MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'acceptation de soi et le phénomène pro-qq chose

34 ans 92 / 69 5897
J'ai eu l'idée de ce post, à la suite de nombreuses lignes lues ça et là sur le forum.

Jusqu'à l'intervention de Tatoom que plusieurs ont salué.

Je me sens très mal  
à l'aise, pour ma part, quand je lis ce genre de chose (je n'en t'en veux pas hein Tattom, mais général)

Je finis par me demander si l'acceptation de soi passe forcément par un phénomène pro-qq chose.
Ici donc s'accepter en tant que ronde, c'est être forcément pro-ronde.
En dehors de l'aspect très manicchéen qui s'en dégage, je trouve le processus, voir le procédé assez malsain, généralisé.

Je me demande finalement si les personnes qui réclament aussi hautement une tolérance, ne sombre pas dans l'effet inverse.

Je n'aime pas penser que nosu sommes des cases. Ronde, moyenne, maigre (j'aurais du dire : sac d'os, squelettes) etc...
Ca me gêne. Je n'aime pas rangé les gens.

J'en ai rien à faire qu'une personne soit ronde, pas ronde, moyenne. JE m'en fiche, royalement.
Je trouve qu'il serait mieux d'avoir un discours : tout le monde peut être "bien" (sans tomber dans un monde des bisounours), s'ils est en phase avec son corps.

Tomber dans l'excès inverse, que je retrouve régulièrement ici (les femmes non rondes sont des enfants, des squelettes etc)...me parait àl'inverse de la politque de l'acceptation, de la politque du site, de vlr...

Je n'en vosi pas l'int^érêt.

J'ai noté aussi une autre grande tendance : l'appui de ses dires par des théories, plus ou moins vérifiables, mais surtout moins !
"par nature", "d'origine", "normalement", "toujours", ...
Toujours la généralité. Ici, scientifique, historique.
Elevé à des principes universels ce que nous pensons être une "tendance", et ce souvent non vérifié, ou souffrant de nombreux contre exemples (voir notre dernièreconversation sur les rondeurs dans l'art. Non, dans l'art, beaucoup de muses ont été mines, voir maigres, beaucoup de femmes ont été louées pour leur fine taille, leur fine hanche, voir leur poitrine moins voyantes).
Comme s'il fallait que son propre corps soit l'élément recherché dans la société, comme s'il fallait se légitimer par un disocurs.

L'acceptation est elle forcément l'écrasement ? la différenciation ?

N'est ce pas former une communauté ?
La cause n'en devient elle pas moins "crédible"?

Je ne sais pas, c'est confus,....


Et voilà le post de Tatoomà l'origine
"Tatoom a écrit:

Qui a décrété que les corps fermes étaient plus beaux que les corps mous?

Une femme sans poitrine, sans fesses, et sans ventre, est-elle encore une Femme ou ressemble-t-elle plus à un enfant?

D'où vient cette peur de la Femme, pour que les hommes et la société cherche sans cesse à la controler et à l'amoindrir ou la réduire à un simple corps?

"
34 ans 92 / 69 5897
sombrent*

ranger*

s'il*


entre autre, bon tant pis :oops: :arrow: :roll:
35 ans Paris 2114
Moi je suis pro-rien-du-tout et je sais que ça te désole quelque part ... ;)

Bouh y a que moi qui répond ? :oops:

... :?
Je ne sais pas trop ... Je ne comprends pas trop le problème à vrai dire.
Disons que ce n'est pas parce qu'on est noir et victime de racisme qu'on ne doit pas aimer les blancs.
Tout comme ce n'est pas parce qu'on est ronde et victime de xénophobie qu'on ne doit pas aimer les minces.
Personnellement, je pense qu'effectivement, les rondes ont perdu leur place dans la société... Je désire qu'elles la récupèrent... Ce n'est pas pour ça que j'apprécie toutes les rondes. Je n'ai pas de sympathie pour toutes les rondes...
Enfin... Je veux dire que si je m'accepte moi, je n'ai pas besoin d'accepter toutes celles qui me ressemblent sur un point qui n'est pas un point d'accord censé... Si la fille est ronde et s'assume mais qu'elle est conne comme mes pieds, je ne l'aimerai pas non plus.
Enfin, je ne sais pas trop tout ce que tu veux exprimer par là...
41 ans 04 5576
Je ne sais pas si j'irais aussi loin dans ton raisonnement Zenobie.

