MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les périodes noires...

35 ans Bordeaux 364
Bonsoir!

N'étant pas très bien avec moi-même en ce moment, j'ai décidé de venir en parler un peu plus ici, histoire de mettre mes idées à plat et de recevoir vos  
échos, parce que dans la vie quotidienne, je ne peux en parler à personne, du moins, à personne qui comprenne aussi bien qu'on puisse me comprendre ici.

En ce moment je suis dans une de ces périodes que je nomme "période noire". Tout simplement parce que tout ce qui se rapporte à moi, mon corps, mon image, ma façon d'être et de penser, m'insupporte, et n'a que des mauvais côtés, un peu comme si on m'avait mis un filtre noir dans les yeux, me permettant de ne voir que les mauvais côtés vous voyez..
Du coup, je fais des crises de nerfs devant mon armoire tous les matins, à ne rien trouver qui m'aille, qui m'habille correctement. J'ai une vision de moi déformée tout à coup, comme si mon image de moi avait pris 20 kilos en un jour. Du coup, je me deteste dans tout.
J'ai été faire du shopping vendredi, il me fallait un pantalon. J'ai essayé tous les pantalons du magasin, rien ne m'allait! Je me suis enervée toute seule, et j'ai piqué une crise de larmes dans la cabine, de voir que plus rien ne m'allait correctement. Quoi que je mette, je me trouvais moche.

Je suis dans cette période où plus rien en moi n'a de caractère agréable. la cohabitation avec ma mère est de plus en plus difficile, ce qui ne facilite pas les choses, et je passe de crises de larmes en crises de larmes pour n'importe quoi...

Je m'insupporte, je n'arrive plus à me dire que je peux être jolie, et je m'intoxique l'esprit avec des pensées du style "personne ne me regarde, personne ne voudra jamais de moi" .
Je ne sais plus quoi faire, j'ai tenté le shopping, ça n'a pas marché, j'ai tenté de me faire plaisir, rien à y faire. Même ems cheveux m'exaspèrent, ma tête, mon corps, même ma manière de parler parfois.

C'est insupportable, je ne sais plus quoi faire! Je n'arrive plus à retrouver cette niak, cette volonté de m'assumer... Je suis complètement perdue :(

Et les régimes dans les magasines, allumer la télé et voir les slogans pour les produits anti-cellulite, les pubs pour les produits pour perdre 10 kilos en 2 heures... Tout ça tout ça...Je suis complètement déprimée.

:puppydogeyes:
56 ans douai 1905
je te comprends tout à fait parce qu'il y a à peine quelques heures, j'étais encore dans une période très très sombre....et j'ai craqué....mais j'avais la chance de ne pas être seule et mon fils de 21 ans m'a écouté, il ne m'a pas jugé, il a compris mon mal être, ce que je ressentais, je me sens moche, grosse, laide, idiote, inutile à quoi ou qui que ce soit....je voulais meme "partir", ne plus ressentir ce mal être qui fait si mal!!! et après avoir vidé mon sac, j'ai réalisé quand fait, ce n'étais pas vraiment ou totalement vrai, mais qu'il fallait surtout que je prennes contact au plus vite avec un psy...parce que j'ai besoin de parler de moi, de me sentir vivante, d'envisager et de faire des projets....
ne reste pas seule, si tu as un ou une amie, va quelques jours chez elle ou lui, essaye de te détendre, mais surtout fait toi aider par un psy....il faut que quelqu'un écoute ta douleur, parce que tu souffres, tu t'en veux à toi meme alors que tu n'es pas forcément responsable de tous ces meaux!!!
j'espères t'avoir apporté un peu d'aide, si minime soit elle et que ta période négative va vite s'estomper.....nous ne sommes que des êtres humains, pas des machines!!! ;) :kiss:
56 ans douai 1905
je te comprends tout à fait parce qu'il y a à peine quelques heures, j'étais encore dans une période très très sombre....et j'ai craqué....mais j'avais la chance de ne pas être seule et mon fils de 21 ans m'a écouté, il ne m'a pas jugé, il a compris mon mal être, ce que je ressentais, je me sens moche, grosse, laide, idiote, inutile à quoi ou qui que ce soit....je voulais meme "partir", ne plus ressentir ce mal être qui fait si mal!!! et après avoir vidé mon sac, j'ai réalisé quand fait, ce n'étais pas vraiment ou totalement vrai, mais qu'il fallait surtout que je prennes contact au plus vite avec un psy...parce que j'ai besoin de parler de moi, de me sentir vivante, d'envisager et de faire des projets....
ne reste pas seule, si tu as un ou une amie, va quelques jours chez elle ou lui, essaye de te détendre, mais surtout fait toi aider par un psy....il faut que quelqu'un écoute ta douleur, parce que tu souffres, tu t'en veux à toi meme alors que tu n'es pas forcément responsable de tous ces meaux!!!
j'espères t'avoir apporté un peu d'aide, si minime soit elle et que ta période négative va vite s'estomper.....nous ne sommes que des êtres humains, pas des machines!!! ;) :kiss:
49 ans 1512
Bonsoir sephira,

