MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Nouveau test embryonnaire.

47 ans 76 10598
Voici une découverte dans le domaine des fécondations in vitro. ;)

Citation:
Nouveau test embryonnaire : une possible diminution des naissances multiples

Les femmes qui ont recours à  
la fécondation in vitro (FIV) n’auront peut-être plus à s’inquiéter d’avoir des jumeaux ou des triplés. Les chercheurs des universités McGill et Yale ont conçu un test non invasif permettant de déterminer les embryons en santé, viables et capables de provoquer une grossesse par FIV.

Aux États-Unis, plus de 100 000 fécondations in vitro sont réalisées chaque année. En moyenne, 3 embryons sont transférés par cycle et seuls 34,3 % d’entre eux provoquent une grossesse. La moitié de ces grossesses engendre des naissances multiples. Ce phénomène a entraîné une hausse des accouchements prématurés, des éventuelles complications pour la santé ainsi qu’une importante augmentation des coûts des soins de santé, principalement parce que les méthodes actuelles d’analyse des embryons sont imprécises et se fondent surtout sur un examen visuel de l’apparence des embryons, réalisé au microscope.

Le nouveau test non invasif, le ViaTestTM-E, analyse le milieu de fécondation dans lequel se développe l’embryon in vitro. David Burns, PhD, chercheur principal et professeur de chimie de l’Université McGill, s’est servi de l’analyse spectroscopique pour élaborer un logiciel bioinformatique novateur destiné à examiner la composition moléculaire du milieu de fécondation. « Nous avons trouvé une étroite corrélation entre la probabilité d’une implantation et certaines propriétés mesurables du milieu ou du liquide de fécondation, explique David Burns, en fait, nous déterminons dans quelle mesure chaque embryon est actif du point de vue métabolique dans la culture de fécondation ». Le milieu de fécondation est analysé 3 à 5 jours après la fécondation in vitro.


lire la suite....
B I U