MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Medecin conseil grossophobe !!!!

45 ans ze youniverse 1623
Bonjour à ts et ttes!!

Je vous écris alors que je suis encore ss le coup de la colère...Je viens de sortir du cabinet d'un medecin conseil (keske c'est, je sais  
pas!) que j'ai du voir ds le cadre d'une embauche. Le "dr", une femme, a trés mal réagit qd, me demandant mon poids, je lui ai répondu que je ne me pesais pas. Elle m'a carrement dit : "donnez moi une fourchette du poids que vous pensez faire alors" d'un ton trés trés sec. :shock: Je lui donne ma fourchette et là elle me répond: "de tte facon, on va bien voir, montez sur la balance! :shock: :? Je lui redis que je ne souhaite pas connaître mon poids et là, stupeur, elle me balance" Et bein moi je trouve que faire la politique de l'autruche, c'est n'importe quoi! :evil:

J'essaie de ne pas lui fendre le crane et je lui réponds que ce n'est pas la politique de l'autruche et que je travaille ds le cadre de la RA . Réponse: "ouais bein pour moi, c'est une politique de l'autruche!!! Et c'est quoi que vous appelez RA? Je ne repond pas , je lui dis que je suis suivie pour ça, pour qu'elle me foute enfin la paix.
Et là, elle me dit : "c'est quoi votre poids idéal, celui que vs voudriez faire? réplique digne de la faculté de medecine de Cosmopolitain ou de Biba !!!!
Moi: :shock: je lui réponds en lui parlant de poids de forme (en insistant sur les mots) et, frustrée de ne pas pouvoir m'annoncer le chiffre fatidique que la balance lui a livré, elle me dit: "vs pensiez faire entre tant et tant? Et bein c'est pas ça !!! :shock: :shock: :shock: :shock:

Et elle continue en me demandant la raison de ma prise de poids!!!! A deux doigts de finir au poste ou en larme, je prends mon courage à deux mains et je lui balance "à la suite d'un DC" pour qu'elle ferme enfin sa gueule.

Je suis sortie au bout de 10 mn (bonjour le sérieux de la visite!!!) trés en colère. Mais ce qui m'a le plus enervée, c'est que je ne ressentais pas que de la colère ms de la haine envers cette cinglée indélicate, de la peine et malheuresement, un bon vieux relent de culpabilité...Cette C....... a réussi à me foutre ma journée en l'air...
Question : j'ai bien envie de faire remonter l'info . Et de faire un courrier. Qu'en pensez vous?
Désolée d'avoir été si longue ms je suis ss le coups de l'emotion et ça ne va pas du tt.Désolée aussi pour l'ortho ms j'ai écris vite!
39 ans Sud Ouest 3873
Ben ma pauvre...
Oui décidément, il reste beauuuucoup de boulot pour faire reculer toutes ces idées fausses sur les ronds/obèses.
Et comment argumenter face à un médecin ?
Face à mon endocrino, pourtant pas idiote ni sectaire je pense, j'ai essayé d'expliquer rapidement Zermati et la RA (j'ai du un peu simplifier forcément), et c'est limite si elle en a pas déduit que c'était un fumiste/allumé/arnaqueur...
"Quoi, on peut maigrir avec des pains au chocolat ? Mais non, enfin..."
"Oui je vous assure il s'appuie sur des études scientifiques..."
Là on réalise qu'on est très très loin du compte.

Pour en revenir à toi, oui, tu peux faire une lettre pour qu'elle ne s'en sorte pas comme ça. Depuis quand on parle comme ça aux gens ?
On parlerait comme ça à un dépressif franchement ?
Vas-y venges-toi :twisted: qu'elle voit ce que les grosses savent faire !
39 ans Sud Ouest 3873
Ah oui au fait, c'est pas la première fois que je vois qu'une fille refuse qu'on lui dise son poids, y avait déjà un topic à peu près similaire au tien, aussi avec un médecin du travail d'ailleurs je crois.
A mon avis ça conforte les médecins dans l'idée qu'on n'assume pas, qu'on se voile la face, etc...
Je pense que c'est pas une bonne stratégie. Mieux vaut savoir, sans se focaliser bien sûr, en se pesant disons environ 1 fois par mois. Comme ça tu devances le médecin, "oui je fais 115kg et j'assume, merci".
Là il ne peut pas jouer avec les chiffres ou te dire que tu te voiles la face. Tu sais et tu assumes, point.

