MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je croyais que c'etait fini...

70 ans 3528
Je me disais que j'allais bien, depuis que je frequentais VLR j'avais meme perdu l'idee de perdre du poids. je me disais que je m'acceptais, que je mangeais a ma  
faim et que ca suffisait... je me disais que j'avais passe le pire et que je pourrais continuer, et oublier....

mais voila... il suffit d'un week end, il suffit de se lever sans cesse, ne meme pas pouvoir regarder un film en entier, mettre pause sans arret parce que je pense a tout ce que je peux manger, vite, sans passer de temps a cuisiner. puis remettre la tele, pour ne pas realiser tout ce que je mange....

et cette sensation d'estomac lourd, cette presque envie de vomir.... mais surtout, surtout, ce sentiment horrible d'avoir enterre quelque chose sous la bouffe.... encore une fois....encore une fois....

....est ce qu'on s'en sort jamais.... :(
39 ans Toulouse 5609
mais bien sur que tu t'en sortiras, déjà tu as identifié le problème et tu sais quels sont tes comportement alimentaires et certains n'en sont pas encore là. surtout ne culpabilise pas par apport à ces comportements mais cherche plutot quelle en est la (les) cause(s): quel est ton état émotionnel? as-tu vraiment faim? etc.
tu le dis toi-même: être ici et lire d'autres temoignages, conseils,etc ça fait beaucoup de bien, ça fait avancé mais ce n'est pas quelque chose qui se règle en quelques jours. il faut que tu t'approprie ces conseils, que tu les fasses tiens.
tu as lu tout ce qui concerne la R.A par exemple? c'est super dur au début d'essayer d'y croire, de dire non aux régimes et surtout...de l'appliquer à soi. je n'ai pas encore terminé ce cheminement non plus mais ça va de mieux en mieux chaque mois; alors je suis sure que ça marchera pour toi aussi.
et au niveau médical, tu es suivie? par un bon médecin j'entends, pas par un couyon grossophobe. parce que en dehors de nos propres comportements il y a parfois aussi des raisons médicales qui ne sont pas détectées lorsqu'on consulte de mauvais médecins qui ramènent tout au "commencez par perdre du poids".
en tout cas je te souhaite plein de courage et je t'envoie des bisous :kiss:
37 ans 12494
je ne vias pas te fdire que l'on s'en sort une bonne fois pour toute car ce serait faux... A moi de faire un travail psy en parallele de longue alène non tu ne seras jamais guérie... je ne dis aps cela pour te faire peur ...

tu sais je l'ai deja dis sur plusieur post mais il faut considéré que nous ne serons jamais guérie... que le processus est long , douloureux et dificile...et que parfois on chute... moi même il n'y a aps si longtemps je me suis remise a fiare des crises de compulsions alimentaires car je n'aivais plus a gérer un trop plein d 'émotion...
il ne faut pas culpabiliser et se n'est pas parce que tu as dérapée une fois que tout le travail que tu as deja effectué doit etre remis en question...loin de la ... ce que tu as deja fait et tres bien et a surement été tres dificile et douloureux pour toi.
il fauit laisser passer l'orage et essayer d'analyser le pourquoi du comment....et reprendre ou l'on s'etait arreter car en général on en sort grandit de toute ses crises...

le chemin est lon, certes mais sa en vaux la peine !
surtout n'hésite pas a revenir poster si nécessaire il y aura toujours quelqun pour te répondre... si tu le peux essaie de te faire suivre par un membre du ros que ce soit un psy , nutri ou même u simple généraliste qui pourra j'en suis sure t'aider.

Désolée pur le roman.. :oops: et courage...
70 ans 3528
Merci les filles pour votre soutien.... oui, je sais, que ca n'est jamais vraiment fini, qu'il faut du travail, que c'est un long chemin.... et c'est vrai qu'il y a enormement de progres, quand j'y pense. j'arrive a m'en rendre compte, au milieu, a me dire "je ne suis pas en train de manger de maniere naturelle, j'essaie de fuir une emotion"....

oui, mais voila.... moi je pensais que ces emotions disparaitraient aussi... c'est de l'ordre du reve, c'est sur... mais je deteste quand tout a coup des pensees me reviennent, ingerables...

oui, j'ai lu sur la RA, mais en fait quand j'ai commence ma RA l'annee derniere, je me suis rapidement rendue compte que la bouffe n'etait que la surface d'un probleme bien plus douloureux. et des pensees, des morceaux entiers de ma vie que j'avais occultes, me sont revenus... en partie.

parfois, par moment, ca continue de revenir... et c'est dur.... et surtout je suis tellement en colere d'avoir a vivre avec ca, quoi que je fasse, d'avoir toujours ce "passe"...

enfin.... merci beaucoup d'etre la en tous cas... VLR est une vraie benediction dans ma vie... :kiss:
37 ans 12494
mamisha a écrit:

oui, mais voila.... moi je pensais que ces emotions disparaitraient aussi... c'est de l'ordre du reve, c'est sur... mais je deteste quand tout a coup des pensees me reviennent, ingerables...
tes émotions ne peuvent pas disparaitre malheureusement ce serait trop simple sinon !! ;) par contre si elles reviennent de façon si brutale et si ingérable alors que tu les croyait enfouies ou oubliées c'est que le travail psy n'a pas été fait en totalite.... et c'est ce qui es dificile... de faire le travail psy jsuq'au bout car c'est souvent tellement douloureux qu'il est bien plus facile de l'occulté ou de le taiter de façon superficielle que de vraiement le traité à fond surtout si tu es seule pour faire ce travail là...

oui, j'ai lu sur la RA, mais en fait quand j'ai commence ma RA l'annee derniere, je me suis rapidement rendue compte que la bouffe n'etait que la surface d'un probleme bien plus douloureux. et des pensees, des morceaux entiers de ma vie que j'avais occultes, me sont revenus... en partie.

c'est souvent le probleme pour beaucoup d'entre nous on a tous a un moment comprenser un manque , ou une perte par la nourriture qui est devenue une sorte de refuge bien douce face a ce ui nous touchait au plus profond de nous même ... et faire le deuil de notre hyperphagie est aussis dificile car ancré a des peurs, et des angouisses bien souvent maitrisé ou ignorée....

parfois, par moment, ca continue de revenir... et c'est dur.... et surtout je suis tellement en colere d'avoir a vivre avec ca, quoi que je fasse, d'avoir toujours ce "passe"...

malheureusement pour ton passé tu n'y peux aps grand choses... c'est ce qui ta construit et qui fait ue tu es celle que tu es aujourd"'hui le renier n'est pas forcement la meilleure solution... Il faut arriver à l'apprivoiser et à l'accepter... même si c 'est dur , même si c'est douloureux ce n'est comme comme sa que tu connaitra la paix...
70 ans 3528
Merci, Sam66, tu as tellement raison...

heureusement que VLR est la, tu vois, c'est comme si derriere moi il y avait d'un cote le petit :angel: me disant ce que tu me dis, que ca prend du temps, que je vais m'en sortir et que oui, ce sera a jamais mon histoire, mais que j'apprendrai a vivre avec, en paix.
de l'autre cote :evil: me dit que c'est foutu, que c'est pas la peine, que tous mes efforts ne serviront a rien...

bref, ca va un peu mieux aujourd'hui. le grand progres que je remarque maintenant c'est que le "derapage" cote bouffe est tres limite (une crise maxi), meme si apres il me faut encore du temps pour gerer mes emotions, je commence a trouver d'autres moyens de le faire...

merci :)
B I U