MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment vit-on la première relation qui suit une rupture ?

37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Bonjour,

N'ayant vécu une seule longue histoire (5 ans), je me pose des questions sur la ou les relations qui suivent les ruptures douloureuses.

Ne vous méprenez pas hein, je ne cherche  
pas à me caser à tout prix! C'est juste de la curiosité !

Lorsque vous êtes sortis d'une longue histoire ou d'une histoire intense, comment s'est passé la relation qui a suivi ? Compariez-vous votre nouveau copain avec votre ex ? Pensiez vous à votre ex en la présence du nouveau zom ? Je veux tout savoir !

A vos claviers !
P
43 ans lutterbach (68) 1197
hello miss, ça c'est une question positive :-)

personnellement, j'etais avec un garçon entre 18 et 22 ans. je l'ai quitté parce que ça n'allait plus, je ne l'aimais plus, on evoluait différemment, on avait moins de choses en commun au fil du temps...
resultat ma relation suivante a été une bouffée d'air frais, un vrai bonheur. elle n'a pas duré longtemps.
mais elle m'a aéré l'esprit, changé les idées, ouvert d'autres horizons.

par contre quand cette courte histoire s'est terminée, ça a été le désarroi pendant quelques mois.

en fait quand j'ai ensuite rencontré mon copain actuel (8 ans deja!) j'ai un peu comparé les deux, mais pas trop.
je dois dire que pour moi, quand une relation est terminée, et bien, c'est terminé. point.

ressasser, comparer, bercer dans la nostalgie, c'est pas tout moi ça ;-)

après tout dépend de la qualité de la nouvelle relation...
a+
bises,
marilyn
A
36 ans Nice 21965
en general apres une histoire serieuse, on papillone, on s'amuse un peu (sans aller jusqu'au crac crac) et pis le nouvel de sa vie debarque comme une fleur sans qu'on s'y attendre
109 ans 2475
En ce qui me concerne, après ma rupture, j'ai passé à peu près 2 mois toute seule. Je suis sortie avec un mec plus jeune que moi avec qui je ne m'investissais pas du tout. Je n'en avais vraiment pas envie (d'ailleurs cette envie d'histoire sérieuse ne semble pas me torturer depuis 4 ans)... Ca s'est assez mal passé sur la fin parce que lui voulait s'investir et moi juste m'amuser...
Depuis je ne pense pas être vraiment tombée amoureuse. Des coups de coeur, oui, mais au-delà...
56 ans douai 1905
athanyaw a écrit:
en general apres une histoire serieuse, on papillone, on s'amuse un peu (sans aller jusqu'au crac crac) et pis le nouvel de sa vie debarque comme une fleur sans qu'on s'y attendre


pourquoi sans aller jusqu'au crac crac? rien ne l'interdit tout de meme...non mais pas de petit déj sans cracottes!!!! ;)
plus sérieusement, j'ai quelques prétendants depuis ma rupture début avril, mais sincèrement papillonner de droite à gauche, cela n'a qu'un temps mais il faut laisser faire le temps justement et pas se poser de questions (fait comme je te dis, pas comme je fais :lol: )...
et le jour que tu rencontreras ton nouveau prince charmant, tu auras autre chose à faire que des comparaisons si tu l'aimes et que c'est réciproque!! ;)
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Ce n'est pas un reproche mais à vous entendre, on dirait que c'est facile de rencontrer quelqu'un et d'avoir une relation, même platonique. Faut dire que je n'ai pas une grande expérience de la chose, mais ça me semble tellement dur et difficile d'avoir une relation de nos jours !
56 ans douai 1905
_Murielle_ a écrit:
Ce n'est pas un reproche mais à vous entendre, on dirait que c'est facile de rencontrer quelqu'un et d'avoir une relation, même platonique. Faut dire que je n'ai pas une grande expérience de la chose, mais ça me semble tellement dur et difficile d'avoir une relation de nos jours !


