MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Poster dans le forum tca : aide, sentiment, avancée etc ?

34 ans 92 / 69 5897
Ce post s'adresse autant à ceux qui postent et qui ont résolu leur problème... ou ceux qui viennent lire le forum sans y participer...
en fait àtous...

et ceux qui en  
souffrent encore...

Ca vous aide vraiment d'en parler dans ce forum ?

et de répondre aux personnes qui souffrent du même trouble que vous ? ou d'un autre trouble ?

Vous les comprenez en règle général.. ?

Que ressentez vous à tous ces posts ?

Je m'explique.. Depuis quelques temps, j'ai besoin de ce forum.
Sans doute que mes crises ont plus fortes, ou tout simplement, je me sens lacher prise.. vraiment.
Mais ce forum m'aide. Enfin, je pense.
Ou alors j'en ai besoin. j'ai besoin de suivre, de répondre, d'apporter ma pierre à l'édifice...
J'ai un peu peur qu'en même temps.. il m'enfonce, mais bon...
J'en sais rien, en fait.
(je comprends pouruqoi je passe pour une paumée, enf ait... :roll: )

J'aimerais que ceux qui s'en sortent postent aussi...
Je pense qu eça fait toujours plaisir, ou alors donnent des nouvelles...
IL m'arrive de m'inquiéter pour certaines ici.. aussi...
QUand vous ne donnez pas de news...

Et je me sens démunie face à l'hyperphagie par exemple...
Et je ne sais pas comment agir.
J eme sens plus à l'aise avec les tcas que "je connais"
C'est pareil pour vous ?

J'ai peur de poser les mauvaises questions, quand même.
Peur de faire des parallèloes avec mon histoire..

il y a autant de tca qu'il y a de personnes, disons dans les symptomes...

Et du coup j'ai un peu peur d'être maladroite..

Et je voulais un peu savoir qu'est ce que vous ressentez face à ce forum... en règle généal, en fait... ?
S
36 ans Paris 42
Lire les expériences de chacun m'apporte quand à moi beaucoup et j'en profite pour remercier toutes celles qui prennent le temps de partager leurs difficultés et leurs réussites avec les autres.

Cela m'a indéniablement apporté des éléments de compréhansion primordiaux.

J'espère que vous continuerez longtemps et abondamment à venir échanger sur ce sujet.

Je trouve la plupart des filles atteintes de tac très courageuses devant des difficultés pas faciles à gérer.

Nan nan Zénobie, tu ne passes pas pour une paumée. :lol!:
36 ans 817
Bonsoir,

Je viens faire part de ma maigre experience.
Ma présence sur le forum est très recente. Je suis encore en train de le découvrir.
J'en suis à un stade ou cette partie du forum m'a permis de découvrir les problème que je rencontre, pouvoir mettre des mots dessus, en faire une réalité.
Et encore, je ne suis pas encore sur de ce que "j'ai"... C'est un gros travail sur soi-meme que d'admettre qu'on a un problème avec la nouritture.
Voila... Ya encore du chemin... Je ne cherche pas encore à trouver une solution mais plutot à comprendre les sources du problème.
34 ans 92 / 69 5897
Je suis contente j'aurais au moins une réponse .. ;)

Je trouve que oui il demande vraiment bcp ce forum, et en même temps, il donne beaucoup...

Ce n'est juste jamais facie de trouver les mots justes...

