MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je crois que je l'aime...

33 ans là bas, au loin 1705
bonjour

en ce moment c'est plutot stress intensif, je suis à fond dans mon projet de fin d'études, je dois préparer des concours, mes partiels, mon dossier pour les études supérieures,  
bref je ne fais que ça!

mais voilà, en ce moment, quand je croise une certaine personne dont je vous ai parlé une fois (le trèèèès beau goss qui me plait depuis 3 ans :silly: ) ben je crois que je ressens quelque chose envers lui :?

avant je refusais de le croire, je me disais qu'il était comme les autres hommes, qu'il me plairait un peu et que je passerais à autre chose, mais le problème c'est que je pense à lui 24h/24, quand je le croise à la fac, j'ai le souffle coupé, j'ai envie de sourire, mais dès qu'il passe, je déprime, je me sens mal, grosse, moche...bref c'est pas la joie.

ce matin je l'ai vu avec une fille, elle est très belle, je l'avais déjà croisé plusieurs fois à la fac et j'ai toujours admiré son style, je ne savais pas qu'ils se connaissaient. et ce matin ils étaient ensembles, normalement ça ne devrait rien me faire mais non j'ai eu ce petit pincement au coeur au moment où ils se faisaient la bise pour se dire au revoir. on ne s'est parlé qu'une demi fois et encore! :lol: et pourtant il ne quitte plus mon esprit.

je n'écris pas pour vous demander des conseils, d'ailleurs cela fait des mois (voire des années) que j'essaie de me lancer sans grand succès, le courage me fait défaut à chaque fois que je décides d'engager la conversation. mais je me sens tellement moche aujourd'hui :cry:
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Ca me rappelle une histoire : la mienne au lycée. En première, j'ai eu un vrai coup de coeur pour un second. Durant toute ma première et ma terminale, je n'ai fait que le regarder, le fixer pendant les récrés, tout faire pour me retrouver aux mêmes endroits que lui (j'avais réussi à obtenir son emploi du temps, son nom et son adresse !). J'avais bien vu qu'il me voyait le fixer mais il ne faisait rien. Donc moi du coup, je n'ai jamais osé l'aborder ... Et pourtant dieu sait que je craquais vraiment pour lui, à penser très souvent à lui. Je suis partie en BTS dans un autre lycée et quand je passais devant mon ancien lycée où il était en terminale, je guettais pour voir s'il était là.

Tout ça pour te dire, que même aujourd'hui, 7 ans après, je regrette de ne pas avoir eu le courage de l'aborder car je suis peut être passer à côté d'une belle histoire ou alors peut être que rien ne se serait passer mais au moins aujourd'hui je saurais ce qui aurait pu se passer ... Donc, ça serait bien que tu prennes ton courage à deux mains pour voir si quelque chose est possible entre vous !!!!
A
36 ans Nice 21965
rolala ca me rappelle mon amourette du lycée, y'avais un type d'une beauté à tomber par terre, j'arretais pas de le mater, de faire en sorte d'etre dans le meme coin que lui dans les memes heures, il m'avais aussi remarqué mais je ne l'ai jamais abordé trop timide. je m'etais pourtant promis d'aller lui parler si il venait à la fete du lycée, bon il est pas venu

un jour une copine a moi lui a demandé du feu et au passage comment il s'appelait il ne s'est jamais rien produit c'est dommage mais non car j'aurai peut etre ete decu deja de me prendre un rateau (c'etait sur que j'allais y avoir droit et j'avais pas besoin de ca) et meme si ca se serait fait, je sais pas si ca aurait marché

c'est resté du domaine du reve et c'est pas plus mal
33 ans là bas, au loin 1705
:? le courage, c'est bien ça qui me manque.

je crois que pendant toute mon adolescence j'ai toujours craqué plus ou moins pour quelqu'un, je connais très bien cette situation, d'ailleurs c'est exactement pareil aujourd'hui. je me dis que jai peut être besoin de projeter ça sur quelqu'un, enfin bon je vais essayer de ne pas trop y penser :lol: j'ai réellement envie de discuter avec lui mais vraiment je n'y arrive pas du tout!

