MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Hypothyroïdie et grossesse, est-ce risqué ?

Y
49 ans Var 29
Bonjour à Toutes

J'ai découvert récemment ce forum et je le trouve vraiment extra. En parcourant les différents fils j'ai appris énormément de choses et surtout, grâce à vous, vos  
conversations éclairées m'ayant mis sur la piste, je me suis décidée à consulter un médecin et je vous remercie 1000 fois.
Car ce n'était pas pour rien, visiblement. :?
Je vais me présenter en m'excusant si je suis longue car c'est important que vous compreniez le contexte dans lequel je suis, et ce qui m'amène aujourd'hui vers vous...

J'ai 36 ans et je traine des problèmes de poids depuis mes 15 ans. Ma famille maternelle est originaire d'Italie, 2 de mes tantes sont obèses et ma mère (fausse mince qui se surveille) m'a fait la guerre pour que je maigrisse. Elle m'a trainée chez une diététicienne, laquelle a refusé de m'imposer un régime sans mon accord.Mon père déteste "les grosses", il n'a donc pas cessé de me comparer à la plus grosse de mes tantes en me disant des dizaines de fois qu'à ce train là j'allais finir comme elle (seule, sans enfant, à s'occuper de sa vieille mère), sympa comme tableau d'avenir...
Je suis la seule à avoir cette tendance à grossir, ma soeur est mince comme un manequin (36/38 même après 1 grossesse), et mon frère est dans la moyenne, mes parents aussi. Inutile donc de préciser que je détonais dans le paysage !!
Pourtant, quand je revois des photos, moi qui me trouvait énorme, c'était tout a fait correct comparé à aujourd'hui, 20 ans plus tard.

J'ai donc, comme vous toutes j'imagine, fait un régime draconien à l'âge de 20 ans...Réussite totale sur le moment, puis fiasco au final, j'ai tout repris.
A 25 ans, j'ai entamé une carrière dans le social, ce qui pour quelqu'un d'hypersensible comme moi est éprouvant sur le plan psy : j'ai tenu en mangeant du sucre. Puis j'ai vécu un gros conflit de travail qui s'est eternisé 6 mois et s'est fini en licenciement pour faute totalement injustifié, j'ai alors pris du poids. De déception (professionnelle et amoureuse) en déception, j'ai poursuivi ma lente prise de poids jusqu'à atteindre 90 kilos il y a 5 ans.

J'ai donc décidé de réagir et j'ai effectué un jeûne de longue durée dans un centre : le résultat a été super, mon rapport à la nourriture s'est normalisé, j'ai retrouvé le poids de mes 20 ans. Je me suis sentie vraiment libre et bien dans mon corps comme jamais !! je sentais à nouveau la satiété arriver, plus besoin de manger tant et si mal, une nourriture legère et vivante me convenait. Bref, le bonheur !!!
Malheureusement, de courte durée, j'ai loupé ma stabilisation, et insidieusement, mes habitudes alimentaires sont revenues, et le poids avec... :( plus de poids encore !! je suis montée à 96 kg.

Ensuite, ayant mis 800 km entre ma famille toxique et moi en 2004 grâce à la rencontre avec l'homme de ma vie :P un être extraordinaire, humain, tolérant et qui m'aime aussi profondément que je l'aime, j'ai décidé d'arrêter cette lutte stérile.
L'année dernière, j'ai suivi un enseignement en médecine naturelle et nous avons appris, avec les autres stagiaires, à nous alimenter plus sainement : résultat de nos application pratiques, celles qui étaient rondes ont toutes perdu du poids, ravies...pendant que moi, j'ai gonflé encore plus !!!:shock: :shock:

C'est là que j'ai commencé à penser à un problème. :shock:

Je suis alors tombée sur ce forum en faisant des recherches, j'ai commencé à vous lire il y a 1 mois, et là récemment en une semaine j'ai pris 7 kg !!!! Comme ça, d'un seul coup, sans rien modifier à mon alimentation.
Là j'ai vraiment eu peur et en voyant que vous alliez toutes voir des toubibs, j'ai commencé à comprendre que mon problème n'était pas qu'une question de "volonté" (comme me le serine depuis toujours ma famille), et à envisager une cause hormonale.

