MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Se comparer aux femmes que zhom cotoie...

36 ans Bruxelles, Belgique 607
Rien de bien interressant, mais j'ai besoin d'en parler...

Mon cheri travaille depuis peu dans une banque, et il est entouré en permanence de jolies secrétaires sexy...

Hier soir, il a invité  
un collegue et sa magnifique copine... Ils ont fait de gros yeux en me voyant, zhom n'a rien vu (evidemment)...

Cette fille est belle, simple pas ultra mince mais bien stylée, et surement pas obèse...Je me trouve grosse et laide et je ne sais pas comment changer cette mauvaise image de moi!
Savoir que zhom est entouré de bombes tout le tps me fait peur!

Enfin bref, c'est peut etre parce que je m 'apprete a avoir mes shcregneugneu, mais des qu'ils sont partis, des idées noires m'ont envahi;

Je suis presque sure que mon image peut nuire à mon zhom, qu'ils risquent de mal parler de lui à cause de moi et ca me tue...Je ne veux pas lui faire subir ca!

S'en est suivi une grosse crise de larmes, je croyais m'assumer mais j'en suis loin, je me suis pris une grande claque dans la gueule en réalisant ca!

Toutes ces années de surpoids et d'islolement m'ont fait perdre toute confiance en moi, et je ne sais pas comment me sentir mieux, dans quel sens je dois aller, par ou commencer???

enfin bref, gros coup de blues... :cry:
37 ans Bruxelles 7458
Je peux comprendre ton malaise même si je ne le vis pas (pourtant y a Bruxelles plage tout près de leur bureau et les nanas du bureau se trimballent en haut de bikini dans les locaux quand ça ouvre :lol: ).
Tu dois bien te dire que s'il est avec toi, c'est que tu lui conviens.

Après pour ce qui est de lui donner une mauvaise image... je mentirais si je te disais que ça ne peut en aucun cas être le cas. J'ai un article scientifique " The weight of obesity in evaluating others: a mere proximity effect" de Hebl et Mannix(si tu veux, je pourrais te l'envoyer par mail parce que je n'ai pas de lien) qui montre qu'il y a effectivement une nette influence de l'obésité d'une personne sur la perception que l'on aura de son partenaire. Evidemment cette perception est plus négative. Ceci dit, cet effet négatif peut être contrebalancé si la personne obèse est mise en valeur, si on peut percevoir ses qualités. Ma conclusion serait qu'il ne faut donc pas se cacher et oser montrer qui nous sommes si nous souhaitons lutter contre les préjugés et avoir autant le droit de vivre que les autres. ;)

Je ne peux que te souhaiter d'aller mieux.
Courage!
59 ans Québec, Canada 1664
C'est fou le mal qu'on peut se faire en imaginant des tas de scénarios qui n'existent en fait que dans notre tête.

Ton amoureux t'aime et est fier de toi ... ils n'auraient pas invité sa collègue et son copain si il avait honte de toi ;)

Redresse la tête ... et cesse de t'imaginer toute sorte de choses qui ne feront que te gruger l'âme et le coeur.

Les gens le jugeront mal parce qu'il est avec une femme adorable qui est ronde de surcroît ... à ton avis ils sont où les cons ?

