur. C'est surtout sur la personnalité, l'envie et la curiosité que se joue la sélection avec un enorme dossier à remplir puis une journée entière d'entretien de toutes sortes.
Ces troisièmes cycles existent pour les achats, la logistique, la qualité...
Dans ma promo, les ages allaient de 22 à 49 ans, et les cursus antérieurs : commerce bien sur, bio, sport, finance, chimie, ingénieurs de toutes sortes, maths, psycho, infirmières...
Cela débouche vraiment sur de l'emploi parce que la double compétence est tres prisée. Par ex, moi qui ai fait de la bio, je suis en ce moment dans un laboratoire pharmaceutique pour qui j'achète par exemple du matériel de laboratoire ou des grosses machines : je connais le produit que l'on me demande d'acheter par mon cursus antérieur et les méthodes d'achats par ma nouvelle formation. La formation ne dure que 9 mois, plus 6 mois de stage obligatoire.
Le seul problème c'est que là ou j'ai fait ce troisième cycle, c'était très cher (11500 € la formation, bonjour le pret banquaire !!!), mais je sais qu'il en existe d'autres (pas à Bordeaux mais ailleurs) qui se font en alternance et qui donc ne sont pas payantes, les étudiants ont même un petit salaire par leur entreprise d'acceuil.

Voilà ce que j'ai fait, pour le moment je termine mon stage de fin d'étude, et je commence à rechercher un emploi, et ca a l'air moins dur que dans la plupart des secteurs actuellement.
Si mon expérience peut donner des idées à d'autres, étudiants ou professionnels souhaitant se réorienter... je suis ravie d'avoir pu la partager avec vous.
Tendresses.
H
53 ans Paris 901
Coup de chapeau à Fanny-manon! Tu as fait de bonnes études et tu travailles dans quelque chose que tu aimes apparemment!
Bah pour ma part, j'ai fait un BTS de Tourisme en un an au lieu de deux.
Les métiers dans le tourisme sont chouettes si on ne court pas après l'argent car les salaires sont très faibles et le temps que tu fasses tes preuves dans une société ou une agence ou alors que tu aies une méga opportunité de poste à prendre, il ne faut pas compter terminer sa carrière avec un super salaire! De plus, l'amplitude au niveau des horaires est très large (tu commences souvent tôt pour terminer souvent tard et je te passe les détails des heures supp!). En plus, tu peux avoir à travailler le samedi.
En définitive, je trouve que le seul avantage des métiers du tourisme, ce sont les voyages que tu peux faire le plus souvent gratuitement. J'ai visité beaucoup de pays grâce aux nombreux commerciaux que venaient souvent nous voir et nous offrir des billets d'avions et des chambres d'hôtels et des locations de véhicules!
En toute sincérité, je ne pense pas que ce métier soit fait pour les femmes qui ont des enfants ; il demande beaucoup trop d'investissement et ne pas laisser beaucoup de place à la vie familiale. J'ai moi-même cessé de travailler dans ce domaine quand j'ai mis au monde ma fille.
45 ans bordeaux 407
alors mon parcours :roll:
je suis diplômée d'une école hôtelière(bac techno regroupant cuisine,service et accueil)
depuis mon diplôme j'ai été:réceptionniste dans un hôtel grand standing,caissière,serveuse,employée libre service(rayon photo)dans une grande surface,agent d'entretien(société de nettoyage),employée de cuisine en cantine scolaire,serveuse en salle de direction au cnrs(les ouvriers et les grands Messieurs ne se mélangent po! ;) )
ben voila je crois que j'ai rien oublié!!
ah bah si!!!!!! maintenant je suis maman a plein temps de 2 enfants et 2 jumelles qui arriveront au mois de février
je pense que quand mes tites dernières seront a l'école j'essaierais si c'est encore possible de faire une formation d'assistante de direction(rien que cà!!!!)
36 ans Rouen 2073
Mon pacours est pas très long mais bon je vais le résumer et ca va etre vite fait :lol:

J'ai suivi un parcours di "classique", k'ai redoublé ma 2nde, et en 2003 j'ai obtenu le bac STT option ACA.
Depuis très longtemps je voulais faire des études dans le droit mais la faculté me convenait pas (j'ai besoin qu'on me pousse aux fesses pour que je donne le meilleur mais j'ai qd meme redoublé ma 1ere année) alors j'ai choisi l'école de notariat, un cadre pluto restreint mais une bonne ambiance et surtout des matières qui me passionnent.
J'en ai pour 4 ans et j'ai hate !!

