MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Soutien aux personnes les plus démunies

M
46 ans haute savoie 140
Bonjour,

Alors voilà, je lance une nouvelle discussion pour parler d'un sujet que je trouve très difficile.

Je travaille comme ATSEM dans une école de campagne, 130 élèves max, ce qui fait  
que l'on connaît les familles, les histoires, bref, on suit nos élèves.

Cet hiver sont arrivés une maman et ses deux enfants de 8 et 3 ans, accompagnés du jeune frère de la maman. Ils sont venus d'Outre Mer dans des circonstances un peu délicates, ce qui fait qu'ils n'avaient rien : pas d'habits chauds (nécessaires ++++vu la région,), pas de matelas, pas de couvertures, rien ...!!Au début, personne ne s'en est rendu compte mais cette dame cherchait qq'1 pour l'accompagner faire des courses : elle n'a pas de voiture. Je me suis proposée car je ne pouvais pas imaginer laisser une famille avec des enfants de l'âge des miens sans rien. Et là, patatras, on se prend dans la tête une histoire un peu glauque, des gamins sans jouets, sans fringues et on découvre qu'ils dorment tous par terre sur une bâche plastique!! Je fais jouer le réseau de copines, chacun donne un peu et on oublie.

Un mois plus tard, elle m'appelle pour me demander de l'emmener faire des courses : pas d'humeur ce jour là, je lui dis OK mais dans un magasion traditionnel pas dans un discount (situé bcp plus loin). Elle dit d'accord, mais le jour J , personne. Je sonne, je téléphone, personne. Bon, je vais faire mes petites courses et puis quand même quand je rentre je suis un peu "coupable" : donc je rappelle la dame qui me dit : "je n'ai pas répondu, le magasin est trop cher, je n'ai pas les sous". Je lui demande alors " mais il vous reste qqc à manger pour ce we, avec les petits ?" Et là, re patatras : "il me reste quatre quiches sous vide, deux pour aujourd'hui et deux pour demain , çà ira!!"
Re- appel au réseau mais ce coup çi plus sérieux : la directrice de l'école, les copines, on fait nos placards et on lui monte de la nourriture : elle n'avait plus rien!!

Et celà contrinue encore et encore: sa fille et mon fils s'entendent très bien, la petite réclame à venir à la maison, la dame est très gentille, on symphatise doucement mais celà fait maintenant 4 mois que nous sommes 4 ou 5 à porter le truc et c'est très lourd.

En même temps, je me sens super égoiste : oui, ma vie est loin d'être toute rose, j'ai des soucis financiers aussi mais voilà, je peux nourrir mes enfants, les habiller, nous avons une jolie maison (en location), un boulot tous les deux alors je peux donner de moi et de mon temps.

Mais c'est difficile d'affronter la misère des autres, je prends tout celà très à coeur, trop certainement, mais je ne sais pas faire autrement et mes convictions m'interdisent de laisser qq'1 sur le bord quand je peux aider. Mais voilà, mon mari commence à ronchonner en me disant que je ne suis pas A.S, que je ne peux pas porter la misère du monde sur mes épaules, que je dois penser à me préserver et à préserver la famille.

J'ai parfois envie de lâcher du lest mais la dame m'appelle et je ne peux pas lui dire non.

Quand je parle de soutien, c'est minimum un coup de téléphone par jour, les courses 3 fois le mois, la petite fille que j'emmène et que je ramène, le médecin à contacter pour le petit et pas de CMU, les petites annonces pour des boulots, des machines parce qu'elle avait une machine à laver d'occas qui l'a lachée, et qu'elle n'a vraiment pas les moyens d'en racheter, bref, c'et un soutien qui m'occupe bcp!!

Que faire ? Je suis révoltée par ces situtations qui ne cessent d'empirer et qui concernent un nombre de plus en plus grand de familles et d'enfants mais j'ai le sentiment que voilà, on regarde, on dit "ah oui la pauvre" et que çà passe. Nous avons tous tellement de soucis en tête que c'est dur de tendre la main aux autres parce qu'on sait que les autres s'y accrochent et que l'on s'engage!!!

Je crois que c'est ma manière à moi d'appliquer les "commandements" que l'on m'a enseigné plus jeune mais des fois, j'avoue que ..dur dur!!

Désolée pour ce discours très long, mais cette situation m'interpelle depuis longtemps et je dois dire que les résultats des élections ne m'incitent guère à garder l'espoir....!