je ne suis pas la seule à craquer pour lui, il y a énormément de filles qui sont comme moi, je me dis que de toute façon, je ne suis pas son genre :lol: peut être que le jour où j'aurais vraiment confiance en moi je pourrais faire le premier pas, mais aujourd'hui non, je crois que je ne suis pas prête pour un éventuel rejet, d'ailleurs je ne suis pas prête pour une éventuelle histoire d'amour même si j'en ai envie :lol: bonjour le paradoxe... :roll:
F
34 ans Toulouse 1468
Je ne peux que te dire : fonce Lulu, fonce!! On ne peut jamais savoir avant d'essayer..
Mais je sais que c'est bien plus facile à dire qu'à faire...
33 ans là bas, au loin 1705
salut :lol:

merci pour les réponses au fait. bah je l'ai revu aujourd'hui, j'ai dû avoir en tout une vingtaine d'occasions pour lui parler et j'ai saisie aucune d'elles :oops: c'est dingue comme aujourd'hui je le croisais partout où j'allais :shock: rhoo qu'est ce qu'il est beauuuuu :oops: :oops:

au fait je dois dire quoi au juste?? :? je suis assez pudique à vrai dire et je ne sais pas comment commencer une conversation :lol:
C
50 ans 1965
Salut miss!

Tu dis qu'il y a beaucoup de filles qui comme toi le regardent avec envie...
Ben justement, démarque-toi, et sois celle qui ose, celle qui lui dira un truc auquel il ne s'attend pas...

Pour le quoi dire : joue à l'impro... ne planifie pas le "bon" moment (ça va te faire stresser comme pas possible)
Car il n'y a jamais de "bon" moment...imprévisibilité de la vie oblige!

Perso je crois que même si je ne suis pas timide, quand je suis in love, j'ai l'impression de ne lui dire que des conneries monumentales...
Genre après je me dis "mais pourquoi il a fallut que tu lui dises ça?? franchement!!" :lol:

Y a pas pire juge que nous-mêmes... on voudrait être au top et on se sent au flop...
Et les sentiments n'arrangent rien, ça lobotomise le cerveau... 8-[

Tu dis que t'es pas prête pour une éventuelle histoire d'amour même si tu en a envie...que je te comprends.
D'ailleurs qui est vraiment prêt à vivre un truc aussi déstabilisant???
Et celui qui se dit prêt n'est-il justement pas le moins prêt?

En ce moment je traumatise ma naissance..j'ai "avoué" mon penchant à "lui" mais pas de façon "courrante" :lol: :oops: ... et ce "lui" est tout sauf la personne à qui j'aurais pu avouer cela...(de par la situation "sociale") :shock: Et le pire de tout c'est que loin de m'avoir arrêtée dans mon élan malgré la situation quelque peu extrêmement complexe, il m'a suivit dans cette danse surréaliste... Et j'étais - je crois - la première surprise... En tout cas maintenant, c'est sûr que quoiqu'il se passe, il se souviendra de moi pour le restant de sa vie...lol

Bref, faut oser vivre des émotions fortes sinon la vie se consumme dans une monotonie consternante...


Courage! ;)
33 ans là bas, au loin 1705
tu sais le plus marrant dans l'histoire, c'est que si ça aurait été quelqu'un d'autre qui aurait posté ce message, j'aurais eu les mêmes réactions que vous tous :lol: mais non c'est bien moi qui ai posté..en plus j'ai l'impression qu'il évite mon regard, à chaque fois qu'il passe près de moi je le regardes un moment dans les yeux, j'attends qu'il croise mon regard pour que je lui dises bonjour ou un truc du genre, mais non, il sait que je le regardes, il se doute qu'il me plait énormément, mais il fait tout pour m'éviter j'ai l'impression :-k

en plus il a la manie de disparaitre et réapparaitre :lol: c'est au moment moi je m'y attends le moins qu'il passe tout près de moi :oops: et à ce moment là j'ai le souffle coupé :roll:
33 ans là bas, au loin 1705
re-salut

désolée de vous saouler avec cette histoire :lol: j'ai eu tout le temps de bien réfléchir à la question, je ne VEUX PAS le laisser me filer entre les doigts, si tout va bien pour moi, je continuerais ma formation dans une école et il se pourrait que je ne le revois jamais! rien que d'y penser ça me stresses :lol: c'est décidé donc, je vais me lancer, je n'ai rien à perdre, au pire je découvrirais que c'est encore quelqu'un qui veut un top model, sinon j'aurais gagné un ami. dans tout les cas, je ne regretterais pas de lui avoir parlé. je laisse faire les choses, c'est promis, dès que je le peux je lui glisse un petit mot et un sourire et on verra si ça va plus loin ou non ;)

