MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

le 8 Mai

54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
aujourd'hui c'est l'anniversaire de l'armistice et je regarde (encore ) le film "le Jour le plus Long"

et j'ai revu la scene ou un attentat provoque le deraillement d'un train

ça m'a  
rapelé une anecdocte qui m'est arrivé

il y a plus de 20 ans j'etais avec mes parents a la ceremonie commemorative aux Mont-Mouchet, j'etais au milieu des resistants et j'ai entendu l'un d'eux expliquer comment il faisait sauter les trains allemands en faisant sauter les voies de chemin de fer
c'etait l'artificier du groupe et il expliquait que c'etait tres compliqué car il fallait tenir compte de la vitesse du train, de la voie de chemin de fer (plate, incurvée), et aussi de la position des mitraillettes allemandes dans les trains et surtout de la position ou allait etre placées les resistants pour leur donner les moyens de tuer le plus de soldats allemands sans etre tués
dans la voiture mon pere m'a en plus expliqué que les explosifs fournis par les anglais etaient instables et que des resistants etaient morts en les transportants et que cet homme etait un veritable expert parce qu'a sa connaissance il n'avait jamais raté une seule explosion
j'etais adolescente a l'epoque et cet homme qui me semblait aussi gentil que mon grand-pere maternel racontait ça et c'etait un vrai hero

par rapport a l'environnement a ma vie de l'epoque il y avait un decalage et une force dans son temoignage qui m'a perturbée puisque je n'ai toujours pas oubliée cet instant

voila j'avais juste envie de partager ce moment
35 ans 37 469
malheureusement ils ne seront bientot plus la pour en parler!et c'est important de ne pas oublier et d'en parler à nos enfants et plus tard à nos petits enfants.
moi mes deux grands pères que je n'ai malheureusement pas connu ont vécu cette guerre et ont été prisonniers en allemagne et en déménageant on vient de retrouver des bribes de texte qu'ils avaient écrit dans les fermes de travail ou ils étaient prisonniers (ils sont d'ailleurs restés très amis avec les fermiers chez qui ils étaient) je les ai scannés pour pouvoir les garder et les montrer plus tard, pour que mes enfants soient fiers de leurs arrières grands pères.
B I U