MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pésentation d'une égarée ^^

44 ans 17
Bonjour à toutes et à tous !

Voilà je viens à vous parce que seule je ne peux plus avancer. Ou tout du moins je ne sais pas comment avancer.

Je suis  
une ronde comme la plupart d'entre vous : 1m56 pour 85kg environ. Je ne suis pas une grosse mangeuse en terme de repas. Je mange correctement (je crois), mais je suis une dépendante du chocolat et du sucré. Je peux manger une quantité impressionnante de ces deux produits en une journée, jusqu'à me rendre malade.

J'ai fait régime sur régime depuis l'âge de 13 ans. Aujourd'hui... j'en ai marre. Ou plutôt j'en ai marre depuis quelques temps mais j'étais poussée par ma famille (enfin plutôt ma mère -_-) parce que comme beaucoup, j'ai une mère qui n'y comprend rien et me dévalorise dès qu'elle le peut.

J'ai lu une bonne partie du forum et justement un topic concernant les critiques de la famille. Ce qui me rassure c'est de voir qu'au final je ne suis pas la seule à surbir ça. Heureusement qu'il y a ce site, sinon je me serais crue l'unique personne à vivre cet enfer.

J'ai acheté le livre du Dr Zermati et j'ai commencé à faire un petit récapitulatif de ma vie. J'ai découvert certaines choses.
Pour mon parcours, je vais faire court. (Non je ne fais pas de poésie ^^)

-Ma grand-mère s'occupait de moi quand j'étais bébé et me forçait à manger et finir mon assiette à chaque repas même quand je n'avais pas faim.
-Je suis d'origine portugaise et j'ai une famille comment dire...exhubérante en matière de nourriture. De plus, mes parents sont strictes. Enfant, un mot de travers et la punition nous tombait sur le coin de nez. Alors quand ma mère me disait de finir mon assiette, docilement je finissais.
-J'en étais venue à, pour plaire à ma mère (avec qui après toutes ces années je suis toujours en conflit. Je vis chez mes parents et si je ne fais pas attention à ce que je dis c'est la guerre), finir l'assiette de ma soeur (à qui elle passe tout...).
-Diverses remarques blessantes de la part de mes camarades de classe. De l'infirmière de l'école, de mes médecins, de ma soeur (-_-), des mecs de qui je tombais amoureuse que m'envoyaient leur rateau en pleine poire.

Bref... tout au long de ma vie toute sorte de choses qui m'ont poussée à faire des régimes, à perdre l'estime de moi petit à petit. A me cacher pendant près de 4 ans chez moi, sans voir personne. J'étais sportive mais à cause d'une blessure au genou, j'ai dû arrêter et du coup ma prise de poids a été exponentielle. Et cette année... j'ai dit : "crotte de bique" (pour ne pas dire le gros mot plus vulgaire ^^). Je cherchais un enième régime miracle à faire et bizarrement je suis tombée sur VLR. J'ai découvert un autre mode de pensée, qui finalement refletait mon désir enfoui : en finir avec les régimes, avec la torture.

Pour ce qui est de ce que je peux apporter sur ce site, même si notre vécu ressemble sur certains points à celui d'autres personnes présentes, les circonstances ne sont pas les mêmes. Cela faisait maintenant 18 ans que je faisais des régimes, j'ai donc un certain passé dans ce domaine, un certain point de vue. Il peut être utile... je pense. Non pas en terme de régime mais en terme de circonstances extérieures (parents, famille, camarades, situations extrêmes,...).


Voilà j'espère que ma présentation a été suffisante. Toutefois si vous avez des questions n'hésitez pas à me les poser je répondrais dans la mesure du possible. Bien sûr si vous me demandez quelle est la racine carré de 254315.9864, là forcément je vais coincée un petit poil. xD :D

A bientôt... :D
40 ans Paris 766
Salut miss (je ne connais pas ton prénom:) )

Bienvenue ici, mon histoire ressemble à la tienne, à part que ma mère m'a toujours acceptée comme je suis (j'ai une mère extraordinaire qui n'a jamais cessé de me valoriser), pour elle seul la santé compte, elle m'a donc juste transmis la valeur de se respecter soi même et de respecter son corps.
Je n'ai donc jamais subi de discrimination ni dans mon parcours scolaire, ni après, juste parfois des remarques de la rue de gens qui ne me connaissent pas.

Moi aussi, je ne m'assume pas completement et je souhaite perdre du poids, mais ça fait un bout de temps que j'ai compris que les régimes, c'est stupide.

Je pense que l'important, c'est de comprendre que le physique importe peu dans une vie, la vie est courte, l'essentiel est de vivre pleinement et pour ça il faut d'abord s'aimer. Le physique change au cours de la vie, c'est donc une valeur toujours approximative et qui n'a pas grand interêt.

Il faut aussi apprendre à ne plus chercher l'amour et l'admiration de tous.
C'EST UN OBJECTIF STUPIDE, SANS AUCUN SENS, ET IMPOSSIBLE A REALISER.
La perfection n'est pas humaine.

Alors bon courage, vive le bien-être!
110 ans 2475
Comme Ornella80 j'ai la chance d'avoir des parents qui ne me dévalorisent pas du tout, bien au contraire.

Personnellement, je n'ai pas connu de discriminations sur mon physique pendant mon parcours scolaire. Je n'ai pris du poids qu'après mes 23 ou 24 ans. Petite je ne mangeais rien et j'étais même assez maigre. Et puis adulte, les soucis de thyroïde et de couple m'ont beaucoup aidés à grossir :lol: !

Bien sûr, nous tombons ou tomberons toutes un jour dans le piège des régimes. J'en ai fait quelques uns qui n'ont rien arrangé, bien au contraire. Ca faisait un moment que je m'étais faite à l'idée d'être "comme je suis", mais j'avoue que depuis que je viens sur ce site, je me sens encore mieux !

Je me dis avec le recul que mon poids ne m'empêchait pas et ne m'empêchera jamais d'être bien dans ma tête et d'accepter ce que je suis, parce que je sais ce que je suis (ça n'a pas toujours été si évident que ça), ce que je veux dans la vie et ce que je ne veux pas. C'est ce qui m'aide à toujours garder le sourire. Le reste, bah ma foi, on fait avec ce qui vient... Toujours faire contre mauvaise fortune bon coeur...
B I U