La seule expérience professionnelle que j'ai c'est le stage que j'ai effectué cet été auprès d'un notaire durant 1mois et c'était une super expérience.
34 ans Concarneau (France, 29) 2545
bah moi je poste mon cv ça ira plus vite. mdr :lol:


Cindy XXXXXXXXX
xxxxxxxxxxxxxxx Née le 26 mars 1986
01100 Bellignat Nationnalité: Française
Tel: 00 00 00 00 00
ou: 00 00 00 00 00



FORMATION


BEP ELECTROTECHNIQUE au lycée Arbez Carme à Bellignat ( 01 )
Compétences acquises:
- Etude et réalisation ( sur maquettes ) d'installations domestiques:
simple allumage, double allumage, va et vient, télérupteur...
- Etude et réalisation ( sur maquettes ) de circuits de commande
et de protection moteur:
sectionneurs, contacteurs, relais thermiques
- Protection de circuits: fusibles, disjoncteurs
- Sécurité: TBT, disjoncteur différentiel
- Mesures avec appareils analogiques et numériques:
multimètres, voltmètres, ampèremètres, wattmètres, amplimètres
- Montage redresseur: diodes, condensateurs, régulateur
- Utilisation de l'oscilloscope
- Automatisme: logique combinatoire et séquentielle, automates programmables, grafcet, notions de pneumatique


Brevet des collèges, série technologique



EXPERIENCES PROFESSIONNELLES



Entreprise FTB à Oyonnax ( 01 )
- montage de catalogues
- archivage
- rangement d'archives
- déballage de colis
- tenue du carnet d'adresses
- accueil des clients



Entreprise MASSOGLIA Denis à Veyziat ( 01 ) en qualité de
- installations électriques d'habitations
- rénovations
- appareillage

Entreprise PREGI ELEC à Martignat
- installations électriques d'habitations
- installations électriques d'établissements ( hors habitations )
- rénovations
- appareillage
- canalis
- chemin de câble
- alarme ( intrusion, incendie... )



Entreprise METAL UV à Bellignat ( 01 ) en qualité d'intérimaire:
- OS montage (montage de rouleau pour peinture)
- OS démontage
43 ans france 684
super!! :D
merci de votre participation!!! :D :D
:arrow: et est-il possible d'avoir vos sentiments sur les difficultés/la facilité de votre parcour? :P
et comment vous avez decouvert votre travail? :roll:
merci encore de votre participation!!!! ;)
sev
45 ans 17521
ben moi...

j'ai fait un bac A2 (littéraire, 3 langues)

puis la fac d'histoire de l'art/archéo :
DEUG à besançon
Licence d'archéologie médiéval à Paris-Sorbonne
Maitrise d'archéologie médiévale et anthropologie funéraire toujours à la sorbonne, avec pour sujet un cimetière médiéval fouillé en vendée il y a une vingtaine d'années...

Depuis mes 14 ans, j'ai enchainé les chantiers de fouilles bénévolement d'abord puis professionnellement... ce qui fait que j'ai trainé grâve pour faire ma maitrise (6 inscriptions !!!), donc j'ai fait 9 ans de fac, mais j'ai un bac + 4 seulement...

l'an dernier, dilème : plus trop de boulôt en archéo, pas envie de rempiler pour un DEA suivi d'une thèse : pour quoi faire ? pas de perspectives et envie de me poser au lieu de courir partout d'un bout à l'autre de la france...

année 2004 de galères pour trouver du travail, et là, enfin, je commence mardi prochain dans un domaine qui m'interesse tout autant et pas si différent de l'archo funéraire : les pompes funèbres... avec en perspective une formation d'assistante funéraire pour l'année prochaine (accueil des familles, vente de prestations, organisation des cérémonies) pour ensuite d'ici 2 ou 3 ans faire une spécialisation en thanatopraxie (conservation et préparation des corps)...

