MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le vote blanc: une bonne alternative?

38 ans 2362
Suite à un autre post dans lequel on s'est égaré dans des considérantions sur le vote blanc, je me suis dit qu'on allait ouvrir un autre post ici afin que  
chacun puisse y apporter sa contribution puisqu'on est plusieurs à avoir des choses à dire ;)

En gros, la polémique est partie du fait que plusieurs d'entre nous considèrent qu'ils auront à "choisir" entre la peste et le choléra pour ces élections (comme a dit petitefraisedesbois :D) c'est à dire qu'ils n'auront pas un réel choix en réalité..

Mais je me pose cette question: pourquoi tenez-vous absolument à voter pour un candidat si vous estimez ne pas être satisfaits du panel qu'on vous propose?
Pourquoi ne pas apporter une autre alternative qui vous permettrait d'accomplir votre devoir citoyen, à savoir voter, mais voter pour aucun des candidats si vous estimez qu'ils ne sont pas satisfaisants: le vote blanc!
Comme je le disais ailleurs, plutôt que le vote contestaire qui vise à detruire le système en votant les extrêmes (droite ou gauche), plutôt que de râler chacun dans son coin, pourquoi ne pas montrer que vous n'êtes pas contents à travers cette voie, ?
Vous avez un réel pouvoir entre les mains et vous ne l'utilisez pas!! On vous fait croire que les hommes politiques mènent la danse mais le vote c'est vous qui le faites!
Alors oui, le vote blanc n'est pas pris en compte pour l'instant, mais un grand mouvement de masse ne pourra qu'attirer l'attention! Les choses ne changent pas si on se satisfait de ce qu'on a...
Je ne suis pas farouche partisanne forcément du vote blanc, mais pensez-y au moins.. et dites-vous que oui, vous avez une alternative! ;)
Bonjour,

Le vote blanc est intéressant en effet pour qui souhaite exprimer son désaccord notamment si l'on estime qu'aucun candidat ne peut le représenter. Ceci dit, on peut quand même voter pour choisir entre "la peste et le cholera" si on estime que l'un est pire que l'autre et qu'à défaut de favoriser un candidat, on peut aussi essayer d'en freiner certains...

C'est ainsi qu'il faut comprendre le relatif silence de la gauche face à Le Pen. Si on arrive pas à grignotter Sarkosy par la gauche, ne diabolisons pas de trop l'extreme droite pour qu'elle vienne boulotter Sarkosy sur sa droite... Malin.

Au fait, puisque ce forum traite de la place centrale des grandes tailles, quel est le candidat qui vous semble respecter (ou représenter ?) le plus les personnes de grandes tailles ici ???
41 ans 417
je pense que le vote blanc ne sera pas médiatisé mais il sera pris en compte par les partis. alors que l'abstention c'est beaucoup plus compliqué comme je le disais par ailleurs. je sais quand dans ma ville, on va regarder les résultats bureaux par bureau et se demander pourquoi c'est comme ça. on ne changera pas le projet parce que le projet a été choisi par les militants et que la politique ce n'est pas du marketing, mais on changera peut-être ce qu'on met en avant, la façon d'expliquer etc.

cela dit je pense que la vraie bonne solution pour ne pas à avoir à choisir entre des candidats qui ne nous conviennent pas, c'est d'agir, au lieu de subir... moi j'ai 6 à 7 réunions par semaine en ce moment, et depuis 3 mois, et si aujourd'hui, non seulement je n'ai pas à "choisir entre la peste et le choléra" mais qu'en plus je pourrais voter pour 3 candidates différentes sans que ça me perturbe vraiment, c'est aussi parce que j'ai passé des heures à rédiger des propositions depuis plus d'un an, à me mobiliser avec d'autres pour que ces propositions apparaissent dans le programme de la candidate de mon parti. et ce n'était vraiment pas facile, et ça m'a pris beaucoup d'énergie. mais aujourd'hui, quelles que soient mes opinions personnelles concernant cette candidate, elle a un projet sur lequel j'ai pesé, avec d'autres, autant que possible, et bien au delà de mes espérances, un projet que je suis fière de porter, dont j'espère que les législatives permettront à un gouvernement de l'appliquer... et que la candidate on la verra le 31 décembre et le 14 juillet mais que les bienfaits du programme, on (pas moi parce que rien ne me concerne vraiment directement) les verra tous les jours.

il y a un moment où il faut se dire que le monde est ce qu'on en fait, et que si on ne trouve pas de candidat à son goût c'est peut-être qu'on a passé 5 ans à se préoccuper d'autre chose, et que ce n'est pas la faute des partis en place.
48 ans pépettesland 1803
Merci d'avoir fait ce post Very ;) .

