MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

RA et perte de poids, pour qui?

L
40 ans Mâcon 2
Bonjour

Je suis très intéressée par vos articles sur la rééducation alimentaire et notamment sur la méthode du docteur Zermati. J'aimerais me lancer, mais j'ai un peu peur.
Je mesure 1m67 et  
pèse 71kg. (73kg il y a 2 semaines, mais je suis en plein régime).Je ne suis pas obèse, juste un peu trop grosse selon les critères actuels (mais je rentre cependant dans l'IMC considéré comme normal... de justesse). Mais cela ne me convient pas et je veux maigrir, au moins de 6 ou 7 kg encore.
Ma question : et si mon "set-point" était de 71kg ou juste en dessous, voire pire, au dessus? dans ce cas, je préfère continuer mon régime et essayer de faire attention à ne pas reprendre ensuite!
Savez-vous si cette méthode fait perdre du poids lorsqu'on n'en a pas tant que cela à perdre?
Est-ce que certaines (ou certains) d'entre vous qui seraient dans le même ordre de poids que moi et qui auraient fait une RA pourraient me donner leur témoignages et me dire s'ils ont perdu du poids ou non?

Merci pour votre aide.
44 ans Salon de Provence (13) 617
Je crois que les réponses que tu pourrais avoir ne te serviront à rien. Personne ne peut savoir si tu es à ton set-point ou pas.

La question que tu dois te poser, c'est "est-ce que je suis prête à laisser mon corps décider du poids qui est bon pour moi ?". Pas le poids de l'imc, pas celui des magazines, pas celui de ton petit copain,...

Pourquoi veux-tu perdre du poids ? Qu'es tu prête à faire pour ça ? En quoi prendre quelques kilos serait un problème ? C'est à ça que tu dois répondre.
54 ans 671
Coucou Lillicub !

Pour te répondre il faudrait que tu nous racontes un peu plus en détails la raison pour laquelle tu te considères en surpoids. Puisque médicalement parlant tu dis toi-même que tu es dans la norme IMC.

Alors, as-tu des problèmes de santé, d'essoufflement, d'articulations ? As-tu grossi suite à une série de régimes ? Es-tu adepte du grignotage ? Penses-tu avoir des TCA ? As-tu lu la charte de VLR lorsque tu t'es inscrite sur le site ? As-tu parcouru les post-it situés en en-tête de ce forum RA ?

As-tu bien compris qu'une grande partie d'entre nous sont devenues obèses à partir d'un simple petit régime de rien du tout, en mettant le doigt dans cet engrenage de la restriction cognitive pour perdre "juste quelques kilos" ?

As-tu lu les témoignages de celles qui souffrent aujourd'hui de TCA pour avoir essayé de correspondre à une norme à laquelle elles ne pourraient jamais coller naturellement ?

Etc.

Si j'étais à ta place et si je pouvais revenir quelques années en arrière, sachant ce que je sais aujourd'hui, je travaillerais surtout l'acceptation de mon corps tel qu'il est plutôt que d'essayer de lui imposer une norme extérieure.

Pour toutes ces raisons + celles qui sont annoncées à l'entrée du site en général et de ce forum en particulier, sache que tes histoires de régimes ne sont pas bienvenues sur VLR.
Comprends-tu ? Nous prônons ici une autre approche du bien-être que l'amaigrissement forcé pour coller à des standards imposés.

Je pense que tu devrais lire encore un peu des anciens sujets de ce forum RA avant de poser de nouvelles questions, et nous serons nombreuses à pouvoir te répondre, mais certainement pas sur le sujet de la RA en tant que "régime qui marche ou pas". ;)

Bienvenue à toi sur VLR si tu acceptes ses règles ! ;)
L
40 ans Mâcon 2
Si j'insiste sur le fait que je suis toujours dans l'IMC "normal", c'est parce que je me trouve grosse et que j'essaye de me convaincre que "médicalement" je ne le suis pas.
Ca m'enerve beaucoup quand des filles qui pèsent 58kg se disent trop grosses, alors j'ai peur d'embêter également d'autre personnes qui pèsent plus que moi. Donc j'espère que je n'ai choqué personne, car ce n'est pas du tout ce que je voulais.

