MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Produits laitiers contre produits au soja, mauvaise idée...

56 ans 91 25732
En fin d'année dernière j'ai fait un bilan sanguin qui était bon, à part mon taux de cholesterol total qui était en limite haute. Pour mon labo la limite haute  
est de 2,40g et j'avais 2,38g.

Mon médecin traitant m'a dit que ça n'avait aucune importance, que le rapport HDL/LDL était bon, les triglycérides aussi, donc rien à changer.

Sauf que... Sauf que je me suis dit que quand même ça vaudrait le coup de surveiller un peu... :oops:

J'aime beaucoup le fromage et les produits laitiers. Je me suis dit que j'allais maintenir ma consommation de fromage (j'en mange selon les principes de la RA quand j'en ai envie et ça ne dépasse pas 2 portions par jour environ) et remplacer les laitages par des produits au soja (en moyenne 3 produits par jour).

J'ai donc acheté des yaourts et des desserts au soja depuis mi février 2007 et vraiment c'est très très bon ! :)

Mais depuis mi mars, je ne me sentais pas très bien... Je me sentais fatiguée, gonflée surtout au niveau du ventre, mal aux seins, les cheveux pas terribles et la peau non plus... J'ai mis ça sur le compte de la fatigue.

En début de mois j'ai refait une prise de sang, cholesterol à 2g. Je suis retournée montrer les résultats au médecin et j'en ai profité pour lui parler de mes troubles.

Tout de suite il m'a demandé ce que j'avais fait pour faire baisser mon taux de cholesterol et je lui ai répondu : soja.

Et il m'a dit que mes troubles venaient probablement de là ! :shock:

- d'abord j'ai été ménopausée à 25 ans et toute femme ménopausée avant 40 ans a plus de risques de développer de l'ostéoporose, donc il me faut du calcium (bien que certaines études nient l'effet du calcium sur l'ostéoporose) et il n'y en a pas dans les yaourts au soja. En diminuant ma consommation de produits laitiers, j'ai diminué ma consommation de calcium ce qui a pu entraîner la fatigue et certains troubles que j'avais remarqués.

- ensuite je prends un traitement substitutif hormonal et en mangeant des produits au soja, j'ai apparemment rajouté des éléments similaires aux oestrogènes dans mon organisme (c'est vrai que les femmes ménopausées qui ne sont pas sous THS prennent des produits à base de soja...). J'ai donc déséquilibré mon traitement, ce qui expliquerait les symptômes d'hyperoestrogénie.

- j'ai dit à mon médecin que des tas de gens, les chinois notamment, consommaient du soja sans souci, ainsi que les végétariens et végétaliens. Il m'a répondu que je n'étais pas chinoise et que les habitudes alimentaires des chinois ne sont pas celles des européens. La nourriture d'une population est liée à son mode de vie et la consommation de soja est liée au mode de vie des chinois, mais pas au nôtre... Pareil pour les végétariens ou végétaliens, le soja peut parfaitement s'intégrer à une alimentation non carnée, et se combiner sans souci à d'autres aliments qu'ils consomment, mais pour les "omnivores" ce n'est pas vraiment recommandé...

Il m'a donc dit de reprendre des yaourts normaux, de laisser tomber le soja et de ne surtout pas recommencer à en faire une consommation continue. OK si je veux manger une semoule au soja ou un yaourt soja de temps en temps, mais pas tout le temps.

J'ai arrêté le soja. Je me sens moins gonflée et l'état de ma peau et de mes cheveux s'améliore.

Je voulais vous faire part de cette mésaventure qui m'est arrivée...

Bien sûr ça ne veut pas dire que le soja est "mauvais" mais que parfois il peut ne pas être adapté à un mode de vie ou à des problèmes de santé spécifiques.

J'avais déjà lu (il y a un topic là dessus) que nourrir les bébés au lait de soja n'était pas recommandé.