La question que je me pose en fait vraiment avec le vote blanc, c'est que j'ai peur que : d'une part cela ne change pas grand chose par la suite lorsque celui qui sera élu prendra le pouvoir, d'autre part que cela ne favorise dans un certain sens un des candidat que je ne tiens absolument pas à vois passer.

Un exemple:
Si en 2002, ceux qui étaient pour Jospin avaient voté blanc au deuxième tour (puisque à priori ni Chiracm ni Le Pen ne leur convenait) n'aurait on pas risqué de voir Le pen devenir Président et est ce que le vote massif en blanc aurait eu un impact important sur sa politique post élection ?

En gros, quel est le vrai pouvoir du vote blanc dans ce style d'élection, que peut on en espérer de manière concrête (ie en terme d'actes effectifs et non de promesses) ?

Perso je pensais vraiment qu'on n'en tenait absolument pas compte, mais si c'est pas le cas cela devient effectivement complètement différent.
56 ans 91 25732
En terme de suffrages, le vote blanc est considéré comme nul. Lorsqu'on remplit le PV des élections, on comptabilise en même temps les bulletins blancs et les bulletins nuls (c'est à dire raturés, non conformes, portant un signe distinctif) et les enveloppes vides.

Ensuite on fait le rapport votants / bulletins blancs et nuls, enveloppes vides. Le résultat donne le nombre de suffrages exprimés.

Donc le vote blanc n'est pas un suffrage exprimé et est considéré au même titre que l'enveloppe vide ou le bulletin portant des insultes.

Le seul intérêt du vote blanc, comme celui du vote nul d'ailleurs, c'est que les électeurs sont venus voter. Cela modifie donc le rapport nombre d'inscrits / nombre de votants.

Et là à quoi ça sert ? A faire des statistiques. C'est tout. Aucun enseignement n'est tiré du fait qu'un électeur se soit tout de même exprimé par un vote blanc et qu'il ait par là voulu dire que soit il ne savait pas qui choisir, soit il n'était d'accord avec aucun candidat. Ou si un enseignement est tiré, on ne nous en parle pas.

Si le vote blanc était pris en compte, je suis presque certaine que pas mal de gens l'utiliseraient pour marquer leur désaccord ou leur scepticisme. Et on serait probablement obligés de faire plusieurs fois les élections pour pouvoir enfin élire quelqu'un. Alors on ferait sûrement comme pour les papes, un nombre précis de tours au bout duquel un élu doit être choisi !

A la limite (et je ne devrais pas parler comme cela) l'abstention a quasiment un poids plus fort que le vote blanc. Imaginez si 90% de français inscrits ne votaient pas ? Là ça poserait problème !

Pour moi le vote blanc est bien un suffrage exprimé, mais pas en terme de nom ou de liste. Je pense aussi qu'on devrait en tenir compte, mais j'avoue n'avoir aucune idée réelle sur la façon de faire. ;)
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
JM_REAGAN a écrit:
Bonjour,

Le vote blanc est intéressant en effet pour qui souhaite exprimer son désaccord notamment si l'on estime qu'aucun candidat ne peut le représenter. Ceci dit, on peut quand même voter pour choisir entre "la peste et le cholera" si on estime que l'un est pire que l'autre et qu'à défaut de favoriser un candidat, on peut aussi essayer d'en freiner certains...

C'est ainsi qu'il faut comprendre le relatif silence de la gauche face à Le Pen. Si on arrive pas à grignotter Sarkosy par la gauche, ne diabolisons pas de trop l'extreme droite pour qu'elle vienne boulotter Sarkosy sur sa droite... Malin.

Au fait, puisque ce forum traite de la place centrale des grandes tailles, quel est le candidat qui vous semble respecter (ou représenter ?) le plus les personnes de grandes tailles ici ???


