MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les ronds et l'alcool

F
36 ans Strasbourg 707
Bonjour tout le monde !

Voila j'ai une question un peu con apres une soirée arrosée !
Ma mère m'as fais la remarque hier soir que le faite que je tienne mieux  
l'alcool que mon père viens du simple faite que je suis grosse donc que j'ai beaucoup de masse graisseuse !

Donc est-ce que c'est vrai que les gens gros sont moins vite bourrés que les minces pour une même quantité d'alcool ?
38 ans nancy 704
je ne sais pas moi et mon homme ont à la même corpulence suaf que pour lui avad 2 bières c'est bon alors que moi je tiens beaucoup plus l'alcool
56 ans 91 25732
Je suis une vraie ronde et je ne tiens rien du tout ! :lol: Un verre de cidre et je me sens mal ! :drinking:

Mais la façon de "tenir l'alcool" varie surtout selon la quantité absorbée, le sexe de celui qui boit, le coefficient de dilution de l'alcool, l'état de santé, le fait qu'on prenne ou pas des médicaments, les habitudes de consommation, le métabolisme de l'alcool qui est propre à chacun, si on a mangé ou pas avec l'absorption d'alcool...

Mais cela étant, oui il y a un rapport entre poids et alcool, parce que l'alcool se dissout différemment selon le poids d'une personne et que le coefficient de dilution n'est pas le même suivant le poids.

Mais si on voit la différence lors d'un alcootest, ça ne veut pas dire qu'on verra la différence en observant la personne. Avec un verre de cidre (soit avec un taux d'alcoolémie très inférieur au seuil légal retenu pour la conduite auto) je suis un vrai danger public si tu me mets au volant. Avec un whisky, je suis littéralement ivre morte. En revanche, une autre personne du même poids que moi pourra en boire 1 whisky et conduire sans problème.

Tenir l'alcool c'est une sensation trompeuse, car les effets de l'alcool sont pourtant bien là. Simplement certains en ressentent plus les effets que d'autres.

C'est pour ça qu'en méchante horrible que je suis, je trouve que pour la conduite auto on devrait avoir la tolérance zéro pour l'alcoolémie, fixer un seuil c'est de l'hypocrisie, d'abord parce que personne ne sait vraiment quand il atteint ce seuil et surtout parce que même avec un taux inférieur au seuil, il y a des conducteurs dangereux.

Citation:
Inégaux face à l'alcool

L'alcoolémie s'établit selon trois paramètres : la quantité d'alcool absorbée, le poids de la personne et le coefficient de dilution qui correspond au rapport entre la masse liquide contenue dans l'organisme et le poids total. Ce coefficient est de 70 % pour les hommes et de 60 % pour les femmes. A poids égal et pour une même quantité d'alcool, les hommes affichent donc une alcoolémie inférieure à celle des femmes. Etant donné leur poids moins important, chaque verre peut ainsi, pour les femmes, mais aussi pour les jeunes et les personnes âgées, faire monter leur alcoolémie jusqu'à 0,30 g/l.


Source
44 ans 785
Idem...toute ronde que je sois, j'arrive à être étourdie avec ma cuillère à soupe de gouttes homéopathiques contenant 30% d'alcool!
56 ans 91 25732
Mephistofelesse a écrit:
Idem...toute ronde que je sois, j'arrive à être étourdie avec ma cuillère à soupe de gouttes homéopathiques contenant 30% d'alcool!


Oh punaise, ça me rappelle le jour où un collègue m'a littéralement murgée en me donnant un sucre imbibé d'eau de mélisse des Carmes Boyer parce que j'avais fait un petit malaise. :lol:

C'est que des plantes et des épices qu'il disait ! Ouais... 80% d'alcool ! :shock: J'étais aussi imbibée que le morceau de sucre ! :lol: Normalement on en met que qq gouttes, mais lui il m'avait mis la dose ! :roll: :lol:

Je vous raconte pas dans quel état j'étais ! :drinking: :shocked!: :crazyeyes: :silly: :sick:
44 ans 785
Rha, sont affreux ses collègues...
Je me souviens d'une époque ou je me suis laisser convaincre par une collègue de goutter une lampée de vodka à l'herbe de bison (ou un truc comme ça).

C'était pendant une réunion institutionnelle importante.
On m'a juré que c'était très doux.
J'ai passé l'après midi, raide comme un piquet, un sourire crispé vissé au visage en me demandant si j'allais réussir à me lever de ma chaise!
T
40 ans noisy le grand 1060
Mon père est maintenant mince (après avoir très longtemps été très maigre, mais l'âge aidant...)
Ben je tiens aussi bien l'alcool que lui. Ni plus ni moins. C'est-à-dire très(trop) bien.
Pour être ne serait-ce que grise, il faut me mettre la dose. Et même quand j'arrive à être ivre (il me faut quand même une bonne quantité, et que je n'aie pas pensé à manger, mais ça m'est arrivé une ou deux fois (ma crémaillère récemment, et mon anniversaire l'année d'avant : comme je reçois, je ne mange pas, vu que j'ai passé la journée à cuisiner)), les gens ne le remarquent pas du tout...
Mon père, c'est la même. Je dois être une des seules personnes capable de me rendre compte qu'il a trop bu. Le seul indice : sa voix devient un poil plus aigu.

