MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Urgences! sommes-nous traités à notre juste douleur?

37 ans nord 138
C'est pas vraiment en rapport avec l'image que j'ai de moi même... quoique, j'me suis quand même sentie rabaissée aprés cette nuit là

Attention ennemies de la lecteur, içi s'annonce un  
long racontage de vie :lol:

y'a quelques semaines, mon médecin décide de changer ma pilule (parce qu'avant d'être une pilule, c'est surtout un traitement dermatologique, efficace soit dit en passant), elle troc donc ma combinaison Estreva+Andocure pour Jasminelle, j'étais contente, j'perdais un cachet, avec tout c'que je prends c'est ça de moins

là déjà hop pharmacie, eh bam dans le mille, elle me file Jasmine à la place, pas une grand différence mais bon, j'm'en rends compte plus tard, mon médecin aprrouve, donc je continue

une semaine aprés le début de la prise, j'ai des pertes de sang, style j'ai mes régles hum :-k elles sont finies y'a 1 semaine, y'est tard, j'appelerai mon médecin demain

Sauf que dans la nuit, j'ressens des douleurs attroces, j'suis pliée en 2 dans mon lit, j'a chaud, j'ai froid et je perds d'énormes cailleaux de sang (arf wi j'fais dans le détail glauque :oops: )

là y'a pas à chercher j'appel les urgences "ah ben non, vous êtes consciente et valide, on ne peut pas venir vous chercher, vous devez vous rendre aux urgences SALENGRO (détail qui a son importance pour la suite) vous même" bah tiens, trop épuisée pour ménérver

Chérichou bosse de nuit, avec ma voiture, de toute façon j'pouvais pas marcher alors conduire... :roll:
Heureusement, Maman habite pas loin (ze l'aime ma tite maman chérie :D ) elle arrive 10 min aprés, on file a Salengro et là, la presque gentille dame de l'acceuille me sort avec le sourire le plus bête qu'elle aurait plus trouver "bah non, votre probléme il est gynécologique, faut allerà Jeanne De Flandres" :twisted:

j'ai du y aller encore par mes propres moyens, mais avant de pouvoir partir, des urgentistes nous bloquaient le passage pour faire une bataille de mousse à raser (ben gentils les urgentistes, comprends qu'ils doivent se détendre, mais moi je SOUFFRE alors virez de lààààà)

j'arrive enfin à Jeanne de Flandres, personne, chouette jvais pas attendre, bah non, 1h pour qu'on s'occupe de moi

j'tombe sur une interne, elle me pose des questions, m'examine, trouve rien, "j'vais vous faire une prise de sang, j'arrive" mouais, 30min quand même pour trouver l'aiguille :roll:

"ah bah j'trouve po la veine, pas grave on fait au poignet" bah ouais c'est rien, je souffre déjà le martir alors un peu plus un peu moins hein :x

Il est 4h quand on me fait la prise de sang, les labos n'ouvrent qu'à 7h, je dois patienter, j'ai mal, on me propose pas d'anti-douleur, et je dois attendre sur une pauvre chaise en bois, l'impression qu'à Jeanne de Flandres quand on est pas enceinte, ce qu'on a est forcément secondaire :twisted:

8h, enfin les résultats ouf, y'a rien, mais j'dois faire un scanner à SALENGRO grrr
j'dois être transféré mais les brancadiers veulent pas me prendre, j'suis valide bah voyons, du coup une infirmiére m'accompagne, A PIEDS, même pas droit à un fauteuil triple :twisted: :twisted: :twisted:

Salengro 8h30 (wi le temps de traverser les couloirs, j'pouvais pas aller vite) formalités administratives, mon brancardier arrive vite avec un brancard rien que pour moi...

ouais sauf que le brancard j'y aurai droit que dans la chambre, en attendant, je suis le brancard qui suis le brancardier, tout à fait logique, à bancard ne sert qu'a faire beau dans les couloir :evil:

5 medecins ont défilés pour m'examiner avant le scanner, finalement à 11h un dérnier medecin vient, m'éxamine et me dit que finalement, le scanner je le ferai à l'exterieur :!: :!:

8h aux urgences pour rester sur mes interrogations, ils ont rien trouvé

j'suis vraiment mécontente des services de ces deux hopitaux, j'comprends que je suis pas la seule patiente et qu'y plus grave que moi, mais j'avais l'impression qu'il pensaient que j'avais tout inventé, ouais genre j'ai que ça a faire de venir perdre une nuit aux urgences :?: :!:

en tout cas pour moi le CHR c'est FINI, si il m'arrive quelque chose, j'irai dans le privé, j'me suis sentie rabaissée, humiliée et tout et tout!