Sinon pour répondre à vos questions, j'ai effectivement suivi plusieurs régimes et toujours repris plus après... C'est d'ailleurs pour cela que je regarde ce site avec attention... mais aussi avec beaucoup d'appréhension. Je sais que les régimes ce n'est pas l'idéal, mais au moins on connait, on a l'impression de "maitriser" (ce qui n'est pas vrai du tout sur du long terme, j'en suis consciente, mais bon, on espère toujours tenir un peu plus longtemps).
J'ai tendance a ne vraiment pas me maitriser quand je mange, c'est donc pour cela que j'ai très peur de ne pas réussir l'exercice d'écoute et de maitrise de soi demandé par la RA. Le problème c'est que je ne mange pas juste pour me nourrir, mais aussi beaucoup émotionnellement, pour me calmer, pour me remettre en forme, pour me consoler...

Par rapport à mon envie de maigrir, il est vrai que je me sens mal dans ma peau, "pas belle" dès que mon poids augmente, et je sais que c'est important pour mon mari (même s'il me dit que je peux faire comme je veux). J'ai également quelques problèmes de santé (cholesterol, antécédents cardiaques dans la famille, problèmes de genoux, je m'essouffle vite) et plusieurs médecins m'ont conseillé de maigrir pour éviter ces problèmes.
Clairement, je me sentais beaucoup mieux dans ma peau autour de 63-64kg, mais j'arrivais tout juste à rester à ce poids avec des barres hyperprotéinées : je voulais perdre du poids avant mon mariage l'an dernier, j'ai à peine perdu 2kg et par contre j'ai pris 9kg en moins d'un an depuis, je n'avais jamais dépassé les 70 et je suis montée à 73. Je l'avoue, en mangeant vraiment n'importe comment (travail prenant -> pas de vrai repas, remplacés par des plats cuisinés ou des repas "fromages"...). Aujourd'hui, j'ai repris un régime un peu plus "sain" que les protéines, que j'avais déjà suivi il y a quelques années et qui m'avait assez bien réussi (weightwatchers : aventage je peux manger de tout, mais il faut compter et me limiter, priorité aux légumes et le moins de graisses possible). J'avais perdu 7kg en 7 semaines et n'avait repris que 2kg 1 an après. Cependant, depuis, j'ai tellement grossi que je me demande si ce régime ne m'avait pas malgré tout fragilisé et si je fais bien de m'y remettre. D'où mes questions et mon intérêt pour ce forum.
Si je n'ai pas "tapé à la bonne porte" et que je ne suis pas la bienvenue parce que j'essaye de perdre du poids et que je n'ai pas encore définitivement tourné la porte aux régimes (je me pose des questions), n'hésitez pas à me le dire et je ne reviendrais plus vous embêter.
Si par contre, ce forum est bien là pour des gens qui se posent des questions, qui échangent et réflechissent ensemble sans tourner le dos à ceux qui ont choisi une voie différente, alors je suis preneuse de tous vos conseils et vos expériences.

(désolée pour le pavé et merci de m'avoir lu jusqu'au bout)
34 ans 92 / 69 5897
Lillicub a écrit:

Ca m'enerve beaucoup quand des filles qui pèsent 58kg se disent trop grosses, alors j'ai peur d'embêter également d'autre personnes qui pèsent plus que moi. Donc j'espère que je n'ai choqué personne, car ce n'est pas du tout ce que je voulais.




Un petit tour ici ... http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_71969.htm


Sinon pour ton topic : connais tu gros.org ? la méthode ? le suivi ?
34 ans 1085
Coucou!
Je t'ai lu très attentivement. Visiblement, tu as des problèmes de compulsions alimentaires quand tu es stressée, manque de temps etc... et tu souffres d'un manque de confiance en toi qui te pousse toujours à penser à ces "quelques kilos en trop".

Je pense qu'une RA pourrait t'aider.... non pas à maigrir, mais à maitriser tes accès de compulsion alimentaire (propre à toutes les femmes hein? rien de dramatique mais il s'agit de mieux le vivre et de limiter la chose). Tu peux suivre une RA pour t'aider à retrouver une alimentation équilibrée, trouver des astuces pour manger un repas complet même quand tu manques de temps et que tu travailles. Bref, pour reprendre plaisir à te nourir sainement mais sans aucune restriction en ce qui concerne les petits plaisirs sucrés ou salés. En gros, tout sauf un régime. Ton expérience te l'a bien montrée perdre deux kilos en régime hyper restricitf, c'est prendre le risque (quasi assuré :) ) de reprendre le double en moins de temps qu'il n'a fallu pour les perdre. Ensuite vient le cercle infernal des régimes yo-yo . Détourne toi de ces dangers !!!!!