HS ON

il y a un poste sur vlr mettant en valeur les propos grossophobes de Sarkozy mais la flemme de chercher la

HS OFF
A
36 ans Nice 21965
je ne voterais pas blanc. pourquoi? tout simplement parce que mon vote ne sera pas pris en compte (dans un sens c'est logique si le blanc l'emporte à la majorité, on fait quoi? faudrais le prendre en compte en pourcentage ou je sais pas quoi)

ensuite, si moi je ne trouve pas un candidat qui me convienne à 100% (c'est meme impossible), d'autres personnes n'auront pas la meme reflexion et n'hesiterons pas à voter (notament le fn comme en 2002)

à nice en 2002, le pen passait au premier tour à plus de 50%. pourquoi tout simplement parce que les jeunes de la bas ne votaient pas ou votaient blanc et les vieux qui y voient de la racaille à nettoyer au karsher et qui sont endoctrinés par les media eux n'ont pas hesiter à voter

c'est pourquoi je peux comprendre les gens qui pensent voter pour le moins pire c'est pas un vote d'adhesion mais de contestation, sauf que cette année on est pas mal bloqué car ce mode de raisonnement peut faire courir à la perte de la france...
41 ans 417
Finette,
l'exemple de 2002 est particulier. mais bon. Chirac a été élu à 82%. moi j'ai voté pour lui pour l"image internationale de la France, il fallait que son score soit haut.
au final, il a dit "j'ai entendu blabla" mais il a pris comme premier ministre un membre de démocratie libérale, le parti qui a accueilli les présidents de Régions qui se sont alliés avec le FN en 98 et ensuite quand il y a eu des réactions aux premières lois Sarkozy sur la sécurité, Balladur a osé dire "ce programme a été chois par 82% des Français"...
sur ce cas-là je pense que le vote blanc aurait pu être plus utile politiquement mais il était logique que personne ne veuille prendre la responsabilité de risquer la victoire de Le Pen.

après, tout dépend du vote. per exemple, si on veut plus d'écologie mais qu'on aime pas les Verts, je pense qu'il peut être plus utile de voter Voynet que blanc car le score de Voynet, en cas de victoire d Royal, obligera à une meilleure prise en compte des enjeux écologiques... de même si on pense que le programme du PS n'est pas assez à gauche, un vote Buffet permet de faire passer ce message (mais pas un vote Besancenot et Laguiller qui ne sera pas analysé comme ça pr le PS)... De même si on pense que Sarkozy n'est pas assez à droite, un vote De Villiers peut peser, mais pas un vote Le Pen il me semble.

Après, si c'est blanc ou Bové par exemple, la question se pose. Parce que si on n'adhère pas franchement à son progrès c'est délicat parce qu'il parle à la fois des banlieues, des OGM, de mondialisation, donc c'est plus compliqué à interpréter...
41 ans 417
Patty a écrit:
En terme de suffrages, le vote blanc est considéré comme nul. Lorsqu'on remplit le PV des élections, on comptabilise en même temps les bulletins blancs et les bulletins nuls (c'est à dire raturés, non conformes, portant un signe distinctif) et les enveloppes vides.

Ensuite on fait le rapport votants / bulletins blancs et nuls, enveloppes vides. Le résultat donne le nombre de suffrages exprimés.

au final, un vote blanc ou nul c'est pas grave si on compte pareil. les gens qui ont un candidat qui leur plaît vont pas gaspiller leur voix à mettre des insultes sur les bulletins. parfois quand on a 2 noms différents c'est intéressant. la ça m'étonnerait qu'on n'aie pas quelques enveloppes de la gauche anti-libérale un bulltin de Buffet, un de Besancenot et un de Bové... alors, ça ne sera pas comptabilisé mais les citoyens présents en parleront et ça ressortira...

les analyses existent mais elles n'ont pas de vocation être publiées, puisque c'est un instrument de travail...
48 ans pépettesland 1803
Donc le vote blanc sert au final à exprimer sa contestation mais il n'a ni poids politique réel, ni ne remets en question les choix gouvernementaux de ceux qui seront élus, c'est bien ça ?

