MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je fais une 2ème fois le deuil de mon grand père

49 ans dans mes baskets 635
J'ai perdu mon grand mère lorsque j'avais 18 ans, il était le pilier de ma vie. Etant donné qu'à la maison ça a toujours été folklorique, il fut pour moi  
un modèle : des valeurs, du courage, la strabilité, une force et un dévouement envers les autres dont il est peu d'exemples... Quand il est décédé, je me suis retrouvée perdue.

L'année dernière je me suis mariée et j'ai repris contact avec un ami de mon grand-père qui avait eu une vie parallèle avec lui depuis leur 20 ans. Je lui ai expliquéé que pour moi il représentait ce qu'était mon grand-père et que j'aimerais l'avoir à mes côtés ce jour là. Il fut très touché et pris ce rôle très à coeur, il a été adorable et m'a offert l'impression d'avoir à nouveau un "papy". Depuis nous étions en contat régulièrement.

Cet homme adorable est décédé, j'ai beaucoup de peine. J'ai été à son enterrement hier en province et j'ai vu ses quatre petits enfants que je ne connaissais pas, enfin pas physiquement car il me parlait souvent d'eux. J'ai ressenti leur peine immense, leur desespoir qui n'a pas été sans me rappeler le mien il y a quelques années. J'aurais voulu leur parler mais je n'ai pas osé, nous ne connaissons pas et j'ai eu peur d'être déplacée. Je ressens ce soir un grand vide, Je ne sais pas comment faire le deuil de ce papy qui n'était pas le mien et pourtant... :cry: je pleure comme une madeleine devant mon pc
59 ans Québec, Canada 1664
Je comprends ... puisqu'il était en quelques sorte ton grand-papa substitut.

Tu as déversée sur lui en quelques sorte la tendresse que tu éprouvais pour ton grand-père ... normal alors d'être triste.

Plein de calins pour toi !
F
34 ans Toulouse 1468
Je suis désolée pour toi..ce doit être très dur.
Au contraire tu devrais te rapprocher de ses petits enfants, tu pourrais leur montrer une facette de leur grand père qu'ils n'ont peut être pas connue, et eux te parleraient de lui dans d'autres circonstances... C'est auprès des gens qui ont aimé et aiment le disparu qu'on peut trouver la meilleure consolation.
Beaucoup de courage pour toi :kiss:
49 ans dans mes baskets 635
Merci pour vos réponses, elle me font chaud au coeur...

Je vais essayer d'avoir les coordonnées de la plus grande de ses petites filles avec laquelle il s'entendait le mieux. Lorsqu'elle a su qui j'étais, elle est venu me dire bonjour mais le moment n'était pas à la discussion...
52 ans Var 2447
Comme quoi on peut aimer tendrement des grand-parents qui ne sont pas les notres.
Je comprend le chagrin que tu ressens mais dis toi que tu es riche de tout ce que tes 2 grand-pères t'ont apporté.
:kiss:
B I U


Discussions liées