Tu es toi même consciente de n'être pas en surpoids par rapport à ton IMC. Ensuite, vouloir s'affiner pour se sentir mieux , rien à dire ni à reprocher. Tout dépend de la méthode que tu vas choisir. La RA associée à du sport (régulièrement !) y a pas mieux pour perdre lentement et durablement. Oublie les régimes miracles, de toutes façons tu n'as pas besoin de "perdre coute que coute". Et en général, un régime restrictif n'améliore pas l'image de soi. On est vite en manque, les déprimes guettent pour un rien et on fini par craquer sur la tablette de chocolat. Alors ne te prive pas, mange sainement, tes trois repas (ne saute aucun repas !!!) avec dessert ! Par contre veille à ce que ton assiette soit équilibrée, légumes/protéines/féculents et va faire un peu de sport , excellent moyen pour se réconcilier avec son corps et se le réapproprier.

J'ai suivi une RA, et mon médecin m'obligeait à manger des féculents (200gr !!!! ) à CHAQUE repas. Aujourd'hui, je ne suis plus une obsedée de la nourriture, même qd j'ai des coups de blues. Et l'amincissement n'est pas venu tout de suite, mais petit à petit sans que je m'en rende compte. Il faut être patient... mais vraiment, je suis une pro RA. C'est un tel soulagement de ne plus être obsédée 24h/24 par la bouffe et les régimes. Pareil pour le sport, je cautionne à 100%, c'est bon pour le physique mais aussi et surtout pour le moral !!!!!

Comme moi, tu as la chance de ne pas souffrir de gros pbs de santé ou d'obésité. Alors sois en vraiment consciente et ménage ton corps. Lis le témoignage de celles pour qui les régimes ont eu des conséquences terribles. Personne ne t'en voudra sur ce site de vouloir perdre quelques kilos même si tu pèses moins que certaines vlrondiennes. Par contre, ces dernières pourraient tout à fait t'en vouloir si tu faisais n'importe quel régime en étant prévenue des dangers...

Bisous et bon courage !!!!
41 ans 417
je pense qu'il n'y a qu'en étant plus attentive à tes sensations que tu pourras avoir un petit indice de si tu perdras du poids. par exemple moi je n'arrive pas encore à donner suite à mes sensations (je mange quand je n'ai pas faim et je m'arrête bien après la satiété) et vu que je sors persque toujours de table en ayant le ventre gonflé et que je ne grossis pas, je peux SUPPOSER que quand je mettrai en place la relation entre sensation et comportement, je maigrirai...
mais si tu manges quand tu as faim et que tu ne manges pas trop (si tu ne sens pas lourde après les repas...), il y a des chances que tu ne maigrisses pas...
67 ans Charente Maritime 3080
Que est notre set point ?
Difficle à dire. D'après Apfeldorfer, "maigrir, c'est dans la tête", Les estdifférentes façons de réussir le juste poids, le poids auquel on se stabilise le fruit d'un compromis entre le poids dont on rêve et les difficulté à maigrir et privations qui s'en suivent.

Tu dis :Citation:
J'ai tendance a ne vraiment pas me maitriser quand je mange, c'est donc pour cela que j'ai très peur de ne pas réussir l'exercice d'écoute et de maitrise de soi demandé par la RA. Le problème c'est que je ne mange pas juste pour me nourrir, mais aussi beaucoup émotionnellement, pour me calmer, pour me remettre en forme, pour me consoler...

Justement, la RA, c'est apprendre à mieux gérer sa faim et ses envies de manger. A s'accorder la nourriture que l'on désire, mais dans des quantités qui concilient plaisir et stabilisation du poids.
Mais il est clair que pour moi, le travail psy pour me calmer autrement que le nez dans mes placards a été le plus gros travail, est encore et toujours le plus gros travail. Mais j'ai vraiment maintenant trouvé comment, lorsque j'ai besoin de me calmer, je peux à peine grignoter pour me calmer, et ensuite réfléchir aux causes de mon stress pour leur trouver une réponse mieux appropriée que de plonger à nouveau dans mes placards.

Tu as pris conscience que tu manges tes émotions et tu as des motifs réels, en plus de mal accepter ton corps actuel, pour vouloir aller vers un poids moindre
Citation:
J'ai également quelques problèmes de santé (cholesterol, antécédents cardiaques dans la famille, problèmes de genoux, je m'essouffle vite) et plusieurs médecins m'ont conseillé de maigrir pour éviter ces problèmes.

Le tout constitue une base solide pour perdre du poids à travers une RA, même si ce n'est pas forcément perdre beaucoup de poids. Mais trouver ton juste poids, celui qu'il t'est facil de maintenir, n'est pas déjà une grande victoire ?
B I U