MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Haut le coeur face à soi-même

1722
Voilà j'ai besoin d'en parler et je ne vois pas la psy avant un moment...Donc j'ai pensé à vous. Voilà j'ai été faire les boutiques^^ (ca faisait longtemps en plus)  
et les vendeuses étaient correctes et tout. J'ai trouvé mon bonheur mais y a eu un truc qu'à cloché....Dans la cabine d'essayage, j'ai commencer à me déshabiller (j'essayais un pantalon) et là j'ai vu mon ventre recouvert de vergetures dans le mirroir...j'ai eu un haut le coeur incontrolable....je me suis retournée et j'ai vite fais de me changer en me demandant comment mon copain faisait pour me trouver belle...
1443
Ton regard sur toi même dépendait de ton état d'esprit à ce moment là, le regard de ton copain et la vision qu'il a de toi dépend de son amour. Par conséquent tu as vu ce que lui ne voit pas.

Toi tu te vois toi.
Tu vois des parties de ton corps que tu n'aime pas (en tout cas pas à ce moment là).
Tu vois tes experiences à travers ce corps, qu'elles aient été bonnes ou mauvaises.
Tu vois le poid des normes, de l'influence des images retouchées matraquées toute la journée, ou que tu sois.
Tu vois ton etat d'esprit et ton humeur.
Tu vois aussi ce que tu n'es pas.

Ton copain lui il voit celle qu'il aime.
Il voit tes beaux yeux qui brillent.
Il voit le temps que vous avez passé ensemble à vous aimer.
Il voit un corps qu'il désire précisemment parce que c'est le tien et qu'il le trouve beau...

Bref, entre un regard et un autre la nuance c'est l'amour.
Il t'aime. Tu t'aime moins. C'est ça le problème.

Et en dehors de tout ça n'oublie pas que l'éclairage et la cabine d'essayage en elle même sont souvent cruels et peu flatteur même pour Adriana Karembeu...
40 ans Paris 766
Je ne comprend pas, qui as dit que les vergetures, c'était laid?

Qui as dit que des petites fesses toutes dur, c'était beau?

Qui as dit que de voir des os et la trace des muscles sur le corps d'une femme était beau?

(ma cousine fait 50kg pour 1m73, et a des vergetures partout à la suite de sa grossesse).
Je ne trouve pas que les vergetures soient moches, je ne trouve pas qu'être ronde soit moche. les femmes squeulettes me font peur car ça me rappelle la mort. Les irruptions cutanées me font peur car elles me font penser à la maladie.

Pour le reste, on peut voir de la beauté partout, et surtout en toi, tu as l'air très jolie sans compter que ton âme est surement jolie aussi.
Je n'ai jamais ressenti ceci mais je peux comprendre que ça te soit très difficile.
Au fil des sujets que tu postes et de tes répliques à divers sujets, j'en viens à me faire une image de toi qui est sans doute erronée car le web ne permet pas de comprendre qui sont les gens. Ce serait stupide de se dire qu'on peut le faire.
Mais dans ce que je lis de toi, une idée récurrente me revient. Tu es encore jeune, tu n'as que dix-neuf ans et à ton âge, c'est vrai que j'avais du mal à assumer mes 90 kilos. Je me sentais moche, grosse, indésirable, rejetée, je n'arrivais pas à me mettre en valeur tout en ayant cette envie de vivre une vie agréable, somme toute comme tout le monde.
Ca a été dur pour moi d'arriver à m'accepter en tant que femme et je dois avouer qu'aujourd'hui, j'y arrive sans trop d'embrouilles et je suis assez fière de moi.
Je ne peux que comprendre ton état de dégout profond par rapport à ton corps car à ton âge, même si je n'allais pas jusqu'à me faire vomir ou avoir des hauts le coeur, j'étais toutefois assez consciente du fait d'être différente et je m'interrogeais beaucoup sur ce qu'un homme pourrait penser de mon corps.