Allez reste positive ... ne laisse pas les "autres imaginaires" te gruger le moral.
525
Si ton mari a fait venir des collègues chez vous, c'est qu'il estime que tu mérites d'être connue par eux. Si toi... as une image négative de toi, ce n'est certainement pas le cas de ton mari, au contraire, il doit en avoir une image positive puisqu'il souhaite que ses collègues te connaissent.
La beauté, la laideur ne sont pas une question de poids, il y a des grosses, des rondes, peu importe le mot qui sont super moches et d'autres super belles; il en est de même pour les minces. Arrètes de te focaliser sur ton poids, si tu étais moche et passe moi les mots " "inregardable" pour ne pas dire "inbaisable" ton mari ne serait pas avec toi, tu as des qualités physiques que toi ne vois pas mais que les autres et entre autres ton mari voient.....Le fait qu'il invite des gens chez vous devrait au contraire te rendre plus sûre de toi.....cela prouve tout simplement qu'il est fière de toi.....
38 ans 639
Je comprends ce que tu ressens, pour le vivre aussi quand je suis dans des periodes ou je prend du poids. J'oscille entre +15, (ou20) et -15 kg selon les periodes ,mince ou ronde donc... Et c'est vrai que je me sens bcp moins bien quand je grossis, et pourtant je mets bcp de choses en place pour accepter mon apparence qu'elle que soit le chemin qu'elle prend. Et puis c'est vrai je vois le regard des gens changer, c'est une réalité! Malheureuse certes, mais c'est ainsi...
J'essaie souvent de me raisonner, mais ce n'est biensur pas une affaire de raison, ça se saurait. Biensur, le poids ne définie pas la beauté, et d'ailleurs qu'est-ce qui la définie? Mais quand on est mal dans sa peau, on rayonne pas tjrs, et c'est peut-être ça le gros problème ,sans jeu de mots. Donc, je t'ai lu, et je t'écris juste pour te dire que ce que tu ressens, je le ressens aussi, et certainement bien d'autres femmes, mais je n 'ai ni conseil, ni regard enjoué qui te remontrait le moral vraiment, juste pour te dire que ton msg m'a fait echo... Bises à toi
39 ans 60 Oise (Près du 95) 505
Je te comprends (d'ailleurs je ne pense pas etre la seule à compatir) car il me semble que nous sommes toutes passées par là
Moi j'ai eu à peu pres le meme soucis que toi mais je pense que c'etait dans "ma tête" quand j'ai rencontré les collegues de Zhom', je me faisais des films du genre : "Quand il vont savoir que Zhom' est avec une GROSSE, ça va être chaud!!" :shock:
Mais pas du tout; J'ai été acceuilli de maniere chaleureuse et sans a prioris!!! Je veux quand meme preciser que les collegues de Zhom' (femmes & hommes) sont tous minces!!!

Peux etre que je me trompe hein...Mais tu a dû tomber sur des CONS car d'apres toi Ils ont fait de gros yeux en te voyant...Et comme dirait Poulette BBQ Zhom' t'aime comme tu es car il n'aurait certainement pas invité sa collègue et son copain si il avait honte de toi..

Bises et courage le travail sur soi est pas facile a faire mais je peux te dire qu'apres ça soulage meme si quelques fois y'a toujours un Connard pour te saper le moral!!
40 ans 77 5703
je te comprends...

mon ex était beau comme pas possible, souriant, avenant, tout ça... et dans le milieu de la musique.

tu sais comment sont les filles dans le milieu, des bombes métisses aux jambes interminables, des fesses comme des melons, des seins hauts, fermes et insolents, des nippes genre "prostituée", des bouches glossées genre "chatte humide" etc etc...qui dansent comme des strip teaseuses...

bref, le genre qui fait déprimer!

de savoir ça, je me renfermait et je suis devenue insuportable, genre vu kil "mérite mieux" inconsciement jme démerdai pour qu'il se jette dans leurs bras, enfin entre leurs cuisses (car elles sont plutôt comme ça) ...

le même dilemne qu'avec mon poids, je bouffe car je ne mérite que ça... :roll:

mais bref, après méditation je me suis rendue compte que si je suis pétillante, câline et chiante (ce dont pourquoi il m'avait choisie), il ne s'attarde pas sur les bombes en question.

tu devrais lui en parler...en plus après bb, t'es fragile...
Tu n'as pas à devoir te cacher comme une bête curieuse. Ce serait leur comportement qui devrait leur nuire pour t'avoir jugée. Et là dedans, ton homme devrait te soutenir...
48 ans pépettesland 1803
Bon, on va la jouer film catastrophe pour aller jusqu'au bout du bout du raisonnement "je suis une nulle il mérite mieux que moi etc...."

Donc imaginons que ses collègues trouve que sa femme est moche et inintelligente, limite s'ils lui jettent pas des cacahouettes qd ils la croisent (on a supposé qu'on le jouait le pire du pire souvenons nous).
Au final ça donnent quoi ?

La boite va se passer d'un bon élément parce que sa femme fait tâche dans le paysage ? non, certainement pas.

Si ses collègues le lui disent en face ou le lui font sentir ton homme va faire quoi ? Trouver que c'est une bande de gros cons et faire vite fait le tri dans ses relations (donc en fait c'est même un point positif)

La fille en face est une vraie bombe silliconée à mort ? Ben de 1 la beauté ça se mange pas en salade, de 2 si ton homme est avec toi et que vous avez fait un bébé ensemble c'est peut être justement que ce qui l'intéresse c'est bien plus qu'un paires de gros seins en toc non ?

Donc bon, même au pire du pire, rationellement ça peut pas être au point que tu t'imagines.

