MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

quelle sorte de TCA est-ce?

A
44 ans 19
Bonjour

Je suis nouvelle par ici, c'est la première fois que je viens à ce forum, j'ai déjà lu beaucoup de choses sur net, mais c'est mieux d'en parler à  
quelqu'un, au moins vous me comprenez. Je souffre de TCA depuis que j'ai 18 ans, j'en ai 30.En plus, j'ai déjà eu une dépression majeure, ce qui a compliqué encore plus ma situation.Je ne sais pas exactement quelle sorte de TCA j'ai, c'est pour ça que je vous écris, au cas où quelqu'un pourrait m'éclaircir.J'ai un excès de poids, je faits des régimes mais ensuite j'arrête et je reprends tout ce que j'avais perdu, je mange toute sorte de mauvais "aliments", sucreries, pâtisseries, fritures, etc... (mais pas tout en même temps)Et dès que je finis de manger je me sens terriblement coupable, je me hais, je n'arrive même plus à me regarder au miroir, je prends des douches rapides et avec peu de lumière pour que je vois le moins possible mon corps.Mais je ne prends pas de laxatifs, et je ne provoque pas non plus le vomissement, ce qui fait qu'après j'arrête pratiquement de manger.Ça fait presque 4 semaines que mon déjeuner est un yahourt (parfois je ne le finis même pas) et au diner c'est un peu de soupe.Et tout ça me paraît déjà beaucoup.Et je mange de la soupe parce que je vis avec mon copain, sinon ce serait seulement un kiwi.Si je mange je me sens terrible, si je ne mange pas je deviens presque insupportable, il faut que je fasse tout le temps un effort terrible pour ne pas perdre le controle.Donc, je ne sais pas quel espèce de désordre j'ai, je ne suis ni anorexique, ni boulimique, ne ne provoque pas le vomissement, ne prends pas de laxatifs.Je ne peux en parler à personne, pas la peine non plus d'aller chez les nutri, ni au psy.Je me sens tellment fatiguée, parfois quand je me lève, ma vision devient trouble, je vois tout blanc, j'ai des palpitations cardiaques, en plus j'ai des problèmes au foie (je ne sais pas encore lesquels)Quelqu'un a le même désordre que moi?
Merci de m'avoir "écouté".
34 ans Montréal, Québec 288
Je suis pas une pro des TCA et rien ne vaut un bon diagnostique pour mettre un nom sur nos bobos, mais je crois que ça peut être de la boulimie non vomitive alternée avec des périodes d'anorexie.

Tu dis que c'est pas la peine d'en parler à un psy ou à un nutri, pourquoi? Tu as eu de mauvaises expériences ou tu crois que c'est inutile? Quand on tombe sur un bon psy et qu'on est réelement prêt à entamer une thérapie, ça ne peut qu'être bénéfique.

Déjà, tu peux te féliciter d'être venue en parler ici, c'est un premier pas qui n'est pas toujours facile à franchir.

Bon courage ma belle et si tu éprouves de nouveau le besoin d'en parler, te gênes pas ;)
48 ans Grenoble 258
Bonjour,

je pense (je suis pas pro non plus )la même chose tu alternes des période boulimie non vomitive et anorexie.

Tu finis par avoir une relation extrêmement compliquée avec la nourriture que tu hais, dont tu dépens par moment, que tu refuses à d'autres etc

Je pense aussi que tu as d'énormes préjugés : bon et mauvais aliments, culpabilité frustration hyper controle etc ...

tu dis que tu as un excès de poids mais selon qui ou quoi (taille, poids ?)

c'est un trés bon début de nous parler ..... continues !
A
44 ans 19
Angelfa a écrit:
Je suis pas une pro des TCA et rien ne vaut un bon diagnostique pour mettre un nom sur nos bobos, mais je crois que ça peut être de la boulimie non vomitive alternée avec des périodes d'anorexie.

Tu dis que c'est pas la peine d'en parler à un psy ou à un nutri, pourquoi? Tu as eu de mauvaises expériences ou tu crois que c'est inutile? Quand on tombe sur un bon psy et qu'on est réelement prêt à entamer une thérapie, ça ne peut qu'être bénéfique.

Déjà, tu peux te féliciter d'être venue en parler ici, c'est un premier pas qui n'est pas toujours facile à franchir.