non, ce n'est pas facile après une rupture douloureuse, rassures toi , tu es dans la norme!! ces dernieres semaines, j'ai passé mon temps à pleurer, à me culpabiliser, à le modir ensuite et à comprendre le pourquoi du comment....et je n'ai toujours pas la réponse à ce jour...mais meme si cette douleur est toujours présente, dans un coin de mon coeur et de mon cerveau, je ne peux pas me résigner à vivre enfermer, à passer ma vie à pleurer ou à ignorer les autres de peur de vivre une autre relation qui se solde par un échec à nouveau...parce que en réalité, ce n'est pas de cette future relation ou de ce futur homme que je vais rencontrer, mais peur de moi, de ce qui fait en moi que cela finit toujours par se solder par un échec!!!! peur de m'attacher trop vite à un homme aussi je les rencontres "rapidemment", c'est à dire un ou deux rdv et cela ne va pas plus loin car si je m'attaches, je sais que je vais de nouveau souffrir!!! ou alors les choses sont mises au pôint avant la rencontre et on se voit uniquement en toute amitié...mais j'avoue que je me défiles sous divers prétexte quand je sens que l'homme que je rencontre me plait et que je risque de m'attacher à lui et que cela se solde de façon négative...dans la vie rien n'est facile, il faut parfois se forcer, se prendre par le col pour avancer....et avoir confiance en toi...tu n'es pas toute seule, nous sommes nombreuses dans ton cas, ronde ou mince!! ;)
37 ans 3935
J'ai débuté récemment une nouvelle relation après avoir rompu au bout de plus de 6 ans. C'est assez paradoxal comme sensation. D'un côté, c'est génial, la nouveauté, la découverte de l'autre, les sentiments liés à une relation qui débute, c'est très grisant. D'un autre côté, ça demande pas mal d'adaptations. Avant je vivais avec mon mec, maintenant non, je dois m'habituer à être parfois seule, à ne pas voir mon nouveau mec tous les jours. Il y a aussi les réactions différentes, personne ne réagit de la même manière et il peut y avoir des cafouillages: après avoir vécu des années avec une personne, elle sait que certains sujets sont plus délicats, elle anticipe les réactions, ce qui n'est pas le cas dans une nouvelle relation. Autre aspect non-négligeable, au bout de quelques années avec quelqu'un, on a tendance à se reposer sur la relation existante, le lien est là, on ne se pose pas de questions, on se dit que dans un an on y sera toujours étant donné qu'on a déjà fait des projets d'avenir. Avec un nouveau partenaire... mieux vaut éviter ce genre de plans sur la comète, et ça a un côté pas toujours très rassurant, du genre "comment vont évoluer les choses une fois qu'on se connaîtra mieux?", "sera-t-on encore ensemble dans deux mois?"... oui, je suis du genre à me poser beaucoup de questions :D
A
36 ans Nice 21965
myrza a écrit:
athanyaw a écrit:
en general apres une histoire serieuse, on papillone, on s'amuse un peu (sans aller jusqu'au crac crac) et pis le nouvel de sa vie debarque comme une fleur sans qu'on s'y attendre


pourquoi sans aller jusqu'au crac crac? rien ne l'interdit tout de meme...non mais pas de petit déj sans cracottes!!!! ;)


je dis sans crac crac car je suis sortie avec des gars pendant des soirées mais je couchais pas avec, si elle veux le faire, elle le fera j'en ai pas eu envie car mon ex etait mon premier et les relations sexuelles d'un soir ne m'interressaient pas tout simplement

ce qui m'a permis de rencontrer du monde c'est que je suis pas mal sortie (voir meme trop)

par contre comme le dis miss_tofu, c'est pas evident car c'est pas la meme personne, faut s'adapter à lui et c'est pas evident, les habitudes que tu avais avec lui, faut les oublier, repartir de zero, c'est marrant mais assez flippant quand tu as vecu par rapport à quelqu'un
41 ans bretagne 133
myrza a écrit :
ce n'est pas de cette future relation ou de ce futur homme que je vais rencontrer, mais peur de moi, de ce qui fait en moi que cela finit toujours par se solder par un échec!!!! peur de m'attacher trop vite à un homme aussi je les rencontres "rapidemment", c'est à dire un ou deux rdv et cela ne va pas plus loin car si je m'attaches, je sais que je vais de nouveau souffrir!!!

+1

alors comment faire??? je sais qu'il faut attendre, que le temps aide a faire le deuil de la relation passé, mais je pense que 2 mois après ou 3 ans après on continu a comparé l'ancien avec le nouveau c'est comme ça on y peu rien, suffit juste de tomber sur un mec qui est capable de nous faire oublier l'ancien.

je pense qu'il y a aussi la peur de l'inconnu, il faut tout réaprendre, apprendre à connaître l'autre alors qu'avant on avait pas de question à se poser. Dans le cas d'une miss qui as du mal à assumer son corp il faut réaprendre à avoir confiance par rapport au regard de son partenaire et ça c'est pas forcément facil du moin pour moi j'ai toujours un temps où j'ai du mal a être à l'aise à cause de ça.
E
99 ans Occitanie 3854
Pas de solution... 3 ans que je suis séparée et je suis incapable de reconstruire quoique ce soit...

Mais bon pas du tout car je les compare... justement car je veux plus avoir à vivre ce que j'ai vécu avec mon ex...

De toute façon rare sont ceux qui veulent s'investir avec moi ça limite...