Maintenant, d'un point de vue non rationel, y'a qu'une chose à faire c'est d'en parler à ton mari.
Pour l'avoir fait plusieurs fois et avoir vu la réaction du mien je t'assure que j'avais plus honte d'avoir penser ça que de moi après :oops:

Et en plus, généralement j'ai droit à un gros calin après ;)
42 ans 4830
finette a écrit:
Et en plus, généralement j'ai droit à un gros calin après ;)


J'fais aussi style "j'suis la plus moche du monde" rien que pour avoir des calins en plus parfois... hihihi

C'est normal de se comparer aux autres filles, et de les trouver toujours mieux que nous, et surtout d'avoir peur que ton chéri parte avec... l'amour a ses effets pervers qui consistent à avoir peur de perdre ce/ceux à qui on tient...

Maintenant, les hommes qui se limitent au physique bombas' d'une personne ne valent certainement pas la peine d'en avoir (de la peine) pour eux si jamais ils te quittent... il a l'air tout love ton zom, et tu sais quoi? c'est de toi... (imagines comme ces filles au cul bien ferme doivent l'avoir mauvaise après toutes ces privations)

Allez haut les coeur les filles!
36 ans Bruxelles, Belgique 607
Je n'ai pas confiance en lui, on vient de parler...et je suis en larmes!!

Zhom est quelqu'un de tres tres compliqué, qui a eu une enfance très difficile, et qui n'a aucune idée de ce que peut etre le bonheur en couple...

Il m'a dit qu'il ne voyait pas comment me rendre heureuse, quand je lui dis que je me trouve moche, il souffle et est triste pour moi mais me faire un calin dans ces moments là ne lui vient meme pas à l'esprit, et j'estime que je n'ai pas à lui expliquer en détail comment réagir pour me redonner confiance en moi...

Je suis amoureuse de lui et malheureuse avec lui...on a deux enfants, (21 et 9 mois) et je ne veux pas le quitter, je l'aime trop...irraisonné cet amour ,c'est clair,j'en suis consciente mais c'est plus fort que moi, je ne me comprends pas moi meme...

Il dit que le fait que je ne m'accepte pas lui pèse, et moi j'ai l'impression que mon estime de moi ne dépend que de lui, POURQUOI?

J'ai toujours eu des doutes sur sa fidelité, meme dans sa tete, je ne sais pas s'il y pense ou pas, et je ne sais pas comment amener le sujet.

Enfin bref, je m'egarre, je ne pense pas que vous pourrez m'aider, mais j'ai besoin d'en parler quand meme

Si quelqu'un ici se sent concerné par ce que je dis, AAAU SECOOOOURS aidez moi... :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:
J'ai vécu une situation similaire pendant deux ans avec un ex petit-ami...
J'étais morte bleue de lui... Je ne sais pas pourquoi... Je l'admirais... Il avait quelque chose qui m'attirait. Je le trouvais beau, je le trouvais fantastique, je trouvais qu'il connaissait plein de trucs, qu'il avait de super gouts...
Pourtant, il ne m'apportait rien. Il m'a plutôt détruire moralement plus d'une fois.

Au départ, il ne m'a pas parlé de mon poids. Il se satisfaisait de notre relation exclusive mais pas très stable où on se voyait une fois/semaine...
On s'amusait bien ensemble.

Puis, on a commencé à se dire qu'on sortait vraiment ensemble. Et je ressentais un malaise alors j'essayais de savoir pourquoi. Il ne me tenait pas la main dans la rue, il disait que ce n'était pas obligatoire...
Il m'a dit en larmes un jour qu'il n'acceptait pas mon poids, qu'il avait du mal avec ça.
En fait, c'est un garçon complexé qui a eu beaucoup de boutons étant ado et qui a été le bouc émissaire de sa classe à cause de ça.

J'ai commencé à faire des crises, à m'énerver sur lui car je n'avais pas confiance en lui et qu'il voulait me forcer à maigrir alors que je ne le désirais pas. Je pesais genre 85 kilos à cette époque.

Finalement, j'ai recommencé les crises de spasmophilie que je faisais alors que j'étais ado dues à la violence à l'école, entre autres.
Au lieu de se sentir responsable, il m'a fait voir un psy. Ca n'a bien entendu pas aidé. Il ne me donnait pas d'affection, disait qu'il tenait à moi mais en même temps, ...
Puis, un jour il s'est encore fichu à pleurer et à me demander comment il pouvait se permettre de me faire autant de mal. Je pleurais tout le temps.

Finalement, j'ai voulu le quitter car j'étais en pleines études et mes résultats scolaires en souffraient... et en même temps, j'étais tellement accrochée et amoureuse que je ne voulais pas le quitter. C'était complètement patho.

Je prenais souvent mes chaussures et ma veste et je voulais partir de chez lui mais il me retenait à chaque fois et finissait par s'excuser de son comportement et je me sentais mal, mal, mal, comme dépendante.