Bon courage ma belle et si tu éprouves de nouveau le besoin d'en parler, te gênes pas ;)



Merci de me répondre :)

Quand je dis que c'est pas la peine d'en parler à un nutri c'est parce que je sais déjà ce qu'il va dire, parce que je sais ce que je dois ou pas faire, mais c'est très difficile de passer à la pratique. En ce qui concerne les psy, c'est vrai que j'ai déjà eu de mauvaises expériences, quand j'ai eu la depression, je n'ai aucune confiance en eux, en plus je n'ai pas d'argent pour suivre une thérapie.Et même si j'en avais, je suis presque sûre que je n'y irais pas, parce qu'il me dirait de manger et je dois perdre encore beaucoup de poids.J'ai déjà perdu 10kg mais il m'en manque encore 14.Un de mes pires problèmes c'est que quand je ne suis pas au régime je n'arrive pas à eviter de manger ce que je ne devrais pas manger, pas dans le sens où je vais au frigo et je mange tout ce que je trouve, c'est pour ça que je dis que je ne suis pas boulimique, ou alors c'est une sorte de boulimie, je ne sais pas.Je n'arrive pas à manger beaucoup de choses à la fois, c'est surtout que je mange des choses qui font grossir, c'est aussi le grignotage, etc.Et pour que je ne fasse pas ça, il faudra que je sois tout le temps au régime, ce qui est impossible parce que je suis consciente que je mange très peu, bien que ce "peu" que je mange me fait sentir que c'est déjà beaucoup.Et cette lutte constante entre ce que je sais et ce que je sens me fatigue extrêmement.Mon objectif c'est d'essayer de perdre ce que j'ai à perdre et ensuite maintenir ce poids, et là j'essayerais de manger "comme il le faut", mais tant que je n'ai pas le poids que je devrais avoir, je n'arrive pas à le faire.J'espère seulement avoir la force d'arriver au bout, parce que si j'arrête le régime, je sais que je grossirais parce que je ne tiendrais pas...

Merci pour ton appui ;-)
A
44 ans 19
Heriane a écrit:
Bonjour,

je pense (je suis pas pro non plus )la même chose tu alternes des période boulimie non vomitive et anorexie.

Tu finis par avoir une relation extrêmement compliquée avec la nourriture que tu hais, dont tu dépens par moment, que tu refuses à d'autres etc

Je pense aussi que tu as d'énormes préjugés : bon et mauvais aliments, culpabilité frustration hyper controle etc ...

tu dis que tu as un excès de poids mais selon qui ou quoi (taille, poids ?)

c'est un trés bon début de nous parler ..... continues !



Bonjour :-)

Est-ce qu'on peut être boulimique sans pour autant manger tout plein de choses à la fois? Parce que mon problème c'est manger tout ce qui fait grossir, plusieurs fois par jour.C'est vrai que j'ai une relation terrible avec les aliments, je les vois comme mes ennemis, et quand la raison commence à prendre le dessus, je me force à continuer de les voir comme ennemis, tout en sachant que j'en ai besoin pour vivre.Mais les choses que j'aime manger je dois les voir comme mes ennemies, parce qu'elels font grossir, et ce que je devrais manger je n'aime pas, comme les légumes, ça me fait des nausées, je les mange seulement dans la soupe et il faut que tout soit trituré, comme pour les bébés...
On ne dirait pas, mais je suis très exigeante envers moi-même, et quand je mange c'est comme si j'entendais une voix intérieure qui me dit que je suis grosse, que je n'arriverais jamais à perdre du poids, que je devrais avoir honte de moi-même, etc... C'est horrible. En plus ma mère ne m'a jamais vraiment aidé dans ce sens là, elle a essayé que j'aie une bonne alimentation, tout comme elle a fait avec ma soeur, mais depuis toute petite que je detèste les légumes, elle me disait que je ne me lèverais de la table que quan j'aurais mangé les légumes...Et je restais 4 heures à table s'il le fallait... Et quand j'ai commencé à choisir mes vêtements, elle me disait tout le temps que ça me faisait paraître encore plus grosse que je ne l'étais déjà (mais je ne choisissais jamais des vêtements du genre collés au corps), mais il semblait que pour ma mère tout ce que j'habillais me faisait encore plus grosse, du genre... Ce t-shirt est trop petit, il faut qu'il te cache les fesses, t'as un gros c..., cette couleur te va mal, cette veste est trop courte, elle devrait aller jusqu'au genoux, etc... Même avant mes 18 ans, quand je pesais 49 kg et je mettais des mini-jupes, elle disait que j'étais trop grosse pour avoir des mini-jupes, elles devraient être 2cm maximum au-dessus des genoux.
Et depuis que j'ai grossi, c'est toujours des commentaires du genre "comment veux-tu perdre du poids en mangeant toutes ces saloperies?", "t'étais si jolie quand tu avais 50 kg" (alors pourquoi me disait-elle que j'étais grosse?!! )ensuite j'allais dans ma chambre, je mangeais des chocolats, et après je pleurais, je me sentais horrible, coupable, une "échoueuse", que je ne valais rien, etc... Et en même temps je pensais qu'un jour je deviendrais si maigre qu'elle me supplierait de manger...
Comme tu vois... c'est très compliqué... C'est vrai que ma mère ne m'a pas aidé, bein au contraire, mais ce n'est pas à cause d'elle que j'ai TCA, j'ai vraiment trop de poids. Je fais 1,55m, je pèse en ce moment 68 kg, j'ai perdu 10 en 3 semaines.Mais je sais que les suivants sont très difficiles à perdre, je n'ai pas le temps de faire de l'exercice, et si je mange encore moins que je ne mange déjà, je n'aurai presque plus rien à manger, mais je le ferais si j'habitais toute seule...

