MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Stage sur bxl...

C
50 ans 1965
Je crois que je porte la poisse et je la porte jusque dans mes os! Je mérite des claques!

Ca fait des mois que j'envois CV et lettre de motiv spontan  
pour trouver un stage de trois semaines en marketing (merci d'ailleurs à mon école qui veut qu'en première on ai un stage d'insertion en entreprise alors que les boites me disent "Merci pour votre intérêt à notre entreprise mais nous n'avons pas de place pour vous...")

Bref, il me reste un mois pour trouver sinon je perds des points (re-merci) et j'essuie les portes fermées sur claques... Je ne sais plus quoi faire sinon un grand pétage de cable.

Qd même! Je suis motivée, je ne vais pas prendre le salaire de qqun de tte façon, les stages c pas payés anyway! Alors quoi?!

Ha oui, ça me motive beaucoup pour l'avenir et pour bosser mes cours! Je suis un rayon de soleil prêt à donner des coups de soleil!

Hum, ma dernière solution : prendre mon sac à dos, une farde de CV et lettres de motiv et faire tout bruxelles à pied, porte à porte... (J'ai même préapré un numéro de jonglerie...mais pas question de faire un strip tease!)

Ha oui, la vie serait tellement plus simple si, comme les autres, j'avais papa ou maman ou l'oncle bossant ds une boite... Ouais je me plains, je mérite des claques!

:cry: :twisted:
41 ans Belgique / Brabant Flamand 3984
Moi j'avais fait mon stage à l'office du tourisme de BXL. J'étais à l'accueil mais dans le bâtiment à côté et aux étages il y a l'office du tourisme pour la Wallonie. Il rédige les brochures etc Essaie tjs au département marketing là.
X
81 ans 2365
Le secrétariat de l'école ne peut pas t'aider ?

Je sais que j'avais galéré aussi quand j'avais dû trouver un stage, écrit partout et rien de chez rien. La direction de l'établissement m'avait aidée (c'est même elle qui m'avait trouvé l'endroit :oops: , même qu'une autre fille avait tenté d'avoir le sien là et qu'on lui avait répondu par la négative). Bon, c'était un petit établissement de campagne à 800 élèves, ce qui explique la proximité étudiants-directeur.

Ca m'avait aussi énervée d'être une des rares à n'avoir aucun piston dans aucune entreprise.

Ton école possède peut-être une liste d'entreprises ayant accepté des stages d'insertion ;)
C
50 ans 1965
doudouille a écrit:
Le secrétariat de l'école ne peut pas t'aider ?

Je sais que j'avais galéré aussi quand j'avais dû trouver un stage, écrit partout et rien de chez rien. La direction de l'établissement m'avait aidée (c'est même elle qui m'avait trouvé l'endroit :oops: , même qu'une autre fille avait tenté d'avoir le sien là et qu'on lui avait répondu par la négative). Bon, c'était un petit établissement de campagne à 800 élèves, ce qui explique la proximité étudiants-directeur.

Ca m'avait aussi énervée d'être une des rares à n'avoir aucun piston dans aucune entreprise.

Ton école possède peut-être une liste d'entreprises ayant accepté des stages d'insertion ;)


Non.
Le but c de trouver par soi-même. :?
X
81 ans 2365
cornflakegirl a écrit:
doudouille a écrit:
Le secrétariat de l'école ne peut pas t'aider ?

Je sais que j'avais galéré aussi quand j'avais dû trouver un stage, écrit partout et rien de chez rien. La direction de l'établissement m'avait aidée (c'est même elle qui m'avait trouvé l'endroit :oops: , même qu'une autre fille avait tenté d'avoir le sien là et qu'on lui avait répondu par la négative). Bon, c'était un petit établissement de campagne à 800 élèves, ce qui explique la proximité étudiants-directeur.

Ca m'avait aussi énervée d'être une des rares à n'avoir aucun piston dans aucune entreprise.

Ton école possède peut-être une liste d'entreprises ayant accepté des stages d'insertion ;)


Non.
Le but c de trouver par soi-même. :?


:lol: là aussi c'était le but (de surcroît en secrétariat de direction). Mais ils ne pouvaient pas laisser un élève sans stage. D'un côté on demandait l'autonomie de l'étudiant, mais de l'autre on était obligé de faire le stage... Mais si on nous dit non partout, on ne peut pas s'inventer un stage. Plus la date du stage approchait, plus j'allais mal, je n'allais même plus au cours et j'ai senti une grande démotivation et une envie de tout laisser tomber. Forcément, on se sent toujours honteux de ne pas avoir été "capable" de trouver par soi-même.