Enfin bref, vala ! ;)
57 ans normandie 406
grrrrrrrrrrrrr moi maintenant je dis je ne me pese pas car mon specialiste
me l'a interdit jusqu'a l 'été;j'ai entrepris une thérapie comportementale.
na!!!ça fait sérieux et ça boucle le sujet.
Sinon un jour j'ai carrément dit apres une question particulierement crue:j'ai grossi au déces de mon mari tué en voiture...le médecin m'a raccompagné avec enfin un peu d'humanité.

De toutes façons ne jamais se laisser faire car moi quand je rentre d'un truc pareil et si je n'ai rien répondu et bien je vide le frigo!!! :oops:

ne la laisse pas "gagner"garde le moral et merde au médecin conseil...
42 ans Bordeaux 311
En tout cas moi je trouve que tu t'es bien débrouillée et que tu as su faire passer tes idées. Après si elle est trop conne pour y être sensible c'est son problème! :roll:
45 ans ze youniverse 1623
merci les filles...C'est vrai que, comme par hasard, j'ai envie de me taper trois ou quatre plaquettes de choco devant la télé depuis...J'ai vu le post dont tu parles Tite Fraise...J'en reviens pas qu'on parle aux gens comme ça moi. Et en plus venant d'un medecin qui me voit pour la 1ere et dernière fois de sa vie et de la mienne et en 10 mn encore...

Tu m'etonnes qu'on a encore du boulot avec des connards pareils (désolés d'être un peu vulgaire ms faut que j'extériorise moi!) Bon faut que je fasse une sieste moi... :roll:
48 ans Grenoble 258
colles lui un rapport à l'ordre des médecins et un à son employeur pour faire bonne dose !!

Garde un exemplaire dans ton sac de la RA qui est exposé sur gros.org et donnes là en leur disant qu'avant de critiquer il ferait bien de mettre leur connaissance en matières de surpoid et obésité à jour !

et quand tu dois résumer tu dis que tu est suivi par un professionel compétent en la matière et que tu fais une thérapie comportementale et demande lui si elle est experte dans ce domaine ?

te laisse pas enquiquiner et en tout état de cause quand ils permettent des critiques, tu peux toujours leur demander qu'est ce qui leur permet de critiquer sans connaissance de cause !

Non mais pour qui ils se prennent !
33 ans A l'envers du Miroir 2133
A ta place j'aurais lâché une remarque cinglante sur son manque de professionnalisme et son racisme avant de sortir la tête haute en claquant la porte. Non mais oh, elle est medecin, en conséquence elle est censée faire preuve d'un minimum d'ouverture d'esprit, d'ecoute, et de tact ! Ecris à ses superieurs ! Ne la laisse pas s'en tirer comme ça :twisted:
45 ans 10768
cilou_cile a écrit:
En tout cas moi je trouve que tu t'es bien débrouillée et que tu as su faire passer tes idées. Après si elle est trop conne pour y être sensible c'est son problème! :roll:

+1

il y a des médecins bien abrutis :roll:... et si tu veux mon avis, c'est elle l'autruche, c'est elle qui ne cherche pas à voir plus loin que le bout de son nez en considérant un chiffre comme une vérité absolue... la démarche de la RA est pourtant d'une logique scientifique évidente ! et les statistiques sur les régimes aussi !