Et oui je remercie les personnes qui particiepnt, et particulièrement parthénope, corneflakegirl... ;) maria beaucoup aussi :D
39 ans Toulouse 5609
le forum m'a beaucoup aidé et il m'aide encore...
je me suis contentée de lire pendant longtemps, je n'y écris que depuis peu de temps.
j'essaye de suivre les parcours de certaines, je me fais du soucis pour elles, j'aime lire de bonnes nouvelles et ça me rend triste quand ça ne va pas pour elles; le plus drôle c'est que je ne suis souvent jamais intervenue sur leurs posts mêmes, elles ne me connaissent pas, elles ne s'imaginent même pas que je m'inquiètent pour elles
je ne pose pas de questions directes sur mes tca, je n'ose pas...alors je me contente d'essayer de me retrouver dans celles des autres.
je me sens démunie parfois, et même si j'ai envie de répondre je n'ose pas toujours: pour les tca qui étaient les miens auparavant (anorexie...) je me dis que mon témoignage n'aidera pas, car je ne les ai résolu que pendant un bref moment, et pas pour de vrai, car c'était pour tomber dans le problème inverse... Pour les tca qui m'empoisonnent la vie désormais (hyperphagie...) je me contente souvent de rediriger les gens vers d'autres posts, où d'autres personnes ont déjà dit ce que je souhaiterai dire; mais même si la RA m'aide beaucoup et que j'essaye de m'y tenir, eh bien...non, je ne suis pas guérie, pas du tout, pas encore...alors je ne me sens pas toujours la plus à même de répondre.
36 ans bordeaux 275
moi aussi ce forum m'aide beaucoup à gerer mes crises d'hyperphagie, meme si elles sont encore la, elles sont beaucoup plus espacées et beaucoup moins démesurées...

parcontrej'y lis beaucoup mais je n'y écris pas encore car je ne me sens pas réellement capable d'aider les autres, ca ne fait pas assez longtemps que j'essaie de régler ce probleme je pense

tout ca pour dire que cette partie du forum est vraiment bien et utile
36 ans 288
Bonjour,

Oui, même si j'utilise beaucoup ce forum pour me plainnnndre, :cry: :cry: , la plupart des témoignages m'aide, pour trouver des solutions, me motiver, ou relativiser. Voilà voilà.
Et donc je dis merci. :lying:
F
34 ans Toulouse 1468
Le forum m'est d'une grande aide, d'ailleurs j'y vais tous les jours.
C'est ici que j'ai appris le nom meme de ce qui me bouffe littéralement la vie depuis longtemps, et que j'ai pu mettre des mots sur mon hyperphagie boulimique.
Alors le problème est loin d'être réglé, mais pouvoir savoir, en termes "medicaux" ce qui est cause de mes crises, c'est déjà une grande avancée pour moi.
Mais la route est encore -très- longue.
37 ans 12494
Pour ma part, je pense que tout simplement que le fait ne serais ce que de lire le forum vlr en général et plus particulièrement la partie consacrée au TCA nous aide de plusisuer façon...Parfois même s'en que l'on s'en rende compte.

Déja cela nous rompt de l'isolement que l'on peu ressentir dans ce genre de cas... Le fait de voir que d'autre personne vivent la même chose rencontre les même difficulté fait du bien... de lire les exemples de celle qui sont en train de s'en sortir ou s'en sont sortie m'apporte une bouffé d'oxygène quant je suis ne pleine crise et que mon corps m'échappe...

Le fait de se sentir comprise joue beaucoup... la plupart de ces maladies trouvent leur origine dans le psychologique , le mal etre que nous ressentons a un certains moment de notre vie.. le fait de pouvoir les extérioriser ou que d'autre le face a notre place nous permet d'avancer justement par l"echo qu'elles font en nous...

Apres certains post me font mal car je ne trouve pas les mots, d'autre me redonne espoir quant je flanche.

La route est longue très longue et je pense que pour ma part on n'est jamais réellement guérie... on est en surcit et c'est peut etre ce qui est le plus dur a accepter... d'être malade a vie , en proie a une rechute à n'imorte quel moment et le forum sert aussi a sa...

A deculpabiliser dans ses moments là et a nous remettre en selle ...
Parfois les réponses que nous fesons a certians face un aspect du pb nous renvoie a notre propre vécu et permet de débloquer certaine situation..
Quant je lis qu'une personne se sent mal face a son anorexie , je sais ce que sa fait car je l'ai ressentie, le temps passé la tete dans les chiottes... le refus de s'alimenter , la douleur physique , la suprématie psychique sur son corps... Quant je lis des personnes parlant de leur hyperphagie de ce besoins de se remplir incontrolable et la aussi la douleur physique, le mal et la hote qui en découle ... avec ce corps que l'on ne maitrise plus...je sias aussi ce que c'est ... et c'est grace a cela que le fait que d'autre mette des maux m'aide a guerir les miens et c'est en sa que ce forum est formaidable...