j'ai été longue et encore j'ai zappé des trucs, désolée hein :oops:

[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Rondeurs et image de s...des autres (J’assume-ou pas) ]
57 ans normandie 406
heu...juste les urgences...
il y a un mois ma fille s'est ouvert la main et coupé le tendon extenseur du pouce direction les urgences du kremlin bicetre;là cinq heures d'attente la main dans une serviette éponge (elle a maculé un couloir de sang)enfin une infirmiere nous conduit vers l'interne il regarde et nous dit désolé sais pas faire ça il faut aller à lariboisiere...on y file là deux heures d'attente(evidemment je hurle,tempete,ma souris s'est trouvée mal deux fois)la l'interne de garde nous dit qu'il faut revenir le lendemain matin personne pour l'anesthésie...il était deux heures du matin,j'ai appelé une clinique privée a huit heures on l'endormait,une heure apres elle était recousue...trois mois de convalescence avec kiné tous les jours.
Merdouille les urgences !!!
37 ans nord 138
c'est quand même inadmissible

parfois j'me demande à quoi servent réelement les urgences

quand j'ai lu ton post j'ai :shock:

bah elle perd son sang, c'est rien, faut attendre qu'elle soit à l'agonie non?

pfff :twisted:
31 ans Au nord, très au nord!! 1240
c'est tellement récurrent les problèmes de ce genre aux urgences que vos histoires ne m'étonnent même pas... c'est honteux je sais mais c'est tout le temps comme ça... :?
S
34 ans france 2687
il n'y a pas si longtemps, j'avais eu un problème de règle hémoragique et sous jasmine ( comme par hasard).

J'apelle ma gygy, elle taff pas le jour là, mon médecin traitant est absent pendant 3 semaines.

J'appel un 1er hosto, ah mais c'est un problème gynécologique, on me bascule vers un autre service, 20 minutes plus tard on décroche, les médecins sont pas la avant 4h donc en gros venait dans 4heures ( super...)

2ème hosto j'apelle, 6 heures d'attente au urgence !

Finallement j'ai pris des médocs pour stopper le sang, il m'en resté à la maison, tant pis mais je préfèrais ca que de resté a me tordre de douleur.

c'est vraiment honteux les urgences, puis surtout le manque de personnel ... mais c'est un autre débat tout ca
36 ans marseille 2582
étant en stage aux urgences en ce moment je vais approuver ce que vous dites et en même temps vous expliquer le pourquoi du comment...

:arrow: les heures d'attente dépendent de la gravité de la pathologie mais c' est pas normal qu'on ne t'ai pas prise aux urgences pour une pathologie gynécologique!!! normalement un interne est un futur généraliste donc il se doit de connaitre la gynécologie!

:arrow: l'interne qui revient 30 minutes plus tard pour faire une prise de sang... déjà c'ets pas à elle de la faire mais à une infirmière, ensuite c'ets parce qu'elle s'occupe en principe de 5 patients en même temps et donc elle va voir juste si ses patients vont bien et si ça roule pour eux (et oui il faut se couper en 4 et c'est pas facile tous les jours :? )

:arrow: les labo fermés la nuit dans un CHR :shock: c'ets quoi ce truc? ça c'est impensable!

:arrow: le fait que 5 médecins défilent c'ets bon signe, c'st qu'ils se sont inquiétés et qu'ils ont fait venir plusieurs spécialistes pour savoir, ou alors (mais je ne pense pas vu que c'est un CHR et non un CHU) ce sont plusieurs étudiants qui t'ont examinée.

:arrow: le fait que tu fasses le scanner à l'extérieur, c'est parce qu'il y a du avoir des urgences vitales et du coup il aurait fallu que tu attendes des heures et vu qu'il n'ont rien trouvé de grave (sinon ils ne t'aurait pas laissé sortir) ce n'était pas une urgence immédiate.

pour titesouris :

ta fille a été mal orientée. Je m'explique, à l'acceuil c'ets une infirmière d'acceuil et d'orientation, elle est sensée reconnaitre les cas grave et les moins graves. Le problème c'est que souvent elles ne sont pas bien formées à ça...

Et le fait qu'on transfère ta fille je vais t'expliquer pourquoi, la main est une partie du corps tout comme le pied, que seuls les spécialistes de la main et du pied peuvent toucher s'il y a une opération à faire. Ici en plus, ta fille avait sectionné un tendon donc hors de question pour un interne de toucher la main, il y a trop de nerfs, de vaisseaux, de ligaments, de tendons etc... qui passent par là, si jamais tu sectionne un nerf, la main est paralysée A VIE !!! donc je comprend tout à fait. Moi en tant qu'externe il y a plusieurs zones du corps que je n'ai pas le droit de suturer (oeil, cou, main, pied).