Je suis allée voir mon médecin traitant, on a fait des dosages hormonaux et le résultat est tombé ce matin : Hypothyroïdie. Mon taux de TH4 est juste en dessous du niveau normal ( 8,89 ng/l) mais mon médecin dit que le tableau clinique correspond exactement, selon lui je fluctue entre hypo et taux normal et lorsque j'ai fait ma prise de sang ça allait mieux que quand je l'ai vu la première fois où j'étais en pleine hypo...

Effectivement, j'avais des signes caractéristiques depuis janvier quand j'y repense : prise de poids soudaine, grosse fatigue et manque d'énergie (moi qui suis dynamique de nature), absence de libido, frilosité, maux de tête et un espèce de vague à l'âme permanent, avec des grosses phases de découragement, de passage à vide ou j'avais envie de tout envoyer balader, et, cerise sur le gâteau, une super crise d'acné !

Quand j'avais parlé de mon projet d'enfant il y a 15 jours, mon médecin m'avait dit qu'il était préférable de perdre du poids avant.
Le souci c'est que j'essaye de tomber enceinte depuis maintenant 2 ans et que je ne veux pas attendre davantage ni reprendre une contraception.
En plus, ces jours-ci j'ai des symptômes qui me font penser que je suis enfin enceinte...je n'ai pas osé lui en parler ce matin :oops: :oops: .

C'est pour ça que je me tourne vers vous, l'une d'entre vous sait ce qu'une hypothyroïdie débutante peut entrainer en cas de grossesse ?
Est-ce que vous avez été vous même enceinte avec ce problème (tout juste detecté) sans être encore sous traitement ??
Est-ce que la nidation, ou le développement d'un foetus peut être empêché par ce problème ?

Je suis inquiète, je ne voudrais pas que cette maladie gâche tout maintenant. :cry:
Merci de m'avoir lue, et pour celles qui le veulent, de bien vouloir m'aider à y voir plus clair.
Yanaëe
M
41 ans Rennes (35) 1304
Bonjour,
Pour ma part j'ai aussi une hypothyroïdie, mais je ne suis pas enceinte et ne l'est jamais été. De ce que m'en a dit ma gynéco-endocrinologue, si tu es traitée par lévothyrox, celui ci n'est pas nocif pour le bébé puisqu'il s'agit juste de remplacer tes hormones thyroïdiennes faiblardes. Par contre, comme pour toute maladie chronique, il faut un suivi plus régulier qu'en temps "normal", tant pour la thyroïde que pour la grossesse.

Mais rien ne vaut l'avis d'un médecin, je te conseillerai d'en parler à ta/ton gynéco qui saura beaucoup mieux te renseigner si cette question te turlupine
L
71 ans 7508
Je suis tout à fait d'accord avec minouchka.
Il faut être traiter surtout pendant sa grossesse. D'ailleurs ne pas oublier de la signaler et il est aussi possible que le taux augmente donc ils ne ratent jamais une occasion de la vérifier.

Je donne mon avis sinon quand au risque mais il est clair qu'il faut se fier qu'au médecin. Sans traitement le risque de fausse couche est accru mais je dirais même un grand mais tu as une hypothyroidie débutante et que l'on va commencé à traiter je pense donc que les risques ne soit pas aussi accrus.

Ce que je me demande par contre comment ton médecin a justifié la nécessité de perdre du poids pour être enceinte? As tu un problème particulier? Parce qu'une hypothyroidie n'en est pas vraiment un et si tu es en bonne sante, que tout va bien je ne vois pas de raisons. Mais bon ça c'est un tralala que nous chante souvent les médecins.

