MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ma première sortie avec un homme ..

33 ans là bas, au loin 1705
.. je vous voir venir, vous voulez les détails croustillants :lol:

détrompez vous c'est juste un ami, il n'est jamais sortit avec une fille avant et moi jamais avec  
un homme. on s'est connu à la fac mais on est devenus amis grace à msn, en fait on ne se voit concrétement que moins de 5 minutes par semaine! mais on se comprend :roll:

chapitre I: ça commence bien dis donc!
donc aujourd'hui je suis sortit avec lui, on est allé au ciné, il a payé en bon gentleman, déjà avant de sortir j'avais plus de temps prévu pour me préparer je suis sortit en retard de 45 min de ce que j'avais prévu, à cause d'une grosse diarhée (je sais oui pas très romantique :? ) et de mon fond de teint que j'ai du enlever après l'avoir mis, j'avais l'impression qu'il en m'allait, mais j'ai eu du mal à l'enlever, j'ai mis un peu de maquillage mais je me suis trouvé affreuse, j'ai tout enlevé et tout refait parce que sans je paraissais pâle :lol: , j'ai mis juste quelques touche de couleur sur les lèvres et en ombre à paupière. je ne savais pas quoi mettre, finalement le pantalon que j'avais mis m'a donné du fil à retordre pendant tout le temps qu'on a passé à marcher, il n'arrêtait pas de glisser et je marchais dessus, ça m'a gênait! je disais donc que je suis sortit en retard, j'ai pris un taxi pour aller plus vite, le taximan ne reconnaissait pas l'endroit où je voulais aller :shock: ce qui fait que j'ai tant bien que mal expliqué le trajet à suivre, et là je m'énerves, embouteillage gigantesque là où ça n'arrive même pas! finalement j'arrive à temps, il n'est toujours pas là, il a eu des problèmes de transport aussi. en l'attendant je fais un tour et que vois-je, non je ne rêve, c'est la wiiiiiiiii !!!! je cours demander ce que je dois faire pour pouvoir jouer avec, on me dit que pour une limonade acheté j'aurais un bon pour y jouer, je décidé d'attendre l'arrivée de mon ami sinon il ne me trouverais pas. il arrive, il ne restes que 13 minutes pour que le film commence, je décide d'aller essayer la wii, j'attends de bonnes 5 min pour acheter le soda, et là je l'ai enfin: le bon qui me permettras d'y jouer, je suis dans les nuages, je m'en vais fébrile l'essayer, la personne me demandes ce que je voudrais jouer, je choisis le bowling, je me suis dit que ça ne sera pas si difficile, il restes quelques minutes pour le film e je ne tiens pas à rentrer quand il fait noir dans la salle. je ne comprend pas comment marche ce truc, j'enfonce deux boutons, je fais le geste pour le lancer, je lache les boutons et là rien ne se passe. c'est frustrant. 2 min avant le début du film je me détache à contre coeur devant cette magnifique invention. on se dirige vers la salle, pas grand monde, juste 4 couples, on se met derrière, carrément derrière, j'entend le son du projecteur ça me gêne mais je décide que c'est plus intime là bas derrière. film débile, ennuiyeux, je dors un peu, je joues sur mon portables, je suis dérangé par ce couple à côté qui se font des bisous et des calins (ce sont de jeunes mariés je crois), et là je ressens un trus, oui ça bouge, je ressens des vibrations, serait-ce un tremblement de terre? non je décide d'arrêter d'être parano, mais ça s'approche dangereusement, peronne ne s'en aperçoit dans la salle, et ça s'approches, je ressens cette sensation qu'une catastrophe est imminante, j'arrive tant bien que mal à me calmer. j'étouffe mais je sais que c'est dans ma tête que ça se passe. je me calme. je me calme.
la fin du film, les lumières s'allument, ah déjà, bon ben c'était pas si mal que ça. j'arrives à me sortir de ce siège qui me serre mais fort confortable. j'ai faillies me renverser le reste de soda sur mes vêtements. mais catastrophe évitée.

chapitre II: mon film à moi commence...

