MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

2eme écho découverte du sexe bb1 et déception...

N
47 ans chez moi ou au bureau 114
Hello les filles,

je ne sais comment vous expliquer cela sans passer pour une future mère indigne... :oops:

hier 2ème écho tant attendue et bien évidemment au programme découverte de melle  
ou mr. "c'est une jolie petite fille en pleine forme" s'exclame la sage femme. Sur le moment je retiens le "en pleine forme " et je sors aux bras de mon chéri avec le sourire et puis peu après paf je repense à toutes mes idées sur l'arrivée de mon premier bébé imaginé comme un adorable petit garçon proche de sa moman :oops: et là la vague de déception me touche de plein fouet ... à peine atténuée par la joie de mon chéri qui rêvait d'une petite fille

ok c'est mon 1er bb et j'ai tout le temps d'avoir un petit homme mais je n'ai cessé d'y penser depuis et je m'en veux un peu sans compter la crainte que ma fille ne le ressente ....

cela vous est il arrivé?
39 ans à côté de Rennes 1128
Je n'en suis pas encore là exactement : encore 3 semaines avant de savoir le sexe du bébé.

Mais j'imagine un peu ce que tu ressens. Perso, je n'ai pas de préférence, mais je sais que je m'imagine tjrs que bébé est une fille. P-ê parce que tout le monde en est aussi convaincu.
J'ai bcp plus de mal à imaginer un petit garçon, même si cela me ferait autant plaisir...

On a tous un enfant fantasmé au départ : on l'imagine mince ou gros, futur pianiste ou footballeur, brun aux yeux bleus ou blonds aux yeux marrons, calme ou dynamique, fille ou garçon, etc.. Et ensuite, vient la réalité, à laquelle il faut se faire, ce qui n'est pas si évident.

Et il n'y a pas d'histoire de bonne ou mauvaise mère, seulement une capacité plus ou moins grande à se faire plus ou moins vite au "vrai Bibou".


Mon frère et ma belle soeur, très bruns tout les 2, ( mon frère a une carrure de viking), on eu un adorable petit garçon tout mince et tout roux. Sans l'avouer au grand jour (de peur de ne paraître des parents indignes je suppose), je sais qu'il leur a fallu un temps pour s'habituer au petit Nolan et passer sur l'image de bébé qu'ils s'étaient imaginé.
Ca n'empêche que Nolan est depuis tjrs "Le-bébé-adoré-à-ses-parents". ;)
36 ans marseille 2582
j'ai aussi peur d'avoir cette réaction, pourtant je n'ai pas de préférence...
Je pense que quand je serai enceinte je choisirai de ne pas connaitre le sexe du bébé, comme ça à la naissance, fille ou garcon, avec le bébé dans mes bras, je ne pourrai pas etre décue :D
56 ans douai 1905
rassurez vous , je suis passée par là cinq fois et meme si au début on semble déçue du sexe de son futur bébé, on se raisonne vite en se disant que le principal, c'est que ce bébé soit en bonne santé!!! ensuite, il y a le choix des petits vétements et cela commence à vous mettre du beaume au coeur et le plus grand moment, ce sera à la naissance, quand la sage femme ou le médecin vous poseras ce petit être sur le ventre, vous l'aimerez immédiatement, fille ou garçon, vous serez fier de ce petit ange....
pendant une grossesse, on se pose plein de questions, on se demande si l'accouchement peut être douloureux, on a peur que le bébé ne passe pas et tout cela s'envole le jour meme de l'accouchement, nos peurs, nos craintes pour faire place au plus grand bonheur, celui d'être maman!!! ;)
38 ans au milieu des poissons 7816
On imagine toujours notre bébé idéal, rêvé et lorsqu'on apprend que ce n'est pas celui qu'on attendait, il y a toujours une petite déception mais cela ne fait pas de toi une mauvaise mère.
Je ne suis pas encore enceinte et je ne sais pas comment je réagirais. Je n'ai pas de préférence pour le moment, mais qui sait, lorsque je serai enceinte j'aurai la même réaction que toi. Je pense que cette réaction est tout à fait normale et que par la suite, tu te feras à cette idée et tu vivras ta grossesse très bien.
48 ans 76 10598
Pour chloée, je n'avais absolument pas de préférences. Par contre, pour charlotte, je voulais une fille et je me souviens encore du moment d'angoisse lors de l'annonce du sexe.

