MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Il fuit pour une colère qui n'était pas dirigée contre lui..

40 ans Meurthe et Moselle (54) 144
Je vous fais une petite intro pour tout remettre dans le contexte :) :

J'étais venue il y a quelques temps déjà, pas sur ce forum précis, mais pour parler  
de ce qui me tracassait à cette époque, c'est à dire le décès de mon père il y a maintenant un peu plus de 2 ans et demi, et du cancer de ma mère ( cancer du poumon, dit "à petites cellules" , ce même cancer qui a tué mon père). Cette m.... a donc eu raison de ma tite maman le 20 fevrier dernier. :cry:

Tout ça pour dire que depuis la maladie de ma mère, mon petit frère qui a 20 ans ne fait que des conneries. Il passe sont temps dans sa chambre ou en vadrouille avec ses potes, il leur file à bouffer, personne ne range donc ce matin, je me lève avec mon chéri, on descend prendre le petit déj' , et là je réalise qu'il n'y a plus rien dans le frigo, qu'ils ont fini le pain et les biscottes, sans compter le lait... enfin une matinée de rêve quoi!

Je m'enerve :evil: , claque une porte ou deux, je descends chercher du pain dans le congélo du garage et quand je remonte, zhom sort de salle de bain et me dit "je vais y aller de toute façon t'es en colère c'est mal parti"... je reste stoïque, il reprend "je comprends que tu sois en colère, j'ai beaucoup de boulot je vais filer", il m'embrasse sur le pas de la porte, je le suis jusqu'à son camion et je lui dis "ça m'enchante pas beaucoup plus que tu partes en courant" et là il me dit qu'il ne supporte pas quand je suis en colère et que déjà chez ses parents quand c'était comme ça il se sauvait.

Donc il sait bien que je n'en avais pas après lui!

Il s'en va, je regarde le camion s'éloigner et je me dis "c'était quoi ça???" :shock:

Comment auriez-vous pris la chose?

Je suis encore scotchée... :-s
59 ans Québec, Canada 1664
Ta colère n'était pas dirigé vers lui soit mais c'est lui qui en subit, en quelques sorte, les effets par ricochet.

Si il a vécu dans une famille qui se disputait tout le temps possible qu'il soit très "sensible" à la chose.

Une chose m'interpelle là ... ton frère vit avec vous ? Il a bien 20 ans non ? Il fou quoi à part faire le "party" avec ces copains ou rester dans sa bulle ?
40 ans Meurthe et Moselle (54) 144
PouletteBBQ,

je vis dans la maison familiale avec ma petite soeur qui est infirmière et mon petit frère qui est au Lycée, quant à moi je suis en contrat d'avenir dans un collège. Mon copain ne vit pas avec moi, on se voit rarement à cause d'un boulot très prenant pour lui et 70 km entre nous.

Mon frère vit bien dans sa bulle en effet... il n'encaisse pas le décès de mes parents, ce que je comprends mais ne fait rien pour remonter la pente, ou bien il n'y arrive pas et est encore incapable de demander de l'aide, sauf qu'il s'en sert aussi comme d'une excuse à ses conneries.

Quant à mon copain, il m'a toujours parlé d'une bonne entente dans sa famille, c'était la seule fois ce matin qu'il faisait allusion à cela. Depuis plus de 2 an et demi que nous sommes ensemble, nous ne nous sommes jamais disputés, il y a eu des désaccords certes, des quiproquos mais jamais un mot plus haut que l'autre.

J'ai dû claquer 2 portes pour montrer mon mécontentement ce matin, je n'ai pas crié, je n'ai injurié personne (c'était pourtant pas l'envie qui m'en manquait :twisted: )... bref, j'ai rien compris.
56 ans douai 1905
Red_Nausicaa a écrit:
PouletteBBQ,

je vis dans la maison familiale avec ma petite soeur qui est infirmière et mon petit frère qui est au Lycée, quant à moi je suis en contrat d'avenir dans un collège. Mon copain ne vit pas avec moi, on se voit rarement à cause d'un boulot très prenant pour lui et 70 km entre nous.

Mon frère vit bien dans sa bulle en effet... il n'encaisse pas le décès de mes parents, ce que je comprends mais ne fait rien pour remonter la pente, ou bien il n'y arrive pas et est encore incapable de demander de l'aide, sauf qu'il s'en sert aussi comme d'une excuse à ses conneries.