j'ai envie d'aller dans les toilettes pour remonter ce maudit pantalon et baisser par la même occasion ce tee shirt que je portais en dessous et est remonté par je ne sais quel hasard au dessus du creu de la taille. mais je calcul, en tête je passe les scénarios. je decides que ce n'est pas si dramatique que ça que finalement je rentrais bientôt chez moi.on sors de la salle, il est 16h15, et un soleil qui brille directement devant mes yeux, des gamins qui vendent des roses rouges ciblent les couples, non ce n'est pas mon petit ami. il n'est pas du genre bavard, je le sens un peu crispée et moi aussi je le suis. on enchaine sur des sujets croustillants, et le bas du pantalon continues à se caler en dessous de mes ballerines. je scrute par terre pour ne pas marcher sur quelque chose de pointu, et où mon pantalon strech déciderait de s'y coller (comme ça m'est arrivé une fois). on marche, on marche. j'ai envie d'une glace mais je n'ose pas. je me dis de toute façon je rentres bientot chez moi et je m'en achètes une du marché près de la maison. et là le drame, je me sens fébrile, je ne sais pas ce qui m'arrive, j'ai l'impression que je vais m'évanouir, je ressens une tension pesante sur moi, cette fatigue, je me sens dépourvu de toute énergie, je n'ai pas envie de m'écrouler, comment il pourrait me remettre sur pieds avec mes 120 kilos (il est très très mince et n'arrive pas à grossir malgrès ses nombreuses tentatives), je respire, je respire, je sais que c'est dans ma tête que ça se passe, je me dis que ça va, que tout va bien, qu'il fait beau, que je vais bien.quand j'ai cru péter un plomb, je lui ai dit que je rentrais, il m'appelle un taxi, je m'en vais.

chapitreIII: et ça continues...

je lui dit ma destination, dès que je suis monté dans le véhicule, mon nez a commencé à me démanger sérieusement, puis les yeux me piquaient, c'est sur, j'étais allergique à quelque chose dans cette voiture. je décide de marcher un peu et je descends un peu loin de ma maison. ça tombe bien j'avais envie d'une très délicieuse boissons gazeuse qui ne se vend pas à tout les coins de rue. mais là surprise, là où j'en achetais est mystérieusement fermé aujourd'hui, ça ne lui resemble pas. ok pas grave, je me contenterais d'une mini pizza excellente d'un patissier plus loin. et là dérapage, ce n'est plus une pizza mais deux, en plus d'un brownie et de quelques autres petits plaisirs. je marche, je marche, toujours sur le bas de mon pantalon, mon sac ne fait que glisser de mon épaule. je suis extrêmement fatiguée, mes mains tremblent, j'étouffe, je vais m'évanouir, mais je résiste, il ne reste plus qu'une centaine de mètres avant ma maison.
je suis acceuillie chez moi par ma soeur complétement excitée me réclamant des détails, je suis à la limite de m'évanouir, je lui dis que je suis fatiguée, je monte dans ma chambre, ma mère me demandes d'aller lui préparer un café. je bois en attendant un yaourt (à boire! élementaire mon cher watson :-s ) et je mange un biscuit au chocolat et là comme par hasard, quelques minutes après je pète la forme.

FIN de l'aventure :silly: , j'avais envie de partager cette journée de délire avec vous :roll: on discute un peu mon ami et moi sur msn, et il me promet que la prochaine sortie sera meilleure!
allez bonne nuit à tous
46 ans 95 1388
Distrayante cette tranche de vie. Pour être aussi tendue, tu veux vraiment aller plus loin avec lui ou peut être ne te sens tu pas très à l 'aise avec. C'est pas évident parfois de trouver des sujets de conversation pour une 1ère rencontre, surtout si vous êtes pas trop expansif. On attend la suite!
33 ans là bas, au loin 1705
merci pour ta réponse.pour te répondre, en fait je ne sais pas si ça va aller plus loin que ça, je ne sais pas si j'en ai envie, si parfois j'en ai envie, mais disons que je ne suis pas pressée :P en plus je sais que je ne suis pas son type de femmes! mais je me sens bien avec lui, à l'aise dans un certain sens, mais on n'a pas l'habitude de se voir, notre relation est exclusivement MSNière! :roll: mais l'essentiel c'est que je le trouve vraiment génial, le genre spontanné, et ça me plait bien qu'il n'ait pas d'expériences avec les femmes, enfin qu'il soit timide. jétais un peu bloquée au début quand il est venu, je ne savais pas si je devais lui faire une bise, une poignée de main, je trouve que c'est déterminant :-k je sais oui je suis une éternelle complexée!