ce qui m'a fait réagir, c'est que la fille dont je vous ai parlé, il lui plait énormément, elle est vraiment très très belle comme fille, dans le genre extravertie, sûre d'elle, elle a un succès fou, dans ma tête je me dis que je n'ai aucune chance contre elle, mais cet après midi, je le regardais de loin, il conduisait sa voiture pour rentrer chez lui, et je le regardais partir, il m'a vu et puis voilà on s'est longuement regardés :oops: rhoooo qu'est ce qu'il me fait craquer, tout à l'heure j'étais si proche de lui, il était avec ses copains et moi avec les miens, et sa voix me fait fondre..je craaaque :lol:

allez, courage.. \:D/
37 ans affalée à côté d'une bière 533
Salut lulu!!!

Je me reconnais à 100% dans ce que tu dis là, c'est incroyable :shock:
Ca va je vois que je suis pas la seule à fonctionner comme ça, moi qui me prend moi-même pour une frapadingue :lol:

Moi aussi je suis amoureuse depuis plus de trois mois d'un beau gosse, et bien sûr les seules avec que je le vois je les trouve hyper canon, toutes super minces :x , m'enfin bref...

Par contre je le croise pas tout les jours, donc le moment où je me suis décidée à agir, je l'avais pas vu depuis quelques semaines et j'ai donc décidé de lui écrire une lettre... par contre il a pas répondu, deux semaines après l'avoir envoyer évidemment je tombe dessus, j'étais en colère et donc j'ai pas voulu lui parler, j'avais commencé à faire le deuil, et lui avait l'air gêné.
C'était lundi, et maintenant je suis encore plus sous le charme de l'avoir revu, et je regrettes de pas lui avoir parlé pour lui demander pourquoi il avait pas répondu, et même si c'est bidon je lui aurais dit que c'était un peu fou, un peu n'importe quoi et que je suis désolée, histoire de rattraper le coup... Ben je verrais la prochaine fois que je le recroise...
C'est vrai qu'entre temps j'ai eu des avis de mecs qui m'ont que mon plan était débile et que c'est normal qu'il ait pas répondu, donc je sais plus trop quoi penser... au début j'avais demandé l'avis de filles et elles m'avaient que c'étaient cool ma lettre, et du coup je l'ai envoyé, enfin bref....

Je nous souhaite bonne chance à toute les deux :D
33 ans là bas, au loin 1705
polystyrene a écrit:

Je nous souhaite bonne chance à toute les deux :D


moi aussi je nous le souhaites :lol:

le coup de la lettre m'a traversé l'esprit ^^' mais je l'ai déjà fait une fois et je l'ai regretté par la suite, je préfère donc tenter le coup autrement :P
F
34 ans Toulouse 1468
Citation:
le coup de la lettre

Non pas la lettre!!Il faut jamais laisser de traces écrites!! #-o :lol: :lol: :arrow:
37 ans affalée à côté d'une bière 533
Angelinlove a écrit:
Citation:
le coup de la lettre

Non pas la lettre!!Il faut jamais laisser de traces écrites!! #-o :lol: :lol: :arrow:


:lol:

:cry: mais pourquoi j'ai fait ça moi!!!


On va dire que c'est avec les erreurs qu'on apprend :lol:
33 ans là bas, au loin 1705
polystyrene a écrit:
Angelinlove a écrit:
Citation:
le coup de la lettre

Non pas la lettre!!Il faut jamais laisser de traces écrites!! #-o :lol: :lol: :arrow:


:lol:

:cry: mais pourquoi j'ai fait ça moi!!!


On va dire que c'est avec les erreurs qu'on apprend :lol:


exactement ;) mais je pense que c'est mignon de faire ça :roll:
F
34 ans Toulouse 1468
Citation:
On va dire que c'est avec les erreurs qu'on apprend

Ah ben ça oui...d'où mon cri du coeur! :lol:
B I U


Discussions liées