Bonne soirée
44 ans neuvy pailloux(36) 630
je suis tres touche par ton histoire et on ne peu reste insensible
sauf que et c'est ton mari a raison tu n'est pas assistant sociale
je suis benevole au restos tu coeur donc la detresse je connais mais par contre une chose bizare pourquoi pas de CMU?
de quel pays d'outre mer sont ils? je sais qu'il a des dispositifs pour certains et d'autre pas ce qui expliquerais le non droit a la cmu

de plus j'ai peur d'une chose c'est qu'un jour tu sois deçus
je te dis ça car un jour j'ai aider une famille en detresse
j ai aider a fond avec le soutien des restos on n'a fait des trucs sympas on ces mobiliser à fond on ete tout un groupe pour ensuite ce prendre un e calque ... je ne raconte pas tellement que ça m'ecoeur
rendre service oui c'est bien mais c'est tout

voila
46 ans meuse 1180
Il faudrais contacter une assistante sociale et ce rapidement
Ce serrait mieux pour tout le monde,car la situation ne va pas aller en s arrangeant
Tu peux apporter ton aide ,mais .....tu n est pas les restos du coeur ,aider son prochain OK c est bien ,malheureusement d un moment a l autre cela va trop te peser et tu ne sera plus quoi faire
Encore une chose ,t es quelq un de bien ,je te tire mon chapeau
bisous et bonne chance
L
32 ans rennes 94
Bonjour,
Je suis en formation d'assistante sociale et je peux t'affirmer sans me tromper que ce que tu fais ce n'est pas être assistante sociale. Je peux même t'assurer que beaucoup d'assistantes sociales ne feraient jamais ce que tu fais.
Malheureusement tant que la misère ne sera pas résolue, le monde aura toujours besoin de personnes comme toi.
Je ne connais pas la situation de cette dame alors il m'est difficile de te conseiller mais avant tout il faudrait que tu l'orientes vers une véritable assistante sociale ou vers des associations qui pourront l'aider... Si elle ne peut pas se déplacer, propose lui de l'emmener même si ça te prend du temps parce qu'au final vous y gagnerez toutes les deux.
En attendant que la situation se dénoue pour elle, en attendant qu'elle se fasse aider, je te conseille de continuer (mais dans la limite du raisonable). Ainsi tu seras en accord avec toi-même. Bien évidemment si cela devient vraiment trop lourd et ingérable tant pour toi que pour ton mari, n'hésite pas à réduire même si ça sera difficile pour toi de le dire et difficile pour elle de l'entendre. Aider quelqu'un doit apporter un plus à celui qui aide comme à celui qui est aidé, ça ne doit pas être vécu comme une contrainte.
Si tu n'arrives pas à lui dire que cette situation te pèse trop, n'accepte pas d'aider cette femme sur de nouvelles choses, de nouveaux services que tu pourais lui rendre, si elle te le demande où si toi tu le juges nécessaire. En effet, tu peux l'aider mais ça ne doit pas tourner à ton désavantage.
Pour ce que disait titia36, je ne suis pas vraiment d'accord. Même si tu te prends une "claque" au final tu auras eu raison de faire tout ça et j'espère que tu ne le regretteras pas. Le but est d'aider sans attendre en retour. Comment demander quelque chose en retour à quelqu'un qui n'a rien ? Vous me direz que dire "merci" ce n'est pas bien difficile mais il faut avoir à l'esprit qu'une personne dans la détresse, dans la misère n'a pas toujours les même codes sociaux que nous. Ce qui nous paraît tout con peut paraître extrêmement difficile aux yeux d'une autre personne et ce pour de multiples raisons.
Pour résumer, je te conseille de te faire relayer au plus vite par une assistante sociale ou une association, en attendant je te conseille de continuer sans aller trop loin. Sois fière de toi, tu as un coeur en or et c'est devenu bien rare. Protège-toi mais ne renie pas tes convictions. Fais-toi aider pour aider cette dame.
Bon courage à toi. Tiens nous au courant
Bisous
C
45 ans 76 777
Des organismes existent en France pour aider les gens.
Déjà aller voir une assistante sociale, elle pourra aider la dame à avoir la CMU, le RMI, APL et autres aides de la CAF pour les petits.
L'AS peut aider aussi pour des bons alimentaires, paiement edf etc

Ce n'est pas ton rôle d'aider comme tu le fais cette dame, toi tu dois avoir le rôle d'aide moral, de soutient, pas de lui remplir son frigidaire.
Il faut faire certes tout un tas de démarches administratives et c'est cela que redoute les gens malheureux (je veux pas dire pauvre j aime pas ça veut dire que je me sens riche et différentes) alors peut être accompagne là à la CAF, a la sécu pour les dossiers.