durant les 4 derniers mois, j'ai écrit environ 150 lettres de motivation et mails, dont plus de 100 sont restés sans réponses... uniquement des annonces trouvées sur le site de l'anpe, car pour les candidatures spontanées, quand on a rien à présenter comme expérience ou diplome dans le domaine où on postule, ça ne sert à rien... :roll: j'essayais de faire valoir mes compétances en informatique (10 ans que j'enchaine les mémoires d'étude et les rapports de fouilles, les articles, et que j'utilise les outils PAO pour mes plans, photos, bases de données), donc j'ai postulé dans le secrétariat, opérateur de saisie, standar...) malheureusement, parcours atypique et trop de diplomes, mais pas dans les bons domaines... les seuls trucs où j'ai eu des entretiens, c'étaient des choses un peu particulières car j'ai aussi travaillé comme auxilliaire de vie dans un centre pour handicappés pour payer mes études, et c'est cette expérience qui interessait dans ces cas là (genre pour bosser dans un foyer d'accueil, un structure pour gens en réinsertion, faire de la transcrition de textes en braille et gros caractère pour une école de al voyants...) mais rien de probants, jusqu'à ce que cette entreprise de pompes funèbres me contacte (j'avais postulé pour être vendeuse, mais ils me prennent pour me former comme assistante)...

j'ai toujours été interessée par l'archéologie et la mort, ça a commencé par les contes et légendes que me racontait ma grand mère, puis les mystérieuses cités d'or... enfin, un désir d'être médecin légiste durant toute mon adolescence en raison d'une passion pour l'anatomie, mais vu mon niveau en sciences et en maths, j'ai pas tenté médecine...

et un jour à 14 ans, j'ai visité un chantier de fouilles, on m'a proposé de filer un coup de main, et ça a été la révélation : je suis rentrée chez moi couverte de terre et j'ai dit à ma mère : c'est ça ! c'est ça que je veux faire ! et je me suis donnée les moyen d'y arriver, malheureusement, aujourd'hui ce n'est plus possible (plus de subventions, nécessité de bouger partout, donc pas facile quand on veut donner la priorité à son couple, mal au dos et aux genoux -10 ans à quantre pattes dans la boue par tous les temps et port de charges lourdes, difficile pour la santé, même pour les gens qui n'ont pas de problêmes de poids)... et puis vivre en étant pyé 3 mois pas an, ça va bien quand on est jeune, et après arrive la trentaine (bientôt) et on se rend compte qu'on n'a pas un centime de côté, que quand la voiture a des ennuis, il faut taxer les parents... bref, qu'il faut quand même être raisonnable et penser un peu à l'avenir...

malgré mes nombreuses autres activités (photo, écriture...) je ne souhaite absolument pas en faire un métier, je refuse d'en assumer les contraintes (photos de mariage, de yorkshire pour payer les factures... )

je reviens donc à mon autre passion : la mort, que j'avais quand même beaucoup cotoyé en travaillant sur les tombes et les squelettes en archéologie.

au moins, les pompes funèbres, c'est un métier d'avenir... ;)
45 ans bordeaux 407
ben pour moi c'est tout vu sevbidou !!
ce n'est pas moi qui est choisi les boulots que j'ai eu mais eux qui m'ont choisis :lol:
je n'ai jamais fait la difficile et toujours pris ce qui m'était proposé!
je pense pouvoir dire que je m'adapte facilement et (comme disait ma grand mère) il n'y a pas de sots métiers ;)
par contre il est vrai que j'aimerais un jour trouver LE boulot qui me convienne le mieux et avoir la sécurité de l'emploi :roll:
(mais bon avec les jumelles qui vont arriver je pense que les 3 prochaines années vont être bien remplies :lol: ;) )
40 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
Comment on trouve une voie...
C'est dur,
La génétique c'est facile, c'est parce que je suis moi même atteinte d'une maladie génétique, alors je voulais me guérir. On m'avais expliqué que ma maladie était trop rare pour que les chercheurs s'y intéressent, donc je voulais le faire moi même. Un peu égoiste peut être...Et puis j'ai grandi, et je suis un peu plus réaliste.
Pour ce qui est des achats, j'en ai entendu parlé la première fois dans un forum d'orientation. Comme quoi contrairement à ce que beaucoup pensent, ca peut être utile ces trucs là. Et puis comme le forum ca suffit pas, j'ai téléphoné au secrétariat de cette école pour avoir des infos, puis au bureau des élèves et enfin, j'ai été visité les lieux et fait les journées portes ouvertes. Tout ca a fait que lorsque j'ai du faire mon dossier et me présenter pour les entretiens de sélection, je savais pourquoi je voulais y aller, ce que je voulais apprendre, et quel avenir j'envisageais après.

