MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Nouvelle image de moi, mais j'assume rien dans le fond ...

S
34 ans france 2687
Je savais pas vraiment où posté mais bon faut vraiment que je parle, où que j'écrive ( :lol: ), ca risque d'être - un peu - long .

Ado j'étais  
la boulotte complexée, d'ailleurs le regard des autres je me souviens bien.
Au début du lycée, une sortie dans un café dansant avait été programmé un soir. Tout le monde dansait, et il y avait le plus gars de la classe, qui été là avec sa copine/ ex ( ils étaient en période de break).
Il dansait avec pas mal de fille, notamment avec une copine ( une fille à succès faut le dire) , son ex semblait trop jalouse et ensuite à un moment je me suis lancé et j'ai dansé avec lui, son ex regardait en rigolant...
Le lendemain j'étais avec la fameuse copine quand l'ex est arrivé, elle dis à ma copine de faire attention à elle et de ne pas trop approcher son 'gars', ensuite elle me regarde ' de toute façon toi tu peux danser avec lui, c'est trop marrant , t'a aucune chance'.

Quelques années plus tard, j'ai complétement changée, maigris certe, mais aussi coiffure, maquillage, fringues...
Et maintenant on me voit d'un autre oeil, il y a 3 ans un gars m'a sortie qu'il voulé pas sortir avec moi car j'étais une pseudo barbie, quand j'ai fais la connaissance de nouvelles personnes je me suis attiré les foudres des nanas qui me voyait d'un mauvais oeil sous pretexte que j'étais une rivale potentiel :shock:

Mais m**** j'ai envie de leur dire, tout le monde pensent que je suis bien dans ma peau, blabla, mais c'est l'inverse.

J'ai acheté un maillot de bain il y a 2 ans, le bas taille 40 et le haut 42, je m'en suis racheté le méme mais dans une autre couleur il y a 1 semaine, résultat 40 pour le bas et 36 pour le haut, tout ce que je continue à voir c'est mes hanches boudinée qui resortent, ah oui faut faire du sport, facile à dire :roll: , et c'est méme personne ignore que j'ai chialé dans la cabine d'essaye à essayé des maillots de bain ...
Qu'on me dise bien foutue, ca veut dire qu'avant j'étais un tas ??? un monstre???

pour info je suis passé de 80 à 58/59 kg pour 1m71, pourtant à part la taille des vétements je suis toujours la méme, je suis pas et n'est jamais été une voleuse de mec, une aguicheuse, et non je ne pense pas avoir virée superficielle barbie ...
36 ans 108
Ca prouve bien que quoiqu'on fasse, qu'on soit grosse maigre ou tout ce que tu veux y'aura tjs qqun pour te critiquer et te mettre le moral à 0

Maintenant faut que tu te blinde t'es pas plus conne qu'une autre ni plus moche.
Forcément ils t'ont vu "boudiné" mal dans ta peau et maintenant tu à minci changé etc ça leur fout la N mais plus tu rentre dans ce jeu moins tu en sors !!

Te focalise pas là dessus des gens bien il y en a et dis toi que si elle te critique autant c'est peut être aussi par ce qu'elle sont jalouse de toi.

Maintenant c'est facile de dire, ne les écoute pas vis ta vie etc quand on se prend une vanne ben difficile de pas l'entendre mais il faut savoir prendre du recul surtout si ces personnes ne sont pas tes amies, maintenant si ça l'est changes en vite quand même !!

Je me rappel au lycée, on me faisait pas de reflexion d'ailleurs j'ai rarement souffert de ça disons que moi quand je suis mal à l'aise etc au lieu de me faire toute petite j'ai plutôt tendance à regarder les gens de haut, forcément ça donne pas envie de discuter lool Bon c'est pas top non plus pask du coup les mecs viennent pas me voir, d'ailleurs dans la rue je regrade personne je trace la tête haute, c'est débile car je donne l'image d'une persnne froide et hautaine alors que je suis tout le contraire...j'essai de travailler là dessus mais j'avoue que j'ai vraiment du mal à changer de comportement surtout qu'on me di souvent que je dégage une sorte d'authorité naturelle ( ça me fait tjs un choc quand on me le dit)

Bref fais la meuf qui s'en fout tout ça c'est des enfantillage et je suis bien persuadé que tu vaux mieux que ça !!


Gros bisous et bon courage !!
S
47 ans paris 417
oh tiens Methika, moi aussi dans la rue, je trace, je ne regarde personne et les gens disent que avant ils n'osaient pas venir me parler car ils pensaient que j'étais froide alors que comme toi je suis tout le contraire.

je sais pas d'où ça vient ça

enfin juste pour te dire qu'on avait ça en commun :lol:
G
33 ans 23
Je comprends a 100% ça !!!J'ai le même probleme on vas dire...
Je me sens horrible alors que beaucoup pensent le contraire.
Par exemple , j'ai posté des photos et aprés reflexion je n aurais pas du
le faire car beaucoup de gens ici croiront que je veux devenir 2be3 alors que je souffre reellment....
Si t'as reussi a trouver une solution a ça je suis preneur !
M
36 ans 2
Je pense que la solution, on doit la trouver nous-même... généralement, les femmes enceintes ont aussi une mauvaise image d'elles-mêmes mais il est plus aisé de s'accepter lorsque cela est le résultat d'un heureux événement plutôt que d'un surpoids ou d'une obésité longtemps perçue comme fautive, par nous même et les personnes nous entourant.
Art > Tu sais, je connaissais une fille ronde, beaucoup plus que toi et c'était une bombe atomique. Elle avait un tempérament qui lui permettait d'assumer ses défauts et elle le vivait bien. Elle enchaînait les relations comme personne :lol:
Tout est une question de mental en réalité.
40 ans 77 5703
1m71 pour 80kgs moi je trouve ça bien...