Ensuite, je trouve ça inadmissible qu'un anesthésiste ne soit pas mobilisable la nuit!!! Nous on se relaie pour qu'il y ait toujours quelqu'un et on peut avoir tout ce qu'on veut la nuit (sauf échographie mais parce qu'il n'y en a pas dans l'hosto)

:arrow: dernieère chose, nos garde sont de 24h voire plus car on ne compte pas les heures supplémentaires, donc quand les patients arrivent à 6h du matin cela fait 22h qu'on n'a pas dormi, on a du mal à être aussi rapides que quand on a commencé notre garde... :roll:

Enifn voilà, je trouve que dans tout ce que vous dites il y a des hcoses inadmissibles mais aussi des choses réalistes que je comprend tout à fait.

Désolée d'avoir été si longue... :oops:
36 ans 108
le problème des urgences c comme l'education nationale on leur demande tjs plus sans leur donner les moyens financier donc bon

je connais une fmille leur fils a fait un ulcere il était inconscient et pissai le sang ben le samu n'a pas voulu le chercher ils leur on donné le tel d'un medecin de garde qui ne répondait pas..Au final le pere l'a amené à l'hopital il s'est fait arrêter pr les flics il leur a expliké la situation les flic on appelé le samu repinse " on arrive tout de suite" le flic a dit c pas la peine ils arrivent bref ...vive le service public !!
36 ans marseille 2582
oui je suis d'accord, le manque d emoyens est énorme!!!
Dans l'hopital universitaire en face de ma fac sur 8 postes d'internes seulement deux ont été pourvus!!! mais comment vont ils faire c'est ca que je me demande!!!
37 ans nord 138
fannydusud a écrit:
déjà c'ets pas à elle de la faire mais à une infirmière


comme elle trouvait pas la veine au bras, c'est une sage-femme qui m'a pikousé le poignet, je sais pas si sage-femme est considérée comme infirmére? si? (arrf si ma prof passait par là elle me jetterai des pierres :lol: )


fannydusud a écrit:
:arrow: le fait que 5 médecins défilent c'ets bon signe, c'st qu'ils se sont inquiétés et qu'ils ont fait venir plusieurs spécialistes pour savoir, ou alors (mais je ne pense pas vu que c'est un CHR et non un CHU) ce sont plusieurs étudiants qui t'ont examinée.


si si c'est un CHRU, j'ai eu droit à 3 externes, leur supérieur hyper malpoli qui mache son chewing-gum comme une vache qui broute son herbe et qui dit pas bonjour, l'interne du service gynéco et le chef de service des urgences, ca c'est la classe 8) enfin je ris maintenant mais j'riais pas ce jour là lol

enfin... comme j'ai dis, j'comprends que certains cas passent avant d'autres... mais, quand on traine des plombes dans leur salle d'attente, même si ca peut être considéré comme une perte de temps pour eux, ils pouraient prendre 30sec pour j'sais pas, essayer de nous rassurer, ou j'sais pas, quelque chose pour nous mettre en confiance, donner l'impression qu'ils nous prennent en considération

en plus pour la fille de titesouris, j'sais pas mais des heures d'attentes avec une main ensanglantée :shock:

enfin j'ai quand même u grand respect pour le personnel soignant, mais y'en a dés fois... :evil:
heureusement qu'ils sont pas tous comme ça ;)
36 ans marseille 2582
oui heureusement on n'est pas tous comme ça, mais pour faire carriere aux urgences il faut avoir un coeur de pierre sinon tu sombres :cry:

Moi on me reproche de passer trop de temps avec les patients et d'être trop "humaine" mais bon j'ai envie d'etre généraliste et pour moi la relation medecin patient est primordiale pour soigner les gens!

