MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Que dire à un enfant?

46 ans Epinal 264
Bonjour!

Une de mes amies a un petit garçon de 4 ans et ne sait pas quoi dire s'il se mettait à regarder avec insistance une personne forte ou s'il faisait  
une réflexion. Elle m'a posé la question, j'ai juste trouvé comme réponse de lui expliquer qu'il y a des tas de différences chez les gens, différences de couleur de cheveux ou de peau, de taille, des handicaps aussi. Mais spontanément, je lui ai dit de ne pas le gronder.
Je précise que ses 2 petits sont très bien élevés, mais comme mon amie le dit, avec les enfants, on ne peut pas prévoir ce qu'ils sont capables de sortir! Et elle voudrait surtout savoir comment réagir pour ne pas blesser l'hypothétique personne visée par une réflexion. En plus, elle est enceinte et son fils risque de faire l'amalgame "gros-ventre/ futur bébé".

Bref, je n'ai pas trop su quoi lui répondre. Que conseilleriez-vous?
44 ans neuvy pailloux(36) 630
salut
ayent moi meme un petit garçon de 5 ans qui d'ailleurs pose beaucoup de questions
je ne pense pas que les enfants fasse attention au poids des gens car il le comprennes bien toutes personnes son differentes
je suis delegue parents d'eleves et a chaque repas de noel je m'occupe des petits bouts
et ce qui est mignon les filles me dissent que je suis une jolie maman et pourtant je suis ronde mais il ne font pas attention a ça comme je suis gentille avec eux
les enfants s'interroge sur des choses q'il n ont pas l'habitude de voir
ex le dernier voyage scolaire avec les petits (3 à 5 ans)
visite d'une ferme en plus de nous il avait une handi- classe
15 persones en fauteuille roulant des enfants le plus jeune quatre ans
et bah la les questions fusent
maitresse pourquoi il se deplacent comme ça ils sont fatiguer....
bref la maitresse leurs a expliquer et on n'a fait le repas avec eux dans le champs prevus a cette effet
les enfants ont ete toute de suite vers eux on jouer avec les petitis garçon
les plus grands ont repondus a leur question
une journée magnifique en plus du beau temps
sinon mon fils aussi
mon beauf est typer il vient du gabon
et bah il a eu droit a la question pourquoi toi tu es marron?
armelle s'est bien debrouiller et depuis quand il voit une personne marron comme il dit eh c'est qu'il fait tres chaud dans son pays y a toujours le soleil.
39 ans Toulouse 5609
je n'ai pas d'enfant mais je peux te donner comme exemple la réponse que j'avais faite à mon ptit frère quand il avait 5ans et qu'il m'a demandé dans le métro "pourquoi elle est grosse la dame" (oui oui, cash comme ça...)
beh je lui ai juste dit: et toi pourquoi t'es petit? et le père-noël pourquoi il est vieux? tu vois on est tous différents, c'est comme ça et c'est très bien, et si on était tous pareils on s'ennuirait beaucoup et du coup pour passer le temps on se taperait dessus. alors que là comme on est tous différents on a tous des choses à se raconter, des choses à apprendre des autres, et plein de découvertes à faire.
ça vaut ce que ça vaut, c'était pas brillantissime, mais à l'époque j'avais 15ans et c'est ce qui est sorti...je pense pas m'en être trop mal sortie parce que du coup il a fait un big smile à la dame et puis elle avait l'air contente de mon explication. quant à mon frère il en a parlé à la maison en rentrant et du coup il a pu voir des explication un peu plus élaborées sur la tolérance et le droit à la différence, et je trouve qu'aujourd'hui c'est un p'tit mec très bien ;)
Il y a deux cas de figure :

Soit l'enfant dit "la dame elle est grosse" sans en rire et là, il s'agit juste d'une constatation et dans ce cas, l'enfant n'a rien fait de mal même s'il risque effectivement de blesser,
soit l'enfant dit "la dame est grosse!" avec un air moqueur ou avec une grande insistance et là, il a effectivement eu un comportement dérangeant car il risque de le reproduire ce comportement et de trouver très drôle, surtout s'il voit une réaction négative chez la personne visée, d'avoir le pouvoir de critiquer. Il ne faut pas oublier que même si un enfant peut être excessivement charmant, un enfant aime aussi jouer avec les limites et dominer un adulte peut être un jeu intéressant pour lui pour peu qu'il soit un peu dans une phase narcissique de son développement.

Dans le premier cas, je dirais au petit la même chose que toi mais je réagirais surtout et déjà, je m'excuserais auprès de la personne visée en lui disant que le petit fait ça aussi avec des personnes de couleur, des très minces, des très rondes et qu'il ne doit surtout pas se formaliser.
J'expliquerais au petit qu'il y a des gens différents partout et qu'il faudra qu'il l'accepte car le fait d'être différent ne rend pas moins intelligent, moins important et qu'il doit respecter tout le monde. Il ne faut surtout pas dramatiser car si tel est le cas, l'enfant verra qu'il s'attaque à quelque chose de très important et pour peu qu'il désire provoquer, il en rajoutera une couche.

Dans le second cas, je serais plus ferme avec lui et je pointerais un défaut physique chez lui et chez moi. "Oui mon chéri, le monsieur est gros. Mais toi tu portes des lunettes et moi regarde, j'ai un gros nez. Il n'y a pas de quoi rire pourtant. Tu aimerais qu'on se moque de toi parce que tu as des lunettes ? Non. Ce n'est pas un défaut avoir des lunettes, comme ce n'est pas un défaut d'être gros ou d'avoir un gros nez. Il ne faut pas se moquer des autres sur leur physique car ils auraient tout aussi bien à critiquer chez toi que chez maman.

On va me dire "oui mais l'enfant ne peut pas comprendre", ne les sous-estimons pas et surtout, stimulons-les!
46 ans Epinal 264
Bonjour,

Merci pour vos réponses, je les imprimerai pour les faire lire à mon amie :D .

Ce n'est pas évident de prévenir toutes les réactions des enfants; les différences nous apparaissent tellement évidentes qu'on oublie parfois que les petits puissent en être étonnés.
Et comme je ne suis pas blessée en cas de réflexion sur mon obésité, j'ai du mal à imaginer les mots adéquats pour s'excuser lors d'une stigmatisation de plus (de trop) par un enfant; je peux concevoir que cela puisse choquer ou blesser une personne, même s'il n'y a aucune intention moqueuse dans le propos du petit.

Merci encore, bisous!
Personnellement, l'emploi du terme "obésité" me choque. Toi, tu l'utilises. On ne sait jamais savoir comment les gens prendront telle ou telle façon d'agir. On ne connait pas les gens à qui on s'adresse en rue ou en public. Donc voilà... On fait comme on peut mais le tout est de réagir tout en essayant d'éviter d'en faire un drame car l'enfant prendra le pouvoir là où il le trouvera.
B I U