Pour moi, il est relativement naturel que l'on se regroupe en "communautés" lorsqu'on est "à part" de la majorité comme les ronds en occident, les blacks en France ou aux US etc etc. Quoique les termes de minorité et de majorité sont également un peu faux, puisque je n'ai pas exemple pas l'impression que les ronds soient si minortitares que cela dans ma région bien franchouillarde. Ce que je veux dire, c'est que ce rapprochement permet de parler de problèmes connus et partagés, de s'échanger des conseils, voire, pour les plus timorés, de se sentir à l'aise avec des personnes "comme eux".

PAr contre de là à aller au "pro-XXX", je ne pense pas que ce soit la majorité des personnes. Je ne peux bien sur parler que pour moi, mais je ne fréquente et n'aime pas seulement des amis ayant des problèmes de poids, qu'ils soient obèses ou au contraire trop maigres. Je n'ai pas l'impression d'avoir des a prioris vis à vis des autres sur ce point. Peut être justement parce que je m'assume ? et que je sais que si moi, je ne suis pas qu'un corps, les autres ne le sont pas non plus ?

pour répondre clairement :

Citation:
L'acceptation est elle forcément l'écrasement ? la différenciation ?

Non, au contraire, c'est l'objectif ultime de tolérance vis à vis des autres et de sois même. Je crois que là il y a confusion entre justement "acceptation" et "pro-rond", pour le cas de l'obésité.

Citation:
N'est ce pas former une communauté ?

Une communauté oui, mais ne pas s'y enfermer. Une communauté, pas une secte.

Citation:
La cause n'en devient elle pas moins "crédible"?

encore une fois, ça dépend de la limite entre acceptation et "pro-rond". Pour moi, dans le terme "acceptation", il n'y a pas d'autres causes que de s'aimer soi même. Ca ne concerne pas les autres, ça ne concerne que l'individu. La seule "cause" que je vois dans VLR, c'est de prôner que toutes les femmes sont belles, y compris les rondes, mais les autres aussi, que nous ne sommes pas qu'un corps, nous les femmes, et non pas les rondes. Notre "cause", c'est de faire passer le message et d'aider d'autres à s'aimer elles même.

Les "pro ronds" qui insultent le reste de l'humanité (minces, maigres, etc etc) comme tu dis sont pour moi soit des rond(e)s qui reportent leur haine d'eux même sur ce que, consciement ou non, ils rêvent encore d'être, ou des FA, ce qui est encore un autre sujet. Ce ne sont pas forcément des gens qui s'acceptent en toute simplicité.

Pour moi, s'accepter, déjà c'est arrêter de se définir par rapport à sa rondeur, qu'on soit pour ou contre.
40 ans Paris 14E 761
Sans vouloir employer des exemples sans proportion avec la Size, je pense que toutes les communeautés opprimées ont d'abord une réaction très violente contre avant de pouvoir penser à des solutions d'intégration, cf Black Panthers par exemple. (J'ai conscience que l'exemple est un tant soit peu hors de proportion).

Le phénomène de repli, de rejet de la différence, fait à mon sens (et je ne porte pas de jugement de valeur là dessus, je m'interroge seulement) partie du processus qui permet à un groupe de retrouver, de trouver, une identité de groupe justement, et aux individus de s'affirmer.

L'important serait donc de pouvoir sortir de ce postulat de départ pour évoluer vers une indifférence douce aux autres.

D.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
la vrai acceptation de soi je crois ne peut etre que inconditionnelle
et a partir de la les criteres physiques, les criteres imposés par le regards des autres, les criteres de la société disparaissent totalement

je sais ça uniquement parce que j'ai eu l'amour totalement inconditionnel de ma maman, elle ne m'a jamais demandé de changer, de maigrir, de faire quoique ce soit pour etre differente elle a toujours voulue que je sois heureuse

mais quand on s'est senti dévalorisé pendant des années pour exister il faut peut etre passer par une phase plus agressive peut etre pro-quelque chose comme tu dis Zenobie

mais apres etre pro-quelque chose il faut aussi comprendre que ceux qui sont pro-autre chose existent aussi et les accepter et depasser enfin ce qu'on est et ce qu'on a été pour exister simplement sans se reperer en permanence aux "autres"
41 ans 04 5576
Cocagne a écrit:

mais apres etre pro-quelque chose il faut aussi comprendre que ceux qui sont pro-autre chose existent aussi et les accepter et depasser enfin ce qu'on est et ce qu'on a été pour exister simplement sans se reperer en permanence aux "autres"


Je ne suis pas d'accord avec toi, Cocagne, moi les pro-quoique ce soit me mettent très mal à l'aise. Je n'aime pas les FA, je n'aime pas les pro ana, je n'aime pas quand un tunisien ou un marocain me parle méchament d'un marocain ou d'un tunisien uniquement à cause de sa nationalité ou de son origine, je n'aime pas vraiment les blacks qui refusent de fréquenter des blancs etc etc et les blancs qui ne comprennent pas que je puisse copiner avec des blacks.