La difficulté du parcours... Oui et non car j'ai quand même pris un chemin particulièrement tortueux pour en arriver là. Mais ce sont justement les méandres de la routes qui forment le caractère et la culture. (et là l'air de rien, je suis en train de m'envoyer des fleurs ni vu ni connu...)
La grosse difficulté pour moi n'étais pas de savoir ce que j'avais envie de faire, mais plutôt ce que je ne voulais pas faire. Il y a quelques secteurs que j'avais éliminé d'office, mais pour le reste, à chaque fois que l'on me parlait d'un métier, je trouvais toujours un aspect qui aurait pu faire que je m'y sente bien (architecte, pompier, agricultrice, chercheur, paysagiste, designeur, imprimeur, agent ONF, institutrice, journaliste, restauratrice, religieuse missionnaire, secrétaire, bibliothécaire, sauveteur en mer, militaire... j'ai pensé à pas mal de trucs qui auraient pu me plaire)
Sev, pourrais-tu toi aussi nous indiquer ce que yu fais, pourquoi tu le fais, comment tu t'y prends, ce que tu voudrais faire...
(oui oui allongez vous sur le divan ma chère enfant, le docteur va venir s'occuper de vous !!!!...)
Tendresses.
43 ans Roubaix 705
Ben moi vous n'avez qu'à copier-coller le post de Karen (mais faut mettre Ulysse 31 à la place des Mystérieuses cités d'or :lol: ) :shock:
Au passage, Karen, si ce n'est pas indiscret, qui as-tu eu à la Sorbonne comme prof ?
Et puis pour la fin du parcours, moi je ne me suis pas (encore) lancée dans la thanatopraxie (même si je trouve que c'est un boulot fantastique et gratifiant). A la place je suis guide-conférencier, mais ça ne suffit pas pour en vivre, alors je passe des concours genre agent du patrimoine ou assistant de conservation. Bref, à 28 ans, je suis toujours dans le vague, et ça commence à me travailler un peu.... :?
43 ans france 684
chere fanny papillon!
moi je n'etait pas bonne à l'ecole ou pas concentrée!!
donc orientée en 3ieme!
je revais d'etre prof pour malentendant!lol
je voulais aide les autre,mais qqchose de valorisant!
puis je revais d'etre chanteuse comme ma grand mere!!
ou denseuse etoilebref j'etais une reveusepour ne pas voir la vis trop dure a mon gout!!
donc je me suis retrouver entapisserei coutue (faire des rideaux et des coussins)c'est un tres beau métier!!mais trop répétitif(maintenant je pense que c'est ds tout les métiers!!!
dc cap tapisserie couture+bactapisserie couture+1 prepa aux arts appliqués et 1 premier année de création textile!!(mon vrai reve)
mais comme je vivais des moments vraiment difficile pdt mon bts j'aipas vraiment suivi les cour mm si je les aimais (mes cours)!!comme ct une ecole privée il ont ete intretable,il m'ont viréeen fin d'année!!
donc je cherche du boulot!et la je suis vendeuse en mag de photo,puis je fais du porte à porte en assurance,puis je fais de la televente que je deteste mais qui me fait vivre et je decouvre que je ne suis pas nulle pour ce boulot!!
Mais je n'aime pas le coté on profile la population pour mieux vendre!!
du coup 2ans de televente puis la je vois une psy qui me dis que je peu quitter ce poste si je n'aime pas!!
et la j'ai la force je suis enfin bienet je trouve un boulot en assurance e la formation de 3 mois loins de ma famille!
et ils me virent a la fin de la formation!!et ils avaient raisons!!
maintenant je suis a ma dseconde fille et je pense à me reconvertir ds la couture de fringue et faire des fringues grandes teaille mais j'ai peur de me lancer(bloquage)!!
donc voila ou j'en suis!!
donc je reflechie à mon futur!mais avec peu de confiance en moi!
sev
48 ans montpellier 32