effectivement tu "t'intoxiques"...oh, combien je te comprends ! pour l'avoir moi aussi vécu, et encore parfois maintenant d'ailleurs.
Mais, en te lisant, j'ai une question qui me vient de suite à l'esprit : s'est-il passé quelque chose dans ta vie récemment qui t'ait fait perdre ta niack ? ou alors, est-ce un état d'esprit récurrent chez toi, sans forcément d'élément déclencheur ?

bises
35 ans Bordeaux 364
Tout d'abord, merci de me répondre si vite, vous n'imaginez pas (ou plutôt si..) à quel point cela me soulage, me fait me sentir moins seule...

Pour répondre à myrza, tu as raison, il faut que je consulte. A vrai dire, je trouve de TCA depuis des années, et j'ai disons "appris" à vivre avec, même si cette expression ne veut pas dire grand chose parce qu'évidemment, on ne se débarasse pas de ce genre de choses en les enfouissant au plus profond de nous!
J'ai beaucoup de mal à faire la démarche, cela fait plusieurs mois que je me promets de prendre rendez-vous. Il y a a d'abord eu mon problème de mutuelle qui m'a donné une raison de ne pas le faire tout de suite, puis le manque de temps..puis on trouve toujours une bonne raison de repousser ce dont on a peur! :roll: Du coup, je suis toujours là avec ma tristesse chronique, bien qu'il y ait des jours où je me sente belle et bien dans mon corps, où je clame haut et fort que je suis bien comme je suis.
Je n'ai pas beaucoup d'amis, ici. La seule que j'ai qui me comprenne et qui soit au courant habite assez loin pour qu'on ne puisse se voir qu'à la fac, et elle a une vie très chargée, pas les moyens de m'heberger... Les autres amis sont à Paris, je n'ai donc pas la possiblité de m'exiler. De plus je suis en pleine période de stress scolaire..plein de devoirs, un diplôme à la fin de l'année scolaire, et encore deux mois et demi à tenir avant ce diplôme, avec des exams à la pelle... Donc je suis obligée de rester vers chez moi.

Je ne sais pas trop pourquoi, mais l'idée de voir un psy me fait peur, et pourtant, en regardant le reportage su rla trois aussi, tout à l'heure, je me suis rendue compte de combien cela me ferait du bien de sortir sans censure toute cette haine que j'ai de moi.
Merci donc, pour tes mots. Même si on n'a qu'eux pour s'aider virtuellement, c'est déjà un soutien! ;)

Ensuite, pour répondre à Belgazou,
Il ne s'est rien passé de spécial, je crois avoir plus ou moins répondu au dessus. Disons que mon image de moi-même est faussée depuis que j'ai 10/11 ans, je souffre de TCA depuis environ 6 ou 7 ans, et je n'en ai jamais parlé à un psy. Je combats tout ça, j'essaie de m'assumer, mais seule ce n'est pas facile. Je craque complètement, j'ai l'impression de ne pas réussir ma vie, alors que je suis sur le point d'être diplômée, mais ma vision de moi-même est complètement déformée. Je me vois comme une moins que rien, moche, grosse, inutile, incompétente, qui ne rime à rien. De plus, je suis très seule chez moi, je n'ai pas mis un pied dehors depuis vendredi... et il 'marrive souvent de rester enfermer plusieurs jours sans voir personne d'autre que mes parents, parce que mes amis sont loins et/ou occupés. Du coup, je suis seule avec me sidées noires, et il m'est très difficile de les chasser, n'ayant personne pour me divertir ou me rebooster!
36 ans oise 277
coucou et oui tu n'est pas la seule moi ossi sa m'arrive réguliérement des que je me pose des questions sur moi mon avenir ou même quand je me regarde dans la glace certain jour ou que j'entent des phrases qui font mal !
Je pense que le psy serait peutétre un bon moyen mais c'est vrais ossi qu'il existe un stress d'y aller pourquoi exactement, peutétre parceque l'on na pas trop l'habitude de parler de soi, peur de comprendre pourquoi peutétre, etc...
En parler a des amis sa peut étre difficile, il ne comprenne pas forcement et dans ces moment la on n'a pas envie de sortir ni même de bouger et si on les dernager! mais il faut passer outre et sortir c'est le seule moyens de se changer c'est idées noire qui ne font que de nous venir en tête!
C'est peutétre cette periode de stress, qui te fait te poser beaucoup de question et qui te font perdre ta niak! sa va revenir courage !!!
et si tu veu parler pas de soucis!!!

