MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

S'intégrer dans un groupe d'amis

38 ans 3935
Hello,

Je viens solliciter vos conseils parce que je fais un peu ma parano là...

Je vous explique : j'ai rencontré il y a quelques mois, par l'intermédiaire d'un gars avec qui  
j'ai fait connaissance au cours d'une soirée, un petit groupe de personnes. Ils se connaissent depuis un moment maintenant, et se voient régulièrement. Je les ai rapidement bien appréciés, et je me suis dit que j'allais tenter de m'intégrer au groupe.

Comme je sais que si on ne va pas vers les gens ceux-ci ne viendront pas vous chercher, j'appellais régulièrement pour savoir si quelque chose était prévu, etc. Je les voyais souvent, que ce soit pour les grosses soirées (dont je suis informée par mail) ou les trucs plus intimes chez l'un ou chez l'autre.

Seulement voilà, depuis quelques temps j'ai décidé d'y aller mollo sur le téléphone, en me disant qu'il restait toujours les mails. Et là je me rends compte que si on m'invite toujours pour les grosses soirées à 30, on ne me propose plus les trucs en petit comité. Typiquement, une soirée entre filles la semaine dernière, et une soirée au théâtre demain soir (mais je ne connais pas bien la fille qui organise, c'est sans doute pour ça). Pour la soirée entre filles, je l'ai su parce qu'une des participantes m'en a parlé après coup (je me demande bien pourquoi d'ailleurs), pour demain je le sais parce que j'ai demandé à quelqu'un si un truc était prévu ce week-end. Ce quelqu'un m'a proposé de venir, apparemment le truc s'est passé par mail, mais j'hésite, j'ai peur de passer pour une lourdingue qui se tape l'incruste. Je me dis que si ça se trouve, on me propose par politesse et basta.

Du coup, j'avoue que je ne sais pas trop quoi faire, j'avais l'impression qu'ils m'aimaient bien (à part une ou deux filles du groupe, je ne sais pas pourquoi mais bon, ça arrive on ne peut pas plaire à tout le monde j'en suis consciente), mais je me sens à l'écart. Je me dis que c'est normal, qu'ils se connaissent depuis longtemps, qu'ils doivent apprendre à me connaître aussi, mais du coup comme dit j'ai peur de passer pour la fille qui s'incruste. Il y a peut-être aussi le fait que je ne les ai jamais invités chez moi, et pour cause je viens à peine de déballer mon dernier carton. Je comptais les inviter bientôt pour réparer ça...

Que feriez-vous à ma place? Maintenir le contact en allant vers eux régulièrement, ou attendre que les choses se fassent d'elles-mêmes?
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
J'étais un peu dans le même cas que toi il y a quelques mois, mais j'ai persévérer sans faire ma lourdingue et maintenant j'ai une méchante bande de potes supers!

On a apprit à se connaître mutuellement, eux se connaissaient depuis longtemps aussi.

Y'en a même un qui est en passe de devenir mon meilleur ami.

Alors comme quoi, faut essayer. ;)

C'est tout ce que je peux te conseiller. ;)
39 ans 394
Essayer, oui. S'imposer, non.

Parfois un vieux groupe d'amis aiment à se retrouver juste entre eux. Ils partagent ainsi des moments privilégiés, se souviennent de choses qui n'appartiennent qu'à eux.
Et voir quelqu'un s'immiscer entre eux, essayer de venir toujours avec eux peut les agacer plus qu'autre chose.

Si on t'a proposé de venir demain, je te conseille d'y aller ^^
Et pourquoi pas essayer de discuter de cet état de fait avec l'une des filles ? Dire que tu les aimes bien, etc etc ...

