MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Impression de le tromper, blocage...

34 ans 92 / 69 5897
Vous est il déjà arrivé même après uen rupture et plusieurs mois.. de ne pas pouvoir sortir avec quelqu'un d'autre car vous tromperiez votre ex ?

Je veux dire  
un blocage immonde : vous refoulez toute les personnes qui pourraient s'avérer intersser, si vous sautez le pas : vous explosez en sanglot au moment où la personne tente un geste qui.. etc..

Bref : cette impression de le tromper, de tout faire valser, de tout déchirer...

Vous avez fait quoi ?
Ca a duré ombien de temps ?
1311
OUi celà met arrivé pour les 2 fois ( mes 2 exs) celà a durer pas mal de mois, le premier bien 1 ans (apres 5 ans de couple) et le second bon, 3 mois, parceque finalement je me suis reveillée de ma letargie, il m'avait trompée 2 fois le bougre, alors fallait que je digére un peu tout mais que je ne me morfonde pas plus non plus pour ce c*******!!!

t'inquites on passe toutes par là, jusqu'au declic, la relation qu'on a vecu, le contexte de la separatio, , plein de facteurs rentrent en compte et la personnalité de la personne aussi.

Y'en a qui accumule les conquetes même juste apres pour oublier ou essayer de passer a autre chose.

Le refoulage même des fois est inconcient, celà veut dire qu'on est tout simplement pas prete ni pour une nuit ni pour recommencer sur une durée.
34 ans 92 / 69 5897
Hum...

( http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_60302.htm )

Pourtant malgré tout ça.. ça ne fait rien :shock:

Ca va faire 7 mois.. maintennat presque 8 :?

J'ai essayé.. j'ai explosé en sanglot..

et sinon je refoule tout lemonde :?

En fait , je crois que je ne veux plus signer pour tant de souffrance..
et en même temps je suis intimement persuadée que c'était lui..
J'en ai marre d'être moi parfois :roll:
Je peux pas être normale, parfois ?

Je ne pourrais plus jamais m'investir comme ça...
Et uis à quoi ça sert ? De toute façon ?

Le refoulage est profond, vraiment.
J'explose en sanglot de suite.. ou je suis fort agressive envers toute proposition..

EN plus normalement je fais très bien la différence entre sexe/relation..
Là ça revient au^même.. c'est niet pour les deux..

En tout cas, je te remrecie de ta réponse...
T
40 ans noisy le grand 1060
Selon la durée, l'intensité, l'investissement qu'on y a mis, les projets qu'on formait et la façon dont on a vécu la rupture, le temps qu'il faut pour faire le deuil est plus ou moins long.
Si tu identifies tes rejets comme liés à cet ex, ben déjà, c'est que tu es en voie de guerison.

Si tu as l'impression de le tromper, c'est parce que tu te sens encore liée à lui. Pourquoi? Dans tes posts, on peut se douter que le fait qu'il t'ait dit que tu étais la femme qu'il avait le plus aimé joue beaucoup. C'est une forme d'engagement finalement, une responsabilité pour toi aussi, de te dire ça.

Il te faut simplement plus de temps et plus de recul vis à vis de cette relation pour te remettre.

Dissocier le sexe et l'amour, c'est quelque chose qui te servirait si tu étais disponible, ce qu'apparemment tu n'es pas, donc normal qu'aucune sorte de tentatives n'aboutisse tant que tu n'as pas réglé cela.

Je te souhaite beaucoup de courage en tout cas. Et bravo pour le travail que tu as déjà effectué!
1443
Je sais pas si c'est normal mais est-ce que tu as des gens à qui tu peux en parler tous les jours ?
Est-ce que tu te dis que tu feras à nouveau confiance en quelqu'un, peut être un jour ?

En ce qui me concerne j'ai passé un an à vivre avec un corps tout vide, à marcher dans les rues la nuit sans savoir ou j'allais, sans plus savoir qui j'étais...mon corps (ce putain de témoin de corps) était là mais mon esprit s'était fait la malle sans laisser d'adresse...

Bref, c'est pas pareil que toi, je voulais terriblement retomber amoureuse et remplir à nouveau ce corps tout vide, je couchais avec n'importe qui, je fermais les yeux quand ils me touchaient, je fermais les yeux quand ils m'embrassaient, je ne pensais qu'à Lui parce que c'était la seule chose que j'étais capable de faire...