Il y a autant de tca que de personne c'est un fait mais il n'y a qu'une seule et même souffrance...
2812
Je poste sur ce forum lorsque j'ai besoin de parler de mes problèmes, car ce n'est pas facile de trouver une bonne oreille (j'ai déjà une bonne oreille mais je ne peux pas tout lui confier car cela peut devenir lourd à porter pour elle) dans son entourage proche. Sinon, je lis de temps en temps les autres posts mais je n'y réponds pas car j'estime de ne pas avoir assez recul par rapport à mes propres TCA pour conseiller correctement quelqu'un d'autre ; en fait, j'ai peur de mal conseiller.
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
Ben, ca m'aide aussi cette partie tca car je me sens moins "seule" face à ce trouble.

Ca m'aide à me mettre dans le crâne que je ne me goinfre pas par plaisir mais que j'ai un réel problème quelque part. :(

Ca m'aide parce que mes proches ne me comprennent pas, ils croient que je me complait dans cette situation et que dire que je suis hyperphage me sert de prétexte pour me goinfrer... :cry:

D'ailleurs, petit hs, je vois mes grands parents demain, les avait pas vu depuis aout (habitent loin) et je sais que je vais me prendre quelques réflexions dans la gueule. Et je cogite, je cogite, je suis en pleine insomnie parce que je sais que je n'y couperais pas...
Bref, désolée pour le petit hs... :oops:
41 ans France 5623
Zenobie a écrit:
J'aimerais que ceux qui s'en sortent postent aussi...
Je pense qu eça fait toujours plaisir, ou alors donnent des nouvelles...


y'avait eu il y a loooooooogtemps un sujet sur gardez espoir, on s'en sort! ( des témoignages de ceux-celles qui vont mieux )

et pour répondre à ton sujet ;) Je dirais qu'il y a quelques temps ( ... années) quand j'allais encore un peu mal ( quand c'était vraiment pas top je ne connaissais pas encore VLR en fait , je l'ai connu quand je commençais à remonter un peu la pente. ) j'ai découvert le site. ça m'a fait du bien de venir parler de ma boulimie ici , surtout de voir que je n'étais pas seule. Et de compendre un peu plus ce que c'étaient , les TCA, etc..

le bien que m'a fait ce forum (TCA et VLr en fait ... ) c'est donc essentiellement de mieux connaître ce dont je souffrais , de découvrir d'autres "comme moi" , qui pouvaient me compendre un peu ( même si nous avons toutes des parcours différents finalement ) . Mais aussi et surtout d'avoir une image POSITIVE de la rondeur (ça c'est plutôt l'effet " global" de vlr en fait , pas spécialement de la section TCA en particulier ... ). De me dire : non , toi qui es plutôt bien charpentée, costaude pour certains, etc... eh bien tu n'es pas un gros boudin, parce que la grosseur n'est pas forcément synonyme de grosse patate débile et molle. J'ai passé toute ma première soirée ici à regarder les photos de l'album de VLR et à ma dire "[i]elle elle est belle ! elle aussi! purée elle elle est super sexy! purée elle est mignonne ! oh elle ça ça lui va bien ", etc.... [/i]

Bref donc pour faire court et simple je dirais que l'effet possitif du forum ici c'est :
- dédramatiser la rondeur, et même la valoriser
- rencontrer des nanas qui comprennent par quoi on passe, trouver un soutien.

