MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

incapable de savoir ce qui fait "criser"

33 ans là bas, au loin 1705
salut

bon ben ce soir ça va très très mal, j'ai l'impression d'étouffer, je n'ai pas envie de dormir, je n'ai pas envie d'étudier, ni de regarder la télé, j'ai juste  
envie de manger, sauf que toute la journée, j'ai pris que des gateaux, je sais oui normalement je devrais prendre des trucs riches en fer pour compenser ma petite carence mais je ne me suis pas rendue compte que j'ai mangé énormément de gateaux jusqu'à ce que j'aie le ventre plein. j'ai envie de vomir, de remanger, je me vois dans un miroir et je n'ai qu'une envie: maigrir et ressembler à mes amies, dire que ce matin je me sentais super bien dans mon corps.

je ne sais pas ce qui a déclenché cet état, j'étais bien, de vieilles amies à moi m'ont rendue visite avec un gros gateaux et des boissons pour fêter mes 20 ans (mon anniversaire était il y a 1mois et demi), on a beaucoup papoté, on a beaucoup rit, à un certain moment on parle de nourriture, je ment sur ce que je manges, ma soeur est à côté et ne dit rien, elle sait que je ment à mes amies. elles sont toutes minces, pas de problème avec la nourriture, elles mangent ce qu'elles désirent sans compter de calories, d'ailleurs elles ne m'ont jamais parlé de régime, elles m'ont toujours encouragé à me sentir bien en se faisant plaisir. sauf que je n'oses pas leur dire que ça a dégénéré. qu'est ce que je me detestes, avec le gateau qu'elles ont apporté (je l'ai mangé pratiquement toute seule), mon oncle nous a rapporté de son voyage une tonne de gateaux d'un pays étranger (cette patisserie même que j'adorais mais maintenant impossible d'en manger tellement ça me rend malade, fait uniquement de farine, de beurre, pistach, amandes, sucre, noix, graisses,..) et en plus j'avais déjà acheté beaucoup de chocolat ce matin en sortant faire des courses pour recevoir mes amies. je vous laisse faire le calcul, à peine 2 cuillères de salade composée ce soir, je m'en veux, je n'ai pas dû manger autant de sucrerie, j'aurais dû prendre plus delégumes. j'ai envie de tout vomir.

j'étouffe et je ne sais pas quoi faire, j'avais envie décrire ça, ça fait plusieurs heures que je tourne en rond dans ma chambre (avec un litre de jus d'orange et 2 milles feuilles :oops: ) j'ai honte, comment ça s'est déclenché?? je ne comprend pas
48 ans Grenoble 258
Zennnnnn, doucemennnnnnnt ! t'as fait une crise.... et puis c'est tout !le monde va pas s'arrêter de tourner, on va pas te fouetter... c'est pas que je minimise c'est que ej relativise ! c'est toi qui porte un jugmeent sur tes actes et personne d'autre alors soit plsu indulgente ! c'est quoi c'est manière de parler de toi ! j'ai fais ci j'aurai du faire ça j'ai honte etc ..; tu penses un peu a respirer de temps à autres ? :lol:
35 ans Bordeaux 364
Salut lulu ;)

Bon évidemment, je me répète, mais je reconnais toujours dans ce genre de témoignages. Moi non plus je ne sais pas vraiment ce qui déclenche mes crises. Des fois, je suis super bien avec moi même, et puis paf, j'ai l'impression que mon cerveau disjoncte et que tout passe en mode noir et crise et envoe de mourir... Pas évident. Pas évident non plus de ne pas se juger sur ce qu'on fait. Il faut cependant te dire qu'on n'arrête pas de criser du jour au lendemain et que c'est normal de craquer. Comprendre pourquoi on crise, ce qui déclenche ça, demande un recul très important sur les choses, recul, que je pense, nous ne pouvons pas avoir de nous-mêmes. Il faudrait que tu en parles à quelqu'un, de tout ce que tu ressens, mais de manière non censurée. Dire exactement ce qui te passe par la tête à quelqu'un qui ne te jugera pas sur ce que tu manges. Et je pense que dire tout ce qui nous passe par la tête sans se censurer n'est possible qu'avec un psychiatre, ou un professionnel de la santé, car il est très difficile de trouver une personne qui nous connait bien ayant à la fois assez de recul pour voir ce qui se passe réellement et assez de recul pour "booster" et te mettre les choses en face pour te faire réaliser.

Bon, tu as crisé, ce n'est pas la fin du monde,non. CF'est très culpabilisant, ça fait mal, mais il faut que tu te reprennes, et que tu prennes des décisions. Soit tu continues comme ça, à sans cesse te faire du mal et t'intoxiquer, soit tu te prends en charge et tu te fais suivre psychologiquement... ça demande une grand effort, j'en suis consciente, mais je suis persuadée que ça peut nous aider.
33 ans là bas, au loin 1705
je sais oui, je suis consciente du fait que l'aide d'un professionnel reste la seule chose qui puisses réellement aider, mais voilà, j'ai peur, je n'arrive pas à concevoir le fait qu'il existe des gens compétents, qui comprennent, qui ne jugent pas.

merci de m'avoir lu et répondu
48 ans Grenoble 258
Si Si y'en a des compétents et pas juge etc !!! j'en ai 2 une diet un psy ! par contre j'ai été bien clair depuis le début sur ce que je cherchais et voilais sinon , basta !
B I U