Mais c'est dur de n'être fidèle qu'à l'amour d'une personne qui s'est barré comme un connard...c'est pas humain, c'est pas vivable eternellement...

Alors plus fragile, plus sensible que la moyenne ou pas, ça passera, tu verras...seulement on sait jamais quand.
46 ans Wizernes 2630
CA m'est arrivé..pendant ma separation, j'avais une liaison qui a duré 3 mois, nous n'avions pas grand chose en commun 'fin je voulais essayer d'oublier zhom...je me souviens que quand l'autre est venu chez moi dans mon chez moi...j'etais pas tranquille, j'avais peur que zhom debarque et le vois...d'ailleurs quand l'autre venait je ne quittait pas l'appart pour ne pas croiser zhom, on habitait en face l'un et l'autre...et l'autre devait partir absolument au petit matin..J'avais l'impression de trahir zhom, alors qu'il l'avait fait bien avant moi et que nous etions separé donc logiquement libre de toute action...

4fin c'est pas facile...mais je pense que parfois faut se forcer a aller de l'vant...on ne sait jamais..tu pourrais peut etre rencontrer le vrai homme de ta vie
;)
34 ans 92 / 69 5897
Je vous remercie de vos réponses...

Je pense que je fais l'inverse de toi Jazz..
Je veux tout perdre, je veux me perdre, disparaitre
ALors je ne mange pas, je me fais un "suicide à petit peu"
Parce que je suis trop lache pour le faire définitivement..
Peut être c'est pour mieux accepter ?
Alors moi je veux être rien, toi tu voulais te remplir..

Non je n'ai pas grand mondeà qui en parler, Vanee parfois..
Mais je n'arrvie pas à exprimer ce que je ressens..

Je r^ve de lui toutes les nuits depuis 10 jours,
j'en peux plus..
L'absence, le manque vraiment...

J'ai l'impression d'être dans le Songe de Polyphile, où se réveille sans cesse sans...

J'ai essayé de me forcfer à aller de l'avant Toutouille, j'ai même essayé de "coucher" pour voir..
J'ai explosé en sanglot;.. je ne peux pas..
J'ai envie de vomir quand on me touche, je me sens moins que rien, j'ai l'impression de le trahir...

En tout cas, je ne veux pas vous embêter avec mes histoires
1311
Tu ne nous embête pas Zenobie :)

Citation:
Je r^ve de lui toutes les nuits depuis 10 jours,
j'en peux plus..
L'absence, le manque vraiment...

J'ai l'impression d'être dans le Songe de Polyphile, où se réveille sans cesse sans...

Citation:



Je comprends moi ça m'a fait pareil, j'ai du retourner chez ma mere, puisque j'ai quitté l'appart et je croyais que je m'éteignais a petit feu, .Je pensais a lui, je fermaisles yeux je le voyais, et je rêvais de lui sans cesse.

L'impression d'une petite mort, mais en fait une rupture et le "aprés" c'est comme un deuil a faire.

J'ai essayé de me forcfer à aller de l'avant Toutouille, j'ai même essayé de "coucher" pour voir..
J'ai explosé en sanglot;.. je ne peux pas..
J'ai envie de vomir quand on me touche, je me sens moins que rien, j'ai l'impression de le trahir...
Citation:


J'ai aussi eu pareil, avec un pompier qui me tournait autour, j'en ai fait un amant, mais en me retrouvant avec lui , paf! crise de sanglot, j'ai quitté l'hotel en larmes.

J'étais sur la defensive que ce soit même en parole avec un homme qui venait vers moi, et pareil si on avait le malheur de me toucher.

Et puis avec le temps, ça passe on fais son "deuil" et on a un declic qui fait qu'on se rend compte qu'on est pas en train de le tromper mais bien de recommencer une vie sans lui,et de profiter chacune a sa maniere.

Prends soin de toi, prends du temps pour toi, déjà avant, et tu verras tout doucement tu reprendras tes marques.

Je pense que tu dois aussi reprendre confiance en toi.

