MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Plus de motivation au boulot : déprime ?

38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Bonjour !

Depuis la rupture avec mon homme en novembre dernier, j'ai plus envie de rien faire au boulot ... J'ai perdu toute motivation, enfin avant j'étais pas bien motivée mais  
au moins je bossais. Maintenant ça me force vraiment de travailler ! J'ai quand même envie de venir travailler mais une fois au boulot j'ai vraiment envie de rien faire ...

Pour expliquer un peu le contexte : je vivais avec mon homme depuis plus de 4 ans, ensemble avec lui depuis 5 ans. Il a rompu en novembre et a quitté la région. Depuis janvier, on revit une relation à distance car on a besoin de faire un travail sur soi.

Je vais en parler à mon psy lundi mais je voulais aussi en parler avec vous ...
1443
Peut être oui que c'est le symptome d'une dépression.
Peut être aussi que c'est symptomatique de bien d'autres choses.
Est-ce que tu travaille seule ? Est-ce que ta relation avec tes collègues/patron a changé ?
Est-ce que la vie en général te semble dépourvue d'intêret ?

Peut être que le tournant qu'a pris ta vie après votre rupture a fait changé fondamentalement ta vision de cette vie "d'avant" ?
Peut être que tu te rend compte a présent de toutes les choses qui ne te convenaient pas dans cette vie.

Rien n'est perdu, interroge-toi, trouve des réponses et s'il doit y avoir du changement, n'hésite pas !
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Jazz a écrit:
Peut être oui que c'est le symptome d'une dépression.
Peut être aussi que c'est symptomatique de bien d'autres choses.
Est-ce que tu travaille seule ? Est-ce que ta relation avec tes collègues/patron a changé ?
Est-ce que la vie en général te semble dépourvue d'intêret ?

Peut être que le tournant qu'a pris ta vie après votre rupture a fait changé fondamentalement ta vision de cette vie "d'avant" ?
Peut être que tu te rend compte a présent de toutes les choses qui ne te convenaient pas dans cette vie.

Rien n'est perdu, interroge-toi, trouve des réponses et s'il doit y avoir du changement, n'hésite pas !


Au boulot, rien n'a changé, c'est comme avant. J'ai plutot de bonnes conditions de travail. Par contre, c'est vrai que je vis mal mon célibat dans le sens où je trouve ma vie fade : j'ai peu d'amis, je n'ai pas d'activités extérieurs. Et pourtant, je ne bouge pas tout simplement parce que je n'y arrive pas ! Je me sens comme engluée et pas motivée pour faire quoi que ce soit. C'est la première fois de ma vie que je vis seule.
Comme je le disais dans un autre post, je suis une dépendante affective. J'ai une relation à distance avec mon ex. Et quand je ne le vois pas (je le vois un week end par mois), c'est comme si j'arrêtais de vivre ...
38 ans au milieu des poissons 7816
Tu dis :

_nash_ a écrit:
Depuis janvier, on revit une relation à distance car on a besoin de faire un travail sur soi.


et aussi :

_nash_ a écrit:

C'est la première fois de ma vie que je vis seule.
Comme je le disais dans un autre post, je suis une dépendante affective. J'ai une relation à distance avec mon ex. Et quand je ne le vois pas (je le vois un week end par mois), c'est comme si j'arrêtais de vivre ...


Ce qui m'amène à te poser une question : As-tu fait ce travail sur soi dont tu parles ?
L'impression que j'ai est que ta vie ne se limite plus qu'à la relation singulière que tu as avec ton ami. J'ai l'impression que plus rien n'a d'importance lorsque qu'il n'est pas là. Je pense qu'il faut vraiment que tu fasses ce travail sur toi, te retrouver toi !
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Ocean a écrit:
Tu dis :

_nash_ a écrit:
Depuis janvier, on revit une relation à distance car on a besoin de faire un travail sur soi.


et aussi :

_nash_ a écrit:

C'est la première fois de ma vie que je vis seule.
Comme je le disais dans un autre post, je suis une dépendante affective. J'ai une relation à distance avec mon ex. Et quand je ne le vois pas (je le vois un week end par mois), c'est comme si j'arrêtais de vivre ...


Ce qui m'amène à te poser une question : As-tu fait ce travail sur soi dont tu parles ?
L'impression que j'ai est que ta vie ne se limite plus qu'à la relation singulière que tu as avec ton ami. J'ai l'impression que plus rien n'a d'importance lorsque qu'il n'est pas là. Je pense qu'il faut vraiment que tu fasses ce travail sur toi, te retrouver toi !


Je vois ma nouvelle psy depuis un mois. Je pense que ce travail sur moi va être long ... J'ai déjà compris certaines choses, j'ai mûri et compris ce qui a cafouillé dans ma relation. Maintenant le plus dur, c'est de prendre confiance en moi pour arrêter d'être dépendante affective.
38 ans au milieu des poissons 7816
_nash_ a écrit:
Ocean a écrit:
Tu dis :

_nash_ a écrit:
Depuis janvier, on revit une relation à distance car on a besoin de faire un travail sur soi.


et aussi :

_nash_ a écrit:

C'est la première fois de ma vie que je vis seule.
Comme je le disais dans un autre post, je suis une dépendante affective. J'ai une relation à distance avec mon ex. Et quand je ne le vois pas (je le vois un week end par mois), c'est comme si j'arrêtais de vivre ...