Mais ne fais jamais ta "lourdingue" comme le dit jennymimi ;)
(sinon je te parle d'experience, ayant un très vieux groupe d'amis. Quand on en a marre qu'on se tape l'incruste parmi nous, on s'éloigne. Mais si les choses se passent tranquillement, à notre rythme, on intègre à peu près la personne (je ne vais pas non plus mentir. Qui n'était pas la avec nous au départ, qui ne fait pas parti des 5, ne pourra jamais faire parti du noyau))
37 ans 12494
Pour ma aprt j'ai jamais réussit a integrer un groupe deja constituer...
On ne m'appelais pas et si ej ne fesait aps le premier pas on en m'invitait pas... Sur place j'avais l'impression d'etre un peu de trop et avait du mal a me meler au reste du groupe... et avec mon mari c'etiat pire on fesait en sorte que les lieux soient inadaptés... J'ai fini pas laisser tomber... Maintenant si tu te sens biens avec eux essaye d'en discuter avec un dont tu serias le plsu porche... c'est toujours dificile de s'integrer mais je te souhaite bon courage !!
49 ans dans mes baskets 635
puisque tu as déballé ton dernier carton, pourquoi ne pas pendre la crémaillère ? Ce sera l'occasion pour toi de les inviter et faire une petite fête... qui peut sceller ces amitiés recentes non ?
59 ans Québec, Canada 1664
Rho la la ... ça m'a rappelé lorsque je suis arrivée dans le village ou j'habite.

Moi qui venais de la "grande ville" ... sans famille et sans connaissance ici ... toute seule avec ma fille ... j'ai eu du mal à me faire des amis et pourtant je suis sympa :oops:

J'ai réalisé qu'il y avait des bandes d'amis qui se fréquentaient depuis l'enfance ... ils partageaient des tas de choses ... avaient une complicité ... se comprenaient à demi-mot ... dur dur alors de s'intégrer. j'avais souvent l'impression d'être la 5ième roue du carrosse en fait.

Et pourtant j'ai tout fait ... lancé des invitations ... etc.

Mais après 2 ou 3 refus ... sous de fallacieux prétextes ... j'ai finalement comprit. :cry:

J'ai fini par me faire des amies en m'impliquant bénévolement ... etc.

Des amies qui n'ont que quelques amies oui qui, tout comme moi, ont le coeur suffisament grand pour avoir de la place pour tout le monde. :D
59 ans Québec, Canada 1664
Ah oui ... c'est un peu comme sur un forum ... quand je suis arrivée ici ... j'avais l'impression d'être invisible.

J'écrivais des "réponses" qui demeuraient sans écho ... certaines ne répondant qu'a certaines ...

J'ai compris que certaines étaient amies dans la vie "réelle" ... donc ... normal qu'elles parlent un langage connue d'elle seule ... comment participer lorsqu'on est "en dehors du cercle" ?

Mais petit à petit l'oiseau fait son nid.
53 ans 472
Je suis assez réservée et je n'aime pas m'imposer. Donc j'attendrais de les inviter chez moi. Pour un super repas végé of course ! :lol:
54 ans 671
Quand j'étais plus jeune je faisais partie de quelques bandes de potes, mais finalement ça n'a jamais été vraiment mon trip. Avec le temps je me suis rendue compte que j'aime mieux les tête-à-tête et les rencontres en petit comité où on peut échanger vraiment, je préfère avoir mes amis à moi, que j'ai choisis un à un au fil de ma vie. Après j'aime bien les amis de mon homme, mais il est comme moi, au final on est content de les voir ensemble de temps en temps, mais ça reste toujours "chacun ses potes". ;)

Je pense aussi qu'avoir l'esprit "groupe" est un tempérament, et certaines personnes ne l'ont pas, trop indépendantes, trop exclusives, trop solitaires aussi peut-être ? (ou trop blessées, ou trop susceptibles ?)

