MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ravie de vous rejoindre ici

Y
49 ans Var 29
Bonjour à toutes (tous?)

J'ai découvert récemment ce forum et je le trouve vraiment extra. En parcourant les différents fils j'ai appris énormément de choses et surtout, grâce à vous, vos  
conversations éclairées m'ayant mis sur la piste, je me suis décidée à consulter un médecin et je vous remercie 1000 fois.
Car ce n'était pas pour rien, visiblement.
Comme je suis inquiète, je viens de mettre ce message dans un post de la rubrique santé pour trouver des personnes dans mon cas, et je le copie ici pour me présenter à vous dans les règles.

J'ai 36 ans et je traine des problèmes de poids depuis mes 15 ans. Ma famille maternelle est originaire d'Italie, 2 de mes tantes sont obèses et ma mère (fausse mince qui se surveille) m'a fait la guerre pour que je maigrisse. Elle m'a trainée chez une diététicienne, laquelle a refusé de m'imposer un régime sans mon accord.Mon père déteste "les grosses", il n'a donc pas cessé de me comparer à la plus grosse de mes tantes en me disant des dizaines de fois qu'à ce train là j'allais finir comme elle (seule, sans enfant, à s'occuper de sa vieille mère), sympa comme tableau d'avenir...
Je suis la seule à avoir cette tendance à grossir, ma soeur est mince comme un manequin (36/38 même après 1 grossesse), et mon frère est dans la moyenne, mes parents aussi. Inutile donc de préciser que je détonais dans le paysage !!
Pourtant, quand je revois des photos, moi qui me trouvait énorme, c'était tout a fait correct comparé à aujourd'hui, 20 ans plus tard.

J'ai donc, comme vous toutes j'imagine, fait un régime draconien à l'âge de 20 ans...Réussite totale sur le moment, puis fiasco au final, j'ai tout repris.
A 25 ans, j'ai entamé une carrière dans le social, ce qui pour quelqu'un d'hypersensible comme moi est éprouvant sur le plan psy : j'ai tenu en mangeant du sucre. Puis j'ai vécu un gros conflit de travail qui s'est eternisé 6 mois et s'est fini en licenciement pour faute totalement injustifié, j'ai alors pris du poids. De déception (professionnelle et amoureuse) en déception, j'ai poursuivi ma lente prise de poids jusqu'à atteindre 90 kilos il y a 5 ans.

J'ai donc décidé de réagir et j'ai effectué un jeûne de longue durée dans un centre : le résultat a été super, mon rapport à la nourriture s'est normalisé, j'ai retrouvé le poids de mes 20 ans. Je me suis sentie vraiment libre et bien dans mon corps comme jamais !! je sentais à nouveau la satiété arriver, plus besoin de manger tant et si mal, une nourriture legère et vivante me convenait. Bref, le bonheur !!!
Malheureusement, de courte durée, j'ai loupé ma stabilisation, et insidieusement, mes habitudes alimentaires sont revenues, et le poids avec... :( plus de poids encore !! je suis montée à 96 kg.

Petit à petit, ayant mis 800 km entre ma famille toxique et moi en 2004 grâce à la rencontre avec l'homme de ma vie :P un être extraordinaire, humain, tolérant et qui m'aime aussi profondément que je l'aime, j'ai décidé d'arrêter cette lutte stérile.
L'année dernière, j'ai suivi un enseignement en médecine naturelle et nous avons appris, avec les autres stagiaires, à nous alimenter plus sainement : résultat de nos application pratiques, celles qui étaient rondes ont toutes perdu du poids, ravies...moi, j'ai gonflé encore plus !

C'est là que j'ai commencé à penser à un problème. :shock:
Je suis alors tombée sur ce forum en faisant des recherches, j'ai commencé à vous lire il y a 1 mois, et là récemment en une semaine j'ai pris 7 kg !!!! Comme ça, d'un seul coup, sans rien modifier à mon alimentation.
Là j'ai vraiment eu peur et en voyant que vous alliez toutes voir des toubibs, j'ai commencé à comprendre que mon problème n'était pas qu'une question de "volonté" (comme me le serine depuis toujours ma famille), et à envisager une cause hormonale.

