MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi la minceur (voire la maigreur) comme référence ?

39 ans Grenoble 87
Bonsoir,

encore une fois ce soir, je suis confrontée à toutes ces publicités vantant les efforts pour aboutir à un état de maigreur certain.

Evidemment, on ne t'encourage pas à  
manger.
Car pour manger, "il faut forcément bouger", selon le nouveau slogan.

Ainsi, on te vante les mérites de déguster une barre hyper maigre d'un chocolat sans goût, avec le luxe de quelques fruits et de céréales.
Et les "15% on les enlève pas", scande une autre "pin-up" amaigrie.

Moi je suis ronde.
Pas de chance pour moi.

Et de me demander "pourquoi" ?
Pourquoi a t-on choisi la maigreur, plutôt que les rondeurs de notre regrettée Marylin et de son époque ?

Bien sûr, on me dira que les références, ce sont la mode, les mannequins. Mais au delà de ce modèle là, qui ou quoi a fait en sorte que la minceur absolue serait forcément un modèle de "beauté" ? un critère de séduction ?

A d'autres périodes, être maigre était gage de mauvaise santé.
Etre pulpeuse, c'était respecté. Il n'était pas question de dire qu'être trop ronde, c'était un état de faiblesse ou une maladie !
Je déteste l'époque dans laquelle je vis. A d'autres époques j'aurais eu un succès bien différent.

Y'a t-il un jour un être qui s'est érigé en "grand sage", et qui a décreté que les femmes rondes devraient être complexées, alors que les femmes ultra minces récolteraient un succès franc ?

Ca n'a pas toujours été ainsi alors je cherche à comprendre.

Et puis j'en profite pour dire que cette "course à la minceur" me fatigue.
N'a t-on déjà pas assez de contraintes ? de privations et de frustrations ? Il faudrait en plus, se priver de manger comme on le veut ?

Voilà ma petite "réflexion" du soir, en cette fin de semaine où je me suis sentie spécialement mal dans ma peau.

[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Rondeurs et image de s...des autres (J’assume-ou pas) ]
525
les "faiseurs d'opinion", les "grands couturiers", les "faiseurs de mode", n'apprécient le plus souvent la femme uniquement QUE sur le plan vertical si je puis dire..... Ils cherchent donc à nous imposer une femme qui soit le moins féminine possible, puisque contrairement aux hommes normaux ils n'ont aucune attirance pour le sex appeal, pour la sensualité de la femme, à quoi ils sont totalement imperméables...de plus, il est nettement plus facile d'habiller une planche a-forme ( a privatif donc sans formes) qu'une femme ayant des courbes qu'il faut mettre en valeur, sur une planche, on peut jouer autant que l'on veut de toutes les décorations possibles, vu qu'il n'y a pas le problème de mise en valeur tellle ou telle partie de la femme...
Sur un mannequin, on voit uniquement le vètement, sur une femme "normale" on voit d'abord la beauté de la femme, et ensuite seulement on voit la beauté du vètement...
Pus une femme a de formes, et plus il est difficile de lui faire un vètement qui épouse parfaitement son corps et la mette en valeur, de plus aucune d'entre vous n'a exactement la même morphologie, chacune a ses propres courbes, sa propre sensualité, sa propre féminité... toutes les planches, tous les mannequins sont quasiment identiques, standardisés en somme interchangeables... L'idéal pour ces "esprits" serait une taille unique... cela limiterait les couts de fabrication.....
N
33 ans Mayenne 77
Je suis d'accord avec toi Scorpionne. D'autant que dans l'antiquité, etre ronde symbolisait la fertilité, a la renaissance, c'était, comme tu le dis, un gage de bonne santé. Et voilà que maintenant, comme ca, d'un coup, venu d'on ne sait où s'est érigée une loi tacite et implicite qui dit que les rondes ne sont plus ce qu'elles symbolisaient avant et que les femmes filiformées doivent devenir les femmes les plus recherchées. Moi non plus je ne comprend pas ce revirement. Et je crois que devant chaque publicité, je pousse le même coup de gueule que toi tu viens de le faire !