Après réflexion et évolution, je me rends compte que ce que je n'aimais pas n'était finalement pas mon corps mais moi-même, tout ce que je représentais : mon nom, mon prénom, mon visage, mes cheveux, mes poils, ma graisse, ce que je faisais comme études, mes loisirs, mes amis, mes petits-amis, mon comportement, mes proches, tout. La vie en général, en fait. Je la trouvais moche et injuste.

En fait, je détestais ma vie. J'étais vraiment mal dans mes baskets et je ne m'assumais pas non pas en tant que femme ronde mais en tant que personne, simplement.

Je me suis conformée durant mes premières années de vie (jusqu'à 21 ans) à l'image qu'on voulait me donner. Ma mère voulait que je mange plus, je mangeais plus. Ma mère me voulait au régime, je faisais un régime. Mes "copains" d'école me disaient que j'étais moche : je me rendais encore plus moche. Ils avaient raison, tous et à MA place.
Finalement, JE me trouvais affreuse, minable, stupide, idiote et misérable.
Je ne me suis conformée qu'à ce qu'ils voulaient et je n'arrêtais pas de me descendre.

Ce n'est que le jour où j'ai été atteinte d'un choc émotionnel important que je me suis lancée un défi. Celui en l'occurrence de ne pas faire quelque chose dans ma vie (une chose très importante) avant de pouvoir être fière de moi.
J'ai repris des études sérieusement et j'ai obtenu un diplôme, j'ai essayé de me trouver un petit-ami correct et j'ai fini par me marier (ça n'a pas été si simple, imagine bien que je suis passée par tout et n'importe quoi), j'ai décidé de me forger des relations amicales solides et c'est ce que j'ai fait, j'ai décidé de me plaire et de m'accepter et j'y suis arrivée.

Dès lors, même si mon expérience et ma personnalité, mes valeurs et mon éducation et ne te sont pas transposables, au fil des discussions et de la lecture de tes points de vue sur les choses, je finis par me demander si tu n'es pas dans le même état que celui dans lequel j'étais il y a quelques années.

Si tu te déplais et si ta vie te déplait à ce point, si tu ne trouves plus aucune satisfaction dans ta vie voire si tu n'en as jamais trouvé, je ne peux que compatir car j'ai été comme toi.
Mais je peux t'assurer que même si en sortir est difficile, ça peut se faire. On peut arriver à une qualité de vie fantastique tout en étant mal parti dans la vie.

Enfin, c'est ce que je ressens à la lecture. Peut-être que je me trompe.
Personnellement, ce que je vois de toi en tant que simples phrases, c'est une personne qui a oublié de s'aimer à un moment de sa vie.

Ca n'engage que moi et surtout je ne veux ni te blesser ni te heurter.
En tout cas, je ne te dis pas ça par méchanceté aucune, sois-en sure.
PS : n'oublie pas que les miroirs des magasins déforment et que la lumière est fadasse.
1722
Et bien en fait je veux rectifier d'abord une chose^^"

"je déteste les photos de magazines etc donc l'image qu'on me renvoit me plait pas donc je ne m'identifie pas à elle."

Pour Infernaleeee, en fait mon corps en temps normal me plait, c'est pour ca que je suis choquée, en fait j'ai rien contre moi, je me plais comme je suis pour le moment avec des rondeurs :), j'ai pris du temps mais je les accepte assez, je sais m'apprécier dans des vétement qui me plaisent et manger ce que j'ai envie de manger si j'ai envie de le manger, le seul inconvéniant que j'ai c'est les problèmes médicaux qui m'embêtent, donc là je fais plus attention, augmenter les vitamines tout ca... Pour ce qui est de m'accepter je pense que c'est le cas aujourd'hui.

En fait c'est pour ca que j'ai été choquée, j'ai arrêté de penser "quelle horreur" en me voyant dans le mirroir, mais là j'ai eu un haut le coeur...vraiment parce que j'aimais pas que ca m'a dégouté, mais j'avais pas l'impression de me regarder...c'est pour ca que je me suis demandée un instant si mon homme me voyait comme ca. Je pense pas...

