MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les interventions en milieu scolaires

Dans le cadre des programmes scolaire américains, des intervenants viennent informer les jeunes gens des problèmes dûs au surpoids. La plupart du temps, ils y mèlent les autres adolescents dits  
normaux ou minces. Je ne sais si un message commun soient des plus efficaces. Enfin, disons que la démarche existe, tandis qu'en France il n'existe pas de telles interventions. Par expérience personnelle, j'aurais voulu rencontrer de ces personnes qui assurent leur rondeur ou du moins qui donnent une autre vision de ces sempiternelles mises en garde contre la prise poids. Pourquoi ne pas créer des espaces pour ces jeunes qui disposent d'une autre anatomie. Le recours à des psy ne réglent pas tout. De simples échanges entre personnes du même bord, simplifient grandement les situations de repli ou de mise en porte à faux. Pourquoi ne pas donner la parole à des jeunes qui connaissent par forcément ces espaces tel que Vives les rondes? Pourquoi ne pas se faire connaître dans le milieu scolaire? Pourquoi ne pas demander ou trouver un interlocuteur à l'intérieure des établissements scolaires?
H
53 ans Paris 899
Voilà une idée très intéressante à laquelle je n'avais pas pensé! Il est vrai qu'il y a des tas de gamins qui sont en surcharge pondérale et quand le cadre de l'école, ce sont souvent des diététiciennes qui viennent faire de beaux discours sur comment ne pas grossir. Alors effectivement, pourquoi des groupes de gens dits "ronds" ne viendraient pas eux aussi faire un petit discours du genre "on peut être rond et bien vivre quand même", cela changerait aussi peut-être les idées débiles des enfants dans la norme!
2309
Est-ce que c'est une proposition d'article ?
Sur le papier, je trouve l'idée charmante, mais les personnes en surpoids ne sont qu'une minorité parmis tant d'autres : trop grands, trop petits, trop maigres...Ce qu'il faudrait c'est sensibiliser les enfants au fait que la différence n'est pas une tare, qu'elle est au contraire enrichissante et très importante.
42 ans barcelona 5852
Il existe déjà un tel programme en France : EPODE ( Ensemble Prévenons l'Obésité des Enfants )

Lisez l'article, vous verrez çà suscite au moins autant de craintes que d'espoirs.
edit : malheureusement c'est bien loin de ce que tu propose mesestimia.

:arrow: http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic.php?t=1712
31 ans 830
david a écrit:
Il existe déjà un tel programme en France : EPODE ( Ensemble Prévenons l'Obésité des Enfants )

Lisez l'article, vous verrez çà suscite au moins autant de craintes que d'espoirs.
edit : malheureusement c'est bien loin de ce que tu propose mesestimia.

:arrow: http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic.php?t=1712


On sait quoi faire pour ne pas grossir, c'est facile de dire mange pas ci, mange pas ça, mais je pense qu'avant d'etre médical (physiquement) un surpoids est plutôt psychologique ! Bon, ok, ce n'est pas une nouvelle mais pour revenir sur le sujet "intervenir en milieu scolaire" ce ne serait vraiment pas du luxe, car au collège, ce n'est pas évident tous les jours !

EX: au début de l'année, je suis tombée dans une 3e où les filles ne me connaissaient pas vraiment, vu que je suis plutôt "intello" et en plus de cela un peu ronde, elles ont jugé bon de hurler au et fort "tiens voilà la grosse boudine" lorsque je passais près d'elles.
Elles s'attendaient certainement à ce que je me mette en colère, les insulte enfin... J'ai réagit tout à fait à l'inverse => j'étais très gentille, mielleuse et là, impossible de me reprocher quoi que ce soit, elle ont finit par m'accepter, et aujourd'hui tout se passe très bien je suis même devenue la "grande soeur", "confidente" de la plupart !

Mais il y aura toujours un exclus, plus faible qu'un autre, qui se fera prendre en tête de turc ! La mentalité des gosses aujourd'hui est vraiment inquiétante... Il leur faudrait des cours, de "morale" ou "savoir vivre" !

Bien sûr, c'est de notre faute si l'on grossit (et quoi que, pas toujours) mais il faut dire que les gens ne nous aident pas beaucoup ! S'ils étaient tous solidaires entre eux ça marcherait beaucoup mieux. Mais voyons ? Que dis-je ? C'est bien plus simple de repoussé l'autre par qu'il est différent...

J'ai vécu cela au cours de ma maladie et c'est vraiement, vraiment pas cool ! Je voudrais placarder des affiches partout pour montrer mon coup de gueule !

Je m'embrouille excusez moi, j'ai commencé par mes kilos en trop ensuite la maladie ! C'est bien trouble dans mon esprit... On en reparle plus tard ok ?

Bonne soirée,
Rébecca
B I U