Enfin.... ainsi va la vie. Malheureusement, nous ne sommes plus perçues comme nous l'étions et comme nous voudrions toutes (du moins je suppose) etre percues mais puisque nous ne pouvons rien y faire, ou si peu, alors gueulons et allons chercher le chocolat dans la cuisine ! lol !
L
34 ans marseille 65
Moi,j'espere que je vais pas me faire engueuler mais je voit les chose differemment.
Chaque epoque sa mode,ca on est d'accord mais pourquoi celle la serai unjuste plus qu'une autre,a l'epoque ou la mode etait au fille ronde,et bien les maigrichonne été aussi complexé...desfois on ne choisie pas d'etre tré mince,moi par exemple j'ai perdu beaucoup de poids c'est dernier temps a cause d'un "choc",on choisie pas forcement sa morphologie,donc il y aura toujour la moitier qui sera pas "a la mode".

Pareille pour la mode gros seins/petit sein

Il y des gens qui prefere les fille mince et bien on va pas les engueuler,non plus!
Et ceux prefere les rondes non plus,c'est tout.

En ce moment ce sont les maigre qui sont a la mode et bien tant mieux pour elle,car quand reviendra la mode des fille ronde(les mode sa revient toujour)et bien ce sera a nous de faire les belle et a elle d'etre complexé,

Et puis au final quand un mec trouve une fille jolie dans la rue,il n'y a pas ecris "a la mode" ou "pas a la mode" sur son front,c'est son corp qui parle (ou son coeur mais c'est plus rare :lol: en tout cas au premiere abord ;) )et il y aura toujour un mec pour vous trouver sexy,que vous soyer ronde ou mince,ou maigre ou meme sqelletique,on est toujour la beauté incarné de quelqu'un,c'est ma grand mere qui disait ca :multi: bon maintenant faut le trouver,a l'attaque!!!!!!! :lol:
45 ans 17521
jaco a écrit:
les "faiseurs d'opinion", les "grands couturiers", les "faiseurs de mode", n'apprécient le plus souvent la femme uniquement QUE sur le plan vertical si je puis dire..... Ils cherchent donc à nous imposer une femme qui soit le moins féminine possible, puisque contrairement aux hommes normaux ils n'ont aucune attirance pour le sex appeal, pour la sensualité de la femme, à quoi ils sont totalement imperméables...


je trouve le terme "normaux" assez douteux, puisqu'il sous-entend que les hommes dont tu parles ne le sont pas... mais c'est bien, tu as réussi à ne pas dire le mot "homosexuels", pour une fois, même si ton discours le sous-entend... :roll:


sinon, je suis assez d'accord avec laetitia20, dans le sens où si quelque chose est à la mode, c'est forcement que d'autres choses ne le sont pas... c'est valable pour les bottes, les twingo ou les femmes minces (ou rondes)... maintenant, il s'agit de savoir si on a envie d'exister par soi-même, ou se laisser bouffer par les images dont on nous bourre la tête à longueur de temps... évidement ça serait plus facile si on n'érigeait personne en modèle (et que donc on ne montre personne du toi, à l'inverse)... seulement, ça ne fonctionne pas comme çà... le culte de l'apparence, etc... sans entrer dans le communautarisme, je crois que les gens ont toujours besoin de se rattacher à un groupe, par choix ou par éviction d'un autre groupe... perconnellement, je n'ai pas envie qu'on me dicte ce que je dois faire, ce que je dois être, comment je dois me comporter ou m'habiller... ce n'est pas parce que certaines personnes disent un truc que tout le monde doit les croire... et ce n'est pas parce qu'on ne ressemble pas à ce qui est esthétiquement correct à un moment donné qu'on doit disparaitre... l'essenciel est d'être bien avec soi... il y a toujours des gens qui nous aimeront, et d'autres qui ne nous aimeront pas... que ce soit mentalement ou physiquement... alors...
B I U