Je veux bien accepter les pro tictac (si si j'en connais une ! ) mais c'est vraiment ma grande limite. (Quoique j'ai adoré le débat entre une pro m&m's et une pro-chouchoux à l'anniversaire de mon beau frère, l'année dernière :lol: )
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Thetoad a écrit:
Cocagne a écrit:

mais apres etre pro-quelque chose il faut aussi comprendre que ceux qui sont pro-autre chose existent aussi et les accepter et depasser enfin ce qu'on est et ce qu'on a été pour exister simplement sans se reperer en permanence aux "autres"


Je ne suis pas d'accord avec toi, Cocagne, moi les pro-quoique ce soit me mettent très mal à l'aise. Je n'aime pas les FA, je n'aime pas les pro ana, je n'aime pas quand un tunisien ou un marocain me parle méchament d'un marocain ou d'un tunisien uniquement à cause de sa nationalité ou de son origine, je n'aime pas vraiment les blacks qui refusent de fréquenter des blancs etc etc et les blancs qui ne comprennent pas que je puisse copiner avec des blacks.

Je veux bien accepter les pro tictac (si si j'en connais une ! ) mais c'est vraiment ma grande limite. (Quoique j'ai adoré le débat entre une pro m&m's et une pro-chouchoux à l'anniversaire de mon beau frère, l'année dernière :lol: )


est ce que j'ai dis que j'étais d'accord avec eux?

j'ai dis que si des gens avait besoin poru exister de passer par cette phase il fallait necessairement la depasser un jour pour s'accepter vraiment


*Cocagne pro-chocolat a fond*
34 ans 92 / 69 5897
Dariamarx a assez bien résumé...

Je ne disais pas que moi justement j'avais eu besoin de ce replis identitaire, mais que celui ci me pmet mal à l'aise quand je le rencontre dans mes lectures quotidiennes du forrum vlr.

Bien entendu, je suis consciente que tout le monde n'en est pas victime, mais ... mais .. mais... beaucoup finalement.

Je n'aime pas le "pro qq chose" qui finalement ferme les yeux sur les autres.

Je trouve justement que les "pro ronde" (c'est à dire ceux qui dénigrent sans arrête les moyennes en disant "ce ne sont pas des femmes", etc) ne servent pas la cause de ce site, voir même l'entachent..

Franchement, ça ne me fait pas plaisir de lire pour éinième fois "les femmes moyennes ne sont pas des femmes, ce sont des enfants", "elles sont focément moins belles etc".
J'avoue que ça met met mal à l'aise, ça m'énerve, je trouve ça limite insultant.

Surtout que ces personnes exigent justement de la société qu'elles ne stigmatisent pas les rondeurs...
Poruquoi alors le faire dans le sens inverse ?

Elles ne supportent pas qu'no les voit comme "des gros tas, immondes, faiénantes etc" alors pourquoi faire le contraire avec autant de véhémences vers l'autre ?

Il faut forcément être dans un des ext^remes, on ne peut pas tout simplemet vivre, et arrêter d'analyser sans cesse l'autre ?

Je suis consciente que cela ne concerne pas la majorité d'entre vous, mais ce sotn des remarques qui me font me sentir vraiment pas à ma place parfois, alros que j'ai quand même été modo pendant un an, et qu'à ce moment là, ça ne dérangeait personne que je vois une sale enfant sans forme...

Donc puisdque j'ai perdu du poids, je suis revenue à l'âge de 12 ans ?

Non, définitivement, je n'aime pas ce sectarisme... :?
43 ans sud 762
Bonsoir Zénobie,
je me permets d'intervenir pour te dire qu'à mon avis,beaucoup sur ce forum ne s'attendent pas à voir une fille aussi "mince" ;je m'explique:je ne pense pas que c'est du sectarisme que de se demander pourquoi tu interviens,en sachant qu'à la base,ce site à été crée pour des rondes.Attention,je ne te juge pas,j'essaie au contraire (et humblement) de répondre à ton interrogation;c'est une supposition,et rien d'autre.Pour ma part,je suis peut etre ronde,mais je trouve tes interventions tres interressantes.Et si je viens aussi souvent sur ce site,ce n'est pas pour m'enfermer dans un raisonnement"je suis ronde et je cherche des copines rondes",mais justement pour la diversité des sujets(et aussi pour la bav :oops: ...)
45 ans Paris 405
Thetoad a écrit:

Pour moi, s'accepter, déjà c'est arrêter de se définir par rapport à sa rondeur, qu'on soit pour ou contre.