ça peut paraitre idiot mais bon...

quand je vois les nanas qui sortent du lycée en face de chez ma Mère, j'ai du mal à m'en remettre!!!!!!

toutes nippées comme des filles de joie alors qu'elles ont leur règles depuis 2 ans à peine.et le pire c'est que ça me complexe grave!pourtant je suis du genre à être limite fière de mon corps, mon identité, mais là c'est comme si on me coupait en deux voir trois pour arriver au même résultat qu'elles...

elles, ces copycats de starlettes, en slim avec des fesses rebondies, des dents plus blanches qu'un cachet d'aspirine, des cils de biche, des petits seins hauts et fermes et la peau veloutée...

je pense qu'une fois qu'on a connu la vie infernale dans la peau de "la grosse vache" on voit toujours le même mépris dans les yeux des gens et pour quoi que ce soit...
on sait.on a appris à détecter les moqueries, à les anticiper.et ça marque bien plus qu'il n'y parait, c'est ancré, on ne peut pas oublier...

quand je suis dans le métro ou ailleurs, malgrè mon poids j'ai dans le regard qqchose qui dit "faut pas se moquer, je suis une femme qui mord jusqu'au sang, je m'assume, passe ton chemin, tu n'y fera rien" mais quand je vois des guignols de toute espèce qui se moquent OUVERTEMENT (lâcheté suprême) d'une personne à cause de son poids, il me suffit bien souvent de me mettre face à eux et de les regarder avec pitié et cet air féroce qui me prends inconsciement dans ces moments, pour qu'ils voient que moi aussi je suis "grosse" mais mon mental écrase la petite merde qu'ils sont...

parfois j'ai à faire à plus con que con et je pars non victorieuse...

mais quand on a été confronté à cette misère d'esprit elle nous hante...

par contre, j'ai puisé une force incroyable dans ma "différence" et j'imagine qu'il doit être possible pour une "ex grosse" de s'afficher sous cette étiquette en se proclamant "plus que les autres" et démystifier un peu peut être en le mettant en avant...


il y a des blessures qui ne cicatriseront jamais mais tellement de choses nouvelles auxquelles s'accrocher avec notre vision tellement plus profonde...
40 ans Campagne poitevine 2253
Citation:
par contre, j'ai puisé une force incroyable dans ma "différence" et j'imagine qu'il doit être possible pour une "ex grosse" de s'afficher sous cette étiquette en se proclamant "plus que les autres" et démystifier un peu peut être en le mettant en avant...


Je t'admire d'avoir réussi à faire de ta différence une force parce que moi, je n'y suis jamais arrivée... ça m'a vraiment bousillé d'être grosse et franchement, j'aurais préféré ne jamais connaître ça. On peut me dire que ça forge le caractère... mouais, moi ça m'a juste montré que les gens étaient cons et que changer les mentalités, c'est difficile, voire impossible. Je me souviens juste que j'étais mal dans ma peau (cela dit, je ne peux pas spécialement dire que je suis bien dans ma peau aujourd'hui) et qu'à certains moments, j'aurais encore préféré avoir une maladie réelle qu'être comme je l'étais (je vais me faire incendier à cause de ce que je viens de dire alors j'explique : j'ai été obèse jusqu'à l'âge de 17 ans, on est souvent un peu extrême à cet âge-là). J'ai l'impression que je porterai toujours le poids de cette souffrance-là et du regard des autres... d'autant plus que, même si je suis d'un poids communément admis comme normal maintenant (je fais 1,70 m pour 63 à 65 kilos selon les jours), j'ai gardé des séquelles également au niveau de mon corps (je suis marbrée de vergetures, pas mal de cellulite et une graisse impossible à éliminer sur le ventre... même avec du sport. L'an dernier on m'a dit que tout ce que je pouvais faire c'est une lipo). Du coup, quand je me désape devant un homme par exemple, j'ai tjs la honte parce qu'on voit immédiatement que j'ai été obèse et j'ai peur de ce que le gars va penser. Quand je me regarde dans la glace, j'ai l'impression d'être lourde et pataude, pas attirante.
Quand je me vois en photo, généralement, je me trouve un peu mieux et j'arrive à me dire que je ne suis pas trop disgracieuse. Mais pour le moment, je n'arrive pas à m'ancrer suffisamment bien cette idée dans la tête pour m'accepter totalement.
B I U