Je te conseillerai aussi de jetter un ti coup d'oeil et je pense que tu l'as déjà fait aux faq des parties rééducation alimentaire et industrie minceur qui t'apprendront que la reprise de poids ne vient pas de toi mais plutôt le mode de perte de poids.

Enfin un dernier conseil si je peux me le permetre :D Keep cool le stress n'est pas une bonne chose et n'arrange rien au contraire. Alors si ton résultat est positif je te félicite d'avance et t'encourage vivement à commencer à te chouchouter et ménager pour nous faire un beau bébé.
Y
49 ans Var 29
bonsoir Minoucka,
Merci beaucoup pour ta réponse, tu me rassures au cas où je serais dans cette situation dans les mois qui viennent.
Tu as une gynéco qui est aussi endocrinologue ? j'ai l'impression que la mienne non.En fait quand elle a su que mon médecin traitant explorait la piste d'un déréglement hormonal suite à ma soudaine prise de poids, elle est restée plutôt indifférente. Je lui ai pourtant faire lire les résultats de mon bilan mais elle l'a feuilleté distraitement, puis elle a ajouté "moi, c'est plus précis, c'est le système reproducteur qui m'intéresse" et ça, j'avoue que ça m'a un peu étonnée car il me semble qu'on est un tout et pas des morceaux qui fonctionnent séparément.

En fait je la consulte depuis janvier car j'ai des difficultés pour avoir un bébé, je n'ai plus de pilule depuis 2 ans au moins...et rien. Mais maintenant je me demande si l'hypothyroïdie n'a pas quelque chose à voir aussi là-dedans.
J'ai été enceinte en septembre dernier mais j'ai fait une fausse couche naturelle presque immédiatement...est-ce lié à ma thyroïde? Si c'est le cas, est-ce que ça ne risque pas de recommencer cette fois-ci ?..J'ai beaucoup d'interrogations, tu vois.

Elle me fait suivre le protocole habituel que suit toute femme qui vient la consulter avec un problème de fertilité. On verra si elle peut me répondre.

Aujourd'hui, mon médecin m'a fait des ordonnances pour une nouvelle mesure de FT4, TSH et anticorps + échographie de la thyroïde. Donc pour l'instant je n'ai pas de traitement, il attend certainement d'en savoir plus mais j'ai tout le tableau clinique :?
Dans un sens ça me rassure de savoir ce que j'ai car je me trouvais changée sans savoir pourquoi, très découragée, minée...et mon compagnon devait commencer à se demander pourquoi je n'avais presque plus de désir pour lui.

Et toi, comment ça se passe pour toi ? le traitement te fait du bien ?
Comment t'es-tu rendu compte que tu avais ce problème, et quand ?
Au plaisir de te lire,
Yanaëe
Y
49 ans Var 29
Bonsoir Yubaba (j'adore ce que fait Miyazaki, je suis une fan ;) )

J'aurais du le signaler, je sais, mais je prefère attendre d'être sûre et puis comme il me trouvait trop grosse :oops: j'ai pas voulu mettre les pieds dans le plat.J'espère que le taux de TH4 va augmenter, logiquement si je suis enceinte ça sera le cas puisque le métabolisme augmente, mais ça sera une amélioration transitoire probablement...
J'espère que ce n'est qu'une hypothyroïdie débutante...car en fait j'ignore depuis combien de temps j'en suis affectée, disons que ces derniers temps les signes se sont cumulés et c'est de vous lire ici qui m'a fait prendre conscience qu'il y avait peut-être un problème physiologique derrière tout ça, d'où ma démarche d'aller voir ce médecin.

Citation:
Ce que je me demande par contre comment ton médecin a justifié la nécessité de perdre du poids pour être enceinte? As tu un problème particulier?

Non, je n'ai aucun problème de santé, je suis juste encombrée par ces kilos et j'ai arrêté certains sports car j'ai peur d'abîmer mes articulations (mes genoux craquent comme de vieilles planches).Mais il m'a dit que les problèmes pouvaient arriver alors j'ai flippé comme un âne (je suis de nature TRES anxieuse ;) :roll: ) jusqu'à ce qu'encore une fois je lise pleins de messages ici avec des grossesses et des accouchements réussis.Ca m'a fait un bien fou !!

