MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Rééducation alimentaire et Outremangeurs anonymes

A
46 ans Lyon, France 112
Bonjour,

je me pose la question de la compatibilite du programme de la RA et de la proposition des OA au sujet du cadre alimentaire.

En effet, les OA insistent pas mal  
(brochure : Choisir dans la dignité) sur le fait de faire 3 repas par jour, 0 compulsion et 1 jour à la fois. Ils font des propositions de cadre de repas sans citer les aliments mais les appartenance alimentaires (proteines, feculents, legumes, etc.)
Il s'agit aussi de voir les aliments qui nous font compulser et de les éliminer de notre cadre alimentaire...:twisted:
Personnellement, j'apparente ces conseils à de la diététique, donc on peut vite glisser dans le contrôle et donc dans la restriction cognitive.

En revanche, dans cette même brochure (Choisir dans la dignité), ils parlent des comportements à éviter pendant les repas (manger debout, devant la TV, trop vite sans mâcher, etc.) et prônent un cadre alimentaire sur les nouveaux comportements alimentaires à adopter. :P Personnellement, ce point sur les comportements alimentaires me parlent plus et me semblent être très proches de la RA.

Qu'en pensez-vous ? (que vous soyez participants ou non des réunions OA)

Merci 8)
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
Je ne pense pas que ce sit incompatible. Les conseils sur les 3 repas par jour etc, ne les écoute pas et fais ta RA comme tu le sens, c'est tout ce que je te conseille.

Le but 1er des OA est de parler des TCA je crois, alors contente toi de faire ça et puis les conseils à la noix tu t'en fiches! ;)

Bonne continuation dans ta démarche! ;)
40 ans 78 3901
La deuxième partie relative au carnet alimentaire, aux choses à ne pas faire quand on mange, c'est tout à fait dans le cadre de la RA.

Toutefois, la première partie, qui non seulement nous dit comment manger et en gros quoi manger, ça ressemble à des règles de diététique.
De plus, je ne pense pas que ce soit les aliments qui nous fassent compulser mais une émotion, de quelque nature quelle soit... Et puis mettre de côté ses aliments, ça ne va pas avec les principes de la RA qui est de nous réconcilier avec les aliments. dans ce cas là, on va diaboliser un aliment et tout faire pour l'éviter, quoi de plus simple pour nous donner envie de cet aliment surtout si on aime ça, et pour moi ça entraine de la frustration, de plus y'a des chances qu'on reporte notre compulsion sur d'autres aliments...
40 ans Strasbourg 13
Perso, j'ai fait quelques recherches sur les Outre Mangeurs (OA en anglais) car je cherchais des gens avec qui échanger dans ma ville... Et celà ne m'a pas inspiré une franche sympathie.. Mais il faut dire que je ne suis pas croyante et très méfiante alors bon... :roll:

Je te cite quand même les 3 premières étapes, telles qu'ennoncées sur leur site:
1. Nous avons admis que nous étions impuissants devant la nourriture, que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.

2. Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison.

3. Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins de Dieu tel que nous Le concevions.

Voilà... Mais je souligne bien que mon opinion n'engage que moi!
109 ans Bretagne 1920
LeonieFranklin a écrit:
Perso, j'ai fait quelques recherches sur les Outre Mangeurs (OA en anglais) car je cherchais des gens avec qui échanger dans ma ville... Et celà ne m'a pas inspiré une franche sympathie.. Mais il faut dire que je ne suis pas croyante et très méfiante alors bon... :roll:

Je te cite quand même les 3 premières étapes, telles qu'ennoncées sur leur site:
1. Nous avons admis que nous étions impuissants devant la nourriture, que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.

2. Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison.

3. Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins de Dieu tel que nous Le concevions.

Voilà... Mais je souligne bien que mon opinion n'engage que moi!


+ 1
Je suis allée sur leur site, j'y ai vu plusieurs fois le mot Dieu, rien de tel pour me faire fuir au plus vite :peur:
T
56 ans paris 79
idem pour moi,
j'étais allée il y très longtemps (j'ai vraiment tout essayé, je crois) à une réunion et j'ai eu la même réaction : et dieu ne m'a pas empêché de manger
enfin pour certains c'était réconfortant et cela a marché

tidji
41 ans 417
Marjolaine29 a écrit:
Je suis allée sur leur site, j'y ai vu plusieurs fois le mot Dieu, rien de tel pour me faire fuir au plus vite :peur:

moi aussi et ça m'a fait fuir... mais c'est la façon dont ils le présentent genre "je peux pas seul, il faut une puissance supérieure pour y aller". moi je suis en train de me convertir au judaïsme et il nous sommes arrivés à la conclusion avec mon médecin du GROS que les juifs étaient obsédés par la nourriture. mais je pense que pour moi c'est pas mal. d'ailleurs apfeldorfer et zermati mettent les interdictions alimentaires religieuses dans les interdictions non nocives psychologiquement, puisque les interdits ne sont pas liés à la richesse calorique etc. et moi j'ai l'impression que ça m'aide. pour les jeûnes je suis pas prête la fois où j'ai essayé je me suis gavée avant alors que c'est pas une bonne solution. mais ça aide à réflechir au rapport entre l'humain et la nourriture, et à ne pas être obsédé par maigrir ou pas...
40 ans Strasbourg 13
Oui, moi aussi, celà m'a fait fuir mais je ne voulais l'exprimer de manière trop catégorique pour ne choquer personne!! :?
A
46 ans Lyon, France 112
nehara a écrit:
moi aussi et ça m'a fait fuir... mais c'est la façon dont ils le présentent genre "je peux pas seul, il faut une puissance supérieure pour y aller". moi je suis en train de me convertir au judaïsme et il nous sommes arrivés à la conclusion avec mon médecin du GROS que les juifs étaient obsédés par la nourriture. mais je pense que pour moi c'est pas mal. d'ailleurs apfeldorfer et zermati mettent les interdictions alimentaires religieuses dans les interdictions non nocives psychologiquement, puisque les interdits ne sont pas liés à la richesse calorique etc. et moi j'ai l'impression que ça m'aide. pour les jeûnes je suis pas prête la fois où j'ai essayé je me suis gavée avant alors que c'est pas une bonne solution. mais ça aide à réflechir au rapport entre l'humain et la nourriture, et à ne pas être obsédé par maigrir ou pas...

Merci à tous pour vos réponses.
Effectivement, ces 3 repas par jour des OA, cela fait un peu rigide et c'est un peu différent de la RA.

Merci Nehara pour ton apport sur une religion, c'est très intéressant. Je pense aussi que si on fait quelquechose pour sa vie spirituel, cela ne nous conduira pas vers la compulsion. Quoique j'avais jeûné une journée et le soir j'ai compulsé.

Je pense que les OA ont raison d'apporter un peu de spirituel (Dieu ou autre chose) pour soulager la compulsion, car une vie spirituel apporte de la sérénité en soi et un rapport plus serein avec la nourriture. Ca marche sur moi petit à petit.

Je connais aussi les 12 étapes des OA que je travaille pour m'en sortir et je fais de la RA toute seule pour l'instant, c'est pourquoi j'ai pose la question ici sur le forum...
B I U


Discussions liées