pour moi le choix c'est fait en fonction de ce que j'aimais ou pas... j'ai donc atteri au fameux bac G (maintenant STT) avec comme choix : secrétariat, comptabilité et commerce... comme je suis allergique à tout ce qui est chiffres et scientifique ... le seul endroit où il n'y avait pas de maths et de physique, c'était le secrétariat... bien que je me sois tapée pas mal de comptabilité... ensuite directio BTS secrétariat de direction (aujourd'hui assistante de direction car le mot secrétaire est péjoratif...) et à la sortie... pas de boulot dans la région (taux de chomage élevé)... alors j'ai pris ce que je trouvais... femme de ménage dans des hôtels genre formule 1... (galère, mal payé pour le boulot, exploitée...), puis j'ai fait un remplacement d'1 congé maternité (2 ans) dans une clinique en tant qu'ASH (agent des services hospitaliers- maintenant EHS employée des services hospitaliers)... puis période chomage (environ 2 ans) où j'ai travaillé un mois par ci un mois par là, remplacement à droite à gauche dans le secrétariat... jusqu'au jour où je me suis dit que si je me spécialisais ça serait un plus... j'ai donc fait une formation payée en partie par assedic pour avoir un diplome de secrétaire médico-sociale... qui me permettrait de travailler dans le secteur médical (ce que je souhaitais car j'aime le contact avec les gens) et le secteur social qui m'intéressait moins mais qui pouvait m'aider aussi à trouver du boulot.
j'ai donc suivi la formation de la Croix-Rouge d'octobre à mai 2000 (avec stages...) et je suis devenue secrétaire médico-sociale. Cela m'a permis de faire des remplacements dans un centre anti-cancer (accueil, consultations...) ça me plaisait bien et j'étais bien payée en plus... mais contrat pas renouvellé, j'ai ensuite été prise pour un contrat d'un mois dans un hopital près de chez moi et ils m'ont gardé... 1 an finalement. LE fait d'avoir mon BTS on m'a demandé si ça ne me faisait rien de refaire de l'administratif, j'ai répondu que non que ce que je voulais c'était travailler... et puis je suis tombée enceinte (ça faisait + d'1 an que j'essayais), ils n'ont pas renouvellé mon contrat. Avant la fin de mon congé mater j'ai recommencé à prospecter et par connaissance (c'est très difficile aujourd'hui de trouver du boulot sans plus ou moins de piston je tenais à le préciser) j'ai trouvé un boulot dans un autre centre hospitalier qui est à + de 30km de chez moi mais j'ai un poste détaché à Montpellier (12km de chez moi). Je suis donc actuellement agent administratif contractuel (catégorie C) (depuis 2 ans 1/2). Le jeune qui était là avant moi venait d'être titularisé et il a démissionné (tant mieux pour moi!!!). Je suis dans 1 service où on est 2, le chef et moi, et il est souvent à l'extérieur... j'esppère donc être titularisée bientôt et devenir fonctionnaire (pas pour la paye mais pour la sécurité de l'emploi).
Pour l'avenir je souhaite passer le concours de secrétaire médicale, ce qui me fait passer catégorie B (plus intéressant pour le salaire) et ensuite faire une formation de langue des signes pour être référente auprès des malades sourds et malentendants. Comme quoi on peut se former à tous les âges...
40 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
Félicitations pour vos parcours!
C'est interessant pour moi qui n'ai pas eu à galérer, à changer, à m'arreter pour me reformer, de voir d'autres approches de la vie professionnelle.
Et bravo à vous pour votre courage et pour avoir changer quand ca ne vous plait pas, ne pas se décourager quand l'emploi ne débouche sur rien, pour se dire je retourne en formation...
Le recherche du bonheur professionnel est une longue quette de nos jours, une véritable Odyssée avec suspense, rebondissements et rencontres.
Tendresses
B I U