Je suis allée voir mon médecin traitant, on a fait des dosages hormonaux et le résultat est tombé ce matin : Hypothyroïdie. Mon taux de TH4 est juste en dessous du niveau normal ( 8,89 ng/l) mais mon médecin dit que le tableau clinique correspond exactement, selon lui je fluctue entre hypo et taux normal et lorsque j'ai fait ma prise de sang ça allait mieux que quand je l'ai vu la première fois où j'étais en pleine hypo...

Effectivement, j'avais des signes caractéristiques depuis janvier quand j'y repense : prise de poids soudaine, grosse fatigue et manque d'énergie (moi qui suis dynamique de nature), absence de libido, frilosité, maux de tête et un espèce de vague à l'âme permanent, avec des grosses phases de découragement, de passage à vide ou j'avais envie de tout envoyer balader, et, cerise sur le gâteau, une super crise d'acné !

Quand j'avais parlé de mon projet d'enfant il y a 15 jours, mon médecin m'avait dit qu'il était préférable de perdre du poids avant.
Le souci c'est que j'essaye de tomber enceinte depuis maintenant 2 ans et que je ne veux pas attendre davantage ni reprendre une contraception.
En plus, ces jours-ci j'ai des symptômes qui me font penser que je suis enfin enceinte...je n'ai pas osé lui en parler ce matin :oops: :oops: .

Dans la rubrique consacrée à ces problèmes de santé (thyroïde), j'ai donc posté ce message pour savoir si une hypothyroïdie débutante pouvait entrainer des problèmes en cas de grossesse, sachant que je n'ai encore aucun traitement, et que vous êtes nombreuses ici à bien connaître tout cela...
Tout ça me tombe dessus aujourd'hui, et c'est dur de ne pouvoir en parler à personne qui soit informé et concerné.
Heureusement que vous êtes là !!!
34 ans bruxelles 135
bienvenue a toiii :lol:

je peux pas t'aider pour ton probleme de santé ...
mais j'espere que tout ira mieux ...maintenant que tu sais ce que tu as ...

et en plus je lis peut-etre un petit bébé ! ;) super ça

ravi que tu trouves ton bonheur ici !

bonne soiréeee
Y
49 ans Var 29
Coucou pwetpweet, et merci pour ton accueil ;)

Oui, tu as raison, de savoir ce qu'on a c'est déjà un immense pas car je ne savais plus quoi faire il y a encore 15 jours pour enrayer cette prise de poids incontrôlable.Le flippe total :shock: :shock:

Ouaip, ce bébé je sais pas par où il est passé, mais s'il est bien là (je le saurai vite) il a de la ressource parce qu'avec la libido ras-des-paquerettes de sa maman, c'est un costaud :lol:

Ici, c'est que du bonheur !!! Enfin des filles qui savent de quoi elles parlent, qui savent ce qu'on peut endurer à essayer de mincir depuis des années sans y parvenir, qui savent que ce n'est pas simplement une question de volonté...et puis qui s'encouragent à s'accepter et à aimer la vie !
Je ne suis entourée que par des minces, alors ces derniers temps c'est dur ! En plus, ici dans le sud tout le monde soigne vachement son apparence, y'a que ça qui compte. Les nanas pleurent quand elles ont un kilo de trop et tu as beau chercher derrière leurs oreilles le bourrelet en question, tu vois rien.
Bref, c'est le monde du paraître puissance 10, beurk :evil:

Ca fait 2 ans que j'ai pas mis un pied à la plage, pourtant j'habite à 5 minutes mais c'est trop dur pour moi, peau blanche et kilos en trop, je passe pas inaperçu ! De toute façon, au soleil, je brûle...je suis plutôt bretonne pour 50% de mes gènes, ceci explique peut-être cela ;)

Dit, c'est quoi le petit animal sur ton épaule sur la photo ? (chui curieuse, hein ?)
B I U