Citation:
Mais bon ça c'est un tralala que nous chante souvent les médecins.
Ben oui à vous lire je m'en suis rendue compte :( Pourquoi nous faire peur ainsi ??

Citation:
Je te conseillerai aussi de jetter un ti coup d'oeil et je pense que tu l'as déjà fait aux faq des parties rééducation alimentaire et industrie minceur qui t'apprendront que la reprise de poids ne vient pas de toi mais plutôt le mode de perte de poids.

Je vais jeter non pas un petit mais un GRAND coup d'oeil, car je voudrais comprendre ce qui a foiré à ce point dans mes tentatives.Si ça se trouve je l'ai déréglée toute seule comme une grande ma thyroïde, avec mes régimes à la noix :shock: :shock:

Citation:
Enfin un dernier conseil si je peux me le permetre Keep cool
Merci, tu as bien raison, je vais essayer de penser à autre chose, mais comme je ne travaille plus, je suis à la maison et je rumine, je rumine ..je me fais des montagnes de taupinières !!
Je suis désolée :oops: :oops:

En tout cas, c'est un fait, VLR devrait être un site remboursé par la sécu ;) :P
M
41 ans Rennes (35) 1304
Bonjour Yanaee,

Alors pour moi, c'est la doctoresse de la fac qui s'en est aperçue. Je la consultais pour un sevrage tabagique, et elle me suivait depuis 2 mois et elle a remarqué que je n'étais plus la même du tout, j'étais un vrai zombie, j'étais patraque, j'avais pris du poids alors que je n'avais pas faim et que je ne mangeais quasi rien, je dormais beaucoup plus qu'à mon habitude... Elle m'a fait une petite palpation de la thyroide et elle a sentie quelque chose donc elle m'a fait une lettre pour mon médecin qui a commencé à me faire passé une écho car effectivement il sentait quelque chose. Thyroïde pas si grosse que ça, même un peu petite mais ce qu'ils sentaient à la palpation c'était le pont thyroidien. Comme elle était un peu petite (ce qui est plutot signe d'hyper que d'hypothyroidie), il m'a fait faire des analyses et voilà, le diagnostic est tombé: Hypothyroidie d'Hashimoto - cad que je produis des anticorps qui attaquent ma thyroide.
Depuis je suis traitée, ma thyroide est à peu près stable donc prises de sang tous les 6 mois. Depuis combien de temps? Ca fait 2 ans que ça a été diagnostiqué, et ma foi avec le traitement tout va bien. C'est juste un petit cachet à prendre tous les matins (même s'il m'arrive de l'oublier). Par contre, il faut du temps au début pour que le traitement commence à faire effet.

Et je te confirme, on est un tout! pas juste un appareil reproducteur!
La gynéco que je voyais est aussi endocrinologue, mais bon, c'est pas le cas pour toutes...
Elle essaye de voir ses patientes dans leur globalité et de répondre à toutes leurs questions. La première fois que j'ai été la consulté, je suis restée une heure en consultation! Elle a pris le temps de me rassurer sur ma thyroide, de répondre à toutes mes interrogations...
Malheureusement, je ne peux plus la consulter car elle a des horaires assez particuliers: pas de consultation le samedi par ex, pas non plus après 17h, et elle est assez prisée donc pas mal prise.
Maintenant c'est mon généraliste qui me suit pour la thyroide.

Tu pourrais peut-être prendre contact avec le CHU ou CHR de ta région pour savoir s'ils connaissent une gynéco qui correspondrait plus à tes attentes (en leur signalant le pb de thyroide et de fausse couche), normalement ils sauront t'aiguiller...