La vie n'est vraiment pas rose pour tout le monde
47 ans 86 832
Ce que tu fais pour cette famille est vraiment très bein car très peu de gens aiderait sans rien attendre en retour...
Mais, je suis d'accord avec les autres, il faut absolument contacter une assistante sociale car toi seule tu ne peux pas tout faire!
Elle l'aidera dans diverses démarches car je pense que cette dame que tu aides devras tôt ou tard faire des démarches elle même sans l'aide de personne et l'assistante sociale peut l'aider à le faire...
Bien sur que ton soutien sera surement le bienvenu pour cette famille mais je pense qu'il va falloir que tu passes le relais à une professionnelle...
bon courage à cette famille, et j'espère qu'elle s'en sortira très vite ;)
44 ans neuvy pailloux(36) 630
je crois que la "dame en detresse" a deja une assistante sociale je pense car pour moi ils sont loges car il n'est pas ecrit si ou non ils sont mal loges?
et sans argent il faut bien le payer ce logement!
non
je pense comme leelo26, il ne faut jamais s'attendre a un merci mais juste un regard qui parfois en dit long

mais je trouve quand meme la situation bizarre
masi rassure il ne sont pas dehors quand même?
59 ans Vert St Denis 77 321
Je suis d'accord avec les Vlr ... mais il y a aussi un autre aspect de ton bon coeur qui n'est pas à négliger :

Plus tu t'investis auprès de cette famille, plus tu la rend dépendante de toi et de ton soutien... c'est un effet pervers à éviter en essayant désormais de passer le relais à une association par exemple...

Car comme tu le dis... elle appelle, elle réclame, elle sollicite, ce qui est normal, mais attention.... à ton rôle qui peut devenir de "substitution" tant en aide sociale qu'humaine et aussi en tant que mère auprès de ses enfants que tu risques d'habituer à ce qu'elle ne peut leur offrir, avec les risques affectifs de transfert qui peuvent s'opérer (dans le plus extrême des cas je te l'accorde)...

Donc, aussi louable que soit ton investissement, il te faut vraiment maintenant prendre du recul... tout en conservant un regard de sollicitude sur cette famille...

Bravo en tous cas... je sais ce que représente l'aide précieuse que tu as apporté à cette famille... j'ai approché ces démarches au travers d'associations dans lesquelles j'ai donné aussi et tant reçu surtout ....
M
46 ans haute savoie 140
Je reprends le fil de ma discussion, j'avais pas vu tous les messages pourtant j'ai bien fait surveiller le sujet :?:

Je vous remercie pour vos réponses qui mettent du baume au coeur mais effectivement, la situation commence à déraper : je me suis retrouvée hier matin à emmener cette dame régler des soucis à la gendarmerie et à la suite de tout un tas d'évènements, j'ai récupéré le petit de 3 ans qui ne me connait pas plus que ça, sa maman n'est pas venue le chercher à l'heure dite, donc il a mangé avec nous, je suis partie bosser avec lui et sa maman n'est arrivée que 4 heures plus tard, pas plus gênée que çà!! J'étais un peu énervée mais je suis d'accord avec Leelo26, je crois que sa situation est tellement précaire et compliquée que mes soucis à moi sont en comparaison pas importants!! Ce n'est pas de l'ingratitude ou de l'égoîsme mais elle ne réagit plus pareil, ce ne sont plus les mêmes priorités!!

La famille est suivie par les AS mais c'est très dur et celà ne va pas très vite. Les papiers pour la CMU sont en cours, pour la CAF aussi mais son dossier est "épineux"!!

Ils ne sont pas dehors mais dans un logement en sous-bassement de chalet, en fait un appart aménagé dans un garage : humide, froid, mal isolé, bref, la totale!! En plus, comme ils viennent d'Outre-Mer, le froid les dérange énormément et les enfants sont toujours gelés les pauvres!! En plus, avec ce temps de :evil: , c'est vraiment dur pour eux!!


Je vais continuer mais je vais aussi essayer de me mettre une limite à ne pas dépasser. Ce n'est pas facile, j'ai du mal à dire non mais je vais me mettre des coups de pieds aux fesses!!

Déja, nous partons qq jours pour le pont de l'Ascension, prendre un peu l'air et du recul, ce sera bien.