Enfin bref, je suis d'accord pour la fille de titesouris elle a été mal orientée, mais en fait, les médecins ne passent pas par la salle d'attente, il sne savent pas ce qui attends dedans, en général ils s'occupent de leur patient DANS les urgences et c'est l'infirmières d'acceuil et d'orientaiton qui les fait rentrer un par un; d'où l'erreur!
37 ans nord 138
en fait ce qui serait judicieux, serait de mettre un medecin qui jugerai de la gravité des cas et de l'orientation de chacun

ah si on pouvait refaire le monde :)
T
40 ans noisy le grand 1060
Pour ma part j'ai dû être relativement chanceuse (à une exception près, mais qui est dû à un mauvais diagnostic)

Première rencontre avec les urgences : j'ai 5 ans, je cours avec une poussette (sans le bébé dedans) qui se referme sur mon doigt et le broie (y a pas d'autre mot, une vraie bouillie). Pour mes parents, c'est sûr, je n'aurai jamais d'index gauche. Résulta : des bons soins, une poupée pendant 2 mois le tout dans un hôpital je ne sais où (c'était un week end chez des amis à eux, j'ai même pas idée dans quelle région ...), un ongle qui tombe puis repousse. Personne ne s'en douterait.

Ma deuxième rencontre avec les urgences, j'avais 9 ans, je me suis ouvert la main gauche, juste à la base de l'index avec un cutter en essayant de scier cette p**ain de languette qu'ils mettaient pour empêcher l'ouverture des K7 videos Disney à l'époque. Je précise que j'étais seule, et que pour l'ouvrir, la fameuse languette, mes parents ont dû utiliser une scie à métaux, quand même.
Enfin ce n'est pas le sujet. J'ai été prise presque sans attente à l'hôpital pour enfant Robert Debré (juste après un petit garçon dont le bras était cassé), on m'a recousue, tout ça très bien, sans problème. J'ai même regardé (j'avais pas mal alors pourquoi pas...)

3eme rencontre avec les urgences, à Lariboisière, 21 ans (enfin à une semaine près). J'ai un mal terrible au dessus de la fesse qui me traverse jusque sur le ventre, au côté droit. Je ne sais pas ce que c'est. Je susi pliée en deux. On me cherche l'appendicite, une maladie des reins... Ce n'est rien de tout ça. Je passe une demie journée aux urgences, à faire tout plein d'examens. J'ai pas attendu, du tout. Résultat, je repars avec du diantalvic pour 2 jours sans qu'on sache ce que c'est( une simple douleur, ...)

Bon, en fait, c'était une sciatique. Sauf que ça c'est deux jours plus tard quand le docteur de SOS Médecin est venu (un dimanche) pour me refiler du diantalvic qu'on l'a su.
Et re-bon en fait, j'avais une phlébite qui devait déjà avoir commencé à l'époque mais ça on l'a su qu'une semaine plus tard.
4eme rencontre avec les urgences... 2 jours après mon 21eme anniversaire donc. Arrivée en ambulance après qu'un médecin à domicile ait diagnostiqué une phlébite bien avancée. Là, c'est Urgences, comme dans la série. On est emmené partout en 4eme vitesse! (en fait j'ai frôlé l'embolie pulmonaire, ils étaient vraiment à la demie heure près...) Au doppler, on détecte que le cailleau a dû commencer à se former un ou deux jours avant que j'aille la première fois aux urgences, et l'immobilisation dûe à la sciatique a amplifié le phénomène (enfin si on m'avait diagnostiqué une sciatique, on m'aurait surement filé des anticoagulants. Mais cette erreur de diagnostic, bien qu'ayant eu de graves conséquences, je ne leur reproche pas, ils ont tout fait pour trouver) S'en est suivi une hospitalisation. Tout ça très rapidement. Rien à dire.

Et enfin, la dernière en date : début janvier, en ouvrant un avocat, j'ouvre la main gauche (entre le pouce et l'index). Là c'était grave aussi. C'est allé relativement rapidement (à l'hôpital St Camille à Bry sur Marne) compte tenu du monde présent et de la gravité des choses (j'ai vu des gens en très mauvais état arriver, je comprends pourquoi ils passaient devant moi). Arrivée à 13h, prise en charge par une externe à 13h30. Puis le retse, j'ai été examiné par l'interne en chrirugie orthopédique, puis par un spécialiste de la main... ça a pris du temps, mais pas de façon exagérée. Ensuite, pause d'une heure ou deux où j'ai été emmenée dans une chambre et où j'ai dû prendre une douche à la bétadine, et ensuite, j'ai été prise en charge au bloc pour une anesthésie locale et l'opération en elle même à 18h (soit pile 6 heures nécessaires pour être suffisament ajeun pour l'opération).


Tout ça pour dire que
1. Il y a sûrement de mauvaises expériences, mais pour la mienne, je trouve que ça marche plutôt bien, quand même comme système
2. Si ça continue, je vais songer à écrire un guide sur les hôpitaux (les + les -, la gastronomie des menus proposés, ... :lol: )
3. Faut que j'arête avec la main gauche, surtout autour de l'index, ....ou alors je commence une collection! :lol:
B I U