J'essaierai de te retrouver l'@ du forum sur la thyroide

Bonne journée à toi
M
41 ans Rennes (35) 1304
J'ai retrouvé l'adresse du fofo sur la thyroïde: http://forum-thyroide.net/ . Tu y trouveras des patients atteints de diverses maladie de la thyroïde, chacun avec des parcours différents. Il n'y a pas ou peu de médecin à participer au forum, mais tu y trouveras toujours une personne pour t'écouter et te conseiller sur les problèmes de thyroïde. (bon, y a aussi une partie "Régime", mais tu n'es pas obligée d'aller la lire ^^ )
Y
49 ans Var 29
Merci 1000 fois Minoucka.
Je te répondrai plus longuement tout à l'heure mais là, je dois partir passer mon échographie.
J'ai hâte que ça soit passé et en même temps je flippe du résultat :(
Y
49 ans Var 29
J'ai trop rien compris à ce que m'a répondu le médecin lorsque je l'ai pressé de questions.
Il a dit " votre thyroide n'a pas un aspect normal, vous avez du avoir une thyroidite.Il y a une multitude de très petits nodules...pour l'instant, on en reste là" :shock: kesako ??
Quand je lui ai demandé si concrètement l'activité de ma thyroide s'en ressentait, il m'a dit que oui...

Voici ses résultats écrits :

"La thyroide présente un volume encore normal (+ dimensions détaillées dont je vous fais la grâce..)
L'échostructure thyroidienne est hétérogène avec mise en évidence de très nombreux nodules hypoéchogènes, voir liquidiens, mesurant de 2 à 7 mm.Le contrôle en codage couleur ne montre pas de vascularisation anormale. Il n'y a pas d'adénomégalie le long des axes jugulo-carotidiens.
Conclusion :
Thyroide hétérogène, multinodulaire
A confronter aux données de la biologie

Les données de la biologie, c'est la prise de sang qui est programmée ensuite (mesure des anticorps) ?

Si quelqu'un pouvait me traduire dans l'attente de voir mon médecin, ça serait super gentil parce que là, je suis dans le brouillard !!
M
41 ans Rennes (35) 1304
Euh, m'en souviens plus moi de mon écho... Le mieux c'est que tu ailles demander de l'aide sur le forum thyroide dont j'ai donné l'adresse dans mon précédent message...
Y
49 ans Var 29
C'est fait grâce à tes infos et beate m'a déjà longuement répondu...Ouf! je suis un peu rassurée et je vais pouvoir arrêter de me faire autant de bile ;)
Par contre le médecin m'a donné un régime à 1200 calories et je ne me sens pas du tout de faire ça en ce moment, car plus je stresse et plus j'ai tendance à aller vers tous les trucs interdits.Or, le fait de me savoir "au régime" est déjà un facteur de stress pour moi :shock: :shock: ça me rappelle trop d'échecs cuisants + l'angoisse des résultats de ma thyroide..je suis vraiment pas en état de me restreindre au niveau alimentaire.
Je ne sais pas comment lui expliquer ça sans qu'il croie que je me moque de ses conseils et/ou de ma santé !

Contrairement à janvier où j'étais complètement claquée j'ai assez la pêche pour reprendre les activités en extérieur: balades en vélo, roller, à pied, jardinage etc..je devrais peut-être d'abord essayer de remonter mon métabolisme comme ça avant de m'affamer, non ?

Elle a l'air vraiment super ta gynéco dit donc...Elle aurait pas envie de venir vivre du côté de Toulon par hasard ? ;) ;)
M
41 ans Rennes (35) 1304
1200 calories?????

Ma pauvre... Moi mon médecin aussi veut me refiler un régime à chaque fois, je prends gentiment sa petite feuille et quand la fois d'après il me demande je lui dis que j'ai essayé mais que ça ne me correspond pas... J'ai beau lui dire que je ne veux pas faire de régime, pour lui je ne " m'en sortirais" pas sans régime... Mais bon, il est pas dupe non plus ^^ Il sait bien que je prends ses feuilles pour lui faire plaisir mais qu'elles vont direct à la poubelle...