Et bien pour les adultes comme moi, ce n'est pas bon non plus. :lol:

Est-ce que quelqu'un a déjà ressenti aussi des troubles en consommant des aliments au soja ?
45 ans Paris 405
Je n'ai rien à dire sur les produits au soja, j'en mange suffisamment rarement pour ne pas avoir d'avis.

Par contre ta mésaventure est une preuve de plus pour le fait, qu'il faut toujours prendre avec des pincettes tout ce qu'on nous dit dans les médias.

Soja, on nous les presente comme un aliment miracle, qui va soigner tous les petits bobos de la vie. :?

D'ailleurs comme le reste : le régime crétois, okinawa.

l'huile d'olive, oméga3, et autres ...

Difficile de s'y retrouver :? et ne pas tomber dans le panneau.
En tout cas, chance pour toi, médecin sympa et à l'écoute qui t'a permis d'arreter le frais.
Jamais de souci avec le soja et pourtant, j'en consomme depuis des années tout en ne rejetant pas les produits laitiers (je fais de l'acide urique d'ailleurs, faut que je diminue ma consommation de produits laitiers).

Par contre, j'ai entendu le total opposé de ce que tu me dis.
Il est de rumeur que l'agroalimentaire désire imposer les produits laitiers comme incontournables en France à cause des grandes productions qui y sont associées.
Le but est de faire consommer le produit du lieu et de ne pas s'ouvrir au reste du monde et à ce qu'on dit, les médecins suivent.

Je reste dubitative quant au soja. Ton problème de fatigue s'est-il réglé par après ?
41 ans 417
là encore chacun fait sa sauce. personnellement je n'aime pas le soja froid (yahourts, desserts...) mais pour des raisons religieuses (conversion) j'utilise du soja pour cuisiner (pour éviter le mélange viande / lait) et je suis très contente car je trouve les plats plus légers avec le soja que la crème fraîche...
tant qu'on ne passe pas du tout au rien, je pense que ça ne pose pas de problème mais il est évident qu'en dehors du cholestérol les produits laitiers nous apportent des choses indispensables et irremplaçables en terme d'apports mais aussi de goût ! (faut que je trouve une solution pour mon légendaire poulet au roquefort moi ;-))
56 ans 91 25732
Infernaleeee a écrit:
Je reste dubitative quant au soja. Ton problème de fatigue s'est-il réglé par après ?


Oui depuis que j'ai arrêté tout se normalise et là je pète le feu en fait ! :lol:

Mais comme je l'ai dit, le but de mon post n'était pas de diaboliser le soja, juste de donner une info sur une mésaventure personnelle et les conseils de mon médecin.

Il est tout à fait possible que je fasse une intolérance au soja (il y a bien des allergies au soja je crois ?) ou bien que la consommation de soja à la dose que je prenais soit incompatible avec mon traitement hormonal et mes problèmes hormonaux (et je dis bien la dose, pas le soja ;) ).

Nehara, je suis convaincue comme toi qu'il ne faut pas passer du tout au rien, c'est pour ça que j'avais conservé le fromage (pour les graisses animales et le calcium) et remplacé les produits laitiers par le soja. Comme ça je pensais bénéficier des bienfaits des uns et des autres. Mais dans mon cas c'était une erreur... ;)
53 ans 472
un truc naturel et efficace pour faire baisser le cholestérol :consommer tous les jours du son d'avoine (une cuiller dans chaque yaourt par exemple). C'est bien du son mais pas des flocons d'avoine. Ca se trouve en boutique bio.
44 ans Salon de Provence (13) 617
Il y a une polémique sur l'usage du soja dans l'alimentation. Pourtant, on en consomme plus qu'on ne croit et sans même le savoir, puisqu'il entre dans la composition de nombreuses préparations (plats cuisinés,...). Et il est très difficile de trouver du soja non OGM, ce qui peut être une source d'inquiétude supplémentaire pour ceux qui y sont opposés.
L'AFSSA a produit un rapport en 2005 sur le bénéfice et la sécurité des phyto-oestrogènes et a des conclusions plutôt radicales sur le sujet, qui ont été critiquées par d'autres.
Les conclusions de l'AFSSA :
http://www.afssa.fr/ftp/afssa/28486-28487.pdf
Rapport complet :
http://www.afssa.fr/Ob...0CA142B9812B38F268C3F0F6&AID=0
Les nuances : http://www.doctissimo....0_soja_lait_nourrissons_02.htm