Un jour, j'ai vraiment crisé sans raison aucune... Parce que j'en avais assez, c'était un trop plein.
Je me suis cassée. Je ne l'ai plus jamais revu.

J'ai beaucoup souffert de la séparation mais je me suis sentie libérée après. Je n'avais plus de crises de spasmophilie et je ne m'énervais plus.
J'ai souffert mais ça a passé... Je suis sortie avec d'autres gens...
J'ai toujours eu du mal à l'oublier.

Il a pris contact avec moi par téléphone a plusieurs reprises et me parle de temps en temps sur MSN. A l'heure actuelle, je le méprise surtout beaucoup. C'est un sale type instable qui se débrouille pour t'accrocher et te faire du mal pour se rassurer lui...
Toutefois, il y a un an, il m'a avoué qu'il était très amoureux de moi pendant notre relation et qu'il avait voulu me relancer par après plus d'une fois mais que je n'ai jamais accepté...
Il m'a dit ça quelques jours avant mon mariage bien entendu...

J'ai souvent encore des pensées bizarres par rapport à lui. Mon mari lui ressemble sur certains points tout en étant bien plus stable, tout en acceptant mon poids, tout en m'encourageant à assumer, tout en étant bien plus honnête ...
Mais parfois, je rêve de mon mari la nuit, je rêve qu'il me quitte et ce ne sont pas ses attitudes que je vois mais celles de mon ex.

Ce type m'a vraiment traumatisée.

Cette relation a ça en commun avec la tienne que j'étais malheureuse pendant celle-là et qu'il n'y avait pas de communication avec lui, que je me battais contre des moulins.

Moi, j'ai laissé tomber et ça m'a sauvé...
Il n'y a rien de pire que les paradoxes en amour.
42 ans 4830
c'est pas parce qu'un homme n'inonde pas sa chérie de mots d'amours, de bouquets ... qu'il ne l'aime pas. je crois les hommes difficilement capables de parler de leur sentiments.. comme si c'était une preuve de faiblesse que d'aimer. Heureusement cette coutume néandertalienne tend à disparaître...

Maintenant, qu'il te trompe en pensée ou en acte, ça n'est pas la même chose... le premier tient du fantasme (et tout le monde en a, toi aussi, ça n'a rien de répréhensible que de rêver d'une autre, de regarder des pornos... ou est le mal?), le deuxième est impardonnable (enfin pour ma part en tous cas) car brise en quelques sorte le pacte de confiance qui s'établit dans un couple.

bref ton homme peut tout à fait te montrer son attention au quotidien, sans tralalas (genre il t'a acheté le dessert que tu aimes ou le shamppoing... ) l'amour c'est ça aussi!
45 ans 10768
mooofaya a écrit:
Il dit que le fait que je ne m'accepte pas lui pèse, et moi j'ai l'impression que mon estime de moi ne dépend que de lui, POURQUOI?

tu ne dois pas attendre tout de lui, et il n'a pas à porter ton malaise, c'est injuste je trouve de lui demander une telle chose... t'aider à t'accepter, oui, il le peut, mais tout faire à ta place, non... ton estime de toi ne peut venir que de toi...

en fait quand tu dis que tu as toujours eu des doutes sur ta fidélité, c'est ton propre manque de confiance en toi qui se manifeste... tu ne te sens pas assez "valable" pour qu'il reste avec toi...


bref, tout ceci, c'est un problème entre toi et toi ;)...
59 ans Québec, Canada 1664
+ 1 Thyselle ... je suis du même avis.

Le bonheur ... cet état d'esprit ... commence d'abord en soi ...

Si tu n'es pas bien avec toi même comment l'être avec les autres ?

Personne ne réagit pareil ... il y a des gens hyper expressifs qui te diront 1000 fois par jour qu'ils t'aiment ... d'autres qui ne disent rien mais le montrent de 1000 et une manières ... et d'autres qui ne ressentent pas le besoin d'exprimer leurs sentiments.

Tu te fais des scénarios ... qui te font paniquer ... douter ... etc.

C'est très dur pour la personne qui t'aime de te voir t'auto-détruire sans pouvoir rien y faire.

Il n'y a que toi qui peut contrôler tes pensées noires.

Si tu vois que tu n'y arrives pas ... que tu es en train de perdre pieds ... il ne faut pas hésiter à demander de l'aide.

Mais ne reste pas comme ça à te faire du mal en imaginant des tas de choses qui ne semble exister que dans ta tête.
B I U


Discussions liées