Merci encore de m'avoir écoutée... :)
42 ans Bordeaux 311
ame-perdue a écrit:
C'est vrai que ma mère ne m'a pas aidé, bein au contraire, mais ce n'est pas à cause d'elle que j'ai TCA


Au vu de ce que tu écris, un peu quand même, je pense...;)

Tu devrais faire un tour dans la section RA et sur le site www.gros.org. Lis tout ça en long et en large, réfléchis bien et donne nous ton avis.

Il y a peut être un praticien du Gros dans ta région. Car à mon avis sans une aide extérieure, tu pourras difficilement t'en sortir. Mais si tu en as vraiment la volonté, je suis sure que tu t'en rendras compte et que tu auras le courage de t'en sortir!!!
A
44 ans 19
salut


Je sais que ma mère "pèse" en peu sur mon problème, mais la plus grande partie vient de moi...
Merci pour le link. :) Et bien que je sache que ce que je vais dire c'est idiot (la lutte constante entre raison et sentimens...) je penserai à chercher de l'aide quand j'aurais perdu tous les kg en plus...
48 ans 76 10598
Tu as un excès de poids par rapport à quoi? Pourquoi veux-tu maigrir? As-tu des problèmes de santé? :-k
35 ans Bordeaux 364
ame-perdue a écrit:



Bonjour :-)

Est-ce qu'on peut être boulimique sans pour autant manger tout plein de choses à la fois? Parce que mon problème c'est manger tout ce qui fait grossir, plusieurs fois par jour.C'est vrai que j'ai une relation terrible avec les aliments, je les vois comme mes ennemis, et quand la raison commence à prendre le dessus, je me force à continuer de les voir comme ennemis, tout en sachant que j'en ai besoin pour vivre.Mais les choses que j'aime manger je dois les voir comme mes ennemies, parce qu'elels font grossir, et ce que je devrais manger je n'aime pas, comme les légumes, ça me fait des nausées, je les mange seulement dans la soupe et il faut que tout soit trituré, comme pour les bébés...
On ne dirait pas, mais je suis très exigeante envers moi-même, et quand je mange c'est comme si j'entendais une voix intérieure qui me dit que je suis grosse, que je n'arriverais jamais à perdre du poids, que je devrais avoir honte de moi-même, etc... C'est horrible. En plus ma mère ne m'a jamais vraiment aidé dans ce sens là, elle a essayé que j'aie une bonne alimentation, tout comme elle a fait avec ma soeur, mais depuis toute petite que je detèste les légumes, elle me disait que je ne me lèverais de la table que quan j'aurais mangé les légumes...Et je restais 4 heures à table s'il le fallait... Et quand j'ai commencé à choisir mes vêtements, elle me disait tout le temps que ça me faisait paraître encore plus grosse que je ne l'étais déjà (mais je ne choisissais jamais des vêtements du genre collés au corps), mais il semblait que pour ma mère tout ce que j'habillais me faisait encore plus grosse, du genre... Ce t-shirt est trop petit, il faut qu'il te cache les fesses, t'as un gros c..., cette couleur te va mal, cette veste est trop courte, elle devrait aller jusqu'au genoux, etc... Même avant mes 18 ans, quand je pesais 49 kg et je mettais des mini-jupes, elle disait que j'étais trop grosse pour avoir des mini-jupes, elles devraient être 2cm maximum au-dessus des genoux.
Et depuis que j'ai grossi, c'est toujours des commentaires du genre "comment veux-tu perdre du poids en mangeant toutes ces saloperies?", "t'étais si jolie quand tu avais 50 kg" (alors pourquoi me disait-elle que j'étais grosse?!! )ensuite j'allais dans ma chambre, je mangeais des chocolats, et après je pleurais, je me sentais horrible, coupable, une "échoueuse", que je ne valais rien, etc... Et en même temps je pensais qu'un jour je deviendrais si maigre qu'elle me supplierait de manger...
Comme tu vois... c'est très compliqué... C'est vrai que ma mère ne m'a pas aidé, bein au contraire, mais ce n'est pas à cause d'elle que j'ai TCA, j'ai vraiment trop de poids. Je fais 1,55m, je pèse en ce moment 68 kg, j'ai perdu 10 en 3 semaines.Mais je sais que les suivants sont très difficiles à perdre, je n'ai pas le temps de faire de l'exercice, et si je mange encore moins que je ne mange déjà, je n'aurai presque plus rien à manger, mais je le ferais si j'habitais toute seule...