En tous cas je suis d'accord avec toi Miss_tofu : sous peine de passer pour une profiteuse ---> il faudrait rapido organiser ta super tofu party, et s'ils viennent adouber ta cuisine ce sera peut-être la signature de ton adhésion au groupe ? ;)
M
36 ans 3802
oui je pense que tu dois maintenir le contact et si vraiment après tu sens que tu gênes, ben laisse tomber mais je dirais que c'est toujours comme ça au début... mais bon des gens on fait sa parano, je comprends très bien (on ne m'a pas invitée à une sortie jeudi alors que j'avais demandé à ce qu'on me tienne au courant ET ct prévu... les gens sont + têtes en l'air que méchants)

j'ai eu ça l'an passé avec mon grand groupe d'amis, on est à 2 à être arrivée en même temps,

l'autre fille elle s'incrustait carrément quitte à râler et dire que c'était normal d'être invitée, moi j'ai attendu même si ça me blessait un peu que elle y soit et pas moi... mais au final c'était juste une question de temps, et puis tt le monde se souvient qu'elle s'est imposée à la soirée... et on m'adore quand même

mais bon des fois on fait sa parano, je comprends très bien (on ne m'a pas invitée à une sortie jeudi alors que j'avais demandé à ce qu'on me tienne au courant ET ct prévu...) les gens sont + têtes en l'air que méchants, y'a aussi des fois où les choses s'improvisent car on s'est croisé par ex et ce n'est pas fait ds le but d'exclure certains... (je ne te dis pas, si le groupe est au complet on est une bonne 20taine, le gros bordel quoi! donc d'office tout le monde n'est pas là en même temps)

donc no stress continue ton ptit bonhomme de chemin
S
34 ans 1093
Je suis dans un groupe d'amis dont le noyau est ancien, je fais partie du noyau. Nous avons integrés beaucoup de monde a ce groupe, les gens sont venu, sont partis, mais tout c'est fait petit a petit et c'est souvent nous qui lancions les invitations, par contre ils arrivait qu'on invite pas les gens pour etre entre nous sans pour autant si dire que c'etait des boulets.

Des personnes ce sont integré au point de faire partie du noyau aussi alors qu'arrivés bien plus tard.

Je pense qu'il n'y a pas de regles, si tu agit au feeling en allant la ou on t'invite, en organisant des choses, sans t'imposer, je pense que ça se fera tout seul.
37 ans Là où je veux être... 265
sam66 a écrit:
Pour ma aprt j'ai jamais réussit a integrer un groupe deja constituer...
On ne m'appelais pas et si ej ne fesait aps le premier pas on en m'invitait pas... Sur place j'avais l'impression d'etre un peu de trop et avait du mal a me meler au reste du groupe... et avec mon mari c'etiat pire on fesait en sorte que les lieux soient inadaptés... J'ai fini pas laisser tomber... Maintenant si tu te sens biens avec eux essaye d'en discuter avec un dont tu serias le plsu porche... c'est toujours dificile de s'integrer mais je te souhaite bon courage !!


Idem pour moi...

J'ai jamais réussi à m'intégrer à un groupe d'amis déjà formé.
Mes parents ont une maison dans un petit village en corse, donc on y va tous les étés car c'est le chef lieu de la famille, bref...
Depuis toute petite, j'ai essayé de m'intégrer aux gamins du village ( qui avaient le même âge que moi) histoire d'avoir des amis avec qui jouer quand je venais, tous les ans j'essayai, mais rien y fait, les gamins m'excluaient en me mettant à l'écart, ne me prévenaient pas quand y avait un truc de prévu... :(

J'ai jeté l'éponge vers 17/18 ans... Toute ma famille me demandait pourquoi je restais le soir à la maison alors que les jeunes sortaient en boîte, faisaient la fête sur la plage... Je répondais la vérité: ils m'ignoraient...

Ma famille me sortait que non, que c'était pas vrai, que c'était moi qui ne faisait pas d'efforts pour m'intégrer. :shock:
Mais bien sûr! C'était tellement génial de rester avec ses parents alors que les autres jeunes s'éclatent ! :roll:

Bref tout ça pour dire, que faut essayer de s'intégrer jusqu'à une certaine mesure, si on voit que ça marche pas, ça sert à rien de forcer, de toute façon on sera toujours à l'écart...

Et la morale de l'histoire, maintenant que je suis en couple et comme mon mari est un marrant et quelqu'un de très social, il attire les gens (comme un aimant, tout le monde l'aime :lol: ), eh ben la bande en question est revenue vers moi en essayant de nous intégrer, je les ai envoyé se f***** :twisted:
B I U


Discussions liées