C'est les origines russes qui font ça, sûrement ^^
Mais à part ça, on est des très petits consommateurs d'alcool, (en gros : nouvel an, anniversaires et c'est tout). En plus on peut pas dire qu'on me pousse à boire : mon homme, je ne sais même pas s'il tient l'alcool (avec ses parents qui boivent une bouteille en deux jours à deux, ... voir une bouteille chaque jour à deux... , l'hérédité voudrait que si... D'ailleurs je me demande si c'est de l'alcoolisme ou de la tradition à ce compte là) : tout alcool a d'après lui le goût du vinaigre (même un chateauneuf du pape 1976!!!!) et même le sans alcool (du champomy?! Trop fort pour lui!). C'est à se demander comment il fait pour avaler un yahourt... Donc il ne boit pas.
S
34 ans france 2687
Il y a 2 ans je buvais quasi tout les week end, au fur et à mesure j'avais besoin de + d'alcool pour être vraiment bourré.

La je bois quasiment pu rien, sauf de temps en temps, et 3 verre de vin blanc et je suis bien joyeuse, 5 verres je marche de travers et je finit malade ...

Donc ca dépend aussi si on a l'habitude de boire ou pas
56 ans 91 25732
Mephistofelesse a écrit:
Rha, sont affreux ses collègues...
Je me souviens d'une époque ou je me suis laisser convaincre par une collègue de goutter une lampée de vodka à l'herbe de bison (ou un truc comme ça).


Mais c'est très doux la Zubrowka, surtout la jaune si je me souviens bien et surtout si elle vient vraiment de Pologne. Ca titre quoi ? Allez... 90° ? :lol:
3712
HS on :
tain et moi qui tourne au jus d'orange avec ce temps alors que dès que j'ouvre une fenetre ça sent les barbecue de partout et qu'un petit rosé serait pas de refus...
Vivement cet été hein, c'est moi qui vous le dit !
HS off

Mais sinon, toute boulette que je suis, je peux être bourrée au bout d'un verre de blanc, tout comme je peux être en méga forme après X verre de Baccardi coca ou Vodka orange...
Le midi par exemple je supporte très mal l'alcool.
Jpense pas que ma graisse intervienne sur ce point.
45 ans Paris 405
Patty a écrit:


Mais c'est très doux la Zubrowka, surtout la jaune si je me souviens bien et surtout si elle vient vraiment de Pologne. Ca titre quoi ? Allez... 90° ? :lol:


Bah non quand même - 40% environ. ;)

Et si c'est la vraie, elle est obligatoirement jaune, parce que la couleur vient du brin d'herbe qui est dedans.

Pour répondre au question sur l'alcool - en plus de ce qui a été dis j'ajoute que cela dépends également de l'état de notre foie. Toutes le maladies de cet organe affaiblissent notre resistance à l'alcool, si elle n'interdisent pas toute consomation.
S
34 ans france 2687
HS // j'ai ouvert ma fenetre vers 19h ca sentait trop le barbecue, purée ca donne envie !!!! HS OVER
38 ans 320
Je vais pas vous raconter ma dernière cuite mais juste répondre à la question initiale de Pleymooobile! (sisi y avait une question!.. :lol: )
L'alcool s'accumule dans le tissu graisseux, d'ou une certaine tolérance... mais ça ne change rien au fait que certaines personnes sont bcp + sensibles que d'autres, meme à des taux bas..

Après tout dépend de l'entrainement! ;)
40 ans Montréal 752
En fait ce n'est pas la graisse qui aide à métaboliser l'alcool rapidement, mais plutôt les muscles. Donc une personne fortement musclée verra l'alcool dans son sang diminuer plus rapidement qu'une personne au même poids mais avec une masse musculaire moindre.

Par contre, pour ce qui est de tenir l'alcool, bah ça c,est une autre paire de manches :) Je crois qu'on peut avoir ça dans les gènes...et un peu d'entraînement ne nuit pas non plus :lol:
M
36 ans 3802
moi c aussi l'entraînement qui joue...
depuis que je me suis bien calmée et que je bois moins, il m'en faut largement moins pour être totalement pétée...

et sinon c la fatigue/ santé qui joue aussi, parfois je tiens la soirée avec des bières ou cidres, parfois 1 apéro ou 1verre de vin et c fini!
B I U