Merci encore de m'avoir écoutée... :)

Âme perdue, ton témoignage me touche, non seulement parce qu'il est retournant, mais aussi parce que ton histoire correspond parfaitement à la mienne, c'en est presque troublant.
Ma mère a toujours eu ce genre de réflexions à mon égard, comme la tienne, depuis que j'ai commencé à avoir des rondeurs vraiment pas alarmantes, mais des rondeurs quand-même, vers l'âge de 8 ans. Elle me disait sans cesse que je devais maigrir sinon personne ne voudrait de moi, que j'étais si jolie quand j'étais plus jeune, et plus mince, que tout le monde me trouvait très belle, que je pouvais poser pour les magasines. Et puis elle me disait aussi des tas de méchanceté, et des choses fausses, du genre, tu grandis en largeur, parce que tu manges trop, si tu arrêtes de grossir, tu grandiras. Parce qu"videmment, je suis aussi super petite. Je fais presque la même taille que toi, et je pèse presque le même poids que toi avant que tu perdes tes 10 kilos. Et oui, je suis bien ronde, mais je ne suis pas moche, j'essaie de m'en persuader.
ce qu'il se passe, c'est , je pense, que tu essaies de maigrir pour plaire à ta mère, parce qu'elle a toujours eu des remarques blessantes à ton égard, même lorsque tu pesais 50 kilos. Relis-toi, et regarde bien. Ce que tu feras pour elle, pour être plus mince, ne sera jamais assez. Tu peux t'affamer autant que tu veux, elle n'en aura jamais fini de te rabaisser. Il faut que tu comprennes que tu n'as pas à être mince pour qu'on t'aime, on doit t'aimer comme tu es, et toi, tu dois trouver ce qui te rend heureuse, le poids qui te rend heureuse..Il faut que apprennes à t'aimer.
Ensuite, perdre 10 kilos en 3 semaines n'st jamais bon signe. Tu es heureuse de perdre parce que ça te rapporche toujours un peu plus de ce que tu voudrais être. Mais regarde encore une fois les choses en face: tu maigris parce que tu ne manges pas, et quand tu arrêtes ton "régime", tu manges tout et n'importe quoi. Pourquoi? Parce que tu te prives:! Et ton corps ayant été privé pendant des semaines de tous ces aliments, va stocker deux fois plus pour faire des réserves au cas où tu lui infligerais à nouveau la même pénitence.

j'ai fait régime sur régime, depuis que j'ai 12 ans, et j'ai developpé le même genre de TCA que toi à cause de ça, et j'ai pris des tas de kilos à cause de ces régimes et de ces périodes de jeûn. Tu devrais lire les témoignages de la section "anti régime". Tu verras combien de personnes témoignent de leur prise de poids dûe à des régime sà répétition.
Les régiment ne résorbent rien, ils poussent au mauvais comportement alimentaire. Un aide psychologique est très iportante dans ton cas. moi non plus je ne fais pas confiance aux spécialistes de la santé, que ce soit mentale ou physique, mais je me rends bien compte que je n'ai plus le choix. Cela fait désormais 7 ans que je suis en conflit perpétuel avec la nourriture, que je fais des crises, que je les prépare, même. Et je bouffe mes émotions, je ne m'exprime pas, et je mange, ou je jeûne.