Donc, dans mon cas précis et pour ces élections, si je ne veux absolument pas qu'un des deux finalistes passe mais que celui qui sera en face de lui ne me convient pas trop non plus, j'ai qd même intérêt à voter pour ce dernier, même si je ne suis pas en total accord avec ce qu'il propose non ?
Parce que dans ce cas un vote blanc correspondra sans doute plus à une voix en faveur de celui qui me fout les boules qu'à une voix de contestation non ?

Bref, c'est totalement con ce style de scrutin en fait ](*,)
41 ans 417
finette a écrit:
Donc le vote blanc sert au final à exprimer sa contestation mais il n'a ni poids politique réel, ni ne remets en question les choix gouvernementaux de ceux qui seront élus, c'est bien ça ?

Donc, dans mon cas précis et pour ces élections, si je ne veux absolument pas qu'un des deux finalistes passe mais que celui qui sera en face de lui ne me convient pas trop non plus, j'ai qd même intérêt à voter pour ce dernier, même si je ne suis pas en total accord avec ce qu'il propose non ?
Parce que dans ce cas un vote blanc correspondra sans doute plus à une voix en faveur de celui qui me fout les boules qu'à une voix de contestation non ?

Bref, c'est totalement con ce style de scrutin en fait ](*,)

ben comment faire autrement ? fonde ton parti, fais un programme et en avant !
un vote blanc ne peut pas avoir de poids politique réel puisqu'il n'exprime pas de message politique autre que "personne ne me convient" ce qui, tu en conviendras, est un programme politique un peu léger.
il peut juste permettre aux dirigeants d'y réfléchir un peu, mais eux-mêmes n'ont pas tous les éléments pour savoir pourquoi tu as voté blanc.
Exemple (fantaisiste mais réaliste) :
Madame A vote blanc car : 1. elle est de gauche (exit Sarkozy, Bayrou, De Villiers, Le Pen) 2. elle ne veut pas voter pour une femme (exit Royal, Buffet, Voynet, Laguillier) 3. elle n'aime pas les trostkistes (exit besancennot et shivardi) 4. elle aime se promner en forêt le mercredi avec ses enfants sans risquer sa vie (exit Nihous) 5. elle pense que les OGM peuvent régler le problème de la faim dans le monde (exit bové)

Monsieur B vote blanc car 1. Il est de droite (exit Royal, Buffet, Voynet, Besancenot, Laguiller, Bové et Shivardi) 2. il est gaulliste donc pas très libéral (exit Sarkozy) 3. il n'a rien contre les musulmans et les arabes (exit De Villiers et Le Pen) 4. il est prof, pur produit de l'école républicaine laïque et a de la mémoire (Exit Bayrou) 5. il ne pense pas que tuer des animaux est un loisir comme els autres (Exit Nihous)

Comment veux-tu que ce vote soit efficacement analysé ? ça restreint un peu par rapport à l'absention où on a les indifférents, les annarchistes, les distraits, les malchanceux (accident de voiture, ratage de train pour aller voter...) et ceux qui auraient pu voter blanc... mais c'est quand même très vague.
Pour Madame A il aurait fallu un homme de gauche, socialiste ou communiste, anti-chasse et pro-OGM pour qu'elle vote (genre Hollande peut-être, ou Braouzec). Pour Monsieur B il aurait fallu une personne de droite républicaine, de préférence un gaulliste ouvert (genre Seguin). Sauf que ça ce n'est que dans la tête des gens...

quel système électoral proposes-tu pour ta part ?
41 ans 417
finette a écrit:
en total accord avec ce qu'il propose non ?
Parce que dans ce cas un vote blanc correspondra sans doute plus à une voix en faveur de celui qui me fout les boules qu'à une voix de contestation non ?

de toute façon, en total accord, ce n'est pas possible. avec mon chéri qui est dans le même parti, le même courant et tout, on a des débats houleux sur 1 ou 2 sujets... je ne connais personne avec qui je peux jurer être en accord total. il y a des gens avec qui je n'ai jamais eu de désaccord profond, mais nous n'avons pas abordé tous les sujets...
48 ans pépettesland 1803
nehara a écrit:
finette a écrit:
Donc le vote blanc sert au final à exprimer sa contestation mais il n'a ni poids politique réel, ni ne remets en question les choix gouvernementaux de ceux qui seront élus, c'est bien ça ?