Tout à fait d'accord. :D

Je n'ai pas l'impression que ce que je vais dire différe bcp de ce qui a déjà été dit ici. Mais j'ai quand même envie de mettre du mien dans cette discussion.

Moi, je dirais que l'acceptation de soi n'est pas une chose uniforme. Je veux dire que chacun(e) y arrive par ces propres moyens, et à sa propre vitesse. Je pense aussi que c'est une chose assez fragile, et que parfois même si on s'accepte en général, il y a quand même des jours, ou des choses qui nous posent encore des problèmes.

Donc pour les femmes rondes, je pense que accepter la rondeur, la sienne et celle des autres serait en quelque sorte une première étape. Comme je l'ai dit dans un autre post, et tout à fait en accord avec ce qui est dit sur la stigmatisation sur le site du GROS, le corps des rondes est sujet d'une multitude des préjugés : positives et négatives. Donc je pense que apprendre à l'aimer est une première étape, parce que c'est en quelque sorte une méthode pour le reconquerir. Une phase "narcissique" que passent tous les enfants, une phase de reconnaissance et de la définition de ce que nous sommes. Et cette phase, je pense qu'elle peut très facilement s'accompagner par un certain rejet de ce qui est "autre". Par le pur réflèxe de défense, tout ce qui est différent est perçu comme une agression, parce qu'il nous renvoie vers notre passé, parce que notre acceptation est encore fragile.

Par contre, tout comme toi, je pense que savoir accepter les autres tels qu'ils sont devrait être normalement une étape suivante. Accepter toute différence, et de voir la beauté des gens tout simplement. Mais je suis sure que tout le monde n'y arrive pas. Je ne sais pas pourquoi, par contre. La plupart des gens projettent leurs propres peurs et préjugées sur les autres, en leurs attibuant des pensées ou des attitudes.

Donc pour répondre pour moi, je ne suis pro-rien du tout. Et comme je l'ai dit aussi sur un autre post (de Jimmy) les gens je les aime comme ils sont, ou je ne les aime pas du tout. Pour tout un tas des raisons différentes. Je dirais même plus, tout le monde n'est pas obligé d'être en phase avec son corps. Je connais des gens qui vivent simplement, et on a l'impression qu'ils n'ont même pas la conscience d'en avoir un ;)

Chacun est différent. Chacun réagi différemment aux évènements. C'est cela qui fait qu'on a envie des connaîtres les autres.

Chaque personne est un univers différent.
38 ans Orléans 852
Thetoad a écrit:

Je veux bien accepter les pro tictac (si si j'en connais une ! ) mais c'est vraiment ma grande limite. (Quoique j'ai adoré le débat entre une pro m&m's et une pro-chouchoux à l'anniversaire de mon beau frère, l'année dernière :lol: )


moi je veux bien faire partie de la communauté pro tictac !!!!!!!!!

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

:multi: :multi: :multi: :multi: :multi: :multi: :multi: :multi: :multi:
33 ans Fécamp 1045
pour ma part m'accepter n'est pas seulement dire "ok, on ne s'engueule plus" à mon corps.

Tout simplement parce que m'accepter c'est me faire accepter avant tout (sinon j'adorerais mes fesses), d'où quelque fois le besoin d'être pro-quelque chose, de revendiquer au moins...

Mais être "pro" ne veut pas forcément dire être "anti".
41 ans 04 5576
guenievre11 a écrit:
Bonsoir Zénobie,
je me permets d'intervenir pour te dire qu'à mon avis,beaucoup sur ce forum ne s'attendent pas à voir une fille aussi "mince" ;je m'explique:je ne pense pas que c'est du sectarisme que de se demander pourquoi tu interviens,en sachant qu'à la base,ce site à été crée pour des rondes.Attention,je ne te juge pas,j'essaie au contraire (et humblement) de répondre à ton interrogation;c'est une supposition,et rien d'autre.Pour ma part,je suis peut etre ronde,mais je trouve tes interventions tres interressantes.Et si je viens aussi souvent sur ce site,ce n'est pas pour m'enfermer dans un raisonnement"je suis ronde et je cherche des copines rondes",mais justement pour la diversité des sujets(et aussi pour la bav :oops: ...)


Salut Guenievre : Zenobie a déjà répondu à cela ici : http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_71969.htm
(pardon Sabishoo, si je me permets de répondre à ta place ;) )
B I U


Discussions liées