Ce qui m'amène à te poser une question : As-tu fait ce travail sur soi dont tu parles ?
L'impression que j'ai est que ta vie ne se limite plus qu'à la relation singulière que tu as avec ton ami. J'ai l'impression que plus rien n'a d'importance lorsque qu'il n'est pas là. Je pense qu'il faut vraiment que tu fasses ce travail sur toi, te retrouver toi !


Je vois ma nouvelle psy depuis un mois. Je pense que ce travail sur moi va être long ... J'ai déjà compris certaines choses, j'ai mûri et compris ce qui a cafouillé dans ma relation. Maintenant le plus dur, c'est de prendre confiance en moi pour arrêter d'être dépendante affective.



Tout travail sur soi qu'on entreprend est long, mais est toujours efficace. Donne-toi le temps d'y arriver. C'est déjà une bonne chose que tu aies compris certaines choses dans ta vie. Prendre confiance en soi est très difficile du jour au lendemain surtout si auparavant on était dépendant au point de vue affectif.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Ocean a écrit:



Tout travail sur soi qu'on entreprend est long, mais est toujours efficace. Donne-toi le temps d'y arriver. C'est déjà une bonne chose que tu aies compris certaines choses dans ta vie. Prendre confiance en soi est très difficile du jour au lendemain surtout si auparavant on était dépendant au point de vue affectif.


Oui, j'en suis bien consciente ... Et je me dis qu'il vaut mieux que je me "réveille" maintenant que dans 10 ans quand j'aurais définitivement perdu mon homme ...

Je sais que ma psy ne peut pas faire ce travail à ma place mais j'espère qu'elle me donnera certaines clés pour avancer !
38 ans au milieu des poissons 7816
_nash_ a écrit:
Ocean a écrit:



Tout travail sur soi qu'on entreprend est long, mais est toujours efficace. Donne-toi le temps d'y arriver. C'est déjà une bonne chose que tu aies compris certaines choses dans ta vie. Prendre confiance en soi est très difficile du jour au lendemain surtout si auparavant on était dépendant au point de vue affectif.


Oui, j'en suis bien consciente ... Et je me dis qu'il vaut mieux que je me "réveille" maintenant que dans 10 ans quand j'aurais définitivement perdu mon homme ...

Je sais que ma psy ne peut pas faire ce travail à ma place mais j'espère qu'elle me donnera certaines clés pour avancer !






Faire un travail sur toi n'implique pas de perdre ton ami, mais juste te retrouver avec toi et réaliser que malgré tes sentiments envers lui, toi aussi tu es importante. Déjà te retrouver avec toi-même, prendre conscience de toi, de ton être, de ta vie en tant qu'individu est important et en plus cela te permettra de mener une relation différente avec lui.
En bref, accepte-toi en tant qu'être à part entière, et non uniquement comme une moitié de couple.
Toi, tu "interromps" ta vie lorsqu'il est loin de toi, mais lui, penses-tu qu'il en fait de même ?... Je me pose la question.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Ocean a écrit:

Faire un travail sur toi n'implique pas de perdre ton ami, mais juste te retrouver avec toi et réaliser que malgré tes sentiments envers lui, toi aussi tu es importante. Déjà te retrouver avec toi-même, prendre conscience de toi, de ton être, de ta vie en tant qu'individu est important et en plus cela te permettra de mener une relation différente avec lui.
En bref, accepte-toi en tant qu'être à part entière, et non uniquement comme une moitié de couple.
Toi, tu "interromps" ta vie lorsqu'il est loin de toi, mais lui, penses-tu qu'il en fait de même ?... Je me pose la question.


Non, il vit "normalement". Je sais bien que je devrais faire pareil, mais je me sens "engluée" dans ma situation. Lundi, je fais ma deuxième séance avec la psy, j'espère que ça m'aidera.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
En plus de cela, en juin, au travail, on va avoir les entretiens individuels qui doivent permettre de faire le point sur le travail passé et à venir, sur comment on se voit évoluer, etc etc. Mon problème c'est que j'en ai rien à faire moi d'évoluer ! Le travail n'a jamais été la priorité dans ma vie, alors avec ce manque de motivation en plus, j'appréhende cet entretien car je ne saurais pas quoi dire ...
38 ans au milieu des poissons 7816
_nash_ a écrit:
Ocean a écrit:

Faire un travail sur toi n'implique pas de perdre ton ami, mais juste te retrouver avec toi et réaliser que malgré tes sentiments envers lui, toi aussi tu es importante. Déjà te retrouver avec toi-même, prendre conscience de toi, de ton être, de ta vie en tant qu'individu est important et en plus cela te permettra de mener une relation différente avec lui.
En bref, accepte-toi en tant qu'être à part entière, et non uniquement comme une moitié de couple.
Toi, tu "interromps" ta vie lorsqu'il est loin de toi, mais lui, penses-tu qu'il en fait de même ?... Je me pose la question.