je crois que oui, tu dois faire remonter l'info, fais un courrier que tu envoies à sa direction et envoie-lui une copie indiquant les personnes à qui tu l'as envoyé... ne laisse pas passer.
57 ans normandie 406
attend quand même d'avoir une réponse quant au boulot...
ce serait idiot de louper un travail pour une c....
ensuite tu te défoules...
39 ans 3006
Punaise y'en a qui ne manquent pas d'air... Tu lui as répondu, et je comprends bien que ça te donne envie de criser, on l'aurait à moins. Fais ce qu'il faut pour faire un rapport, de toute manière ça m'étonnerait qu'elle ait donné un avis favorable, malheureusement... Je veux pas être pessimiste, m'enfin bon.
53 ans 472
Je suis aussi complètement indignée mais je me pose une question sur ce type de situation. N'aurais-tu pas un fond de culpabilité qui se verrait malgré toi et qui ferait qu'un médecin se permette de te parler avec aussi peu d'égards ?

Je refuse de me peser chez n'importe quel médecin. Je dis avec assurance "non, je ne souhaite pas me peser" et je n'ai jamais eu aucune réflexion. Je crois qu'ils sentent bien dans mon attitude qu'il est inutile de poser une deuxième fois la question.

Ton corps t'appartient. Aucun médecin ne peut pratiquer un acte médical sans ton consentement. Tu n'as aucune justification ou explication à apporter.

Oui, tu devrais faire un courrier aux supérieurs de ce toubib, s'il en a.

Et tu devrais surtout prendre la décision de ne plus jamais te laisser traiter ainsi.

Amitiés.
45 ans ze youniverse 1623
Tu sais, Zoom, quand bien mm et à plus forte raison si c'était le cas (je parle du sentiment de culpabilité), ce medecin se doit d'avoir un comportement neutre, quitte à se cacher derrière de pseudos arguments de santé. Or, cette personne n'était pas ds cette démarche. Avec un peu de calme , depuis tt à l'heure, j'ai analysé la situation et j'ai l'impression que cette personne n'est pas à l'aise, tt simplement , face à qql qui lui dit tt de go : "je sais que je suis en surpoids ms la facon dont je vis et "traite" le pb n'appartient qu'à moi."

Parce que plus j'y repense, plus son ton et ses réflexions sont devenues acerbes dés l'instant où je lui ai dit que j'acceptais de me peser puisque c'était qqse qui faisait partie de l'examen médical mais que je lui ai exprimé MON désir, MA décision de ne pas connaître mon poids.
SS tomber ds la caricature, cela me fait penser aux gens qui se mettent à te regarder de travers qd tu dis être bien ds ta peau avec tes bourrelets, pensant " la pauvre, elle ment, c'est pas possible d'être bien comme ça" ou ceux qui croient que si tu es végétarien, tu vas mourir, c'est sur! :roll:

Je vais réflechir à la meilleure solution pour faire remonter cet incident. Sachant, qu'en plus, l'avis de ce pseudo Dr n'a strictement aucune incidence sur mon embauche (cette visite fait partie d'un protocole, c'est une pure formalité), je ne vais pas laisser passer. ;)
45 ans Paris 405
+1

Et puis d'ailleurs je ne vois pas de raisons pour lesquelles cette médecin te parle de ton poids idéal etc. Même si elle n'est pas au courant pour RA etc (quand même je pensais que les médecins devraient de tenir un peu au courant de ce qui se passe). Les traitement de surpoids et de l'obésité son des traitement longues et demandent d'être suivies pendant un certain temps. Et comme tu lui avais deja dit que tu étais suivie, je ne vois pas des raisons pour aborder avec toi ce sujet, tout simplement. (Elle savait bien dès le départ que c'est juste une visite de routine et qu'elle ne te reverra plus).

En plus elle doit être un medecin généraliste tout au plus, donc normalement tout ce qu'elle a à faire est d'essayer de te diriger vers un spécialiste.

:2gunfire:
42 ans ici et ailleurs 4571
quand j'ai passé mes visites medicales avec le boulot, ils ont voulu me peser... je leur ai dit que vu mon travail (teleprospectrice à l'epoque) ils feraient mieux de se soucier de mes oreilles que de mon cul et que de par le fait mon poids ils n'avaient pas à le connaitre!

ils n'ont pas osé me redemander de me peser aux visites medicales suivantes!
B I U