MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Journal RA-bien être

S
49 ans suisse 993
je ne tiens pas un carnet alimentaire au delà de quelques semaines. En général je mincis un peu, puis je m'écoute moins, et finalement je lache mon carnet. En  
3 ans je n'ai jamais beaucoup minci, mais pas grossi non plus. Le plus important pour moi étant de ne plus faire de régime ni me priver de quoi que ce soit. Je mange de tout.

J'ai par ailleurs un journal intime, j'en ai toujours eu qui me suivent depuis l'adolescence et eux je ne les laches pas.
En relisant les deux je me suis rendue compte que j'agis comme si d'un côté il y avait les sensations alimentaires, émotions liées à l'alimentation etc et de l'autre côté tout ce qui a à voir avec mes pensées, mes soucis, mon bien être psychologique.

Ca a l'air tout bête mais depuis 2 jours je note tout dans mon seul et unique journal intime. Comme une illumination, comme si enfin je pouvais faire l'unité entre moi, corps ET âme. Je crois qu'avant je considérais la manière sont je m'alimentais comme quelquechose de tabou, mon petit carnet était très discret et prequ'honteux.........beinvoui!
je mettais ca un peu loin de moi, comme si le fait de perdre du poids était un problème en lui même qui se règlerait "dans son coin".
Ce n'est pas une solution miracle mais une étape intermédiaire importante. J'y note ce qui ne va pas si c'est le cas mais aussi tout ce que je mange et ce que je fais de bien pour moi, y compris les efforts vestimentaires, les petites attentions.En plus de ce que contient mon journal intime d'habitude.

je vous donnerai des nouvelles, pas sûr que je tienne plus longtemps qu'un carnet. Un jour à la fois.

Et vous qu'en pensez vous?
44 ans 17
Moi j'avoue que journal ou carnet j'ai un mal de chien à ce que ce soit quotidien. Je n'ai pas pu contacter de Nutritionniste du GROS alors je tente le carnet toute seule mais lui je ne le tiens pas quotidiennement.

de même pour le journal intime. Je ne le tiens pas du tout même. Je ne sais pas comment faire pour être sérieuse vis à vis de ce carnet, parce que j'aimerai le réussir.

Avez-vous des trucs pour que vous soyez aussi respectueuse du timing ? Ou bien est-ce parce que je ne ressens pas le besoin d'écrire. Pourtant faire deux ou trois jours de carnet m'a bien fait prendre conscience de certaines choses sur mon comportement alimentaire (que je savais au plus profond de moi d'ailleurs, mais qui l'a fait remonter à la surface).
S
49 ans suisse 993
De même que je ne fais plus de régime depuis plus de 3 ans je ne me fixe pas trop de contraintes pour mon journal. Chaque fois que j'ai repris un carnet "strict" j'ai perdu quelques kilos puis j'arrêtais. Mais paralèlement depuis très très longtemps j'ai toujours eu des journaux intimes. D'où l'idée de joindre les deux en fait. Ce n'est pas très "classique comme méthode". Mais pour moi c'est la seule manière de le faire actuellement. Je ne me fixe pas d'obligation. Si je n'écris rien tant pis. Mais j'aime trop mon journal intime pour ne pas l'ouvrir2 ou 3 fois par semaine, ce qui me permet de faire le point sur ce que je mange.

Comme beaucoup d'entre nous je sais bien pourquoi je mange trop souvent. Quand je me sens seule et que je m'ennuie, quand je suis fatiguée et que je ne prends pas le temps de me reposer, quand un grand soucis m'angoisse.

Là je me dis je fais comme ca aujour'dhui demain on verra.

Je crois que chacune doit trouver son truc pour que prendre conscience de ce que l'on mange deviennne quelquechose de normal.Comme j'ai déjà cette habitude d'écrire je joins mon carnet à mon journal. Mais peut être qu'en passant par un autre comportement habituel ce serait plus facile pour toi? par exemple si tous les soirs tu fais un truc précis en rentrant chez toi, t'arr^ter sur ce moment là et faire le point? en général j'écris dans mon journal le soir avant de me coucher ou alors le matin au réveil pour y noter un rêve et ma journée précédente.
44 ans Salon de Provence (13) 617
Sirelle, c'est une excellente méthode que noter ton alimentation dans ton journal intime. Le carnet alimentaire, quand on le tient en y couchant ses émotions, en devient un de fait.
M
40 ans 283
C'est bien ce que tu fait Sirelle !
J'ai tout noté dans un carnet pendant 3 semaines, ce que je mangé, comment j'étais en cas de crise et puis je l'ai un peu abandonné.
Je l'ai repris dernièrement à ma façon.
C'est à dire un peu comme toi, j'y note mes prises alimentaires quand je fais une crise, comment je suis moralement, mes contrariéré, mais aussi, toutes les petites victoires, du genre "aujourd'hui pas de crise...".
J'y note mes exploits : "je me suis mise en jupe" : hé! hé ! c'est le cas aujourd'hui pour la 1ère fois depuis 3 ans d'ailleurs ! =D>
Bon c'est une façon de prendre rééllement conscience des efforts aussi, c'est important !
J'en ai parlé à mon endocrino tout à l'heure, elle trouve ça bien !
Je trouve que de tenir son carnet de cette manière, c'est moins contraignant, moi je prends plaisir à y noter mes petites victoires !
Continues comme ça Sirelle ! ;)
S
49 ans suisse 993
Je note aussi mes exploits. Si pour certaines c'est évident par exemple de se maquiller, choisir avec soins ses habits etc pour moi ca ne l'est pas. Donc aujourd'hui par exemple plutôt que de viser uniquement le confort pour aller réviser à la bibliothèque j'ai mis un tea shirt que j'aime beaucoup et chaque fois que je me suis croisée dans un miroir ca m'a fait plaisir.

Et puis aussi je vais noter que ce matin j'ai pris le temps de m'étirer, respirer, traîner un peu et que c'était super. Surtout je ne me fixe pas de devoir écrire tout ce que je mange, l'heure etc. Mais si j'ai envie je le fais.

Ravie de savoir que chacune à sa technique et que ca marche bien ainsi.
49 ans la campagne berrichone 29
moi n on plus je ne me fixe pas de noter TOUS mes repas , je le fait comme je le ressens , je crois que c instinstif , mais je me demande pourquoi quand on le fait pas on retombe vite dans du m'importe quoi ???
c bien que tu prenne du temps pour toi , te chouchouter , respiere etirements au moins tu te recentre sur tes ressenties .
B I U


Discussions liées