Sinon, ça ne sert à rien de vouloir perdre du poids tant que ta thyroide n'est pas stabilisée...
Y
49 ans Var 29
C'est carrément rien 1200 calories : je crois qu'il n'a pas trop fait attention à ma constitution ce brave médecin ;)
Je suis carrée, 1m78, des os de bucheron qui font que j'adore les chaines de cheville mais que je n'ai jamais pu en fermer une autour de mes propres chevilles :roll: , des poignets biens costauds, un tour de tête qui me vaut de ne pouvoir jamais acheter un chapeau de femme Taille Unique et même lorsqu'il y a différentes tailles, ya jamais aussi gros que ma tête, sauf dans la collection messieurs, des pieds bien larges et grands, taille 41 d'un côté et presque 42 de l'autre...bref, je suis déjà pas fluette de nature.
Alors 1200 calories.... :roll: :cry:

Je n'ai pas l'intention de suivre le régime qu'il m'a donné parce que je connais les résultats de la frustration chez moi, mais je limite les dégâts en mangeant mieux : viande, poisson, légumes...j'ai arrêté avec les pâtes à tous les repas, les pizzas etc..ça devrait me permettre de ne pas prendre davantage de poids car faut que j'arrête là sinon je suis bonne pour changer toute ma garde robe et là, comme je ne bosse plus, je n'en ai vraiment pas les moyens!!
Il y a quelques jours, j'ai explosé un pantalon pourtant souple : la couture située sur les fesses à commencé à lâcher et je n'ose plus le mettre de peur qu'elle craque franchement quand je suis à l'extérieur de chez moi :oops:
J'ai donc été obligée d'aller en acheter un neuf pour constater que je ne rentrais plus que dans du 50-52 :shock: :shock:
Dans le magasin, t'as les boules car tu franchis d'abord les rayons "femme-mince" et tu salives sur les modèles, tu rinces tes yeux des couleurs chatoyantes de l'été, puis tu avances vers le fond, tu trouves le rayon "femme-ronde" et là t'as l'impression qu'il y a erreur sur l'étiquetage, ils devraient mettre "Cérémonie d'enterrement" , PAS de COULEUR, que du NOIR !!! l'horreur... :evil: En plus, la plupart sont faits avec des tissus synthétiques.
Ici dans le sud si tu mets ce genre de fringue tu grilles littéralement au soleil et tu transpires à mort !
Bref, il m'a fallu un sacré bout de temps pour trouver des vêtements clairs ET en coton.

A propos de vêtements j'ai reçu dans ma boite aux lettres une pub du magasin Gigastore qui vend des jeans (pantalon et jupe) du 44 au 54, voilà, si ça t'intéresse, tu peux trouver la liste des magasin là : www.gigastore.fr

Pour en revenir au régime, ce n'est pas le premier à me faire le coup, j'y ai déjà eu droit à l'automne dernier. Je suis allée voir un médecin hypnothérapeute car j'avais lu des témoignages de personnes pour qui ça a marché, et comme à l'époque je ne soupçonnais pas un problème physiologique quelconque et que je voulais absolument perdre mes kilos, j'ai pris RDV. A notre première rencontre, ça s'est pas mal passé, elle a pris le temps de m'écouter, de m'interroger sur ma famille, les difficultés que j'ai rencontré dans ma vie passée, celles actuelles...bref, très intéressant comme approche ! A la deuxième séance, j'ai eu ma première séance d'hypnose, en fait tu es tout a fait conscient, c'est comme de la relaxation avancée. Je suis sortie de là super bien, détendue, bien dans mon corps, très receptive à la beauté des choses, en communion avec la nature, génial...l'effet s'est estompé en quelques jours.
J'avais hâte d'y retourner, et à la 3ème séance, elle m'a filé un régime type, ceux que balancent toujours les médecins "classiques", elle l'a décortiqué avec moi mais sans me demander si j'étais prête à cela et là j'ai été hyper déçue, j'ai réalisé que tout ce que j'avais pu lui dire, lui expliquer sur mon passé, ma personnalité, elle ne le prenait visiblement pas en compte pour me filer un énième régime-type à la c--.
Je n'y suis jamais retournée...