Non, il vit "normalement". Je sais bien que je devrais faire pareil, mais je me sens "engluée" dans ma situation. Lundi, je fais ma deuxième séance avec la psy, j'espère que ça m'aidera.


Je ne sais pas pourquoi mais je m'en doutais... :roll:
Juste quelques questions : avant que ta relation ne change, tu as toujours été ainsi, ton couple passait toujours avant, tu t'oubliais ?
La psy que tu vois est psychiatre ou psychologue ?
Quoiqu'il en soit, les réponses c'est toi qui vas les trouver, la psy ne va pas te donner de pistes réelles. Le but est que cela soit toi qui le fasses, qui ébauches des pistes. C'est le début de ton travail sur toi. Il faut que tu te mettes en tête que c'est toi qui va trouver les solutions et non les autres.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Ocean a écrit:


Je ne sais pas pourquoi mais je m'en doutais... :roll:
Juste quelques questions : avant que ta relation ne change, tu as toujours été ainsi, ton couple passait toujours avant, tu t'oubliais ?
La psy que tu vois est psychiatre ou psychologue ?
Quoiqu'il en soit, les réponses c'est toi qui vas les trouver, la psy ne va pas te donner de pistes réelles. Le but est que cela soit toi qui le fasses, qui ébauches des pistes. C'est le début de ton travail sur toi. Il faut que tu te mettes en tête que c'est toi qui va trouver les solutions et non les autres.


Oui, avant la rupture, j'étais déjà comme ça. J'étais toujours dépendante de lui et finalement, je lui mettais beaucoup la pression. En bref, je crois que j'ai toujours été quelqu'un d'effacé que ce soit dans mon couple ou avant ... Le travail va dont être d'autant plus long.
Je vois une psychiatre mais elle a plus des méthodes de psychologue et heureusement.

Ce qui me fait peur c'est que maintenant, ça prend le pas sur mon boulot ...
A
36 ans Nice 21965
quand je te lis à chacun de tes posts et je dis bien chacun, tu parle tout le temps de lui (à part celui pour les impots :lol: ) on dirait que c'est le centre de ta vie et que tu ne vis que pour et par lui comme si toute ta vie ne dependait que de lui

il faut que tu apprenne à vivre pour toi, tu t'es pas posé la question de pourquoi tu etait "omnubilé" par lui? je crois pas que ca soit une histoire de dependance affective mais qu'il y a autre chose en dessous
39 ans somewhere over the rainbow 1376
athanyaw a écrit:
quand je te lis à chacun de tes posts et je dis bien chacun, tu parle tout le temps de lui (à part celui pour les impots :lol: ) on dirait que c'est le centre de ta vie et que tu ne vis que pour et par lui comme si toute ta vie ne dependait que de lui



J'ai la même impression. Tous tes posts font plus ou moins allusion à lui et à votre séparation .. je ne crois pas que ce soit la meilleure solution pour aller de l'avant de rester "figée" sur le passé
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
athanyaw a écrit:
quand je te lis à chacun de tes posts et je dis bien chacun, tu parle tout le temps de lui (à part celui pour les impots :lol: ) on dirait que c'est le centre de ta vie et que tu ne vis que pour et par lui comme si toute ta vie ne dependait que de lui

il faut que tu apprenne à vivre pour toi, tu t'es pas posé la question de pourquoi tu etait "omnubilé" par lui? je crois pas que ca soit une histoire de dependance affective mais qu'il y a autre chose en dessous


Ben malheureusement, c'est vrai ce que tu dis. C'est le centre de ma vie. Si je suis omnubilée par lui c'est parce que je n'ai rien d'autre autour. J'ai eu une adolescence pourrie car j'étais hyper enfermée sur moi même, j'ai perdue ma meilleure amie en route car elle ne comprenais pas ce que je vivais. Donc lorsqu'il est arrivé dans ma vie y'a 5 ans et demi, et bien je crois qu'effectivement, je me suis "accrochéé" à lui et je suis devenue hyper dépendante de lui parce que justement à part lui je n'avais rien et que grâce à lui j'allais mieux...
Aujourd'hui, j'ai 3 amies. Je ne me bouge pas plus que ça pour les voir. J'ai une vie super fade quoi, comme quand j'étais ado, avec l'indépendance en plus quoi.

Donc en fait, c'est tout un pan de mon caractère qu'il faut absolument que je fasse mûrir et comme j'ai toujours été comme ça, toujours dépendante de quelqu'un, ben ça va être hyper long ...
Comme disait Lolypops (qui d'ailleurs a disparu de VLR à cause de son boulot :( ), j'ai toujours besoin que quelqu'un me booste, me rassure, me prenne en main quoi. Mais ça c'est pas vivable pour les autres et pas bénéfique pour moi...
B I U