Quant à mon copain, il m'a toujours parlé d'une bonne entente dans sa famille, c'était la seule fois ce matin qu'il faisait allusion à cela. Depuis plus de 2 an et demi que nous sommes ensemble, nous ne nous sommes jamais disputés, il y a eu des désaccords certes, des quiproquos mais jamais un mot plus haut que l'autre.

J'ai dû claquer 2 portes pour montrer mon mécontentement ce matin, je n'ai pas crié, je n'ai injurié personne (c'était pourtant pas l'envie qui m'en manquait :twisted: )... bref, j'ai rien compris.


c'est lui qui te dis qu'il y a une bonne entente dans sa famille cela ne veut pas dire qu'il n'a pas vécu ce genre de "reglement de compte" par le passé...et cela lui a surement rappellé de mauvais souvenirs ce matin...tu aurais du aller voir directement ton frère plutot que de te comporter ainsi...mais si tu es aussi impulsive que moi, je comprends ta réaction....si c'est le cas, méfie toi car cela peut te jouer d'autres mauvais tours comme ce matin.. ;)
49 ans dans mes baskets 635
Et bien j'ai le même comportement que ton homme...

Mes parents aussi se disputaient souvent et je ne supporte pas les colères de mon mari. Quand il rentre du boulot de mauvaise humeur ou quand il bricole par exemple, il pique sa crise et je sais que ne n'y suis pour rien. J'ai alors l'impression de me transformer de grande éponge et sa colère me bouffe littéralement, je suis très mal. Je déteste les conflits avec lui donc je ne veux pas m'énerver moi aussi alors si je vois qu'il ne décolère pas, je m'en vais. La plupart du temps, une fois calmé, il m'appelle, il s'excuse de s'être emporté,je reviens et on en parle plus.

Aujourd'hui je refuse d'encaisser ou de faire encaisser à mes gamins par les élans de colère de leur père. Car il s'agit bien de cela, je refuse de supporter que Monsieur lache ses nerf en ma présence car ça me stresse grave.

Il a le droit d'être en colère mais j'ai le droit d'aller faire un tour pour y échapper ;)
F
34 ans Toulouse 1468
Pour l'instant je n'ai pas d'autre conseil à te donner ou d'idées que les VLrondiennes qui t'ont déjà répondu, mais je tenais à t'écrire un post pour t'envoyer à toi et ta famille mille :kiss: et dezs ondes positives...
59 ans Québec, Canada 1664
Je suis désolé j'ai omis de te présenter tout d'abord mes condoléances pour la perte de ta maman :oops:

Deuxio de toute évidence l'attitude de ton frère te porte sur les nerfs et c'est compréhensible.

Je crois qu'une conversation s'impose si ce n'est déja fait.

Peut-être aurait-il besoin de l'aide d'un psy pour surmonter son deuil ?

Une chose est certaine ton amoureux a prit la chose très mal et je serais encline à penser comme Morifosse.

De plus, vous ne vous voyez pas souvent ... encore plus de raison pour ne pas faire en sorte que les fois qu'il est là ce soit lui qui récolte ta "mauvaise humeur passagère".
41 ans 417
je pense que j'aurais pu faire pareil que ton homme... comme une autre personne qui est intervenue, je suis une éponge à colère, et je ne supporte pas le voisinage de quelqu'un en colère... genre mon homme quand il conduit, quand il lit certains mails... je finis par bouillir et il ne comprend pas... enfin il commence à comprendre et règle ses colères avec les vrais responsables... et moi je refuse de subir ça... après quand il y a un problème je suis là, une grosse colère "saine" contre quelque chose, je suis là, mais pas au quotidien...
40 ans Meurthe et Moselle (54) 144
Merci les filles pour vos réponses :)

Je vais en discuter avec lui, je crois que c'est ce que j'ai de mieux à faire.

J'avais pas vu les choses sous cet angle, ayant moi-même vécu dans une famille avec un père qui piquait des colères mémorables à en décoller le papier peint :agrue: , j'ai appris avec le temps à ne pas emmagasiner tout ça... je ne me mets que très rarement en rogne, et avec tout ce qui se passe à la maison depuis ces 4 derniers mois ben c'est tout con hein... je sature :crazyeyes: et je me transforme en schtroumpf Grognon! :evil:

Il fallait bien qu'un jour mon côté napolitain finisse par pointer le bout de son nez... :bad-words:
B I U