A défaut de certitudes scientifiques, je crois qu'en matière alimentaire comme ailleurs, on doit se responsabiliser. S'informer au mieux, éviter les psychoses, et varier au mieux son alimentation. On maximise les bienfaits et on minimise les risques !
(J'ai lu aussi des nuances sur le soja fermenté et non fermenté, je reviens là dessus quand j'aurai le temps).
33 ans Charleville-Mézières 1453
Patty a écrit:
Il est tout à fait possible que je fasse une intolérance au soja (il y a bien des allergies au soja je crois ?)


Le soja fait bien parti de la liste des 12 allergènes majeurs, si mes souvenirs sont bons ;) (avec l'arachide, l'oeuf, le gluten, etc.)

Citation:
ou bien que la consommation de soja à la dose que je prenais soit incompatible avec mon traitement hormonal et mes problèmes hormonaux (et je dis bien la dose, pas le soja ;) ).


Moi c'est ce qu'on m'a toujours dit, que le soja était problématique pour l'équilibre hormonal dans certains cas. Après, je n'en sais rien.

Je pense que c'est quelque chose de très lié à la personne, et qu'il est impossible de généraliser. Pour ma part, je ne supporte plus du tout les produits au lait de vache (je ne supporte qu'au lait de brebis en fait, donc pour le fromage je prends du brebis), j'ai développé une intolérance. Donc pour cuisiner, je prends du lait et de la crème de soja ou bien du lait de riz. Je n'en bois pas en dehors de ces emplois, et j'utilise occasionnellement des yaourts de soja. Je me sens beaucoup mieux, mais je n'ai pas de problèmes hormonaux en dehors du déséquilibre induit par mon implant (c'est une cochonnerie, mais je l'aime quand même :roll:), qui est peut-être exacerbé par la prise de soja, je n'en sais rien.

Toutefois, le message de Patty a son importance, parce que non le soja c'est pas le produit miracle, bref je suis d'accord avec sugarfree.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
je crois que plus que le soja en lui meme le probleme est qu'il ne faut pas modifier brutalement une alimentation qui nous es traditionnelle si il n'y a pas d'imperatifs medicaux
notre corps et notre systeme digestif est habitué souvent depuis l'enfance a un certain type d'alimentation et atteind un certain equilibre
perturber cet equilibre brutalement sans raison est plus dangereux qu'autre chose

en tout cas Patty ce n'est pas le lait qui te pose probleme toi ;)
56 ans 91 25732
Non aucun souci avec le lait ! ;)

J'ai lu le rapport de l'AFFSAPS sur les phyto-oestrogènes et je me suis arrêtée sur l'interaction entre ces produits et les hormones thyroïdiennes.

C'est aussi un aspect dont m'a parlé mon médecin, j'avais oublié de le dire.

Je suis traitée pour hypothyroïdie secondaire (ma thyroïde ne marche plus parce que je n'ai plus d'hypophyse pour la "commander") et il m'a effectivement dit que le soja pouvait interagir avec le Levothyrox et en diminuer les effets, ce qui pouvait aussi expliquer la fatigue, la sécheresse de la peau et des cheveux.

Comme vous je crois qu'on ne peut pas généraliser le problème (d'ailleurs l'AFFSAPS insiste également sur les spécificités de chacun) mais en tout cas à présent, avant de modifier radicalement quelque chose de mon alimentation, je ferai attention ! ;)
B I U