je l'aime bien, j'adore lui parler et je trouve que c'est l'important pour l'instant. sur VLR j'avais posté il y a quelques mois des messages pour demander des conseils parce que j'allais sortir autant que petite amie d'un certain mec, ça ne s'est pas fait. le jour où je fut prête à sortir avec, il n'a pas voulu aller plus loin. je ne sais pas s'il a rencontré quelqu'un, je le souhaite pour lui, c'est quelqu'un de très attirant. de toute façon, on a perdu le contact et je n'ai pas d'espoir pour que ça renaisses. c'est juste que je n'ai pas du tout d'expériences avec les hommes et que même pour une banale petite sortie, je stresses beaucoup! :shock: disons que je ne connais pas le mode d'emploi :roll:

bonne journée à tous
46 ans 95 1388
simplement Lulu a écrit:
en plus je sais que je ne suis pas son type de femmes!


Tu parles physiquement? Parce que si c'est le cas, je vois souvent dans la rue des filles que je ne considère pas comme mon type de femmes. Par exemple, avant hier jai vu deux jeunes femmes très minces, jambes fuselées dans des ensemble tailleur. Et bien je dois dire que j'étais émoustillé. Et pourtant j'aime les femmes plus en forme et je ne fais pas une fixation sur les jambes loin de là.

Citation:
c'est juste que je n'ai pas du tout d'expériences avec les hommes et que même pour une banale petite sortie, je stresses beaucoup! disons que je ne connais pas le mode d'emploi


je vais te dire, je pense que tout le monde balise lors d'une première rencontre. Dans toute nouvelle relation, ily a une part de stress au début mais après il peut y avoir beaucoup de plaisir.
M
36 ans 3802
si tu n'as pas l'habitude de le voir en vrai ben recommences et au fil du temps tu seras mieux avec lui et cela viendra tout seul pour papoter... j'ai eu pareil avec un ami virtuel (pas amoureux), pas pareil pendant

par contre, tu crois que tu fais de l'hypoglycémie? et/ou que c'est psychologique car tu stresses de trop pendant ta sortie? essaies ptet de trouver comment gérer ces angoisses car au quotidien cela me semble peu vivable... prends bien soin de toi miss!

ben revois-le au + vite pour aller prendre un verre ou qqch du genre!
36 ans Bruxelles, Belgique 607
:) je trouve ce debut de relation tout simplement adorable, et tres sain!!!
le fait que vous n'ayez d'experience amoureuse ni l'un ni l'autre, c'aurait été mon rêve...!
le stress que tu as ressenti, je pense que tout le monde le ressent au moment de la premiere rencontre, mais chacun le gere differemment...quand j'ai rencontré zom, notre relation etait msniére aussi :lol: et moi qui suis plutot bavarde d'habitude, j'avais perdu tout sens de la répartie!!!
je ne savais pas quoi lui dire et lui non plus, bref tu peux imaginer l'ambiance...et aujourd'hui on a deux bébés!!
comme quoi ca peut mal commencer et tres bien finir, relax!!

bref, on attend la suite!!
:D
33 ans là bas, au loin 1705
ah c'est parce que c'est ce qu'on ressens quand on a de l'hypoglycémie :shock: mais je ne crois pas que c'était mon cas. c'est vrai que je le ressentais mais je crois plus que c'est l'angoisses. je suis de nature angoissée, parfois j'arrive à gérer, d'autres fois non. merci à tous pour ces témoignages, j'ai aimé la sortie, ça a donné son charme ces petites aventures :roll: en tout cas je compte bien recommencer un de ces jours ;) je voulais partager ma petite expérience avec vous tous. merci. ;)
B I U