Allez courrage et tu veras petit a petit tout va s'estomper et tu vas pouvoir revivre intensement. Fait toi un peu violence ma belle et on est là pour en parler si tu a besoin ;)
1311
heu :oops: je me suis un peu mélangé les pinceaux avec les citations :roll:
34 ans 92 / 69 5897
Tu es adorable Tatoom ;)


Mais au fond, non je ne veux pas revivre, je lui ai promis.. en même temps...
Je ne veux pas revivre, à quoi ça sert ? encore de la souffrance ? non ?
Là je souffre, mais je sais pourquoi, je sais jusqu'où. je connais.
Etat qui finit par être banal, normal...

Je ne veux pas redonner ma confiance, mais surtout je ne veux pas le perdre lui.
Voilà c'est ça surtout.
Je ne peux pas m'emôêcher de penser à lui, et au fond (c'est bien plus profond que juste je ne veux pas comme un caprice) je ne veux pas penser à quelqu'un d'autre...

Je ne veu xpas le trahir. Peut être qu'il ne reviendra jmais ?
Sans doute, meêm..
nous n'avons même plus de contact..
Mais je ne veux pas passer à autre chose, admettre que c'est finit tout ça...

Ce n'est pas une complaisance dans l'état de souffrance, mais plutôt un refus de voir mon échec...
Un refus de le perdre lui, de perdre mes souvenirs, de perdre la seule fois où j'y ai cru..
Je veux revenir en arrière.. ou ne pas revenir :cry:

Et ça, ça tient de moi, mais .. que puis je y faire ?
Ce n'est pas si facile...

Je me rends compte qu eje suis vraiment pathétique...
L
43 ans pariscity or in another world 334
Mais non tu n'es pas pathétique Zenobie :kiss:

Tu penses juste trop à lui... tu es amoureuses de l'image passée de lui, celle idéale des meilleurs jours. J'ai connu ça...

Tu l'aimais, c'est normal.

C'est comme une brûlure dont on ne se remet que difficilement, il reste toujours la cicatrice.

Mais un jour, ton coeur se réouvrira et tu diras "stop" à ton passé. Tu as le droit d'être heureuse avec quelqu'un.

Accorder sa confiance à quelqu'un c'est difficile après ce qu'on a subi, ça sera petit à petit, mais le jour venu, tu feras la différence.

Un jour, tu rencontras quelqu'un, tu apprendras à le connaitre, et tu prendras ton temps. Va y petit à petit comme ton coeur le dit, sans précipitation.

Tu sais, tu as toute la vie devant toi.

Allez courage... :)
52 ans Var 2447
Coucou Zenobie

Essayons d'être optimiste. Tu vois tous autant que nous sommes, nous avons tous vécu ce genre de rupture, de déchirure. Et nous sommes là également pour te dire que l'on s'ouvre encore pour quelqu'un d'autre.

Alors courage!! tu n'as pas encore fait le deuil de ta relation et surtout de tout cet investissement que tu avais fait en cet homme. Mais petit à petit on y arrive. En attendant compte sur nous.
59 ans Québec, Canada 1664
Seigneur ... je me suis revue dans ce que tu vis Zenobie.

Après la séparation du père de ma fille ... malgré tout ce que j'avais vécu avec lui ... les souffrances psychologiques etc. ... je me sentais comme toi ... là de corps mais totalement absente en esprit.

Je vivais ... je faisais des gestes ... je prenais soin de ma fille ... mais j'étais complètement dans les "vappes" si j'ose dire.

Des hommes m'approchaient mais je les repoussait ... j'avais tout le temps un goût amer dans la bouche ... une envie de vomir ...

Au bout de quelques mois je me suis dis que ça ne pouvait continuer comme ça et je suis allée consulter.

Avec mon psy j'ai pu faire le deuil de cette relation ... mais également de toutes mes espérances déçues.

J'ai réaliser que ce n'est pas parce qu'entre lui et moi cela n'avait pas été comme je l'aurais souhaité que je ne pourrai pas réaliser mes rêves avec quelqu'un d'autre un jour.

Il m'a fallu 2 ans à vrai dire pour me remettre complètement de cette rupture ... et beaucoup de travail sur moi pour apprendre à me pardonner ... à me faire confiance ... à faire confiance aux autres ... à être en mode "réception" et non en mode "défensive".

Donne toi du temps ... donne toi le droit de souffrir ...

C'est l'étape avant la reconstruction si j'ose dire.
B I U