Ce qui me fait halluciner, c'est que parmi tous ces médecins que j'ai pu voir avec mes 15-20 kg de trop, que ce soit à la médecine du travail ou de ma propre initiative, AUCUN ne m'a jamais parlé de faire vérifier ma thyroïde !
IL a fallu que je vienne ici vous lire pour apprendre ce qu'était l'hypothyroidie, et faire le lien avec mes propres symptômes.
Quand je vois que j'ai certainement ce problème depuis des années, bien 10 ans, et à quel point ça m'a gâché la vie, je suis très en colère :evil: :evil:

Résultat de la prise de sang cette aprèm, je vais savoir si j'ai Hashimoto, ou pas :?
39 ans Sud Ouest 3873
J'ai lu tout le topic (enfin presque :oops:), mais j'ai une question finalement, es-tu enceinte ou non ? Je n'ai pas vu si tu l'as dit ou pas ?

J'ai eu un pb de thyroïde au début de ma grossesse : gros gonflement du cou, j'avais un épanchement de sang dans le lobe droit.
Plusieurs échos, l'épanchement s'est résorbé, mais j'ai de nombreux nodules diagnostiqués comme bénins.
En revanche, ma thyroïde est très grande (lobe gauche presque 2 fois plus grand que la normale) et je risque de devoir être opérée.
J'ai eu des dosages pour vérifier que ma thyroïde fonctionnait correctement, apparemment oui, presque trop même.
Je dois refaire un dosage très bientôt pour vérifier que tout marche encore bien. (Je suis enceinte de 6 mois 1/2 et j'espère que ma thyroïde marche tjs bien, sinon j'ai peur que mon bébé ait un retard :?).

La chose importante là-dedans, c'est que mon endocrino (aussi gynéco spécialisée en infertilité) m'a dit qu'une hypothyroïdie chez la mère entraîne un retard mental chez le foetus si elle n'est pas traitée. Car c'est la thyroïde qui gère le développement cérébral de l'enfant.
Il faut donc que tu sois suivie très régulièrement et surtout traitée si tu es enceinte.

Pour les risques de fausse couche, en effet, je crois que l'hypothyroïdie a une influence importante.

Mon topic à ce sujet.


Après pour le régime qu'on te prescrit, honnêtement je suis très sceptique, je doute que ça arrange quoi que ce soit pour toi. Au contraire.
La première chose est de réguler ta thyroïde. Tu devrais peut-être aller voir un médecin du GROS (www.gros.org) pour te conseiller et entamer une rééducation alimentaire, qui, elle, pourrait t'aider au niveau alimentaire.

Bon courage, désolée, si j'ai loupé un truc, j'ai lu un peu vite ;).
M
41 ans Rennes (35) 1304
Yanaee, ça ne sert à rien de vouloir faire un régime ou de faire attention tant que tu es en hypothyroidie... A part te sentir frustrée parce que quoi que tu fasses, tant que ta thyroide n'est pas traitée, tu auras beau faire tout ce que tu voudras tu ne perdras pas de poids! Je le sais, je l'ai fait, j'étais encore plus déprimée de voir que je ne perdais rien voire meme que je grossissais alors que j'étais au régime...
Règle ton pb de thyroide, quitte à aller voir un bon endocrinologue.

Comme l'a dit Petitefraisedesbois, pour la grossesse, si tu es enceinte ou veux l'être, il faut traiter également l'hypothyroidie... Tout se passera au mieux si tu es traitée, ta thyroide stabilisée et surtout un suivi très régulier...

Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, commence par t'occuper de ta thyroide avant tout! Elle influence beaucoup de choses, et notamment le moral, le métabolisme, etc...
B I U