Il te reste un mois, si à une semaine voire 2 de l'échéance tu n'as pas trouvé, perso j'irais frapper au secrétariat, avec les lettres de refus et toutes celles que tu as envoyées. Ils ne peuvent pas sanctionner un étudiant qui a tout fait pour dégoter un stage quand même. Leur but c'est de faire sortir les étudiants avec un diplôme, pas de mettre des bâtons dans les roues et compromettre leur avenir.

Je suis fonctionnaire, je ne saurais malheureusement pas te tuyauter sur une entreprise ou l'autre :? , si j'avais pu je l'aurais fait volontiers. Quoique un poste en marketing dans ma ptite tête ça reste très flou. Enfin, aller frapper directement aux portes des entreprises, ça peut être une bonne solution, ça démontre qu'on en veut à fond.
C
50 ans 1965
Ha je me sens comprise...
Pas de honte à avoir, si je déprime ces derniers temps, c'est pas ma faute! Enfin, j'ai mangé une pomme aujourd'hui (preuve que je me booste de vitamines et que je baisse pas les bras...oui je deviens folle aussi par contre...)

Pour les lettres et mails de refus, j'en ai vraiment peu par rapport à tout ce que j'ai envoyé! 80% ne prennent même pas la peine de répondre! Sale manque d'éducation!

Et pour bien accentuer la chose : apres le 7 mai, ils enlèvent 0.75 point sur 20 par jour :o avec un maximum de 3 points. Système parfait pour les fénéants... mais horrible pour moi (qui suis plus perfectionniste que traine la patte).

Un poste de marketing, ça peut toucher à la communication, la vente, l'événementiel, la pub, mais ça doit toucher au marketing... Ca a l'air assez vaste, mais personne ne veut d'une première en market qui ne va rester que 3 semaines...

Allez please, :D je vous fait une analyse de marché, une quanti, une quali, une analyse de l'environnement, une matrice BCG, un mapping, n'importe quoi... et puis je fais du trop bon café (je suis un bloc de caféine à moi toute seule)...

Ouais folle... :silly:

Bon demain j'attaque qq banques, qq magasins de distribution, qq PME... y a intérêt à ce qu'il ne pleuve pas!
M
36 ans 3802
je peux p-e te proposer une entreprise...
c'est Audito rue de stalle à uccle...

c'est une tout ptite boite de sondage, enquêtes etc. mais tu apprends pas mal... enfin voilà t'as un nom de plus et si ça tombe t'as déjà tenté là-bas mais c'est en plein dans le marketing! essaies toujours et courage!
C
50 ans 1965
Thalia a écrit:
je peux p-e te proposer une entreprise...
c'est Audito rue de stalle à uccle...

c'est une tout ptite boite de sondage, enquêtes etc. mais tu apprends pas mal... enfin voilà t'as un nom de plus et si ça tombe t'as déjà tenté là-bas mais c'est en plein dans le marketing! essaies toujours et courage!


Hé bé! Entretien aujourd'hui et je l'ai !!! :angel:
Un vrai rêve cette boite... un vrai rêve d'être prise!
Je suis sans mot, sans voix. Mon tout premier entretien et hop, dans la poche!

Un rêve mais... (pourquoi faut-il tjs un nuage gris derrière le rose??) je lui ai donné un exemplaire de la demande d'affectation de stage que j'aurais pas du! "IL DOIT ÊTRE SIGNE PAR L'ECOLE AVANT CORNFLAKEGILR !!!"
Moi qui suis une chiante de perfectionnisme, j'ai oublié ce détail voulu par une bureaucratie de folie...bref pour le coup, ça va me décridibiser lorsque je lui tel demain pour lui demander qd ca l'arrangerait pour que je revienne chercher ce papier!
:cry:

Et avec ça j'ai oublié de lui reparlé du job de vacances possible envisageable après ma période de stage!

:bad-words: Prise par les émotions et le plaisir d'avoir ce stage j'en ai oublié ma tête...

Comment faire pour être prise au sérieux après ça?
Rhalala je dois être cruelle pour penser que l'erreur n'a pas de place, mais c'est pourtant ce que je ressens. Elle va sans doute regretter de m'avoir prise... foutu papier à faire signé par l'école, foutue tête en l'air...
B I U