Par contre j'avoue qu'au bout d'un moment j'ai senti que je tournais un peu en rond. J'allais mieux (essentiellement car j'avais repris davantage confiance en moi ), mais continuer de parler des TCA avec d'autres me gardait un pied dans la maladie et ça plomblait le reste. Besoin de passer à autre chose. De parler d'autre chose. de voir des personnes sans problème de bouffe , pour que tout ça redevienne un truc "naturel"...

donc bon... le forum TCA y'a des avantages et des inconvénients.comme pour tout.

je dirais qu'il faut savoir prendre de la distance parfois, pour que cela ne renforce pas l'obsession, lever la tête parfois pour se dire "y'a autre chose, mes TCA c'est juste un bout de ma vie, etc..." Mais bon, c'est vrai que quand on arrive à faire ça c'est que ça va déjà mieux en fait... alors bon....
35 ans Paris 2114
Merci de me citer Zenobie, même si je pense que je ne contribue pas autant que je le devrais...

Tu m'as aussi conseillé de revenir plus souvent, oui peut être que ça me ferait du bien...mais il est vrai qu'en ce moment je suis en période "down", un peu difficile de m'exprimer, j'ai tendance à me renfermer ces temps-ci...Mais justement, ça me fait du bien (et parfois du mal) de lire tous ces témoignages, surtout en ce moment où j'ai besoin "d'incorporer" un maximum de choses, avant de me dévoiler peut être...

Ce que tu as dit Boréal est très juste et ça me fait plaisir de te revoir par ici.


Bref bref...
35 ans Paris 2114
Juste une chose, malgré tout je suis toujours à disposition si on a besoin de mon aide d'une manière ou d'une autre. ;)
39 ans Londres, UK 1282
Je suis un peu gênée, mais... je n'ai pas de TCAs. Gamine, j'étais mal dans ma peau de ronde (j'ai toujours été ronde, aussi loin que remonte ma mémoire, peut-être l'âge de 4-5 ans. En tous cas, c'est l'image que me renvoyaient mes "camarades de classe" avec lesquels je n'ai commencé à m'entendre qu'à partir de ma première année de fac. Quand je regarde maintenant les photos de l'époque... enfin bref). J'ai toujours été en surpoids donc, selon le pédiatre. Avec le recul, je pense que ma carrure et tout simplement mon set-point ne me permettent pas une sveltesse plus avancée. :D Pas sportive, un bon coup de fourchette... J'ai peut-être eu un léger épisode hyperphagique dans mon enfance, entre 8 et 12 ans, je mangeais pour tromper l'ennui et l'angoisse de l'école le lendemain. Une fâcheuse habitude de manger à m'en faire péter la sous-ventrière à l'heure des repas m'en est restée. Bref. J'étais mal dans ma peau, dans ma carrure, dans mon intellect, dans mon pédantisme (vraiment la sale carne de mauvais caractère, la "grosse" prem' de classe, qui ne parlait qu'aux adultes). Mais mon rapport à la bouffe a toujours été assez sain. Quand j'ai commencé à me sentir mieux dans mon être et à m'ouvrir aux autres (une fois adultes, on ne se refait pas), mon mal-être a disparu comme neige au soleil. Depuis que je connais VLR, je suis les principes de la RA (après un ou deux régimes yo-yo-style) et j'ai réappris non à apprécier la nourriture, puisque manger a toujours été un pur plaisir pour moi, mais la sensation de satiété. J'ai donc plus souffert d'un problème d'image de soi que d'autre chose. Voilà pour l'intro. :)

Si je viens lire le forum TCA, je n'y poste quasiment jamais. Venir ici... J'en ressens le besoin comme un devoir, comme quelque chose que je dois aux personnes fréquentant le forum. Je me dois de comprendre leurs douleurs et leurs angoisses, de savoir de quoi elles parlent, afin de ne pas commettre d'impair. Afin aussi de pouvoir les aider et les soutenir au mieux. L'ignorance, dans certaines situations, peut être dévastatrice dans les bourdes qu'elle peut induire. La sympathie, voire l'empathie, sont choses belles mais infiniment délicates lorsqu'on touche à des sensibilités à fleur de peau, certaines depuis des années, voire des dizaines d'années...

Sin
B I U


Discussions liées