Donc, dans mon cas précis et pour ces élections, si je ne veux absolument pas qu'un des deux finalistes passe mais que celui qui sera en face de lui ne me convient pas trop non plus, j'ai qd même intérêt à voter pour ce dernier, même si je ne suis pas en total accord avec ce qu'il propose non ?
Parce que dans ce cas un vote blanc correspondra sans doute plus à une voix en faveur de celui qui me fout les boules qu'à une voix de contestation non ?

Bref, c'est totalement con ce style de scrutin en fait ](*,)


ben comment faire autrement ? fonde ton parti, fais un programme et en avant !
un vote blanc ne peut pas avoir de poids politique réel puisqu'il n'exprime pas de message politique autre que "personne ne me convient" ce qui, tu en conviendras, est un programme politique un peu léger.


quel système électoral proposes-tu pour ta part ?


Qd je dis que c'est con ce genre de scrutin c'est qu'en fait, du coup, personne n'est jamais content et si les gens sont mécontents comment pouvoir gouverner de manière efficasse ?

Avec ce type de scrutin on en arrive à des situations comme celles de 2002 où finalement la droite s'est fait jetée à chaque élections antérieures et où les les grognes, les grêves et les manifestations ce sont accumulées.

C'est pas ce que j'appelle une franche réussite démocratique.
46 ans Rouen 3807
Voter blanc n'est pas pris en compte dans les élections. je suis d'accord pour trouver cela dommage.

Par contre, sachant cela, je pense que le faire, revient à ne pas vouloir s'exprimer. On a le choix entre Charybde et Sylla et bien choisissons le moins mauvais des deux, plutôt que de laisser un autre décider à notre place.

En un mot: VOTER!
Very-Irresistible a écrit:

Comme je le disais ailleurs, plutôt que le vote contestaire qui vise à detruire le système en votant les extrêmes (droite ou gauche),

Cette phrase n'engage que toi, car il y en a beaucoup qui vote l'extrème droite ou gauche sans que cela soit pour autant un vote contestataire. Beaucoup vote l'extrème droite ou gauche car ils sont sur de leur conviction, et ils ne votent pas pour exprimer une contestation ou un mal de vivre, ils votent pour ces partis, car ils se reconnaissent dans ces partis.Ce n'est qu'une minorité qui vote dans un esprit contestataire.
very irresistible a écrit:
Vous avez un réel pouvoir entre les mains et vous ne l'utilisez pas!!

Quel pouvoir? Le vote blanc n'est pas un pouvoir, c'est une pantomine à la "Ponce Pilate" : je garde mon droit mais je me lave les mains, je fais mon devoir de citoyen en votant , pour éviter le quant diront on ou une amende comme cela se fait dans certains pays, mais je me dégage de mes responsabilités.
Voter blanc n'est pas une prise de position, ce n'est pas participer à la vie constructive d'un pays, c'est au contraire faire preuve d'un "je m'en foutisme", c'est une sorte de calimerotage : ah mon préféré n'est pas passé, ouinnnn, ben je vote pas ou je vote blanc, que les autres choisissent, et advienne ce que pourra, je prend pas position, na. :roll:
Face à 2 personnes qui ne font pas partie de vos idées, de vos aspirations, il faut tout de même penser à l'avenir du pays et y participer, dur est le choix certes, mais il suffit d'oublier ses propres idées et de voter pour celui qui s'approche le plus de ce que vous considérez comme étant une possibilité d'ouvrir des horizons constructeurs.Et comme le dit si bien "very irresistible", cela permet en votant pour quelqu'un de construire vous même l'image politique et non aux politiciens de le faire
Allez Dimanche, c'est besancenot/Lepen qui vont arriver, dur dur hein. :lol:
ou Bové/laguillers.
En tout cas si c'est Bayrou/Le Pen et c'est fort possible, qu'est ce qu'on va rigoler :lol: Ce sera surement un choix très dur à faire, mais le coté humoristique est que les deux soi disant leader(les sondages nous ont souvent prouvés dans le passé qu'ils n'étaient qu'une subjection dirigée par le gouvernement) seront absents.
Et puis voter blanc, c'est pas du racisme ça?


Schivardi est pour les maires, je dis rien, je ne suggère rien, c'est juste une info :oops:
B I U