MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mieux d'accord mais peut-on dire qu'on est guéri ?

39 ans Poitiers 186
Salut
Voilà une question que je me pose depuis quelque temps. J'ai lu plusieurs post mais je n'y ai pas trouvé la réponse...
Je suis quelqu'un de dépressif depuis un moment voir  
même depuis l'enfance
J'ai toujours eu des idées noires; enfant j'avais des crises de larmes quasi incontrôlables avec comme ligt motive de ne pas être aimée de mes parents (du monde entier) et d'être la source de leurs problêmes.

Puis à 13 ans, patatra, problemes hormonaux, gineco incompétant =45Kg en moin d'un an. A ce moment là j'etais mince voir maigre, je faisais 1m68 pour 48Kg.
Je vous laisse imaginer les desordres psychologique que cela engendre; les soit disant amis qui vous délaissent et se moquent de vous, les phrases assassines de la famille.

16 ans 1/2, je rentre en CAP; milieu de la mode et des "poufs-blondes". J'étais en interna, donc 24h/24 pendant 5 jours avec des obsèdés des 500g en trop, ](*,) DURE!
C'est là qu'a commencé le début de la descente aux enfer; TCA, mon ami est décédé puis multiples TS. Pour couronner le tout, j'ai eu droit au"meillieur" psy de poitiers qui n'a pas trouvé mieux de me dire au sujet de mon probleme de poid que je cite:
"à l'epoque de la seconde guerre mondiale si vous étiez en camps de concentration vous ne serriez pas comme ça"
Outrée, choquée, dans un état pire qu'avant, j'ai claqué la porte et j'ai fait une croix sur les psy à la noix!

Enfin, hitoire d'en rajouter une couche, mon géniteur annonce, à MOI et pas à ma mére qu'il veut divorcer!
Donc, au fond du gouffre (18 ans1/2 au chomage, obése + chagin d'amour si on peut dire) il m'a fallu soutenir ma mére d'un main et de l'autre essayer d'émerger...

Je me suis plogée dans le boulo, je me suis occupée de ma mére (texte de lois,avocat,démarches administratives...), de mon frére, de ma grand-mére, de mon chien ... Enfin bref de tout et en me laissant admirablement de coté !!!! :oops:

Tous ça c'etais il y a 6 ans maintenant et je vais mieux; Alors suis-je "guéri" ?
Je n'ai plus d'envie sombre, la boulimie est partie comme elle est venue et je me surprend à faire des progets d'avenir!!

Pour repondre au titre de ce trés long et surement trés barbant post, perso, je vais mieux mais je ne suis pas guéri. Je sais que c'est là, quelque par, et j'estime que l'ignorer serait une erreur.

Pour résumer, je tiens à dire que parfois, quand on traverse l'enfer d'une tempête, on croit que le soleil ne brilleras plus jamais mais c'est faut. Un jour on ouvre les yeux et hoo! miracle il fait beau !! :D

Gardons l'espoir d'un jour meillieur...

:kiss:
35 ans calvados 457
guérir je ne sais pas, car c'est un mot peut être assez radical.

Mais vivre avec certainement, c'est ce que tu fais déjà, notre histoire fait partie de nous qu'on le veuille ou non; à toi de continuer à tirer ta force de tout ce que tu as vécu...

En tout cas, chapeau pour ton courage et je te souhaite tout plein de bonnes choses pour l'avenir...

:kiss:
B I U