Je n'ai pas été décue dans la mesure où c'était bien une minette mais quand je repense à ce que je ressentais à cet instant, je pense que j'aurais eu du mal avec l'annonce d'un garçon.

Pourquoi? Je pense que c'est totalement irrationnel. Inconsciemment, on se forme une image de nous en tant que mère et par là même une image de notre futur enfant. Et quoi de plus normal qu'il soit sexué.

Mais cela ne fait pas de nous une mauvaise mère. Il y aurait un soucis si après l'annonce, il y avait un rejet total de l'enfant et il faudrait envisager une aide.

Mais là, l'annonce est toute fraiche et je suis persuadée que l'idée va faire son chemin. Et puis tu verras, c'est chouette une minette. Quand au fait qu'on dit souvent que les garçons sont plus proches de maman et inversement, dis toi qu'on dit aussi qu'une fois en couple, la fille reste proche de sa maman alors que le garçon s'éloigne.
N
47 ans chez moi ou au bureau 114
Merci à toutes pour ces messages qui rassurent. Je dois dire que mon côté adepte de shopping pourra sans doute exploser avec cette petite louloute (merci myrza)... voire même subtiliser la carte de crédit du papa pour magasiner ensemble....

et puis pour le côté proche de sa maman effectivement je n'ai jamais songé à plus tard avec mon enfant grandissant , cholécamille, mais tu as raison aujourd'hui je suis proche de ma mère alors que mon frère vit sa vie....

il ne nous reste plus qu'à patienter encore un peu pour découvrir son petit minois....

Merci encore
N
47 ans chez moi ou au bureau 114
oups pardon pour la faute de frappe chloeecamille :oops:
L
42 ans rennes 468
Alors à ma deuxième écho, j'ai eu la même réaction que toi mais parcequ'elle m'a annoncé un garçon et que je m'étais mis en tête que j'aurais une fille (j'ai 7 nièces, ça m'a p'tre influencé). Bon le futur papa était ravi lui car il voulait un garçon (au moins 1 des 2 était ravis).
J'ai mis une journée ou 2 à me faire à l'idée et maintenant je suis très contente d'avoir un fils.
Par contre je pense que si le 2ème est encore un garçon, je risque d'avoir plus de mal à l'accepter car j'aimerais vraiment avoir une fille un jour.
44 ans aveyron 72
Pour ma première grossesse je me disais dès le début c'est un garçon forcément je veux un garçon donc c'est un garçon. Mon mari me disait moi je rèverai d'avoir une fille.
Moi je pensais : une fille à l'adolescence c'est dur avec les règles les flirts et tout ça tu te fais plus de soucis pour une fille etc... et mon pari : un garçon ça fait plus de conneries et plus grosses, ça fait plus la bringue prend la voiture bourré etc... Bref les bons vieux gros clichés...
Puis vient la seconde écho et là c'est une fille c'est sur ....
Bon ben j'ai été déçue pendant 3 ou 4 jours le temps d'accuser le coup puis je me suis dit (comme chloeecamille) après la fille reste en contact avec maman pas un fils. Et puis les fringues pour filles il y en a bien plus..
Maintenant ma fille a 2ans 1/2 et j'attends un deuxième pour octobre. Je voulais absolument une fille (et oui on change) et mon mari un petit gars cette fois pour faire de la moto avec lui ..
et au 4ème moi à l'écho le gygy dit on confirme la prochaine fois masi à mon avis c'est une fille !!!!
Tu verras les filles c'et génial !! mais quoi qu'en disent les clichés une fille n'est pas spécialement plus calme .. mais c'est que du bonheur !!!!
Bonne Grossesse
46 ans eure 977
tout mon début de grossesse, je pensais vraiment que j'aurais un garçon.... et quand le medécin m'a annoncé le sexe...... waouuuuu comment dire j'étais aux ange , une petite fille.... la cerise sur le gateau pour nous.....

Si un jour je retombe enceinte , nous aimerions un tit gars pour jouer aux voiture avec papa..... mais bon, si ça doit se produire quelque soit le sex on sera heureux.....