Leelo26, bon courage car je crois qu'hélas, les situations difficiles ne vont pas aller en diminuant et c'est dur de prendre en charge le malheur des autres...

Bon WE pour ceux qui ont cette chance et à bientôt ;)
L
48 ans paris 3
Bonjour marredelordi,

c'est très bien d'être généreuse comme toi.

tu peux toujours essayer de contacter des associations aussi si
tu te sens débordée ou que la situation bloque.

Le secours populaire ( j'y fais du bénévolat ) a aussi
des permanences administratives et juridiques...

Bon courage à toi marredelordi.
36 ans 2809
ce que tu fais est très courageux et j'ai peur que tu t'épuises a force d'avoir l'impression de te battre contre des moulins à vents....

Tu es sure que cette famille est suivie par une assistante sociale. Si c'est le cas, pourquoi ne pas la contacté et la rencontrer. L'AS est tenu au secret professionnel, n'empeche que tu peux lui expliquer ce que tu fais pour cette dame et lui demander que faire pour l'aider aux mieux.... surtout pour que ton aide et ton soutien ne vire pas à une certaine dépendance de part et d'autres......


Es-tu sur que cette famille a des resssources (RMI) parce que meme si e RMI n'est pas énorme, il permet d'obtenir certaines choses (CMU, colis alimentaire, bons pour vetements chauds.....).
C'est très généreux de ta part d'accompagner cette dame u qu'elle n'a pas de voiture... mais il ne faut pas non plus abusé, il y a aussi des limites à poser, elle n'a pas a te laisser son bout de chou de 3 ans pendant 4 heures sans explications......


De plus, ce qui est délicat dans ce genre de situation, c'est que les gens sont apitoyés par le sort des auters. On a envie de les aider, on ne comprend pas pourquoi ils sont dans une situation aussi précaire..... Or, la personne n'explique que ce qu'elle veut expliquer..... du coup, on a pas connaissance de tout, et surtout ce qui explique une situation pareille..... Alors, on se donne à 4000% pour aider les autres et du jour au lendemain, on se rend compte qu'il ne s'agit pas uniquement d'une personne victimime de la société mais d'une personne qui a commis tellement de choses.... (que ca explique ca situation actuelle).....


Alors, il est vrai que c'est difficile de mettre des limites (même parfois pour les professionnels crois moi) mais je pense que ce genre de situation devient pervres quand on commence à dire "ah, les pauvre, il faut que je les aide". Certes, on peut les aider mais e sont aux les acteurs de leur vie. ON peut leur donner un coup de pouce, mais s'ils choississent dene pas le prendre, on n'a pas à les plaindre (je vais paraitre un peu trash peut etre.....)

Tout ça pour dire qu'il est difficile de t'aider sur cette situation. ON n'a pas connaissances de tout les éléments (et tant mieux car cela reste du domaine de la vir privée de cette famille), et de ce fait c'est difficile d'aider pour l'aide de famille.
En revanche, je pense que je peux généralisé en disant que l'on te trouve tous très courageuse et altruiste car tant d'autres personnes n'ont pas regarder cette femme et ses enfants! Si tu te sens la force de les aider, fais-le! mais attention à ne pas t'épuiser et a ne pas devenir "dépendante" de cette relation aidé-aidant....
M
46 ans haute savoie 140
bonsoir tous

Bon, comme je le disais dans mon précédent message, j'ai pris un peu l'air ce we et j'ai un peu réfléchi.

Effectivement, la situation commence à être compliquée et j'ai du mal à assumer certaines choses.

Donc, je vais prendre un peu mes distances, continuer à apporter mon soutien à cette famille mais je ne vais pas prendre plus de place.
Je pense comme vous que maintenant que certaines choses se mettent en place, cette dame doit devenir "dirigeante" de sa vie et ne pas se reposer tout le temps sur les autres.

Je ne vais certainement pas l'abandonner mais je peux essayer de refuser les responsabilités qui me dépassent trop.

En même temps, celà fait presque une semaine que je n'ai pas de nouvelles (we Ascension) et je commence à me faire un peu de soucis. Mais j'ai vu la petite à l'école, elle avait l'air bien donc ...

Pas facile facile tout çà mais bon, on ne peut pas laisser les gens dans la misère comme çà!!

Et je vois que bcp d'entre vous font du bénévolat et en connaissent un rayon, donc, en mettant toutes nos bonnes volontés ensemble, on arrivera bien à faire bouger les choses un jour....

Merci de vos réponses, elles m'ont toutes bcp touchées!!

A bientôt
B I U