Il faut que tu te prennes en main, crois-moi, et que tu trouves d'abord un bon équilibre psychologique, et tu verras que le reste suivra.

je te souhite beaucoup de courage, n'hésite pas à venir en aprler ;)
A
44 ans 19
Je veux maigrir parce que j'ai besoin de maigrir pour plusieurs raisons, mais la principale c'est pour que je me sente bien dans ma peau, ça n'a rien à voir avec les autres qui sont maigres, rien à voir avec l'imitation, mais parce que je n'étais pas grosse (bien que je n'aie jamais été maigre) et je me sens mal comme ça, je ne peux même pas me regarder.En plus, toute cette grasse provoque de la fatigue, des palpitations cardiaques, mauvaise circulation sanguine, etc...
J'ai encore un surpoids d'au moins 14 kg...
35 ans Bordeaux 364
ame-perdue a écrit:
Je veux maigrir parce que j'ai besoin de maigrir pour plusieurs raisons, mais la principale c'est pour que je me sente bien dans ma peau, ça n'a rien à voir avec les autres qui sont maigres, rien à voir avec l'imitation, mais parce que je n'étais pas grosse (bien que je n'aie jamais été maigre) et je me sens mal comme ça, je ne peux même pas me regarder.En plus, toute cette grasse provoque de la fatigue, des palpitations cardiaques, mauvaise circulation sanguine, etc...
J'ai encore un surpoids d'au moins 14 kg...

Si tu as besoind e maigrir pour te sentir mieux, et que tu es persuadée que c'est pour toi et pour personne d'autre, tu t'y prends en tous les cas très mal. Ame, les TCA et les troubles que tu décris sont en grand epartie psychologiques. En général, on croit que c'est pour soi, je l'ai aussi longtemps cru, et puis, on se rend compte qu'au final, on passe plus de temps à essayer d'être comme on voudrait être, qu'à savoir ce quon veut être vraiment.
Je ne dis pas que tout le monde échoue dans ce genre d'entreprises, et je ne me permettrais pas de tout ramener à moi. Mais, sans être pro, je s=passe par là aussi. Et ce que tu décris, avec mon recul, ressemble plus à des complexes et un gros manque d'estime de soi psychologique qu'à un surpoids qui te fait te sentir mal. Le surpoids en lui-même n'a rien à voir, c'est ce que tu en fais dans ta tête qui te rend hostile à lui. Et agir de manière à se priver de tout, même involontairement, n'est pas sain, n'est pas le signe d'une simple envie de perdre du poids pour se sentir mieux, en tous les cas, n'est pas la bonne façon d'agir.

Je suis peut-être la seule à le penser, et mon jugement peut à juste titre être remis en cause, mais crois-moi, tu vas perdre tes kilos, mais ça ne va rien changer, parce que dès que tu vas recommencer à manger, la galère va recommencer, et elle sera toujours plus dure et plus violente.
48 ans 76 10598
ame-perdue a écrit:
En plus, toute cette grasse provoque de la fatigue, des palpitations cardiaques, mauvaise circulation sanguine, etc...


Tu as vu un médecin pour ces symptômes? Ou tu penses que tes "kilos en trop" risquent de provoquer ces symptômes?
51 ans Mons / Belgique 2229
ame-perdue a écrit:
En plus, toute cette grasse provoque de la fatigue, des palpitations cardiaques, mauvaise circulation sanguine, etc...
J'ai encore un surpoids d'au moins 14 kg...


Hello ame-perdue...

ça ne serait pas plutôt parce que tu ne manges pas que tu as des palpitations cardiaques, que tu es fatiguée ?
as-tu été faire un tour du côté RA du forum ?
A
44 ans 19
Sephira a écrit:
ame-perdue a écrit:


Âme perdue, ton témoignage me touche, non seulement parce qu'il est retournant, mais aussi parce que ton histoire correspond parfaitement à la mienne, c'en est presque troublant.
Ma mère a toujours eu ce genre de réflexions à mon égard, comme la tienne, depuis que j'ai commencé à avoir des rondeurs vraiment pas alarmantes, mais des rondeurs quand-même, vers l'âge de 8 ans. Elle me disait sans cesse que je devais maigrir sinon personne ne voudrait de moi, que j'étais si jolie quand j'étais plus jeune, et plus mince, que tout le monde me trouvait très belle, que je pouvais poser pour les magasines. Et puis elle me disait aussi des tas de méchanceté, et des choses fausses, du genre, tu grandis en largeur, parce que tu manges trop, si tu arrêtes de grossir, tu grandiras. Parce qu"videmment, je suis aussi super petite. Je fais presque la même taille que toi, et je pèse presque le même poids que toi avant que tu perdes tes 10 kilos. Et oui, je suis bien ronde, mais je ne suis pas moche, j'essaie de m'en persuader.
ce qu'il se passe, c'est , je pense, que tu essaies de maigrir pour plaire à ta mère, parce qu'elle a toujours eu des remarques blessantes à ton égard, même lorsque tu pesais 50 kilos. Relis-toi, et regarde bien. Ce que tu feras pour elle, pour être plus mince, ne sera jamais assez. Tu peux t'affamer autant que tu veux, elle n'en aura jamais fini de te rabaisser. Il faut que tu comprennes que tu n'as pas à être mince pour qu'on t'aime, on doit t'aimer comme tu es, et toi, tu dois trouver ce qui te rend heureuse, le poids qui te rend heureuse..Il faut que apprennes à t'aimer.
Ensuite, perdre 10 kilos en 3 semaines n'st jamais bon signe. Tu es heureuse de perdre parce que ça te rapporche toujours un peu plus de ce que tu voudrais être. Mais regarde encore une fois les choses en face: tu maigris parce que tu ne manges pas, et quand tu arrêtes ton "régime", tu manges tout et n'importe quoi. Pourquoi? Parce que tu te prives:! Et ton corps ayant été privé pendant des semaines de tous ces aliments, va stocker deux fois plus pour faire des réserves au cas où tu lui infligerais à nouveau la même pénitence.

j'ai fait régime sur régime, depuis que j'ai 12 ans, et j'ai developpé le même genre de TCA que toi à cause de ça, et j'ai pris des tas de kilos à cause de ces régimes et de ces périodes de jeûn. Tu devrais lire les témoignages de la section "anti régime". Tu verras combien de personnes témoignent de leur prise de poids dûe à des régime sà répétition.
Les régiment ne résorbent rien, ils poussent au mauvais comportement alimentaire. Un aide psychologique est très iportante dans ton cas. moi non plus je ne fais pas confiance aux spécialistes de la santé, que ce soit mentale ou physique, mais je me rends bien compte que je n'ai plus le choix. Cela fait désormais 7 ans que je suis en conflit perpétuel avec la nourriture, que je fais des crises, que je les prépare, même. Et je bouffe mes émotions, je ne m'exprime pas, et je mange, ou je jeûne.

Il faut que tu te prennes en main, crois-moi, et que tu trouves d'abord un bon équilibre psychologique, et tu verras que le reste suivra.

je te souhite beaucoup de courage, n'hésite pas à venir en aprler ;)


Salut :)

C'est exactement pour savoir ce que j'ai écrit que j'ai voulu spécifier que ce n'est pas à cause de ma mère que je veux maigrir, mais pour moi et moi seule, en plus je ne vis même plus chez mes parents, et quand je disais que j'allais maigrir pour qu'elle me supplie de manger, c'était plutôt une petite vengeance, mais rien que dans ma tête, parce que je fais ça pour moi, pas pour elle. Je n'ai pas grossi à cause d'elle, mais parce que pratiquement tout ce que je mangeais me faisait grossir, et aussi à cause d'une depression très grave, je ne mangeais presque que des sucreries et fast-food, ensuite après une tentative de suicide je suis allée au psy (plusieurs, même) qui m'ont fait prendre presque 20 comp par jour, mais rien ne me faisait de l'effet, et j'ai tout arrêté.
Je me bats contre ce TCA, en plus mon contrat de travail termine bientôt, ce qui ne fait qu'empirer les choses...

Merci et bon courage à toi aussi ;)
A
44 ans 19
Shedevil a écrit:
ame-perdue a écrit:
En plus, toute cette grasse provoque de la fatigue, des palpitations cardiaques, mauvaise circulation sanguine, etc...
J'ai encore un surpoids d'au moins 14 kg...


Hello ame-perdue...

ça ne serait pas plutôt parce que tu ne manges pas que tu as des palpitations cardiaques, que tu es fatiguée ?
as-tu été faire un tour du côté RA du forum ?



Salut, shedevil

C'est vrai que ne pas manger fait aussi ça, mais bien avant de commencer le régime je les avait déjà, tout comme j'avais déjà da la fatigue, mais ça ce doit à un problème que j'ai au foie (oui...je sais que c'est une raison de plus pour que j'arrête de faire tant de mal à ma santé, j'essaye, mais c'est si difficile...)
Je ne suis pas encore allée au RA, mais je suivrai le conseil ;)
B I U


Discussions liées