T'inquiètes pas il te faut juste le temps de t'habituer que tu sera plus la seule nana de la maison.......

bizzzzzz
52 ans 9077
Pour ma première grossesse c'est bête à dire mais je voulais un bébé dans les bras :D son sexe je m'en foutais comme de l'an 40... J'étais tellement heureuse d'être enfin arrivée à être enceinte !
Puis 12 longues années se sont passées. 12 longues années à culpabiliser de ne pas avoir pu donner un p'tit gars à mon zom...
Parceque je réalisais que nous étions le dernier maillon de la chaine à porter notre nom de famille et que celui-ci s'éteindrait avec nous deux puisque nous n'avions qu'une fille (zom n'a qu'une soeur et pas d'oncle portant son nom de famille)
Je sais c'est vraiment futile comme réaction (surtout que notre nom de famille est assez "commun" et ne disparaitra pas pour autant mais notre "branche" avec ce nom sur l'arbre généalogique si...)
Quand j'ai su que j'étais enceinte du p'tit bouchon je rêvais bien entendu d'un petit gars en me disant que c'était ma dernière chance...
Tout le monde me prédisait "le mâle" tant attendu, zom par contre me soutenait qu'il s'en fichait complètement et qu'il voulait un bébé en bonne santé c'est tout.... pis il avouait à demi mot adorer l'idée d'être entouré de nanas ;)
Quand nous avons su que je couvais une deuxième pépette je ne peux pas dire avoir été si déçue que cela.... seulement ébranlée d'avoir été aussi persuadée d'attendre un gars et de me planter comme ça sur mes intuitions :lol:

Pis je me dis que les minettes c'est vraiment génial alors du coup la "déception" fut de très courte durée ;)
T
37 ans Limoges 43
On avait dis à ma tante qu'elle attendait un garçon (il y a 28 ans) et lorsqu'elle a accouchée, c'est une fille qui est sortie... elle a refusée de la voir pendant 3 jours car elle voulait sont garçon et pas une petite fille. Il a fallut que dans l'hopital une sage femme dise tout haut dans le couloir que ma tante était une mere indigne pour que ca fasse un déclic et qu'elle veuille bien voir sa fille...

Maintenant tout va bien entre elles, mais ca fait bizard quand meme !!!
N
47 ans chez moi ou au bureau 114
Oh tchoupette j'ai eu exactement les même clichés que toi sur les bétises des filles à l'adolescence :D et la relation difficile qu'elles entretiennent avec leurs parents à ce moment là...

mais bon il est vrai que les garçons sont tout fou aussi...

et puis tout comme Bataille j'ai en tête l'histoire du nom de famille puisque même si j'ai un frère suceptible de transmettre le nom de famille, à moins que la législation n'évolue pour accepter l'adoption chez les homosexuels ou que en opposition avec ses choix actuels il souhaite avoir un enfant naturel avec une femme il y a peu de chance qu'il ait un enfant...et pis ça pourrait être une pepette aussi...

mais bon comme l'a rappelé gentiment mon amoureux, aujourd'hui notre fille peut porter nos deux noms ...

je laisse donc le temps à mon esprit trop tortueux pour adorer l'idée de la venue de cette petite chérie qui me rappelle son existence en ce moment même d'ailleurs la coquine ...
C
45 ans 26
salut les filles

moi pour le premier je voulais un ptit gars mais surtout parce que mon mari avait une trés forte préférence pour un ptit mec et je ne voulais pas qu'il soit déçu
quand à l'écho on m'a annoncé que c'était un ptit garçon j'ai ressenti une immense bouffée de bonheur :lol: :lol: :lol: et on à eu un magnifique petit gars il a 5ans aujourd'hui
pour mon deuxiéme cela m'était égal je me disais qu'une fille ce serrait bien on aurrait les deux sexes et qu'un garçon ce serrait bien aussi parce qu'il n'aurrait que 2ans d'écart et qu'ils serraient complices ,quand à l'écho on m'a annoncé un 2é ptit mec j'étais contente et mon mari aussi
et maintenant ils ont 5 et 3ans et ils s'entendent comme larrons en foire
pour le 3é je voulais absolument une fille et mon mari aussi j'avais déja les garçons que je voulais et j'avais vraiment envi d'une ptite minette
j'étais super stréssée à l'écho peur qu'on m'annonce un 3é ptit gars
et c'est une fille que j'attend pour début octobre :lol: :lol: :lol:
mon sentiment à l'annonce était bizarre j'étais plus soulagée que contente
soulagée de ne pas avoir à vivre un moment de déception
mon mari lui est aux anges je crois qu'il serra ultra protecteur avec sa fille
B I U