biz
E
53 ans lille 1
:lol: salut pas la forme hain mais t'inquiete ca va revenir
moi j'ai pris 20 kg en 4 mois mais je ne trouve beau :lol:
tu dois te dire que tu es tres joli et que tous le monde te regarde parce que tu es top
gros bisous a toi
35 ans Bordeaux 364
Larondeloise, merci pour ton message ;)

Je sais bien que le psy est un moyen parmi d'autres de m'en sortir... De comprendre le mécanisme qui me fait me sentir si coupable d'être comme je suis, et d'en sortir :cry: Encore ce soir, je me sens mal.. Je n'ai plus vraiment envie de sortir, de voir du monde, qu'on me regarde! Il y a des périodes comme ça, où je ne supporte pas qu'on me regarde :x

En tous les cas, mon stress par rapport à mon anevir y est sûrement pour quelque chose, oui, et j'ai d'autant plus l'impression de n'être bonne à rien, du coup. Je me sens iutile, moche etc... Et je crise en mangeant n'importe quoi pour me soulager :(

Merci encore ;)


Ericounet, ce n'est pas si facile. Tu te trouves beau, il est alors facile de s'assumer et de se dire qu'on nous regarde parce qu'on est belle, mais ce n'est pas le cas, je ne le pense pas. Je vis avec la culpabilité d'être désirable comme je suis, c'est affreux, et du coup, je me sens comme non méritante de tout compliment... Je ne peux pas me dire que je suis belle et qu'on me regarde pour ça, car je ne m'aime pas encore assez pour ça. Mais merci quand même d'essayer de me redonner confiance ;)

De même, j'ai l'impression que personne ne m'aimera jamais comme je suis. Je n'ai pas rencontré un seul homme qui veuille de moi :cry: Il faut dire que ma timidité et mes complexes ne m'aident pas...mais c'est pas tous les jours qu'on me trouve belle, tout on plus on me dit que j'ai un beau visage, des fois..mais évidemment, le corps ne suit pas..que puis-je y faire? Existe t'il vraiment des hommes de mon âge qui voient autre chose en leurs petites amies que des femmes "montrables" et en moi une jeune femme grosse avec qui on aurait honte d'être? Existe -t'il vraiment des hommes de mon âge courageux d'exprimer, de dire et de faire ce dont ils ont envie, et pas ce que leurs copains pensent bien pour eux?
j'en doute de plus en plus.. [-( :puppydogeyes:
59 ans Vert St Denis 77 321
je vais essayer de te donner une image positive...je sens que tu en as besoin Sephira !
je suis très ronde et en plus j'ai 46 ans : double handicap...

J'ai décidé (surtout depuis que je viens sur vlr : + trois mois = merci les filles et les garçons vlriens) de surmonter ces handicaps en me forçant à aller à la rencontre des gens....

Alors on en pensera ce qu'on voudra mais je tchate....je m'inscris sur des sites de rencontre et je me décris exactement comme je suis.... je reconnais aussi que j'ai un caractère assez libéral et plutôt ouvert et optimiste... donc ça aide....forcément !

Mais j'ai aussi décidé d'assumer ma libido et j'en informe ces messieurs... j'annonce la couleur de mes rondeurs.... de mes envies et de mes attentes... et tu le croiras où non... les rencontres sont formidables... (bien sûr il faut trier et jeter à la poubelle un nombre considérable de loups garous....)...

J'ai rencontré trois garçons tous charmants, authentiques et correspondant exactement à mon profil, puisqu'il était annoncé... et crois moi.... même si deux sont devenus seulement des amis que je continue à voir pour le plaisir d'échanges culturels et sociaux partagés avec un bel enthousiasme.... un de ces hommes est devenu une relation passionnée et passionnante !

Alors ... crois en toi....et lances toi vers les autres...dès que tu seras prête... dès que tu auras pu extraire ce qui te ronges par le biais d'une thérapie.... (moi ce fut vlr assurément)....et tu verras les choses autrement... n'aies pas peur de te sentir belle...de te sociabiliser, de sourire, de communiquer.... un beau visage dis-tu... sers-t'en alors... fais passer le message d'une jeune feme agréable et possédant immanquablement des richesses à partager...

Je te souhaite un grand courage... comme beaucoup de femmes ici... tu passeras le cap.... j'en suis sûre... tous et toutes t'aideront avec leur expérience....ou leur soutien....
B I U