C'est probablement la lumière des cabines autrefois j'évitais de me regarder...
Quand j'avais 21 ans, j'ai perdu 20 kilos en trois semaines. Un jour, je suis allée dans la salle de bain pour me laver le visage. Je me suis lavée et quand j'ai redressé ma tête, j'ai vu que je n'étais plus qui j'étais. Je ne me reconnaissais plus. Je me suis sentie très mal.
Je peux comprendre. Je suis contente que tu t'acceptes car ce n'était pas l'image que je me faisais de toi. Comme quoi, le web...

Mais oui, je crois que les miroirs y sont pour beaucoup et ce sur quoi tu focalises ton attention aussi.
39 ans somewhere over the rainbow 1376
Accepter que quelqu'un trouve beau ce qu'on deteste, c'est vraiment difficile, je le sais parfaitement.

Il y a pas longtemps, j'étais dans la salle de bain chez mon copain, je me déshabille pour prendre une douche, je me regarde dans la glace, et devinez ce que j'ai cru y voir ? une autarie ! Ben oui, me demandez pas pourquoi une autarie, ça m'est venu spontannement à l'esprit.

Résultat : gros complexe ...
Bine sur, il voit qu'il y a un souci ... mais il ne voit pas l'autarie, simplement moi.
Et c'est pas facile de l'entendre dire qu'il aime mon corps, vu que moi, je peux pas me l'encadrer, que dans le meilleur cas, je le tolère, et que sinon, il me fout la gerbe ...

ALors Izumi, je ne pense pas que ton copain te voit autrement que comme la plus jolie qui soit !
1722
Je m'accepte mais avant pas du tout et c'était y a pas si longtemps que ca...

Les imperfections m'ont sautés aux yeux en fait, je les ai vues ca m'a fait "beurk c'est quoi ca" mais sur le moment j'y ai plus pensé. J'ai plutôt pensé qu'avec des vétements jolis j'étais quand même mignonne alors que j'allais pas m'arrêter à une ou deux imperfections.
52 ans Var 2447
C dur d'accepter des vergetures. J'en parle en connaissance de cause parce qu'en plus avec la multitude de régimes ça n'a rien arrangé.

Je me dis que je ne suis pas que des vergetures et puis j'en ai eu marre de me pourrir la vie. Donc comme mes rondeurs elles font partie de moi!!!
39 ans 60 Oise (Près du 95) 505
c'est etrange comme réaction...non? Moi je me suis déja dit par exemple en me regardant" ma pauvre..faut faire quelque chose..ça peut plus durer.." des trucs de ce genre mais de là, à me donner des hauts le coeur, c 'est tendu nan??
c'est une belle leçon que nous donne Infernaleeee...

Courage.. ;)
En même temps, moi, je ne SAIS sincèrement pas à quoi je ressemble. Je n'en sais rien. Je ne peux pas voir une fille dans la rue et me dire "tiens, je lui ressemble à elle niveau corpulence". Je ne sais pas à quoi je ressemble. Je sais que quand je me vois dans un miroir, je me trouve jolie et charismatique mais je ne sais pas me calculer en terme de morpho. Je crois que je fais plus mince que ce que je ne suis. Je fais 136 kilos et je fais +- 90 kilos dans le style.
Donc forcément, ça fait un grand écart!
37 ans belgique liege 67
bon j'espère ne vexer personnes ... mais j'ai une remarque d'homme à formuler ... elle n'est ni constructive ni négative ... J'ai l'impression que vous vous prenez beaucoup trop la tête ...
Bon ben vous avez des vergetures et après ? mon épouse en a et perso je ne les ai jamais vu ... sauf maintenant puisqu'elle vient de me les montrer et franchement ce n'est pas le truc le plus répugnant du monde ...

Mais bon ce n'est que mon humble avis d'homme amoureux et marié ...

Je comprend aussi qu'on puisse trouver ca problématique mais c'est un phénomène naturel ... arrêtons cet hygiénisme ou tout doit être lisse et parfait ....
B I U