Puis sortir... je fais... toute seule... d'ailleurs ce soir j'ai pas les gosses, hier j'ai fait concert... mais pour ce soir j'ai pas d'idée... puis pas trop envie de sortir seule, sauf qu'il y a jamais personne pour sortir avec moi :lol:
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Miss_Tofu a écrit:
J'ai débuté récemment une nouvelle relation après avoir rompu au bout de plus de 6 ans. C'est assez paradoxal comme sensation. D'un côté, c'est génial, la nouveauté, la découverte de l'autre, les sentiments liés à une relation qui débute, c'est très grisant. D'un autre côté, ça demande pas mal d'adaptations. Avant je vivais avec mon mec, maintenant non, je dois m'habituer à être parfois seule, à ne pas voir mon nouveau mec tous les jours. Il y a aussi les réactions différentes, personne ne réagit de la même manière et il peut y avoir des cafouillages: après avoir vécu des années avec une personne, elle sait que certains sujets sont plus délicats, elle anticipe les réactions, ce qui n'est pas le cas dans une nouvelle relation. Autre aspect non-négligeable, au bout de quelques années avec quelqu'un, on a tendance à se reposer sur la relation existante, le lien est là, on ne se pose pas de questions, on se dit que dans un an on y sera toujours étant donné qu'on a déjà fait des projets d'avenir. Avec un nouveau partenaire... mieux vaut éviter ce genre de plans sur la comète, et ça a un côté pas toujours très rassurant, du genre "comment vont évoluer les choses une fois qu'on se connaîtra mieux?", "sera-t-on encore ensemble dans deux mois?"... oui, je suis du genre à me poser beaucoup de questions :D


D'après tes posts et quelques indices, j'ai cru comprendre effectivement que ta relation était terminée, j'espère que tu vas bien. Je comprends tout ce que tu veux dire et je pense que si jamais je ressors avec quelqu'un je réagirais pareil. En plus, après une relation longue comme la tienne et la mienne ça laisse forcément des séquelles. Certes on s'en remet, mais c'est dur de laisser tant d'années derrière soi et ne plus trop y penser. Surtout quand on est du genre à se remémorer les souvenirs ...
S
33 ans france 2687
Après une premiere relation avec un gars pendant un peu plus d'un an, je me suis retrouvée célibataire, la rupture était douleureuse mais à mon initiative, le type avait trop de problème, je ne supportais pu.

Je suis resté 1 mois et demi célibataire, je suis sortie avec un gars ensuite pendant 2 mois, rien de sérieux, mais c'était fun, je me suis amusée, je le comparais pas à l'ex car justement il n'y avait pas de sentiment, et pas de prise de tête ah ca c'est génial lol .

Et après je me sentais enfin prête de resortir avec quelqu'un pour du sérieux si affinité.
37 ans 3935
_Murielle_ a écrit:
Miss_Tofu a écrit:
J'ai débuté récemment une nouvelle relation après avoir rompu au bout de plus de 6 ans. C'est assez paradoxal comme sensation. D'un côté, c'est génial, la nouveauté, la découverte de l'autre, les sentiments liés à une relation qui débute, c'est très grisant. D'un autre côté, ça demande pas mal d'adaptations. Avant je vivais avec mon mec, maintenant non, je dois m'habituer à être parfois seule, à ne pas voir mon nouveau mec tous les jours. Il y a aussi les réactions différentes, personne ne réagit de la même manière et il peut y avoir des cafouillages: après avoir vécu des années avec une personne, elle sait que certains sujets sont plus délicats, elle anticipe les réactions, ce qui n'est pas le cas dans une nouvelle relation. Autre aspect non-négligeable, au bout de quelques années avec quelqu'un, on a tendance à se reposer sur la relation existante, le lien est là, on ne se pose pas de questions, on se dit que dans un an on y sera toujours étant donné qu'on a déjà fait des projets d'avenir. Avec un nouveau partenaire... mieux vaut éviter ce genre de plans sur la comète, et ça a un côté pas toujours très rassurant, du genre "comment vont évoluer les choses une fois qu'on se connaîtra mieux?", "sera-t-on encore ensemble dans deux mois?"... oui, je suis du genre à me poser beaucoup de questions :D


D'après tes posts et quelques indices, j'ai cru comprendre effectivement que ta relation était terminée, j'espère que tu vas bien. Je comprends tout ce que tu veux dire et je pense que si jamais je ressors avec quelqu'un je réagirais pareil. En plus, après une relation longue comme la tienne et la mienne ça laisse forcément des séquelles. Certes on s'en remet, mais c'est dur de laisser tant d'années derrière soi et ne plus trop y penser. Surtout quand on est du genre à se remémorer les souvenirs ...


C'est gentil de t'inquiéter ;) ça va, merci, c'était ma décision et si c'est vrai que certains soirs je suis un peu nostalgique, j'ai la sensation d'avoir perdu un ami, je lui ai surtout fait du mal et je m'en veux... mais j'ai fait mon choix et maintenant il faut que j'assume ;) Mais je ne souffre pas le centième de ce qu'il a souffert, je pense...

Il faut aller de l'avant, mais comme je le disais ce qui me manque le plus ce sont les projets d'avenir, les certitudes (même si ce sont des fausses certitudes)... bien sûr tout dépend du zhom, mais le mien étant du genre à prendre peur... je ne peux pas trop me permettre de laisser ressortir ma vraie nature dans ce domaine!
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
En tout cas, tu as réussi à rencontrer quelqu'un et c'est déjà très bien car cela prouve que tu as passé une étape. Personnellement, je me demande si je rencontrerais quelqu'un d'autre un jour. Tout le monde dit que oui, qu'il n'y a pas de raison, mais au fond ils n'en savent rien ...

Et puis, je pense trop encore à mon ex, donc ce n'est peut être pas le moment.

Compliquée moi ? nan !!! :lol:
B I U